Fermer le menu

Les premiers portables Windows 10 sans Intel arriveront à l'automne

Florian Innocente | | 12:43 |  27

Si Apple n'affiche pas son intention de remplacer les puces d'Intel dans ses Mac par des processeurs ARM, il va autrement chez Microsoft qui prépare la voie à des portables Windows 10 sans les moteurs de son partenaire historique.

Steve Mollenkopf, le patron de Qualcomm, a assuré cette semaine lors de la présentation de ses résultats financiers, que les premiers portables Windows 10 équipés en Snapdragon 835 arriveraient dans le courant du quatrième trimestre 2017.

On aura ainsi des PC fonctionnant sur le même processeur qui fait tourner aujourd'hui les Galaxy S8 et tous les smartphones milieu/haut de gamme qui vont être lancés ces prochains mois.

Nous avons l'opportunité de bousculer les fournisseurs existants sur les PC et pour les data centers. Notre Snapdragon 835 se diffuse dans les designs de portables PC fonctionnant avec Windows 10, qui sont prévus pour être lancés au quatrième trimestre calendaire de cette année.

En décembre dernier, Microsoft avait dévoilé ses projets de relance de Windows sur processeurs ARM, avec deux objectifs : proposer une meilleure autonomie aux utilisateurs et inclure une connectivité cellulaire pour renforcer la nature mobile de ces PC. Toutes les applications existantes — si elles sont 32 bits — pourront fonctionner au moyen d'un émulateur.

Qualcomm possédant les compétences pour concevoir et fabriquer des processeurs basse consommation ainsi que des modems, le partenariat tombe sous le sens. Quant à l'identité des fabricants qui vont jouer le jeu de cette association, ils ne sont pas encore connus (la rumeur parle de Lenovo au minimum).

Apple reste sur Intel

Il y a quelques jours, lors de la réunion sur l'avenir du Mac Pro, certains responsables d'Apple avaient écarté l'idée de Mac débarrassés de leurs processeurs Intel.

Apple est pourtant mieux placée encore que Microsoft pour aller dans cette direction et prendre la main sur le calendrier de sortie de ses machines. Elle contrôle le développement des puces Ax basées sur l'architecture ARM, le système d'exploitation, les outils de développement et elle conçoit son matériel. Il ne lui manque plus grand chose pour se libérer d'Intel.

Pour l'heure, rien de tel n'est mis sur la table si l'on reprend les propos tenus il y a quelques jours. On ne s'en étonnera pas, ce genre de virages stratégique ne s'annonce pas entre deux portes.

Il faut s'attendre à voir plus de processeurs ARM arriver dans le Mac — cela a déjà commencé, avec la puce T1 pour la Touch Bar — mais la motorisation principale reste fournie par Intel, assure Apple.

Craig Federighi déclarait à ce sujet :

Nous voyons donc un rôle complémentaire vraiment intéressant pour nos puces dans leur fonctionnement avec Intel. Et nous continuons de travailler avec Intel sur les besoins qui sont les nôtres, pour avoir des puces qui s'inscrivent dans la feuille de route de nos Mac, et c'est quelque chose qui va continuer.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


27 Commentaires

avatar 2DSP 21/04/2017 - 13:27 via iGeneration pour iOS (edité)

Un truc que je me demande, c'est pourquoi Apple ne nouerait pas un nouveau partenariat avec AMD?

L'architecture Rysen à l'air prometteuse. "La Pomme" étant un constructeur de poids, et très influent, elle pourrait travailler conjointement avec AMD pour créer des processeurs sur mesure adaptés à chacun de ses Mac.

