Fermer le menu
 

Mac de bureau : qui est le maillon faible ?

Christophe Laporte | | 11:21 |  137

Il y a des gestes qui n’ont l’air de rien, mais qui veulent dire beaucoup. Ni vu ni connu, Apple a retiré le Mac mini de la photo de famille la semaine dernière. Y aurait-il des ruptures de stock à Cupertino ? Plus sérieusement, sur cette photo utilisée depuis plus d’un an, le Mac Pro n’y a même jamais été.

On a souvent évoqué le fait qu’Apple avait trois niveaux de priorité très différents concernant ses produits (lire : Les changements de cycle d'Apple expliqués). Cette photo montre très bien les gammes auxquelles la Pomme accorde de l’importance, chacune avec des raisons particulières.

L’iMac a toujours été la machine emblématique d’Apple. C’est elle qui symbolise, mieux que n’importe quelle autre, la renaissance du Mac. Elle a forcément une place à part.

Le MacBook est sans doute le Mac qui incarne aujourd’hui la vision d’Apple en matière de mobilité. Il ressemble à un iPad sur bien des points : il est ultra léger, sa connectique est réduite au minimum… et il a la lourde responsabilité de succéder au MacBook Air.

Dans cette famille, le MacBook Air peut passer pour l’intrus. Mais s’il est encore là, c’est parce qu’il reste incontournable. Avec le MacBook Pro 13”, il représente le gros des ventes du Mac. Enfin, il y a le MacBook Pro qui, avec l’iMac, est l’autre machine historique d’Apple. À l’image du MacBook, Il montre dans quelle direction Apple souhaite aller ces prochaines années.

Que faire des ordinateurs de bureau ?

En cette fin d’année, Apple a pris soin de revoir (pour le meilleur et pour le pire) sa gamme d’ordinateurs portables. Son prochain chantier, ce sont les ordinateurs de bureau. On espère que cela sera l’un de ses chantiers du début 2017. Reste qu’Apple est largement capable de laisser pourrir mûrir la situation et de ne rien faire pendant de nombreux mois encore. Les fans du Mac Pro ne sont plus à ça près…

La question que l’on peut tout de même se poser, c’est de savoir si, après les moniteurs, elle ne va pas réduire la voilure dans sa gamme d’ordinateurs de bureau. Soyons réalistes, même si Apple ne donne plus de chiffres précis sur ses ventes d’ordinateurs, l’iMac, le Mac Pro et le Mac mini ne pèsent certainement pas lourd dans les 4/5 millions de Mac qu’Apple écoule chaque trimestre.

Dans les nouveaux Apple Store, il y a plus d'arbres que d'ordinateurs de bureau. Étonnant, non ?
Dans les nouveaux Apple Store, il y a plus d'arbres que d'ordinateurs de bureau. Étonnant, non ?

De ce que l’on sait pour avoir sondé beaucoup de monde, les ventes de Mac mini et de Mac Pro sont confidentielles. C’est un « petit événement » quand un client repart avec l’une de ces deux machines sous le bras. L’iMac continue de se vendre, mais on est loin du succès qu’a pu avoir cette machine par le passé.

D’où la question : si Apple a eu le courage de sortir du marché des moniteurs, aura-t-elle le courage de faire le ménage sur les ordinateurs de bureau ? On peut toujours rêver à ce qu’Apple remodèle sa gamme, on a même des idées pour le Mac mini (lire : Trois fantasmes de Mac mini pour l'avenir), mais à vrai dire, on est persuadé qu’Apple, quoi qu’elle fasse, se contentera du minimum syndical. Alors quelle machine a le plus à craindre pour son avenir ?

