Fermer le menu
 

Mozilla veut intégrer de la publicité dans Firefox

Stéphane Moussie | | 17:49 |  97

Quand vous ouvrirez un nouvel onglet dans Firefox, vous verrez peut-être bientôt des blocs de publicité à côté des aperçus des sites les plus fréquemment visités. C'est Darren Herman, un consultant spécialisé dans la publicité qui a rejoint Mozilla en décembre 2013 comme vice-président de la nouvelle division Content Services, qui a annoncé la nouvelle sur un blog de la fondation.

Les publicités seront intégrées à la page « Nouvel onglet » qui est composée d'une mosaïque de neuf tuiles. Actuellement, cette page est constituée des sites les plus fréquemment visités ainsi que de ceux récemment consultés. Il est possible d'épingler un site sur cette page pour le conserver indéfiniment, ou au contraire de le supprimer. L'agencement des tuiles peut aussi être modifié.

La page « Nouvel onglet » pourrait ressembler à cela avec de la pub - Montage MacGeneration

Ce que Mozilla va bientôt expérimenter, c'est l'affichage de publicités dans ces tuiles. Tel qu'il est présenté actuellement, ce programme, baptisé Directory Tiles (annuaire de tuiles), ne concernera que les nouveaux utilisateurs de Firefox. Darren Herman explique que puisque la page Nouvel onglet des nouveaux utilisateurs est vide (pour la bonne raison qu'ils n'ont pas encore de données de navigation), Mozilla va remplir les tuiles avec du contenu maison, des sites web populaires en fonction de l'emplacement de l'utilisateur, et du « contenu sponsorisé provenant de partenaires sélectionnés ». « Les tuiles sponsorisées seront clairement identifiées comme telles », précise le vice-président.

Directory Tiles s'inscrit dans la lignée d'une précédente annonce datant de juillet 2013 sur un programme de personnalisation du contenu nommé UP :

Par exemple, Firefox reconnait grâce à ma navigation que je suis intéressé par les gadgets, les comédies, le hockey et la cuisine. Quand je navigue sur le web, je pourrais choisir quand partager ces centres d'intérêts avec des sites spécifiques pour une expérience personnalisée. Ces sites web pourraient alors mettre en exergue les derniers gadgets ou les résultats de hockey. Une plateforme comme le Firefox Markerplace pourrait me recommander des applications de cuisine et de cinéma, même s'il s'agit de ma première visite. Et, en tant qu'utilisateur, j'aurais un contrôle complet sur le partage des centres d'intérêt et les sites web autorisés.

La pub pour sortir de la dépendance à Google

Mais pourquoi donc Mozilla veut-elle caser de la publicité dans son navigateur ? La description du poste de Darren Herman permet de comprendre la situation. L'ancien consultant est « responsable de la diversification des revenus et du maintien de la mission de Mozilla ». Les derniers résultats financiers de la fondation ont permis de voir que la part de Google dans ses revenus avait encore augmenté. Sur les 311 millions de dollars empochés l'année dernière par Mozilla Corporation, la filiale commerciale de la fondation qui développe Firefox, 90 % proviennent de Google. Cette part était de 85 % en 2006 (lire : Mozilla : un contrat avec Google de plus en plus lucratif). En embauchant Darren Herman, la fondation montre qu'elle est consciente de la dangerosité de sa dépendance à Google. Que se passerait-il si Mountain View décidait de ne pas renouveler le contrat ? Alors que la part de marché de Firefox régresse, un autre acteur serait-il prêt à dépenser autant pour figurer par défaut dans Firefox ? Mozilla cherche donc judicieusement à diversifier ses entrées d'argent.

Darren Herman, à droite

Pour Darren Herman, la solution passe par la publicité. Une option surprenante de la part de Mozilla quand on connait sa relation houleuse avec l'Interactive Advertising Bureau (IAB), un des principaux lobby de l'industrie de la pub. Mike Zaneis, un des vice-présidents de l'IAB, avait accusé Mozilla de perpétrer « une attaque nucléaire » contre les publicitaires en voulant bloquer par défaut les cookies de tierce partie, qui servent principalement aux régies pub à tracer les utilisateurs. Depuis, ce changement de politique sur la gestion des cookies qui avait été annoncé il y a un an a été repoussé et n'avance plus vraiment.

Pour enterrer la hache de guerre, Darren Herman a annoncé l'arrivée de la pub dans Firefox lors de la conférence annuelle de l'IAB, rapporte Advertising Age. « Il n'y aura pas d'hiver nucléaire, le temps est beau et nous sommes très heureux d'être ici à Randall », a déclaré celui qui aura besoin du soutien de l'IAB pour faire fleurir les recettes publicitaires de Firefox.

Le potentiel publicitaire est bien là. Chaque mois, 100 milliards de tuiles sont affichées rien qu'aux États-Unis, d'après Mozilla. Si l'on se concentre exclusivement sur les nouveaux utilisateurs, ceux qui sont visés par Directory Tiles, on tombe à 31 millions de tuiles uniques par mois. C'est très inférieur, mais reste significatif.

La pub compatible avec la politique de Mozilla ?

« Mozilla est en train de passer d'une bête fenêtre sur l'Internet à un agent intelligent qui place l'utilisateur au centre », a déclaré Darren Herman lors de la conférence de l'IAB. Cela est-il bien compatible avec la politique de Mozilla, qui, rappelons-le, est l'instigateur de Do Not Track, un moyen d'indiquer qu'on ne veut pas être pisté ? Le vice-président en charge des services de contenu a fait un lien direct entre le programme de personnalisation UP et Directory Tiles, expliquant qu'il s'agissait de deux initiatives pour transformer l'expérience utilisateur. Faut-il s'attendre à des tuiles sponsorisées qui soient personnalisées en fonction de l'historique de navigation ? Darren Herman ne le précise pas, mais cela semble rentrer dans l'ordre des choses.

Photo Maurice Svay CC BY-ND

Dans un communiqué d'octobre 2013 titré Le respect de la vie privée sur Internet doit être à la portée de tous, Tristan Nitot, principal évangéliste chez Mozilla, tenait un discours à l'opposé de cette stratégie :

Pour le moment, le pistage et le stockage de nos informations n’en est qu’à ses prémisses et les conséquences de ces pratiques sont majoritairement anodines. Le pire prend souvent la forme de publicités ciblées agaçantes qui nous poursuivent de sites en sites pour nous proposer un nouvel accessoire. Malheureusement, les traces que nous laissons sur Internet vont bien au-delà de notre dernier achat sur Amazon. Religion, engagement politique, sexualité, santé… Avons-nous vraiment envie de partager toutes ces informations avec des entreprises qui pourraient décider de les utiliser un jour ? Avec notre assurance, notre banque ou encore notre employeur ? La réponse est non.

Nous avons interrogé Tristan Nitot sur les conséquences de l'arrivée de la publicité dans Firefox et sommes dans l'attente d'une réponse.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


97 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar iRobot 5S 13/02/2014 - 04:18 via iGeneration pour iOS

Le jour ou je verrais un iPhone 5S avec iOS 6 à -90% les poules aurons des dents !

avatar SwissMade 13/02/2014 - 08:07 via iGeneration pour iOS

Au revoir! Je desinstalle...
La pub, c'est le cancer du web.

avatar SwissMade 13/02/2014 - 08:15 via iGeneration pour iOS

Salut, je m'appelle cooki et je suis un espion. Je te mate, je note TOUT ce que tu fais et partout ou tu vas.. Ensuite je renvois mon rapport à mon chef, en Amérique, qui lui, va revendre ce rapport au plus offrant... Et tant pis pour toi!!
1984.



avatar Egon-058 13/02/2014 - 08:45 via iGeneration pour iOS

Décidément on peut vraiment lire tout et n'importe quoi en commentaires sur MacG... Des gens qui s'indignent de la future pub dans Firefox et qui décident de la quitter pour aller sur Chrome !!!??? Des gens qui s'indignent même de la future présence de cette pub mais qui utilisent Safari... On en viendrait même presque à se demander si les gens qui se plaignent de FF on déjà utilisé FF et surtout si ils ont lu l'article jusqu'au bout..?

En effet, il faut reconnaître que le titre est fort peu accrocheur, et j'ai été aussi, au début, indigné par la potentielle présence de pub... Mais en lisant jusqu'au bout, j'ai révisé mon jugement. Car en effet, trop peu de gens font de donations et FF ne tiendra plus longtemps comme cela. Il est facile de dire qu'il est lent et arriéré, seulement, sans support il ne pourra pas s'améliorer... Un autre point important à noter est le fait que rien, sur internet, n'est jamais gratuit ! Et cela on a trop tendance à l'oublier... Je ne dis pas qu'il faille accepter de la pub ciblée (ce qui me révulse), mais je pose plutôt la question de savoir comment on désire payer cet accès à la connaissance (et à la bêtise)... Donation ? PUB ? Achat ? Personnellement je serai prêt à payer, comme certains l'ont déjà dit ici, pour FF.

Enfin, j'imaginais que les utilisateurs de FF et lecteurs de MacG seraient un minimum Geek, mais visiblement pas du tout... En effet, cela fait bien longtemps que je n'affiche plus les tuiles dans FF... Pour cela il suffit de taper dans la barre d'adresse : "about:config". Ensuite d'accepter les risques, de rechercher "browser.newtab.url" et de rentrer l'adresse du site que l'on veut en nouvel onglet...

Sur ce bonne journée !

avatar Egon-058 13/02/2014 - 08:49 via iGeneration pour iOS

Ah j'oubliais... Pour ceux qui veulent quitter FF pour Opéra (excellent navigateur par ailleurs), vous avez la mémoire courte... Je vous rappelle qu'il utilise désormais Webkit de...
A méditer...

avatar patrick86 13/02/2014 - 09:30 via iGeneration pour iOS

@Egon-058 :
Non, Opéra n'utilise pas Webkit que n'utilise plus Google chrome.

avatar Egon-058 13/02/2014 - 13:23

@patrick86 :
La décision de passer de HTML Presto à Webkit date de Février 2013...

avatar patrick86 13/02/2014 - 13:53

@Egon-058 :

Opéra utilise Blink, le moteur de rendu créé par Google sur la base de Webkit.

Ils avaient envisager de passer de Presto à Webkit, mais ont finalement choisi Blink.

avatar Istrydhil (non vérifié) 13/02/2014 - 08:53 via iGeneration pour iOS

Comme s'il n'y avait pas assez de publicité comme ça sur Internet ?! Si cela se concrétise fini pour moi Firefox

avatar ricochet 13/02/2014 - 09:40

Certains lorgnent vers Opéra, pourquoi pas ? Oui, mais j'ai un doute, le mois prochain, ils arrêtent leur service mail. Quel avenir pour ce navigateur autrefois payant ?

avatar rikki finefleur 13/02/2014 - 10:27

Bizarre, les gens achètent des applis sur le store pour payer les dev, mais refuse de le faire pour firefox.. ou que ce dernier se finance par un autre moyen.

avatar zearnal 13/02/2014 - 17:07

Non, on ne refuse pas de payer pour FF car, très honnêtement, on ne l'a jamais proposer véritablement en tant que tel et comme condition pour l'utilisation du produit.
Attention à bien faire la différence avec la possibilité de faire des dons qui est très différent, mais, certes, aboutissant aussi au financement de la fondation Mozilla.

Encore une fois, on rapporte tout à l'argent, mais le véritable problème n'est pas que FF devienne payant ou pas. Le problème réside dans le fait que FF face du tracking d'activité de l'utilisateur (ce qui est sous entendu quand on dit 'mettre l'utilisateur au centre') alors que Mozilla a été l'instigateur de technologies permettant, justement, d'éviter ce tracking. Mozilla en a même fait un argument en sa faveur.

Les utilisateurs qui ont adhéré à cette vision se sentent maintenant trahi par se revirement de situation, et, en toute honnêteté, ça se comprend.

Il faut voir aussi que la publicité sur internet est omniprésente, parfois même sur des services qu'on paye déjà. A force d'abus, il ne faut pas s'étonner de voir un rejet franc et massif de n'importe quelle forme de publicité, relançant par la même occasion les débats sur le financement des services sur le web.

avatar Lennart 13/02/2014 - 17:04

La fondation a t'elle parlé de tracking ?

avatar zearnal 13/02/2014 - 17:10 (edité)

« Mozilla est en train de passer d'une bête fenêtre sur l'Internet à un agent intelligent qui place l'utilisateur au centre »

En décodé, plus le fait de proposer de la publicité ça veut dire ce que ça veut dire.

D'autant plus qu'une publicité plus ciblée est plus rémunératrice, en général, quand on prend le virage qui est proposé ici, c'est pas pour y aller petit bras.

avatar Le docteur 13/02/2014 - 19:08

Ce qui est ennuyeux, c'est que Firefox s'est imposé au point que parfois on nous conseille de l'utiliser plutôt qu'un autre navigateur. Dans les faits pour mon boulot je suis obligé de passer par Firefox (que je n'aime pas spécialement) parce que le site ne supporte pas Safari.

avatar mimot15 13/02/2014 - 19:48 via iGeneration pour iPad

Comme ZANTAR2054 je pense que Mozilla, avec cette nouvelle politique, se suicide.. Son intérêt était justement constitué par les différences par rapport aux autres soluces de navigation ? On est submergé de pubs, les mobiles vont l'être de plus en plus notamment, donc je vais devoir trouver autre chose où... Rester avec la version actuelle ? Si firefox est comme Chrome, alors pourquoi rester avec Firefox ?

avatar Letabilis 13/02/2014 - 22:40

@ Stéphane Moussie : Tu es inquiet ou quoi ?

Comme d'habitude tes articles sur FF sont très bien écrits et documentés, mais que celui-là est pessimiste dis donc :p

Bref j'aime trop firefox pour imaginer m'en séparer de toute façon.

N'empêche d'un site à l'autre (ou plutôt un blog) c'est fou la différence de maturité dans les commentaires ^^
http://korben.info/directory-tiles.html

avatar Egon-058 14/02/2014 - 08:20 via iGeneration pour iOS

@patrick86 Mea culpa je ne suis pas rentré dans les détails... Mais la base est exactement la même... Tout comme celle de mes propos d'ailleurs ;-)

avatar Egon-058 14/02/2014 - 08:22 via iGeneration pour iOS

@ Letabilis +1

avatar aspartame 14/02/2014 - 10:07 (edité)

#Ifdefined __PUB__ fork()

avatar tbr 14/02/2014 - 15:06 via iGeneration pour iPad

R.E.P.
P.E.C.
...
R.I.P.

Revenus En Publicités.
Parti En Courant.

avatar Rictus75 15/02/2014 - 10:54 (edité)

Chez moi, les autres navigateurs sont installés depuis longtemps et à jour. Opera, Camino, Roccat, OmniWeb, iCab. Il y en aura bien un ou 2 adaptés à mes besoins.

Pages