Fermer le menu
 

La transition incomprise d'Apple

Christophe Laporte | | 14:00 |  298

2016 aura été une année pas comme les autres dans l'histoire d'Apple. Elle aura été une année de transition qui a suscité chez les suiveurs et clients de la marque pas mal d'exaspération, car sa stratégie vue de l'extérieur n'apparaissait pas très claire.

Des valeurs aussi importantes que les produits ?

Cette année, la bataille aura été d'autant plus étrange qu'elle s'est avant tout déroulée sur le terrain des valeurs. Cela a commencé par un affrontement total avec le FBI au sujet de la vie privée. Reconnaissons à Tim Cook, souvent critiqué ces derniers temps, un sang froid et un « courage » qui a manqué à bon nombre de patrons des grands groupes high-tech dans cette affaire. 2016 se sera terminée dans une tour à New York où Tim Cook s'est retrouvé convoqué avec bon nombre de ses confrères par le prochain président des États-Unis (lire : Tim Cook justifie sa rencontre avec Donald Trump) .

crédit : Reuters
Image Reuters

Outre la vie privée, Apple est en pointe sur la promotion de la diversité et de l'écologie, notamment. Mais sur d'autres questions comme l'optimisation fiscale (ou l'évasion fiscale, c'est selon), elle se retrouve dans le collimateur de nombreux États, notamment en Europe. Nul doute que l'année qui s'ouvrira dans quelques jours sera très chargée sur ce front.

Or, et c'est sans doute le ressenti de nombreux clients, Apple ne se trompe-t-elle pas de combats ? Ses valeurs, elle les impose grâce à ses produits qui permettent de changer, voire d'améliorer, le monde, pas par ses déclarations. En tout cas, cela a longtemps été la politique d'Apple. Dans les années 1980, des Macintosh avaient été envoyés en Russie pour permettre aux opposants du régime de s'exprimer plus facilement. On l'oublie, mais la PAO (et le couple Macintosh et PageMaker par exemple) était à l'époque une vraie révolution.

L'essoufflement de la machine iPhone

En matière de produits, donc, Tim Cook avait une paix royale tant que les ventes de l'iPhone progressaient. Cette année, l'appareil phare a montré des signes de faiblesse. Les nouveautés apportées par l'iPhone 6s, puis l'iPhone 7, n'ont pas permis d'entretenir la dynamique.

En fait, cela n'a rien d'étonnant. Nous avons dans les mains un objet mûr, qui fêtera ses dix ans dans quelques jours, et qui fait face à une concurrence toujours plus féroce.

L'autre technique pour entretenir cette dynamique : l'ouverture à de nouveaux marchés, qui s'avère plus difficile que prévue. Si Apple est parvenue à tirer son épingle du jeu en Chine, elle a pu se rendre compte que pénétrer d'autres grands marchés comme l'Inde ou le Brésil n'avait rien d'une sinécure (lire : Tim Cook : « Nous sommes en Inde pour les mille prochaines années ») .

Le drôle de paradoxe de l’iPad

Derrière l'iPhone, le Mac et l'iPad se partagent les restes. Commençons par la tablette d'Apple qui connaît des fortunes diverses. Apple en vend des palettes entières aux professionnels. Là où elle peinait auprès des mêmes entreprises il y a quelques années à vendre une poignée de Mac Pro, elle parvient à leur vendre dans bien des cas des dizaines, des centaines voire des milliers de tablettes.

Mais si les ventes de tablettes d'Apple stagnent, c'est paradoxalement à cause du grand public qui après s'être massivement équipé tarde à renouveler ses investissements. Apple positionne plus que jamais l'iPad Pro comme le remplaçant de l'ordinateur. C'est l'un des grands crédos de Tim Cook. Mais cette vision ne convainc pas totalement le grand public. iOS a sans doute des progrès à faire avant de pouvoir enterrer macOS.

2017 pourrait être une année décisive pour la tablette d'Apple avec la sortie d'une nouvelle gamme prometteuse (il est notamment question d'un iPad avec écran de 10,9" aussi compact que l'iPad Air 2) et d'une nouvelle version d'iOS avec des fonctions dédiées intéressantes. Mais si l'iPad devait encore connaître une année de recul en matière de ventes, la stratégie d'Apple serait sans doute à repenser de fond en comble.

Car outre le marché de l'entreprise et le grand public, il y a un secteur qui est cher à Apple et dans lequel elle rencontre de plus en plus de difficultés, sans que cela fasse beaucoup de bruits d'ailleurs, c'est l'éducation.

Image Kevin Jarret CC BY

Là encore, Apple a beaucoup misé sur sa tablette, mais le marché de l'éducation est très hésitant vis-à-vis de ce produit. Certes, l'iPad permet de faire des choses intéressantes, mais il n'est pas sans défauts : l'absence de clavier fait notamment beaucoup tiquer.

D'autre part, avec les Chromebooks, Apple fait face à une nouvelle concurrence qu'elle a bien du mal à contrer. Les portables équipés de ChromeOS ne sont pas chers, sont faciles à administrer et suffisent à bien des usages de base (lire : Éducation : même dans la ville de Tim Cook, les écoles préfèrent le Chromebook) . En ces temps de restriction budgétaire, l'iPad ou le Mac peinent à faire oublier leurs prix.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


298 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Doctomac 29/12/2016 - 19:04

Par ailleurs, pourquoi l'article parle de transition ? Apple, ces dernières années, n'a pas fait de transition mais une diversification. Par exemple, Apple n'est pas passé du Mac à l'iPod, Apple a ajouté l'iPod au Mac.

D'ailleurs, la diversification opérée par Apple est translationnelle. Apple a utilisé son expérience du hardware Mac et particulièrement du software macOS pour faire l'iPhone et iOS. Apple a utilisé son expérience du tactile acquise avec l'iPhone pour faire l'iPad. Apple a utilisé son expérience de miniaturisation acquise avec le Mac et l'iPhone pour faire l'Apple Watch, etc.

Le fond de cet article est une erreur. Apple n'a pas et ne fera pas de transition.

avatar Chanteloux 29/12/2016 - 21:53

@doctomac
Amicalement..... plus aveugle que ça tu meurs!

avatar Doctomac 29/12/2016 - 22:15

Amicalement.....apprenez à argumenter un peu!



avatar Mike Mac 29/12/2016 - 18:55

Ce n'est pas parceque Apple est en phase de transition incomprise - et cumule les impairs ! - qu'il nous faille oublier d'honorer la mémoire de Charles Macintosh, disparu il y a 250 ans, jour pour jour.

http://tinyurl.com/hwxdmyz

avatar SMDL 30/12/2016 - 14:16 via iGeneration pour iOS

@Mike Mac

Je suis imperméable à ce type d'humour ;)

avatar iLionel 29/12/2016 - 18:57 via iGeneration pour iOS

Personnellement j'ai besoin d'un smartphone pour la portabilité et un vrai PC pour la maison.

Côté PC, à part le Mac mini, rien ne me conviendrait chez Apple.
J'ai un HP sous Linux qui fonctionne très bien.

Côté portable, j'ai un iPhone 6, mais sans retour du port jack, je vais certainement migrer sur un ubuntuphone ; le Meizu Pro 5 n'a pas l'air si mal … et ce sera la fin d'un partenariat de 10 ans (sic).

avatar Malum 29/12/2016 - 19:25

Parlons de chiffres
Ceux qui annoncent la mort d'Apple avec 238 milliards de dollars de trésorerie elle peut vivre des dizaines d'années sans rien vendre.
À propos de la légende très ancrée répétée inlassablement qu'Apple ne paye pas d'impôts voici les chiffres 2014/2015
Chiffres d'affaires 234 milliards de dollars
Bénéfices 53,4 milliards soit 22,8 %
Impôts payés 15,6 milliards de dollars soit 29,1 % Pas d'impôts Apple ? Près de 30 % des bénéfices et ce ne serait pas d'impôts. 15,6 milliards de dollars et ce serait le plus grand fraudeur au monde ?

avatar Earl Grey 29/12/2016 - 21:18

Applehu Akbar ! Applehu Akbar ! Applehu Akbar ! Applehu Akbar ! Applehu Akbar !

avatar AppleAddictdu89 29/12/2016 - 19:39 via iGeneration pour iOS

MDR moi ce qui me fait trop rire c'est la "jamais content attitude" des gens 😂

En 2015 pour le MacBook tout le monde gueulaient parce qu'il t'avais qu'un seul port USB C. Et la ils te sortent un MacBook Pro avec 4 ports USB C et les gens ils gueulent parce que c'est de l'USB C 😂

Je suis sûr que si ils mettaient bien le Mac Pro à jour, les gens gueuleraient encore parce que c'est trop cher alors que le mac a toujours été cher.

J'ai l'impression qu'il y'a comme un effet défouloir et qu'Apple devient juste une marque que les gens aiment détester pour tout les types de raisons possible.

Au pire si vous en pouvez plus d'Apple, barrez vous chez Microsoft et terminer !

J'approuve absolument tout les choix qu'ils font et je pense qu'ils sont sur la bonne voie.

Pour le Mac Pro, est ce que vous penser vraiment qu'une personne qui a payer un ordi 4000€ va en racheter un 3 ans après ???????

Ils vont pas mettre sa à jour un an après la sortie d'un nouveau modèle, c'est pas un iPhone hein !

avatar huexley 29/12/2016 - 20:12

"J'approuve absolument tout les choix qu'ils font et je pense qu'ils sont sur la bonne voie."