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


137 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar lmouillart 03/11/2016 - 15:29

Ou pas : http://www.macg.co/aapl/2010/06/mac-mini-le-malaise-75545

"La légende veut que le Mac mini soit l'ordinateur malaimé chez Apple. Cet ordinateur aurait été commercialisé sous la pression des actionnaires afin qu'Apple se positionne sur l'entrée de gamme."

avatar Biking Dutch Man 03/11/2016 - 15:36 via iGeneration pour iOS

Pour moi un Mac mini avec un énorme disque dur est essentiel pour sauvegarder tous les idevices de la famille, car avec des iPhones et iPad de 256GB on ne va pas loin avec des SSDs. Ou alors il faudra pouvoir avoir une fonction Time machine sur les idevices ce qui serait plus logique.

avatar Waterfront 03/11/2016 - 16:14

Je prie juste pour que Apple ne dézingue pas le MacPro.
Parce que :
- Le Mini ne répond pas à mes besoins,
- La solution tout-en-un de l'iMac ne me convient pas et qu'en plus il y a déjà des miroirs dans ma maison,
- La solution d'un portable, aussi puissant soit-il, ne me convient pas non plus.

Quand je vois le bond de performances mesuré sur les SSD des nouveaux MacBook Pro, je me contenterais juste du fait qu'Apple mette à jour le MacPro avec ce type de SSD… pour y passer.

J'utilise un MacPro 2009 pour mon activité professionnelle et j'ai besoin de le changer. Je suis prêt à dépenser entre 4000 et 5000€ pour ça. Sauf qu'à ce jour, une telle dépense ne peut se justifier pour aucune des machines proposées par Apple.

Alors je fais quoi ?! J'attends ? Quoi ? Qu'ils suppriment les Mac de bureau de leur catalogue ? Et dans ce cas je fais quoi ? Je passe sous Windows et par ricochet sous Android ? J'ai pas envie… Mais si Apple ne conserve que l'iMac comme Mac de bureau, je finirais par y être poussé.

En 2009, mon MacPro m'a coûté 2200 €. Je refuse de mettre aujourd'hui 4000€ dans un portable qui ne répond pas à mes besoins et mes envies et dont la pérennité n'est pas aussi "assurée" que celles des MacPro depuis toujours. Je vais finir par regretter le premier SE30 acheté sur mes deniers !



avatar lmouillart 03/11/2016 - 16:28

"Et dans ce cas je fais quoi ? Je passe sous Windows et par ricochet sous Android ? J'ai pas envie… Mais si Apple ne conserve que l'iMac comme Mac de bureau, je finirais par y être poussé."
Hormis dans la tête des commerciaux, il n'y a pas de lien fort entre machine de bureau, smartphone, tablettes etc ...
On vie très bien avec un Windows et un iPhone.

avatar Waterfront 03/11/2016 - 16:40

Ton raccourci à propos des commerciaux ne me semble pas véridique ;-)
Sachant que je n'ai strictement aucune fonction commerciale… ^_^

Mais si Apple me pousse à abandonner le Mac au profit d'un PC sous Windows, je ne leur ferai pas le "cadeau" de rester sous iOS. Parce qu'on vit aussi très bien sous Android…

Ok, Apple gagne des milliards avec des iBidules plus quelques millions avec les portables. Mais s'ils abandonnent les gens dans mon genre en délaissant le Mac de bureau, ils coupent le cordon avec une catégorie de clients grâce auxquels ils ont survécu dans les années 90 et au début des années 2000. Je crois tout à fait qu'ils s'en tapent complètement. Mais ça fait plus que ch…

avatar achso 03/11/2016 - 16:45

@ Waterfront

Il suffirait d'un Mac à mi-chemin entre le Mac Pro et le Mac Mini. Une unité centrale peu encombrante, facilement rackable, qui a un choix de processeurs costauds, de la rame en conséquence, faite pour tourner 24/24, et qui déporte tout le reste en thunderbolt (à condition d'avoir des performances équivalentes à de l'interne), cela couvrirait tous les besoins des postes fixes: mac mini, mac pro, ou même feu xserve… 

Si Apple ne veut pas la sortir, qu'elle la sous-traite à un fabriquant et au moins la plateforme Apple restera complète, cela règlera en prime pour de bon le cas hackintosh (qui touche surtout le desktop).

Mais si Apple tue le Desktop, il y aura un trou dans sa plateforme, qui risque d'avoir une portée bien plus grande que la simple non-vente de ces machines… 

avatar Waterfront 03/11/2016 - 18:03

@achso : ch'suis parfaitement d'accord avec ce que tu dis là.
Avant la sortie des MacPro 2013, il y avait un truc qui tournait à propos d'un concept de MacPro modulable, sur la base d'une caisse similaire à celle des MacPro pré-2013. L'idée était intéressante… Bon en terme de design, aujourd'hui ça ferait tâche :-) Mais pour la modularité c'était bien vu.

avatar cv21 03/11/2016 - 17:26

@achso
Effectivement, la machine de rêve...désormais...chez Apple...

avatar Wise 03/11/2016 - 16:22

La location de logiciels pour Adobe est un jackpot mensuel fort intéressant.

Le hardware va donc suivre le même chemin, demain ou louera de la puissance de calcul et un bête pc ou mac portable pourra en se connectant créer un gros projet 3D, vidéo ou audio puisque le calcul se fera à distance et non plus sur la machine.

Ça existe déjà sans être encore démocratisé.

Les mecs de chez apple connaissent la direction que vont prendre les technologies actuelles, ce que nous voyons là à travers la suppression des mac pro et mini ne fait qu'annoncer une nouvelle ère de l'informatique où tout sera à louer, le cloud n'est que l'apéritif...

avatar popey.marin 03/11/2016 - 16:55

Il y a quand même un secteur ou un NAS ne pourra pas remplacer un mac mini : les fermes de compilation.
Pour toutes les entreprises qui éditent des logiciels, avoir un lot de machines qui font tourner des tests et compile les différentes révisions du logiciel est indispensable.

Apple à sorti pour eux xCode Server, qui permet justement de faire de l'intégration continue. On peut aussi le faire avec d'autres logiciels, mais il faudra de toute façon un mac quelque part, avec un Xcode installé dessus.
Le mac mini est parfait pour cet usage.

Apple peut ignorer, voir même mépriser des segments complets de sa clientèle, mais je pense qu'ils savent que si ils font pareil avec leur développeurs, ils se tuent à moyen terme.
Donc, malgré la suffisance dont il font preuve, et malgré le fait qu'ils semblent être devenus obsédés par certains points comme la finesse, au détriment de tout le reste, je ne pense pas qu'il iront jusqu'a compliquer la vie à leur parc de développeurs. Du moins j'espère ...

avatar achso 03/11/2016 - 18:05

Et pourtant, Apple qui vend également le serveur d'application Filemaker a tué le mac mini 4 cores qui était pourtant taillé sur mesure pour ce logiciel… 

Le Mac Pro est sur-dimensionné pour ce soft autant en taille qu'avec ses cartes graphiques, c'est encore le MacBook Pro qui reste la machine la plus pertinente ou un PC sous windows… Un comble… 

avatar damien.thg 03/11/2016 - 16:56 via iGeneration pour iOS

Je suis vraiment inquiet pour le Mac Mini, c'est ma machine de prédilection chez Apple. Même fermé je le préfère aux autres, je prendrais les options chères si il le faut....

Les portables ne m'intéressent pas. Je n'ai pas besoin de déplacer mon ordi (encore plus depuis l'avènement des iPhones et iPads) et je ne veux pas ajouter une saloperie de batterie qui va rendre l'âme à terme.

L'iMac a un écran qui est pour moi trop petit ou trop gros...

Je ne comprends pas l'échec du mini compte tenu de son prix abordable.