Apple se passerait ainsi d'INTEL, tout en étant pas si soumise que ça à AMD car elle aurait la main mise sur tout ou partie du développement des puces. Elle contrôlerait ainsi mieux les évolutions techniques de ce composant.

avatar Guillaume06 21/04/2017 - 13:36 via iGeneration pour iOS

@2DSP :
Parce que Apple n'en a pas envie.

avatar pocketalex 21/04/2017 - 13:44

@2DSP :

Parcequ'avant Rizen, AMD c'était pas folklo ... c'est une excellente raison.



avatar 2DSP 21/04/2017 - 15:34 via iGeneration pour iOS

@pocketalex

Certes... mais AMD à fait un bel effort et si Apple supervise le développement des puces, plus de soucis.

avatar C1rc3@0rc 22/04/2017 - 02:23

Et depuis Ryzen c'est pas beaucoup mieux, ça reste du x86, a peu pres au meme niveau qu'Intel, mais moins cher et un peu moins contraignant.

Faut voir aussi une chose: le Mac c'est 20 millions de machines par an. Le PC c'est moins de 300 millions par an et AMD est tres minoritaire sur l'equipement de PC. AMD gagne surtout de l'argent avec les GPU et ne va probablement pas depenser des sommes astronomique pour developper un x86 aux petits ognons pour Apple qui va le coller dans les 20% de ses Mac de bureaux, vu que le Ryzen, en portable on oubli.

Qu'Apple integre des AMD a la place des Intel dans certaines config pourquoi pas, mais ça s'arretera la.
On investit pas sur un truc mort.

avatar iPop 21/04/2017 - 15:44 via iGeneration pour iOS

@2DSP

Parce que tant qu'elle vend et sa marche, pourquoi en changer ?
Elle prendra des décisions seulement si elle n'a plus le choix.
Revoir l'histoire d'IBM ou des XSERVE.

avatar pocketalex 21/04/2017 - 13:43

je suis très curieux de voir ces "PC sous processeur ARM" émuler du x86 et voir les performances derrière

Se séparer d'Intel parcequ'on a mieux pour moins cher, c'est une excellente stratégie, mais se "séparer d'Intel pour se séparer d'Intel" ... euh .... je demande à voir.

avatar rolmeyer 21/04/2017 - 14:13 via iGeneration pour iOS (edité)

@pocketalex

C'est tout vu. Les pc c'est 90 % du marché des ordi, et dans le lot il y a des tonnes de machines qui ne font ni vidéo ni photo, bref du light, sans parler des machines clients qui sont juste des terminaux, pour toutes ces machines un arm suffit largement. W10 sous ARM existe, OFFICE sous ARM existe, faudra juste un émulateur pour les petits trucs proprio. Le surface 3 non Pro sous atom allait pour beaucoup de monde, ils vont faire la même chose mais en moins cher, car les proc Intel sont chers et bouffeurs de batterie vs ARM. Windows aurait pu gérer la batterie, mais Intel a trop tiré sur la corde niveau prix, en ARM Microsoft et les fabricants pourront faire jouer la concurrence.

avatar pocketalex 21/04/2017 - 16:17 (edité)

@rolmeyer

que de propos caricaturaux

alors comme ça, du jour au lendemain, une tablette ARM avec un émulateur x86 devient une solution miracle permettant de faire aussi bien que ce qu'on fait avec un PC classique car, dixit vos propos, les PC classiques servent majoritairement à checker des mails

J'ai envie de vous répondre : pas besoin d'émulateur x86 qui lance windows pour ça, les usages basiques (et mêmes pas basiques) sont déjà pris en charge depuis belle lurette par Android

Enfin, le méchant Intel qui consomme beaucoup d'énergie et qui coute super cher, et le gentil ARM, pas cher et puissant ... caricatural au possible

avatar macfredx 21/04/2017 - 21:18 via iGeneration pour iOS

@pocketalex

"Enfin, le méchant Intel qui consomme beaucoup d'énergie et qui coute super cher, et le gentil ARM, pas cher et puissant ... caricatural au possible"

Chut, tu vas nous faire venir Cr1truc 😳

avatar pocketalex 22/04/2017 - 01:29

soit il est déjà la, soit il est en ballade

avatar Ghaleon111 22/04/2017 - 10:08

Une surface arm moins chère et plus légère que la surface pro devient une bonne alternative et comblera le trou qu'il y a entre l'entrée de gamme et le haut de gamme
Il faut aussi prendre en compte desktop app convertor qui va rendre les logiciels x86 disponible sur le Windows store facilement

Une démonstration a était faite avec un s835 et les performances étaient très bonne avec l'émulation x86

avatar macinoe 22/04/2017 - 11:56

Ca veut dire quoi "très bonnes" ?
Divisées par dix ?
Parce que c'est à peu près ce qui se profile.

Après je ne doute pas que c'est suffisant pour faire tourner de très nombreuses applications, mais en cas de besoin de puissance ponctuelle ça peut être vraiment très lent.

En tout cas de quoi permettre de faire des comparatifs bien orienté pour tirer des conclusions de mauvaise foi. Ce que beaucoup de basher anti windows vont s'empresser de faire.

avatar Glop0606 21/04/2017 - 13:54

Il faudra biensûr attendre pour se faire un jugement définitif mais je reste perplexe sur la stratégie de Microsoft. Quand Apple est passé du Power PC au proc Intel, les programmes anciens étaient émulés (rosetta) sur une nouvelle base. Les nouveaux programmes étaient alors optimisés pour Intel. Là on a une solution un peu "batarde" comme par exemple l'émulation en 32 bits seulement... Et puis bon ça ressemble un peu à windows RT (qui avait des qualités). Je pense que les changements de technologie doivent être brutaux (comme le passage à Intel) et préparer l'avenir. Ca serait sympa un MAC Os complétement réécrit pour ARM avec Emulation Intel (sans perte de performance)... :)

avatar madaniso 21/04/2017 - 13:58

C'est quand même bien plus simple dit comme ça que
Surface pro et Surface RT.

Microsoft apprend de ses erreurs on dirait.

avatar rolmeyer 21/04/2017 - 14:17 via iGeneration pour iOS

@madaniso

Oui et non. Ce qu'il manquait à RT c'est l'emulateur. Comme d'habitude avec Microsoft c'est sorti trop tôt, RT. On va avoir dans le futur une Surface sous ARM avec l'écosystème Microsoft en natif mais avec des milliers d'Apple, celles en Win32, via l'emulateur. Bref une Surface RT mise à jour avec un Rosetta like.

avatar pocketalex 21/04/2017 - 14:39

la surface RT était pas une mauvaise tablette en soi : une tablette ARM, un OS ARM, des apps ARM .... mais microsoft l'a très mal markettée

En conservant "windows" dans le nom, cela a créé une confusion auprès des utilisateurs qui pensaient qu'ils pourraient lancer leur applications Windows "desktop" dessus .. et c'est ce qui l'a tuée.

A contrario, personne ne s'est jamais ému qu'on ne puisse pas lancer des apps MacOs sur iPad, pourtant c'est le même principe : une tablette sous ARM avec un OS ARM qui fait tourner des apps ARM (prévues pour le tactile)

Mais Apple a bien clarifié les choses : deux plateformes différentes, deux types d'interaction différentes, donc des OS différents et des Apps différents

Là ou Microsoft a tout emmêlé, en conservant Windows dans le nom mais sans possibilité de lancer les apps x86, de l'autre coté en ajoutant la couche Modern UI à son Windows 8 de bureau (même interface que celle de Windows RT) ... on se retrouve avec une surcouche mobile dans le desktop, qui ressemble à l'OS mobile mais en fait c'est pas pareil, tout comme il y a une surcouche desktop dans la tablette (mais juste pour office).... quel bordel

avatar rolmeyer 21/04/2017 - 14:35 via iGeneration pour iOS

@pocketalex

Exact trop tôt, trop vite. Et manquait les apps. Parce que les acheteurs disaient euh comme j'installe iTunes......
Trop tôt car les proc n'étaient pas capables à l'époque de faire tourner un émulateur correctement
Trop vite car les gens venaient juste de découvrir win8
Ces tablettes RT étaient des tablettes parfaites pour les entreprises sous écosystème Microsoft et eux veulent le fourguer au grand public....
Microsoft a surtout changé d'équipe dirigeante, Ballmer Sinofsky remplacé par Nadella Panay.
Bon Panay a clairement le melon, faudra voir qu'il ne commence pas à se prendre pour Jobs....
Belfiore est de retour, ça c'est bien aussi.

avatar Dumber@Redmond 21/04/2017 - 14:42 via iGeneration pour iOS (edité)

@pocketalex

Ce n'est pas le fait que le processeur d'un iPad soie un ARM qui empêche de faire tourner les programmes MacOS dessus..
C'est juste une recompilation puisqu'un iPad fait tourner une version particulière et pour ARM de OS X (MacOS). Et aussi la VOLONTÉ d'Apple de ne pas mélanger les applis desktop et les applis tablette !

avatar harisson 21/04/2017 - 15:09

Je trouve la citation de Craig Federighi très pertinente sur le rôle complémentaire de ce mix de processeurs. Dans le domaine des processeurs, je trouve les orientations d'Apple intéressantes et cohérentes, du full ARM pour du desktop me paraît un poil trop tôt (hors hybridation OS Desktop/Cloud en mode "super Minitel").

avatar rolmeyer 21/04/2017 - 14:39 via iGeneration pour iOS

@harisson

Oui. Mais les pc c'est beaucoup de supers Minitels aujourd'hui, alors je trouve que la démarche de Microsoft justifié et d'ailler le 2 mai ils vont annoncer windows cloud, qui semble parfait pour ARM.
Avec windows cloud ils vont enterrer windows phone rebaptisé windows mobile.

avatar pocketalex 21/04/2017 - 16:22

"les pc c'est beaucoup de supers Minitels aujourd'hui"

drôle de raisonnement que de partir sur une telle affirmation, sortie d'on ne sait ou, pour nous démontrer que comme les PC les gens s'en servent à 1% de leur capacité, ben du coup, hein, tant qu'on y est, on va émuler windows sur un ARM comme ça, pour des usages basiques, ... ben ça fera la blague hein :)

Consulter des photos, des pages web, des emails ... on pourrait faire la même chose sur la machine ARM direct avec un OS ARM et des apps ARM, mais non, quelle connerie, quelle idiotie, alors qu'on peut émuler du x86 et lancer windows qui sera porté à bout de bras par le processeur

C'est comme rouler à 50, ou rouler à 90 avec le frein à main. Après tout, dans le 2e cas, on fait aussi du 50...

avatar en ballade 21/04/2017 - 20:54 via iGeneration pour iOS

@pocketalex

Tu as compris qu'il va avoir un windows 10 arm.....? L'émulation c'est juste pour les applis x86, en attendant.

avatar rolmeyer 22/04/2017 - 08:54 via iGeneration pour iOS (edité)

@pocketalex

Ben c'est pas raisonnement c'est juste un constat. On parle ordi, pas du particulier qui achète sa machine pour faire du montage vidéo. L'institution ou travaille Mme, Qq gros serveurs et 2000 machines clients qui pourraient être des atom ou des ARM. Et les institutions sœur pareil bref ça fait genre 5000 agents qui ont tous un poste client. Hier soir resto crescendo du Leclerc les 6 tableaux d'affichages sont des écrans avec un NUC derrière.... largement surmotorisé pour faire un affichage statique sur le temps d'ouverture du magasin
Et puis Intel n'est pas méchant ils profitent de leur statut de monopole pour taper fort, Intel ne consomme pas beaucoup il consomme trop pour en faire un usage à 1 %.
Bref...

avatar harisson 22/04/2017 - 15:58 (edité)

@rolmeyer

Bon, après émuler des applications x86 au-dessus d'ARM, ça fait bien usine à gaz aussi ^_^

Les super Minitels, c'est une tendance de fond depuis l'avénement et la maturation du Cloud /o\

Peut-être même que le PC tel qu'on la connu deviendra une antiquité qui rejoindra les téléphones à cadrans, les Minitels et les télés cathodiques.

Pages