En même temps avec un pseudo pareil ont se serait plutôt attendu à un avis bien plus pondéré...

avatar lolo-69 29/12/2016 - 20:36 (edité)

Il doit avoir 15 ans et est sûrement très réceptif au bla-bla prosélyte des aficionados et des VRP Apple ici présents....
Avec plus de maturité, et quand il payera lui même ses ordis, il réfléchira un peu de façon plus indépendante et posée...

avatar feefee 29/12/2016 - 21:37 via iGeneration pour iOS

@lolo-69

"Il doit avoir 15 ans et est sûrement très réceptif au bla-bla prosélyte des aficionados et des VRP Apple ici présents...."

Question prosélyte tu te poses la dans ton style 💪

avatar lolo-69 30/12/2016 - 08:56

Niveau maternelle:
C'est celui qui dit qui est!
Circulez, y'a rien à voir...

avatar malcolmZ07 29/12/2016 - 20:18 via iGeneration pour iOS

@AppleAddictdu89

Je suis d'accord avec toi en parti.
Mais il faut garder en tête que certaines entreprises justement renouvelle leur park tous les 3 ans , et surtout avec les workstation type gamme Z se HP , c'est très facile d'upgrader les composants. (Il n'est pas possible de change les cartes graphique du Mac Pro)

avatar Earl Grey 29/12/2016 - 21:19

Non les gens gueulaient parce qu'il y avait UN SEUL port .... recharge y compris.

Mémoire courte et interprétation.

avatar toketapouet 31/12/2016 - 14:41

👨‍💻 "Non les gens gueulaient parce qu'il y avait UN SEUL port .... recharge y compris. Mémoire courte et interprétation"

👉 C'est ce qu'il a écrit.

"En 2015 pour le MacBook tout le monde gueulaient parce qu'il t'avais qu'un seul port USB C"

Mémoire et interprétation.

avatar Earl Grey 31/12/2016 - 15:17 via iGeneration pour iOS

@toketapouet

Non. Ce n'est pas ce qu'il dit.

avatar toketapouet 31/12/2016 - 19:10

@Earl Grey

Tu lis quoi dans la phrase que j'ai mis entre guillemets?

avatar Chanteloux 29/12/2016 - 21:59 (edité)

@addict...
Pourquoi JAMAIS content? De ce temps-ci le mécontentement edt grand c'est vrai, mais.pourquoi dire jamais? La sortie du Imac retina, du MBA, du iphone 4, etc..., ont été de grands moments, non? Je m'en souviens, ma carte de crédit aussi...

avatar 8enoit 29/12/2016 - 20:18 via iGeneration pour iOS

La transition d'Apple n'est pas incomprise.
Elle est plutôt *mal vécue* par beaucoup.

avatar Bonofox 29/12/2016 - 20:21 via iGeneration pour iOS

Y a de la place pour un concurrent qui voudrait récupérer les pros se servant des machines de bureau.
Faudrait avoir les reins solides mais ça me rappelle l'arrivée de RED sur le marché des caméras de ciné numérique.

avatar CNNN 29/12/2016 - 20:29 via iGeneration pour iOS

On entend souvent ici parler d'écosystème, mais Apple est entrain de le désintégrer.. c'est fort dommage...
Apple doit proposer une gamme complète de produits qui peut satisfaire le plus de monde possible. C'est clairement plus le cas aujourd'hui

avatar toketapouet 01/01/2017 - 14:18

@CNN

👨‍💻 "Apple doit proposer une gamme complète de produits qui peut satisfaire le plus de monde possible. C'est clairement plus le cas aujourd'hui"

👉 Ce n'est plus le cas selon (pour?) toi. Je suis satisfait de l'offre d'Apple, et à en croire leurs ventes et leurs profits, je ne suis pas le seul 🍻

avatar pocketalex 02/01/2017 - 10:19 (edité)

@CNNN

"Apple doit proposer une gamme complète de produits qui peut satisfaire le plus de monde possible."

Ah bon, c'est nouveau ça ? Tu vas chercher ça ou ?

avatar levincefr 29/12/2016 - 20:35 via iGeneration pour iOS

"Phil Schiller a surenchéri en décrivant le tactile sur un ordinateur de bureau comme « désastreux »."

Qu'est ce qu'il peut être con celui-là ! Quand on aime pas on dit j'aime pas. On ne dit pas c'est dégueulasse. Apple a la prétention de tout savoir mieux que tout le monde et n'hésite pas à donner des leçons sur ce qui est bien ou mal, sur ce qui est pratique ou pas (pas d'écran tactile, pas de pavé numérique sur les claviers sans fils, la finesse au détriment de l'autonomie...etc). Mais merde qu'ils commencent par payer leurs impôts avant de donner des leçons.

J'attendais impatiemment les nouveaux mac pour me rééquiper et je n'ai toujours pas craqué. Chose qui me parait plus qu'improbable aujourd'hui. Steve Jobs a complètement foiré au moins une chose dans sa vie, sa succession à la tête d'Apple. Des gros hypocrites incompétents et avide d'argent.

Pages