Si je suis obligé de faire un hackintosh, ce sera ta faute Apple...

avatar Dr. Kifelkloun 03/11/2016 - 16:57 (edité)

Le Mac Pro et le Mac Mini sont EOL...
Par contre il y aura encore au moins une révision majeure du iMac. 2017, iMac encore plus fin, plus de bandeau gris en bas, USB-C et clavier wireless avec TouchBar.
Ensuite... Tout dépendra de l'évolution de iPads. Apple prétendait que le iPad Pro est l'avenir de l'informatique personnelle. Ça me semble un peu prématuré mais si ça se réalise, le iMac n'aura plus de raison d'être. Il ne restera plus qu'à fusionner iOS et MacOS.

PS: @Waterfront je suis en train décrire sur un iMac 5K et je ne me vois pas dedans

avatar Waterfront 03/11/2016 - 20:10 (edité)

@Dr. Kifelkloun : ^_^ Sinon, tu sais ce que c'est un écran à dalle mate ? Encore un truc qu'Apple (et d'autres) a délaissé au profit des dalles brillantes qui font des couleurs extrapétantes mais totalement bidons et sujettes aux reflets. Et l'iMac en est un bel exemple, même si question chromie il est un peu moins mauvais que la plupart des autres.

Heureusement que tu apprécies l'écran du tien, surtout si tu te l'es offert ! Mais globalement, dans le monde dans lequel je travaille (celui du graphisme et de la mise en page, où on fait gaffe aux couleurs), les écrans des iMac ne sont pas vraiment très appréciés.

avatar kubernan 04/11/2016 - 15:11

@Waterfront : +1. Apple aura beau proposé du 4K, 5K ou pourquoi pas du 8K un jour, tant que les dalles ne seront pas mattes ça serait niet pour moi. Impossible de bosser correctement sur ces écrans sans avoir l'impression que mon reflet fait parti d'un calque photoshop.

Ce qui est assez rigolo c'est la photo de groupe du dernier MacBook Pro avec les deux écrans LG en arrière plan : ces derniers semblent avoir une dalle matte (aucun reflet). Autrement dit, Apple connait les impératifs des pro mais refusent de faire ce qu'il leur convient. Un non sens total.

Le portable (MacBook Pro, capot fermé) avec un écran externe correct reste la meilleure solution en ce qui me concerne.

avatar Waterfront 04/11/2016 - 17:04

Yep, c'est insupportable ces écrans brillants. Mais alors avec les nouveaux MacBook Pro qui démarrent dès qu'on ouvre le capot et s'éteignent dès qu'on le ferme… ta solution du portable va devenir compliquée à mettre en œuvre :-)

Et puis un portable ça prend de la place sur un bureau, devant un ou deux écrans sur lesquels on travaille.

Je préfère mes 2 dalles mates 23 pouces identiques qui sont devant moi tous les jours, à toute autre solution d'écran Apple actuelle.

avatar kubernan 04/11/2016 - 22:01

@Waterfront : Pour la place du portable : il est installé sur un socle, en position verticale dans un coin de ma table de bureau. Il ne prend donc quasiment aucune place.

avatar JLG01 03/11/2016 - 18:03 (edité)

Mac Mini est une très bonne base de serveur et de cluster, il doit donc nécessairement être, non seulement préservé, mais encore sérieusement actualisé, d'autant qu'il supporte très bien UNIX comme LINUX.
Cela permettrait de remplacer le Mac pro par une petite pile modulaire de Mac mini, ce qui permettrait aux plus gourmand de moduler leurs besoin ou leurs envies.
Par contre, il n'y aurait aucun problème à concentrer les portable sur 2 modèles 13" et 15" et les monoblocs de bureau 22" & 27".

