Le Mac est bien devenu secondaire chez Apple

Nicolas Furno |

Mark Gurman a conservé ses sources bien informées au sein d’Apple, mais son dernier article publié chez Bloomberg ne parle pas du futur. Au contraire, le journaliste regarde vers le passé et plus précisément vers les deux ou trois dernières années de l’entreprise.

Pourquoi ce retour en arrière ? Alors que Tim Cook vient tout juste de rassurer ses troupes (et les fans) avec une note interne qui affirme l’intérêt d’Apple pour les ordinateurs de bureau, les révélations du journaliste viennent dire à peu près le contraire.

Avec des exemples très précis, Mark Gurman montre comment le Mac est devenu un citoyen de seconde classe à Cupertino. Et en quoi ce délaissement explique certains choix récents qui ont conduit à des déceptions…

Apple avait prévu une meilleure batterie pour ses MacBook Pro

L’autonomie des nouveaux MacBook Pro n’est pas bonne, en tout cas pas aussi bonne qu’Apple l’annonçait initialement et pas aussi bonne que la génération précédente. Apple vante 10 heures d’autonomie sur toute la gamme, mais on tient difficilement plus de 5 à 6 heures sur les 15 pouces, une heure de plus sur les 13 pouces avec Touch Bar, encore une à deux heures sur les 13 pouces sans Touch Bar.

L’autonomie réelle des MacBook Pro de dernière génération pose problème. Cliquer pour agrandir

En guise de réponse, Apple a commencé par remplacer les machines des premiers clients mécontents, puis le constructeur a tout simplement retiré l’estimation de l’autonomie restante, un indicateur jugé faussé. Ce ne sont pas des réponses très satisfaisantes, et c’est peut-être pour cette raison qu’Apple va embaucher des spécialistes. En attendant mieux, le journaliste a une explication bien plus intéressante.

Selon lui, Apple avait prévu une toute autre batterie pour sa nouvelle gamme. Au lieu de reposer sur des blocs comme c’est le cas sur le design final, elle aurait épousé très précisément la coque en aluminium pour maximiser sa capacité tout en maintenant la finesse de l’ordinateur. Malheureusement, un test crucial aurait échoué et plutôt que de retarder la machine, le constructeur aurait préféré se rabattre sur le design qui a finalement été livré.

La capacité de la batterie fournie par Apple est ainsi inférieure à ce qui était prévu. Et c’est probablement la différence qui explique l’autonomie réelle si médiocre comparée à l’autonomie théorique. Mark Gurman ne connaît pas les raisons de cet échec qui est d’autant plus étonnant que le MacBook Pro n’aurait pas été le premier Mac à en bénéficier. En 2015, le MacBook Retina a été le premier ordinateur Apple à intégrer cette batterie faite sur-mesure.

La batterie du MacBook Pro 15 pouces avec Touch Bar. (Image iFixit) Cliquer pour agrandir

Quoi qu’il en soit, les équipes auraient été contraintes d’intégrer l’ancien design de batteries assez tard dans le processus. Ce qui, on s’en doute, a retardé le travail sur les autres Mac qui en avaient bien besoin. Et à l’arrivée, cela donne un ordinateur moins bon que prévu.

Un MacBook handicapé par des hésitations internes

Le MacBook Retina a lui aussi souffert de la nouvelle politique d’Apple si l’on en croit les informations rapportées par Bloomberg. Les premiers prototypes utilisaient un port Lightning au lieu de l’USB-C, mais surtout, les ingénieurs auraient travaillé pendant longtemps sur deux modèles nettement différents.

Un MacBook or rose de début 2016. Cliquer pour agrandir

Outre le design ultra-fin qui a été le produit final, Apple avait prévu un autre ordinateur plus épais et nommé en interne « Stealth Bomber ». Le plus léger, nommé « Stealth Fighter » aurait finalement gagné la bataille, mais les ingénieurs ont perdu beaucoup de temps à développer les deux concepts en parallèle, explique Gurman.

Ces hésitations entre plusieurs options seraient devenues monnaie courante à Cupertino, là où le constructeur s’engageait autrefois sur un seul projet à la fois. Résultat, l’ordinateur est sorti avec plusieurs mois de retard sur le planning original, et avec moins de fonctions que prévu.

Pour la deuxième génération sortie en début d’année, certains ingénieurs voulaient compenser en ajoutant un deuxième port USB-C et un capteur digital Touch ID dont allaient bénéficier les nouveaux MacBook Pro. La direction n’a pas validé ces idées et s’est contentée d’ajouter une couleur, l’or rose, à la gamme.

Les appareils iOS ont toujours la priorité

C’est qu’Apple favorise désormais les mêmes objectifs pour tous ses produits : de la finesse, de la légèreté et la simplicité, notamment pour les ports. Les iPhone et iPad sont systématiquement prioritaires, si le reste de la gamme peut en profiter pour évoluer, tant mieux.

Dans cette optique, les Mac doivent s’aligner au maximum sur les appareils iOS, ce qui se voit notamment sur les coloris. Le choix de l’or puis de l’or rose sur le MacBook répond à cet objectif. Bloomberg glisse par ailleurs qu’un MacBook Pro doré était aussi prévu, mais que la couleur ne convenait pas à cette taille.

MacBook Pro de 2016 contre MacBook Pro de 2012.

L’équipe en charge du Mac, autrefois toute puissante chez Apple, aurait pratiquement disparu. Mark Gurman rappelle qu’il n’existe plus d’équipe dédiée à macOS, mais que tous les développeurs travaillent désormais au sein d’une même entité. Et ce groupe favorise assez logiquement iOS, qui pèse 75 % du chiffre d’affaires du groupe, au détriment de macOS et de ses 10 % des ventes au sein d’Apple.

Alors, le Mac n’est peut-être pas mort comme l’a rappelé Tim Cook, mais il ne compte plus vraiment si l’on en croit les bruits de couloir rapportés par le journaliste. En particulier, le Mac a perdu l’oreille et l’attention de Jonathan Ive, alors qu’il occupe désormais un rôle très important chez Apple. Son équipe se consacre presque exclusivement aux appareils iOS, au détriment des ordinateurs :

L’équipe en charge du Mac a perdu de son influence auprès du groupe de design industriel mené par Jony Ive, mais aussi auprès de l’équipe chargée du logiciel dans l’entreprise.

De manière plus générale, les responsables ne semblent plus avoir de vision très claire et plusieurs départs d’employés importants ont encore handicapé les ordinateurs traditionnels au sein d’Apple. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, mais rappelons que Sal Soghoian, responsable de l’automatisation, a quitté Cupertino brusquement le mois dernier.

Des changements mineurs seulement en 2017 ?

Pour conclure cette rétrospective un petit peu inquiétante pour les fans du Mac, Mark Gurman indique ce que nous réserve l’avenir proche. Et ce n’est guère mieux : si on croit ses informations, Apple n’a rien de majeur prévu pour 2017. Il faudrait s’attendre plutôt à des changements mineurs, comme le passage à l’USB-C pour l’iMac et de nouvelles options graphiques toujours fournies par AMD. Et pour les MacBook et MacBook Pro, on devrait pouvoir compter sur des petits progrès côté vitesse, rien de plus.

Le site évoque aussi la possibilité d’un clavier externe avec Touch Bar intégrée. Apple aurait un prototype en interne, mais sa sortie dépendrait du succès de la fonction sur les nouveaux MacBook Pro.

Et le Mac Pro dans tout ça ? Le journaliste n’en parle pas, même si cela ne veut pas nécessairement dire que l’ordinateur est abandonné. Néanmoins, il rappelle que sa conception très complexe, avec ce tube en aluminium tellement poli qu’il devenait réfléchissant, n’a pas aidé l’ordinateur. La production, de surcroît menée aux États-Unis, a toujours été plus complexe que prévu, ce qui aurait motivé sa stagnation pendant trois ans.

Chaîne de production des Mac Pro. Cliquer pour agrandir

Certains chez Apple auraient proposé d’abandonner la production américaine pour produire le Mac Pro plus facilement. Les techniques nécessaires sont mieux maîtrisées en Asie et on imagine que le prix de production aurait baissé. Et peut-être même qu’Apple aurait été plus motivé pour le mettre à jour… on verra cette année si un nouveau modèle sort finalement.

Faut-il le préciser ? Pas un mot, non plus, sur le Mac mini qui souffre probablement encore davantage de la perte d’intérêt pour les Mac. Et c’est bien dommage, car cette petite machine pas trop chère était souvent un excellent choix et ce n’est pas pour rien qu’elle sert bien au-delà du bureau, dans des salons ou même dans des data-centers. Il y aurait de quoi imaginer autour d’un petit Mac, mais Apple ne veut probablement pas lui allouer autant de ressources que par le passé.


avatar francis2012 | 

Et les consommateurs sont en train de montrer qu'Apple est bien devenue secondaire ☹️

avatar jujudk | 

Hélas apple ne pense plus qu'aux iphones vraisemblablement ....
Encore pour celui des 10 ans , je veux bien mais ne même plus avoir d'équipe dédié au macs , pour une si grosse entreprise c'est navrant , c'est cool si les équipes d'ingé sont mélangés et que les technologies sont partagées mais ca a ses limites , je craint que l'équipe des macs ait été dissoute après la disparition de steve ...

avatar mika944 | 

C'est marrant, cela fait penser à l'époque de l'Apple II et du Macintosh, non.

avatar TimeMachine | 

@mika944

C'est juste. :)

avatar C1rc3@0rc | 

@mika944

non.

L'Apple II etait un PC, peut etre le premier, et le Mac etait un PC. Le Mac etait un saut qualitatif majeur, une evolution signifiante de la micro-informatique.
Le Mac remplaçait l'Apple II dans ses principes en etendant et ameliorant massivement les fonctionnalités.
De plus Jobs avait deja entamé le principe de specialisation/fractionnement qui permettait de simplifier l'usage informatique et qui allait donner naissance au concept d'ecosysteme informatique. Il y avait le Mac (le PC ) et le Lisa( la station de traivail) et les perifs.
L'Apple 3et les autres Apple 2 persistaient pour assurer la transition…

La situation est tres differente aujourd'hui.
Apple abandonne le PC pour se consacrer aux devices. Mais aucun device ne remplace le PC dans ses fonctionnalités. Et aucun device ne peut remplacer le PC. Il y a donc ici non pas un engagement vers l'avenir et une augmentation de fonctionnalité, et encore moins une evolution, mais juste un choix comptable et commercial.

L'orientation sur l'iPhone ne repose pas sur une vision d'avenir, mais sur un bilan comptable du passé. Apple vend 4 Mac quand elle vend 80 iPhones.

D'ailleurs on voit la meme tendance dans le soutient du produit qui reposesur ce principe comptable: il s'achete 9 iPad pendant que 80 iPhone trouve preneur... l'iPad subit en proportion le meme sort que le Mac. On pourrait aussi parler de l'iPod dans cette tendance...

Reste que cette "philosophie" est a court terme, parce que
- la marge de l'iPhone ne peut que baisser ou alorsApple va devoir en augmenter les tarifs de maniere,dissuasive
- il va falloir un relai de croissance rapidement pour remplacer l'iPhone qui va finir par disparaitre
- la notion d'ecosysteme est en train de disparaitre avec cette politique
- un device n'est pas un outils de production, et le besoin deproduction de données est fortment croissant.

Reste a savoir avec quoi Ive dessine les iPhone?
Un cintiq sur une station Dell ou Lenovo?

avatar feefee | 

@C1rc3@0rc

"La situation est tres differente aujourd'hui."

Ton analyse était bonne jusque là mais c'est comme si tu arretais l'évolution de l'informatrin à ta propre époque et à ce que tu as connu jusqu'ici, comme si ce que tu connais et maitrise le mieux depuis des années eétait LA Solution finale. C'est étrange comme raisonnement.

" Apple abandonne le PC pour se consacrer aux devices. "
Un PC ets un ordinateur
un device est un ordinateur miniature.
Tu peux certes faire la difference avec la puissance mais c'est une chose qui évolue sans arret et qui ne va pas s'arreter d'évoluer.
Un PC 486 étrait un ordinateur ou pas ??
Compare le avec un iPhone ou avec un iPad. Tu en déduis quoi niveau puissance ?
Ben voilà !

"Mais aucun device ne remplace le PC dans ses fonctionnalités. Et aucun device ne peut remplacer le PC."

Pour l'instant. Mais il ne faut jamais dire JAMAIS.

"L'orientation sur l'iPhone ne repose pas sur une vision d'avenir, mais sur un bilan comptable du passé. Apple vend 4 Mac quand elle vend 80 iPhones."

Ce ne sont pas les mêmes uttilisateurs !
Et tu oublies de dire comment s'est vendu et se vend encore pas mal les iPhones .
Allez reflechis un peu et sois honnete tu vas trouver , je te ferai pas cet affront :-)

"D'ailleurs on voit la meme tendance dans le soutient du produit qui reposesur ce principe comptable: il s'achete 9 iPad pendant que 80 iPhone trouve preneur... l'iPad subit en proportion le meme sort que le Mac3

La encore mauvaise analyse
Les modes d'achats ne sont pas les memes et les utilisations non plus.
TOUS les smartphones subissent un fort taux de renouvellement , ton argument n'est pas valable.
TOUTES les tablettes ne subissent pas ce taux de renouvellement, comme les desktop.

avatar Rankmaster | 

C est exactement ce a quoi je pensais

avatar Lestat1886 | 

@francis2012

Ah bon?

avatar melaure | 

Exactement, il faut arrêter d'acheter des iBidules pour qu'Apple se recentre sur son savoir faire historique ...

avatar Orus | 

C'est fait, j'ai mon Samsung S7.

avatar warmac33 | 

idem, et il est excellent ce smartphone, surtout pour 550 balles !

avatar KimoMac | 

@Orus

Et...?

avatar feefee | 

@melaure

"Exactement, il faut arrêter d'acheter des iBidules pour qu'Apple se recentre sur son savoir faire historique ..."

moi moi et encore moi les reste ne vaut rien ... :-)

Ben non moi je n'ai pas d'iPhone mais je suis pour qu'Apple continue de revolutionner le marché en le tirant vers le haut et en poussant la concurrence à en faire de même, meme si elle le dépasse.

Le pire c'est que je suis sur que tu as un iPhone.

avatar frankm | 

@francis2012

En effet je viens pour la première fois de déconseiller à un ami d'acheter les mac ? 2016.
Je les ai qualité de honteux aux vues des prix pratiqués.
Cette article me déprime, Apple a sans doute l'intention de flinguer le mac. En tout cas ils utilisent une des façons pour y arriver !

avatar C1rc3@0rc | 

Et tu n'es pas le seul, la majorité des prescripteurs (les pragmatiques capables d'argumenter et qui sont credibles, pas les fanatiques qui font sourire) rejettent en masse les nouveaux produits d'Apple.

Cook a fait une erreur majeure de strategie en delaissant le Mac, et surtout, consequence ou but, en restreignant le marché d'Apple a la part de l'electromenager grand public.

Parce que le marche de l'iPhone c'est clairement celui de l'electromenager grand public. Et le probleme avec ce marché c'est qu'il est inconsistant et peut basculer en moins d'un an. Il suffit d'un rien pour que le consommateur passe d'une marque x a une marque y. Une petite fonction en plus, une com marketting bien ciblée, une bonne politique tarifaire, et le marché se renverse d'un coup.
Et l'iPhone se vend toujours grace a la reputation du Mac, d'ailleurs pour beaucoup de gens, l'iPhone c'est le smartphone de Mac!

Apple vit aujourd'hui sur les rentes que generent encore les produits conçus dans l'ere Jobs. Aucun produit post-Jobs n'a pris le relai! Et personne ne voit quel relai peut debouller, alors qu'il y a urgence face a la recession qu'entame Apple.

Et puis il faut aussi se rendre compte d'une chose tres inquietante: les historiques de l'industrie PC qui s'en sortent le doivent au marché pro et corporate qui soutient ou remplace leur marché GP. C'est le cas de MS et d'Intel, mais aussi de Dell, Lenovo, HP,...
Les autres sont des consortium, cheabol ou similaires, qui sont capables d'equilibrer leurs comptes entre leurs activités, et au niveau des smartphone, on sait qu'Apple capte plus de 90% des revenus...
Apple n'a que le marché GP en horizon et fini de perdre ses PDM dans les secteurs pro et education...

Je vais me laisser a paraphraser Einstein: sans le Mac (le PC) Apple ne survivra pas plus de 4 ans!

avatar feefee | 

@C1rc3@0rc

"Cook a fait une erreur majeure de strategie en delaissant le Mac, et surtout, consequence ou but, en restreignant le marché d'Apple a la part de l'electromenager grand public. "

Dis moi , les premiers iMac fluos, sans lecteur de disquette , en plastique tout en un évadé un seul bouton marche c'était vu comment à l'époque face aux PC démontables formé par le couple tour - écran séparé ?

Dis nous .

Non Apple n'a jamais changé de cap , rendre l'ordinateur le plus transparent possible pour l'utilisateur , le plus simple possible à allumer et utiliser.

Si pour eux l'ordinateur du futur ne ressemble plus à un iMac c'est leur choix , ils assumeront , comme toujours .

avatar Earl Grey | 

@feefee

Rien à voir avec la choucroute

avatar feefee | 

@Earl Grey

Si c'est juste pour dire ça autant passer ton chemin
Sinon tu peux très bien me dire que j'ai tort en argumentant , pas de soucis, ça s'appelle dialoguer .
Essaie tu verras ça ouvre l'esprit .

Après tu peux toujours faire ton malin en me sortant que tu n'as pas de temps à perdre avec moi on connaît la chanson ?

avatar otop | 

@Earl Grey

Rien a voir avec la choucroute , mais n'envoie pas feefee dans les cordes , c'est l'heritier de l'apple fanboys social justice warrior. Si tu lui jette un constats brut comme ca il va paniquer et dire que ton convertisseur euro de 2002 est un est ordinateur.

avatar feefee | 

@otop

"@Earl Grey
Rien a voir avec la choucroute , mais n'envoie pas feefee dans les cordes"

Haaaa tu t'es trouvé un camarade d'infortune c'est bien ?

Ou alors toi et Earl Grey êtes les mêmes sûrement , c'est la mode ?

avatar feefee | 

@otop

"Si tu lui jette un constats brut comme ca il va paniquer et dire que ton convertisseur euro de 2002 est un est ordinateur."

Tout tu es du style qui n'a aucune reparti et qui se sert des pseudos constats des autres pour penser "tiens bien fait prends ca !!"
?

Sinon explique moi son constat si perturbateur .
Je risque de pas avoir de réponse mais bon , j'ai l'habitude avec toi .

Même en étant le pire des fanboys je réfléchis plus que toi c'est dire ...

avatar feefee | 

@otop

"et dire que ton convertisseur euro de 2002 est un est ordinateur."

Pour finir je t'invite à rechercher , je te laisse le choix de la source , la définition d'un ordinateur .

Et aussi de me donner ta définition épurée d'une tablette et d'un smartphone .

Attention à la surchauffe .

avatar otop | 

@feefee

Je pensais pas que tu ferais trois postes rien que pour moi. Si tu crois que j'argumente avec les fanboys aux oeilleres tu peux attendre le pere noel , t'as de la chance c'est pour dans pas longtemps.

Pour info je suis otop , melaur , earl grey , c1rc3 , le pape et chuck norris , pour les constat je t'nvite a lire news de macgeneration ou mac4ever....apres si tu ne comprends pas ce que tu lis c'est a toi de faire un effort ou alors t'as un probleme avec la realité (ce qui est envisageable quand on est incapable de retirer ses oeilleres déapple fanboys defense force).

Merci du fond du slip pour tes trois reponses si bien argumenté, incitant a la discussion et en tout en essay't de te rassurer sur ta reflexions.

J'attend ta reponse avec impatience , ca fait toujours plaisir de pas lire.

avatar feefee | 

@otop

En gros tu veux que d'emblée j'argumente avec toi après que ta première saillie ait été :

"Rien a voir avec la choucroute , mais n'envoie pas feefee dans les cordes , c'est l'heritier de l'apple fanboys social justice warrior. Si tu lui jette un constats brut comme ca il va paniquer et dire que ton convertisseur euro de 2002 est un est ordinateur."

Et qu'il a fallu que je te titille pour que tu ne passes par par des moyens détournés (en regardant en l'air ) pour essayer de te foutre de moi ...

Enfin enfin

Sois sérieux 2 secondes ?

Et seulement après tu pourras la ramener .

avatar otop | 

@feefee

Pas besoin que j'essaye de me foutre de toi , t'y arrives tres bien tout et en plus tu fais ca vachement bien.

avatar feefee | 

@otop

"Pas besoin que j'essaye de me foutre de toi , t'y arrives tres bien tout et en plus tu fais ca vachement bien."

Calme toi, caaaaalme , tu oublies des mots tellement tu veux allez vite :-)

avatar Manubzh | 

tu as oublié mon pseudo aussi :D

avatar feefee | 

@Manubzh

Non toi tu es unique .
C'est pour ça que tu es si drôle si prévisible et si facile à contrer .

avatar Manubzh | 

t'inquiète pas, ces interventions sont toujours aussi vides, brouillons et incompréhensible tellement il n'y a aucune logique dans ce qu'il dit.
A part te prendre à partie et te critiquer, il ne fait pas grand chose.

avatar feefee | 

@Manubzh

"A part te prendre à partie et te critiquer, il ne fait pas grand chose."

Comment peux tu être d'aussi mauvaise foi te concernant ?
C'est à peine imaginable .

Je peux mettre à la queue leu leu tous les commentaires que tu as posté dans d'autres article pour te rafraîchir la mémoire si tu veux.
Juste pour que tu te rendes compte de leur teneur .

Relis un peu tous les commentaires tu verras que en plus de te prendre à partie parce que je trouve que tu le mérites , toi, otop et d'autres tellement vous êtes agressifs avec ceux qui ne le sont pas , j'ai aussi donné mes avis avec des arguments sur plus d'une phrase.

Quand tu en fera autant je pourrais peut être changer d'avis sur toi .

Mais c'est tellement plus simple de se contenter de traiter les autres de fanboys décérébrés des qu'ils donnent des explications qui vous dérangent .

avatar expertpack | 

@feefee

mais pas simple a connecter.

avatar feefee | 

@C1rc3@0rc

"Et le probleme avec ce marché c'est qu'il est inconsistant et peut basculer en moins d'un an. Il suffit d'un rien pour que le consommateur passe d'une marque x a une marque y. Une petite fonction en plus, une com marketting bien ciblée, une bonne politique tarifaire, et le marché se renverse d'un coup."

Tu vois tu analyses un truc correctement mais après tu ne projettes pas cette analyse.
Tu comprends pourquoi Apple vends plus d'iPhone que de macs maintenant ?
Parce que ta théorie marche dans les 2 sens . Concurrent vers Apple .
Tu compares 2 marchés totalement différents mais tu tires de mauvaises conclusions . J'ai du mal avec ta logique à 2 vitesses ...

"Et l'iPhone se vend toujours grace a la reputation du Mac, d'ailleurs pour beaucoup de gens, l'iPhone c'est le smartphone de Mac!"

Pas vraiment d'accord .
Une grande majorité d'utilisateurs de ibidules ne connaissent rien au mac , n'en ont jamais utilisés et sont incapables de faire la différence entre un bureau mac et Windows et encore moins en terme de fonctionnalités

Le succès de l'iPhone est du au premier succès de iPod qui a vu son succès planétaire à partir du moment où il s'est ouvert au PC.

Puis ensuite l'iPad .

avatar feefee | 

@frankm

"En effet je viens pour la première fois de déconseiller à un ami d'acheter les mac ? 2016."

Interessant MAIS :
Sur quelles bases et en fonction de quels besoins ?
Et tu as conseiller quoi à la place ?

Non parce que sans développer ton propos c'est juste un effet de manche que tu nous fais là.

avatar ckermo80Dqy | 

@francis2012

Ah ouais ? Les consommateurs ont plutôt l'air de continuer à consommer du Apple, ne t'en déplaise.

avatar McDO | 

La part de marché sont au rouges depuis 2 ans, que ce soit iPhone ou Mac. Les gens délaissent Apple.

avatar ArnaudB | 

Les parts de marché sont au plus haut ne t'en déplaise.

avatar 667 _ | 

Autour de moi, les gens ayant un iPhone ne vont plus le renouveler. Apple commence vraiment a être délaissé ou du moins les gens ne sont plus "dupent".

avatar jujudk | 

Certes mais ca réduit leur chance quand même de refaire quelquechose d'extraordinaire...

avatar roccoyop | 

@jujudk

Tout à fait d'accord. J'en suis la preuve. Devant changer de portable, j'attendais la sortie du nouveau MBP. Ce qu'ils ont sorti n'es pas si mauvais, mais à ce prix je trouve que c'est tout simplement du vol.
Quant au Mac mini, j'attends aussi son renouvellement pour changer le mien qui me sert surtout pour Plex. J'attends une version avec un processeur capable de décoder du H265 nativement. Là non plus il n'y a rien en vue.

Résultat, 2 ventes assurément perdues. Je suis peut-être le seul dans ce cas puisque le MBP on "l'air" de se vendre tout de même assez bien.

PS : même le renouvellement de mon iPhone sera repoussé d'au moins 1 an. 2016 aura vraiment été une année pourrie pour Apple

avatar jujudk | 

De toute manière je pense qu'apple est reparti pour sombrer , ok ils font un gros qg mais entre les prix , les foutages de gueule (l'hypocrisie même des représentants d'apple) , je voulais switcher , mais ca m'a refroidi et ca me refroidi encore plus , dommage ce sont de belles machines mais on a mieux chez la concurrence pour moins cher (si vous me sortez l'excuse de l'OS j'ai jamais utilisé mac os au quotidien , et windows me va très bien j'ai aucun problème personnellement )

avatar cv21 | 

@ShowMeHowToLive
C'est justement une remarque de l'article :
"If more Mac users switch, the Apple ecosystem will become less sticky—opening the door to people abandoning higher-value products like the iPhone and iPad."

En gros, si les utilisateurs mac basculent, ils risquent d'abandonner également les produits à forte valeur ajoutée comme l'iPhone et l'iPad...

avatar dvd | 

et il vont vendre quoi à la place ???

avatar expertpack | 

@dvd

des autos

avatar expertpack | 

@jujudk

si une voiturette electrique

avatar MacGyver | 

70% du CA pour -comme evolution ultime- .... enlever la prise jack

ils sont pas au taquet non plus sur l'iphone a mon avis :)

avatar mika944 | 

Si encore les 70% de CA permettaient de sortir des produits exceptionnels, je veux bien, mais là !!!

avatar TimeMachine | 

@mika944

Oui je suis d'accord. Tout miser sur iOS et voir pendant 3 ans le même physique pour le iPhone. Et des améliorations lentes à venir. J'ai toujours un sentiment de "okay, super mais encore ?"

Surtout fâché qu'ils nous poussent vers l'iPad Pro comme super ordinateur alors que iOS est tout sauf parfait pour travailler.

Et s'il n'y a plus qu'une seule équipe alors pourquoi est-ce si dur de mettre aussi toutes les nouveautés sur Mac aussi ?

iMessage par exemple est detestable à utiliser sur Mac. Et Sierra n'a eu droit à aucune des grandes nouveautés iMessage.

Bref, j'ai effectivement très peur pour les Mac, surtout si 2017 n'envoie pas du lourd.

avatar C1rc3@0rc | 

L'iPad est une tres bonne machine a ecrire, un excellent outil documentaire, un extraordinaire outil de navigation dans l'information, un tres puissant media educatif et maintenant une tres bonne planche a dessin... C'est aussi un bon outil pour le secteur musical.

Mais il reste un device et il n'a pas les fonctions necessaires d'un PC pour la production et le calcul.
Le fait de pousser le client vers l'iPad, et encore c'est tres mollement, Cook ne voyant que l'iPhone comme source de $, ne releve que d'une politique commerciale a court terme.

Le probleme qui n'est pas compris ni par Ive, ni par Cook, c'est qu'Apple repose sur le PC et uniquement le PC.
Apple n'a jamais ete un boite corporate, mais pourtant ce sont les pro - et les pro de la creation - qui ont fait sa reputation et qui etaient sa force de vente.
Et on voit avec l'echec de l'Apple Watch, que l'efficacité publicitaire d'Apple est nulle. Si les prescripteurs pro n'adoptent pas un produit d'Apple, le produit ne decolle pas, malgré les millions qu'Apple peut mettre en marketing.

C'est tout le paradoxe d'Apple: ne jamais avoir conçu de machine pro mais dependre de la recommandation des pro.
Pourquoi, parce que le Mac est la machine informatique la plus productive qu'il y a eu pendant longtemps et qu'elle etait le choix de leader et de de pragmatiques representatifs. Sans le Mac etre les mains d'un pro creatif, Apple n'existe pas longtemps.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR