Mac mini : le malaise

Christophe Laporte |
Cette semaine, le Mac mini a connu la révision la plus importante de son histoire. Dévoilé pour la première fois en 2005, l'ordinateur était alors présenté comme la machine par excellence pour les switchers peu fortunés. Avec son nouveau positionnement (et son nouveau prix), la mission originelle de ce lointain descendant du Cube n’est plus d’actualité.

Une superbe machine

Le Mac mini 2010 est à bien des égards une superbe machine. Apple a pris le temps de repenser entièrement le concept. Ce qui est peut-être le plus impressionnant, c'est la facilité avec laquelle on l'ouvre et on peut accéder à certains composants, notamment la mémoire vive. En ce qui concerne la conception même de l'appareil, la seule chose regrettable, c'est l'emplacement du lecteur de cartes SD placé à l'arrière.

Un positionnement mal assumé

Bien entendu, ce n'est pas l'ordinateur en lui-même qui est en cause, mais son prix. La pilule a du mal à passer, notamment en Europe où l’addition est particulièrement salée. Non seulement son prix a augmenté, mais Apple a répercuté de manière assez brutale la chute de l'euro.

Même aux États-Unis, il n'est plus tout à fait considéré comme l'ordinateur pas cher qu'il était par le passé. Le Mac à petit prix spécialement conçu pour les switchers peu fortunés est devenu un ordinateur de luxe.


La présentation du Mac mini par Apple en 2005


Qu'Apple souhaite changer le positionnement marketing de sa machine, c'est tout à fait son droit. Il est juste regrettable qu'elle n'ait pas été au bout de cette logique. Le Mac mini est plutôt bien armé au niveau de la connectique (4 ports USB 2.0, 1 sortie HDMI, 1 sortie Mini DisplayPort…). Mais quitte à pousser dans cette logique, il aurait sans doute été plus heureux de doter cette machine de 4 Go de mémoire et d'un disque dur de 500 Go.


Même le prix…


La zone euro : une vache à lait pour Apple

Malheureusement, la réponse est oui ! Nous avons comparé les prix de commercialisation du Mac mini aux États-Unis et en Europe lors des trois dernières révisions. Pour ce faire, nous avons converti le prix du Mac mini US en euro avec le cours du dollar de l’époque.



Et la différence est criante : l’écart de prix était de l’ordre de 5,8 % en mars 2009. En un an, ce chiffre a triplé. Si Apple avait appliqué les mêmes règles de calcul qu’en mars 2009, le Mac mini présenté cette semaine aurait coûté environ 715 € TTC. Une différence d’autant plus choquante que le cours actuel du dollar est assez proche de celui constaté il y a quinze mois.

On peut comprendre qu’Apple soit incité à la prudence vu la volatilité des marchés financiers. Cependant, quand le dollar était extrêmement faible en fin d’année dernière, elle avait réajusté de la plus petite des manières le prix de son ordinateur en Europe. La différence entre le prix du Mac mini aux États-Unis et en Europe était de 14,5 %, soit pratiquement trois fois plus que lors de la précédente révision.

Mac mini : une existence chaotique

La carrière du Mac mini a longtemps été chaotique. En 2008, il s'est souvent murmuré que la firme de Cupertino allait abandonner son développement. Finalement, elle décida de le remettre au goût du jour l’année dernière et lança même une déclinaison server afin de lui trouver un nouveau créneau.

La légende veut que le Mac mini soit l'ordinateur malaimé chez Apple. Cet ordinateur aurait été commercialisé sous la pression des actionnaires afin qu'Apple se positionne sur l'entrée de gamme. Mais la marque à la pomme ne lui a jamais donné toutes les chances de réussir, de peur sans doute de contrarier l'iMac, qui est l'un des fers de lance de la gamme Macintosh.

De manière plus générale, depuis le début de l'année, Apple s'est lancée dans une politique commerciale risquée, elle a augmenté le prix de certains de ses ordinateurs. Cela pouvait se comprendre à la limite pour le MacBook Pro 15" où elle ne pouvait pas pour des raisons indépendantes de sa volonté proposer une configuration équipée d'un processeur Core ix et d'un processeur graphique NVIDIA. Dans le cas présent, c'est déjà beaucoup moins évident.

À force d'accumuler les succès avec l'iPad et l'iPhone, Apple ne serait-elle pas en train de se déconnecter de la réalité ? Comme nous le murmurait un ancien employé d'Apple, un petit échec commercial du Mac mini pourrait lui faire le plus grand bien.

Sur le même sujet :
- Mac mini et iPhone 4 sortent ensemble
avatar daito | 
Ensuite certains nous disent que ce nouveau Mac Mini va faire un flop car il y a l'iMac un peu plus cher mais avec un écran, clavier et souris. Sauf que le positionnement du MacMini n'est pas le même. Si on cherche un ordinateur avec un écran évidement l'iMac est imbattable! Le Mac Mini vise une clientèle qui a déjà un écran ou qui veut connecter un ordinateur sur sa TV.
avatar GillesB | 
Autre point, un euro a parité n'est pas une chose inenvisageable et la l'écart s'inversera. On peut même calculer le cours du dollar auquel apple a situé son prix : 1,046 ce qui nous ramène au cours de janvier 2003 : http://www.banque-france.fr/fr/statistiques/taux/telnomot/qs.d.ceurusci.csv D'ailleurs si vous consultez le tableau ci dessus vous verrez qu'un retour au taux d'introduction nous ramène a 1,17 soit pas très loin des cours actuels. Apple ne veut pas changer de prix a chaque variation du cours de l'Euro et ils doivent donc estimer le cours moyen prévisible sur la durée de vie commerciale du produit. Après si vous le souhaitez allez vivre aux USA, ou au Japon... Enfin si le mini vous parait trop cher a vous de voir, il y des tas de choses que je trouve trop chères et que je n'achète pas, comme des T shirts avec un crocodile, ou des baskets avec trois bandes... ou bien une virgule. Produits qui sont tout autant fabriqués en chine et dont la durée de vie est courte en regard du prix, car 200€ la paire de baskets... cela me ferait mal de mettre autant d'argent dans un truc qui a couté 5 euros a faire fabriquer par des gamins. Gilles B
avatar apow | 
J'ai toujours adoré mon mac mini, mon iphone, mon ipod... Mais la Apple se fou de la gueule du monde. Qu'il se plante, ils l'ont mérité, au moins ils reviendrons sur notre planète.
avatar lukasmars | 
"Ensuite si on regarde de plus près ce nouveau MacMini. En fait Apple a supprimé le modèle d'entrée de gamme du Mac Mini (on avait l'entrée de gamme, puis le modèle suivant puis le serveur)" Ha parce que 2 Go de ram , un disque dur ridicule et un core 2 c'est du haut de gamme ???? En 2007 peut être mais de l'eau à coulé sous les ponts depuis.
avatar divoli | 
Personne ici ne réclame qu'Apple se mette à faire du bas de gamme (comprendre de la camelote) mais de l'entrée de gamme a un prix plus attractif et compétitif (ce qui est différent), ce qui signifierait entre autre qu'elle lève un peu le pied sur ses marges. Là, elle fait exactement le contraire. Il y a, comme indiqué dans le titre de l'article, un malaise, c'est le moins que l'on puisse dire. De plus, je ne vois pas en quoi elle mépriserait ses actionnaires en ne leur reversant pas de dividendes, ces derniers savent très bien comment fonctionne Apple et ils sont certainement très contents de voir un modèle aussi rentable. Effectivement, avec une telle politique tarifaire plus que jamais élitiste, j'estime comme d'autres intervenants qu'Apple