avatar mac-ignare 03/11/2016 - 18:04

Quand j'ai voulu remplacer mon Imac 20" de 2008, j'ai beaucoup hésité. Soit reprendre un Imac 21,5" (un 4k) soit un Mac mini. Après calculs le mini 2,8 (à processeur bi-coeur et non quadri-coeur) + écran 4k + clavier + souris, me revenait presque aussi cher. De plus les derniers mini sont presque aussi verrouillés que les Imac, et plus difficiles à revendre, avec la crainte qu'ils soient abandonnés, et de se retrouver avec des périphériques inutilisables.J'ai donc opté pour l'Imac, et j'en suis très satisfait. Super écran, aucun bruit, déplaçable facilement, tous les ports nécessaires.... Quand au prix avec 16 go et fusion drive en options, c'est vrai qu'à 2000 euros c'est pas donné*, mais (en principe) le matériel Apple se revend bien, ce qui n'est pas (il me semble) le cas des PC.
*PS : finalement pas si cher par rapport aux portables....

avatar Giloup 03/11/2016 - 18:32 via iGeneration pour iOS

Le Mac Mini et très pratique.
Il est petit, ne prend pas de place, je n'ai pas besoin d'un grand bureau pour partager un écran avec un PC dont je me sers professionnellement (avec un KVM).
Son retrait de la gamme serait une déception pour moi.

avatar dtb06 03/11/2016 - 18:37

Je trouve ça surtout stupide pour le Mini. Je n'en ai jamais eu, je n'en ai jamais touché, mais pour moi c'est la machine de Switcher idéale. Seulement, il faut que le prix soit dans les 800 euros.

Franchement, pour un PC sans écran, à 800 euros on a déjà une machine de gamer avec un bon i5 et une Geforce 970. Alors je pense qu'il y a pleins de gens qui seraient prêt à faire des concessions sur la puissance pour avoir un Mac sympathique à utiliser, mais son prix actuel fait que c'est un ordinateur de luxe avec des performances de très moyenne gamme.

avatar Dican 03/11/2016 - 19:10

Revenir à un Mac modulaire est l'option que je préfère et qui m'a convenue jusqu'au Mac Pro 2010 (double hexa-coeur) car on peut construire un Mac comme un Lego, exactement comme on veut et même le faire évoluer.Super pour les passionnés.
L'Imac ne me convient pas ; trop fermé et des pannes qui m'ont obligé à changer de machines (acquisitions en perso donc coûteuses), pas de possibilités d'évoluer ...Le Mac Pro 2 est devenu fermé lui aussi ; quant au Mac mini ne peut évoluer que faiblement. La merde quoi !
Apple a préféré se faire vendeur de téléphones plutôt que constituer une vaste communauté de passionnés. Avec une vaste bibliothèque de logiciels j'attends la retraite pour tout bazarder et m'acheter une tablette !

avatar Laurent S from Nancy 03/11/2016 - 20:05

Le mac mini fut mon premier mac. Acheté avec les sous de notre association pour faire du montage vidéo. Il était sous Tiger, il a bien vécu, mais qu'est ce qu'on était content de découvrir I-Movie.

Si le "switchage" n'est plus à la mode, faire disparaitre cette machine du catalogue me ferait quand même un pincement au coeur.

avatar pifpaf 03/11/2016 - 21:03

La question n'est plus de savoir quel est le mieux mais quel est le plus rentable pour Apple. Si le plus rentable se vend le mieux mais n'est pas le meilleur cela voudrait dire que la com. d'Apple marche à fond. Si la com d'Apple marche si bien quelle guide nos choix en dépit du bon sens le vieil adage "Think Different " a du plomb dans l'aile, d'ailleurs en entendez-vous encore quelques échos ? Pour certaines campagnes de pub ce serait plutôt l'inverse.
Bye bye S.Jobs et après tout pourquoi rester encore fidèle à une marque qui perd son âme ?

avatar Bonofox 03/11/2016 - 21:38 via iGeneration pour iOS

Je ne vois pas une industrie de l'image et du divertissement se passer d'une machine comme le Mac Pro. Si en plus Apple veut distribuer ou produire des contenus, ça ferait désordre de sortir des images d'un ordinateur Windows inside.

Pages