se fout plus que jamais de la gueule du monde. Si elle arrive a trouver une clientèle suffisamment friquée pour marcher, alors rien ne changera, sinon elle sera sanctionnée. Perso, je m'inquiète pour les futurs révisions de produits Apple, notamment les MBP qui ne méritent déjà plus le qualificatif de "pro" depuis bien longtemps et dont on pourrait désormais craindre une hausse tarifaire. J'aime bien les produits Apple (quelques soient les critiques que je peux faire, et j'étais là quand ça allait mal pour elle), j'aime surtout Mac OS X et tout l'environnement logiciel, mais j'ai de plus en plus le sentiment qu'Apple essaye de me dégager de sa clientèle.
avatar daito | 
Je ne parle pas de haut de gamme ou de bas de gamme. Je parle [b]d'entrée de gamme de la famille Mac Mini.[/b] Par ailleurs un core2duo 2.4, 2 Go de Ram et un disque de 320 GO de Ram ne constitue pas des spécifications ridicules pour une grande partie d'utilisateurs.
avatar shenmue | 
[NDLR : les consignes, elles sont la pour être lues et respectées]
avatar divoli | 
@ shenmue; Tout ceux qui ont un minimum de connaissances du matériel informatique s'en rendent compte, faut-il encore avoir le courage de le reconnaitre. Mais bon, toi tu te proclames "évangéliste de la marque", donc ton discours n'étonnera personne. Et puis arrête de déformer sans cesse mon discours. Je souhaite que les produits Apple soient accessibles pour de plus en plus de MacUsers, et non pas que ceux-ci en soient exclus au profit d'une clientèle plus friquée. Ici, le switcher peu fortuné qui pouvait envisager de s'acheter un Mac Mini, ben il ne peut plus, il y a bien une sélection financière. On pourrait aussi trouver ça "dégueulasse", si je reprends le terme que tu utilises (même si ce terme est mal choisi).
avatar shenmue | 
Je précise que je suis d'accord avec ceux qui pensent qu'Apple se déconnecte ici du réel. Mais les propos des mêmes crétins qui nous soulent avec la taxe Apple, le Apple pour bobos et les friqués, j'en peux plus personnellement.
avatar daito | 
[quote]Effectivement, avec une telle politique tarifaire plus que jamais élitiste, j'estime comme d'autres qu'Apple se fout plus que jamais de la gueule du monde. Si elle arrive a trouver une clientèle suffisamment friquée pour marcher, alors rien ne changera, sinon elle sera sanctionnée.[/quote] Ça c'est du blabla démago! Payer 800 euros un produit nécessite pas d'être une clientèle fortunée! Il faut arrêter de raconter n'importe quoi sur le net. Par ailleurs Apple a le libre choix du positionnement de ses machines, ce n'est pas se foutre de la gueule du monde. Là encore c'est de la démagogie! Tout le monde a le choix d'acheter ou ne pas acheter. Par ailleurs, comme toujours on nous ressort le prix mais le Mac se vend comme jamais. Peut être qu'Apple a une énorme clientèle friquée??
avatar Caramel10 | 
C'est clair, le prix va peut-être finir par casser le marché. Surtout vu la configuration disque de départ à 5400 trs/min (car ce n'est pas préciser chez Apple mais c'est sans doute encore le cas). Rien, en tout cas, ne justifie un tel prix !
avatar Brewenn | 
[NDLR : les consignes, elles sont la pour être lues et respectées] [url=https://www.macg.co/unes/voir/127601/2010-debut-d-une-nouvelle-ere-pour-l-industrie-high-tech#topComment]Et pour l'incitation à la discrimination, et au meurtre vous avez quoi comme consignes.[/url]
avatar divoli | 
Je dirais plutôt que beaucoup n'ont pas d'autre choix que de ne pas acheter. On l'a vu dans les nombreux témoignages concernant le Mac Mini, beaucoup ont renoncé à acheter un Mac Mini à ce tarif là et s'orientent vers le refurb ou le marché de l'occasion. Apple procède donc à une exclusion d'un certain nombre de MacUsers au profit d'une clientèle certainement plus friquée. S'il s'avère que cette clientèle là n'est pas suffisamment nombreuse, ce sera le bide pour Apple. [quote]Peut être qu'Apple a une énorme clientèle friquée??[/quote] Apple vise d'abord et avant tout une clientèle relativement aisée, et ça c'est clair. Si les Mac étaient vendus à des tarifs plus compétitifs, elle en vendrait bien plus.
avatar Wochouu | 
[quote=daito]Payer 800 euros un produit nécessite pas d'être une clientèle fortuné! Il faut arrêter de raconter n'importe quoi sur le net.[/quote] Cela dépend de quoi on parle. Payer 800 euros un iMac, un Mac Pro, une voiture, une maison ou que sais-je, c'est peu effectivement. Mais payer 800 euros pour 2 Go de RAM, cela nécéssite en effet d'être un client aisé.
avatar daito | 
[quote]Cela dépend de quoi on parle. Payer 800 euros un iMac, un Mac Pro, une voiture, une maison ou que sais-je, c'est peu effectivement. Mais payer 800 euros pour 2 Go de RAM, cela nécéssite en effet d'être un client aisé.[/quote] Tu ne payes pas 800 euros 2 Go de ram. Tu payes 800 euros un ordinateur avec 2 GO de Ram, un core2duo 2.4, une carte NVIDIA GeForce 320M, un port HDMI+displayport, un lecteur de carte SD, un nouveau design Unibody tout en Alu. Ensuite fondamentalement payer 800 euros un produit (ici un produit électronique) n'est pas réservé aux clients fortunés! Il faut arrêter la démagogie!
avatar Brewenn | 
Mais qu'est ce que tu nous enquiquines shenmue. Tu es content d'acheter très cher un PC qui à le logo apple sur la boite. Apple est contente d'en vendre beaucoup à des gens ayant ton fun. Les investisseurs gagnent beaucoup d'argent. Au final tout le monde est heureux¹, cela n'empêche pas d'avoir une opinion sur cet éco-système. ¹ Poser quand même la question aux petites mains chinoises, mais malgré quelques suicides, un doctorat va nous expliquer que pour eux tout va bien.
avatar daito | 
@Divoli, Quand est-ce Apple a commencé ce que tu appelles une dérive financière??
avatar Datavinn | 
Vous êtes lourd a pourrir de votre gue-guerre les com, surtout Shenmue. Ignorez-vous ! Ne vous lisez pas ! Ne vous répondez-pas !
avatar Christophe Laporte | 
@ daito qu'Apple veuille augmenter le prix du Mac mini et en changer son positionnement, comme je le dis dans l'article c'est tout à fait son droit. Et à la limite pourquoi pas Par contre ces pratiques tarifaires vis à vis de ses clients dans la zone euro, je trouve cela assez injuste et inacceptable.
avatar Wochouu | 
[quote]Ensuite fondamentalement payer 800 euros un produit (ici un produit électronique) n'est pas réservé aux clients fortunés! Il faut arrêter la démagogie![/quote] Tout dépend de ce que le produit contient pour 800 euros. De même que tu n'achèteras jamais une brosse à dents à 200 euros, beaucoup de personnes ne peuvent pas raisonnablement acheter le Mac Mini tel qu'il est à 800 euros (cf les premiers commentaires).
avatar ricchy | 
@ divoli "Tant qu'Apple a l'assurance d'avoir une clientèle pétée de thunes qui suit, elle n'a aucune raison de changer." Je ne suis pas pété de thunes comme tu dis, et je ne pense pas être le seul. Mais j'ai [b]économisé[/b] pour m'acheter un MacPro 2009. Et, j'ai aussi [b]économisé[/b] pour avoir acheté un Power Mac G5. Et aussi encore avant, j'avais [b]économisé[/b] pour un PowerBook G4 (DVI) Je préfère économiser et me faire entuber par une boite qui me pond un Os qui me convient plutôt que de foutre de l'argent par les fenêtre pour me retrouver avec une tour sous Windaube… Ton discours pour les pauvres, il faut te le garder pour toi… O_0
avatar Cratès | 
On écrit "tu nous enquiquineS", Brewenn. Pas besoin d'avoir un doctorat pour savoir ça. Ceci dit, ta thèse sur "L'Art de verser des larmes de crocodile sur les petits Chinois, comme tous les gens qui s'en contrefichent mais sont en quête d'un argument à deux balles", elle avance au moins ?
avatar divoli | 
@ ricchy; Tout dépend ce que l'on appelle "pété de thunes". Tu as quand même dû économiser pour t'acheter tes Mac, ce qui demande quand même un effort. Beaucoup (en fait l'écrasante majorité des gens) ne feront jamais cet effort, soit parce qu'ils ne le peuvent pas (on ne peut pas économiser pour tout dans la vie, il y a des achats plus essentiels voire vitaux, à moins d'être suffisamment à l'aise financièrement), soit parce qu'ils s'aperçoivent que les tarifs des produits Apple sont largement sur-évalués. A contrario d'un Daito ou d'un Shenmue, qui se comportent exclusivement en supporters inconditionnels d'une marque (et qui sans le moindre doute se précipiteraient sur une brosse à dent à 200 euros si Apple la commercialisait, ou même un balai à chiotte à 400 euros pourvu qu'il y ait le logo d'Apple dessus), mes choix d'adopter du matériel Apple ne me fait aucunement oublier que je suis un client et un consommateur, qui achète du matos pour lui-même, quelque soit la marque. Et force est de constater qu'Apple exagère avec sa politique tarifaire.
avatar DrFatalis | 
En restant fidèle à sa logique, les tarifs des imacs devraient être très prochainement revus à la hausse (dès qu'une mise à jour mineure se présentera). Ainsi, je verrai bien le premier imac voisin de 1300 euros et le premier 27 pouce à 1700 environ...
avatar jpvz74 | 
[b]« la machine par excellence pour les switchers peu fortunés »[/b] n'a plus aucune raison d'être … … entre l'iMac (un produit éminemment séduisant et compétitif pour s'offrir la qualité globale d'un Mac) … … et l'iPad (qui satisfait agréablement tous les besoins de 80% de tous les "internautes" anciens et futurs). Alors que le Mac-Pro est le « camion » de la gamme Apple et l'iMac son « monospace » élégant et polyvalent (petit et grand), l'iPad en est la « citadine ». Ces 2 derniers marchés sont les seuls à forte croissance annoncée et offrant durablement une excellente rentabilité. Dans la gamme, le Mac-Mini est avant tout un produit généraliste polyvalent (entre petite camionnette et pick-up) au positionnement évolutif [b]selon les besoins d'expérimentation de nouveaux créneaux complémentaires[/b] : des « HOBBIES » sous Mac OS X. Pour répondre à cette vocation d'exploration, il est périodiquement repositionné ou décliné (Apple TV) en fonction de la sortie de produits plus "spécialisés et ciblés" auxquels il faut laisser la place (actuellement le cas de l'iPad sous iOS … dont une prochaine version plus musclée en remplacement du MacBook blanc ? … ou une autre plus spécialisée en remplacement de l'AppleTV actuel ? ). Le nouveau positionnement a été amorcé à titre promotionnel par la précédente version du Mac-Mini-Server, un nouveau créneau sous Mac-OS-X ("hobby" ? ) : - vers les petites entreprises, - vers des "serveurs familiaux" fédérant via wifi la flottille d'iPhones, iPads, MacBooks-Pro, etc … (réseau local), - via mise en grappes pour de plus grandes entreprises, des [b]"fermes" de serveurs à basse consommation[/b]. (bases de données et / ou puissance de calcul). Pour l'ancien positionnement, le prix est devenu dissuasif … mais tant qu'il y aurait de la demande, ça ne coûte rien d'y répondre, non ? (c'est une façon élégante de s'en retirer en douceur). Avec un tel regard, la stratégie n'est-elle pas cohérente ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR