L'Apple M4 débarque dans les iPad Pro : une nouvelle puce qui souffle le chaud et le froid

Pierre Dandumont |

Alors que tous les Mac ne sont même pas passés sur les puces M3 lancées il y a six mois, Apple vient d'annoncer des iPad Pro équipés d'une puce M4. Et si la firme reste comme souvent avare en détails, il est tout de même possible de dresser un portrait intéressant de cette nouvelle génération.

Ce qui change peu

Commençons par ce qui change peu et ce qui ne change pas. Premièrement, la mémoire atteint une bande passante de 120 Go/s, soit 20 Go/s de plus que sur les puces M2 et M3. Pour obtenir cette valeur, Apple a probablement fait évoluer simplement la fréquence de la mémoire vive : on passerait de la LPDDR5-6400 à la LPDDRX5-7600, une modification qui avait déjà été effectuée lors du saut du M1 au M21. On reste assez loin de la bande passante des puces M3 Max (400 Go/s), mais on se rapproche du M3 Pro (150 Go/s).

Le GPU bouge peu.

Deuxièmement, le GPU est a priori le même que celui de la puce M3, avec la nouvelle architecture capable de prendre en charge le ray tracing. Comme souvent, Apple tente de brouiller les cartes : les gains sont annoncés par rapport à la puce M2, et comparer un programme qui effectue du ray tracing sur un composant qui ne l'accélère pas (M2) et un GPU qui l'accélère (M4) donne toujours d'énormes bénéfices — Apple parle d'un GPU 4x plus rapide dans ce cas.

Reste que si Apple ne communique pas sur la puissance en téraflops, nous l'avions estimée entre 4 et 4,5 téraflops sur le M3, avec un accroissement de l'ordre de 10 à 20 % en pratique face au M2. On gagne tout de même le décodage du codec AV1, absent des puces M2. Dans l'absolu, la partie graphique est toujours le parent pauvre dans la gamme, surtout face à la concurrence.

M4 : Apple va-t-elle se faire doubler par Intel, AMD et Qualcomm ?

M4 : Apple va-t-elle se faire doubler par Intel, AMD et Qualcomm ?

Le Display Engine ne s'améliore pas.

Au niveau du GPU, on peut noter qu'il ne prend probablement pas en charge plus de moniteurs que les puces M1 à M3. Pour rappel, Apple gère deux écrans physiques sur ce type de puce, avec trois liens DisplayPort internes. Dans un Mac, c'est ce qui permet par exemple le branchement d'un écran 6K (qui a besoin de deux liens) sur un MacBook Air en plus de l'écran interne. C'est vraisemblablement la technologie par laquelle Apple connecte l'écran Tandem OLED des iPad Pro, d'ailleurs. Au niveau externe, les tablettes n'acceptent qu'un seul écran externe, comme les autres modèles.

Un CPU amélioré avec plus de cœurs

Tags
avatar lienmathieu2 | 

.

avatar atom 06 | 

@lienmathieu2

.

avatar IsaPain | 

@atom 06

..

avatar sebasto72 | 

@IsaPain

avatar Derw | 

@sebasto72

:

avatar powergeek | 

Merci pour cet excellent article 👍

avatar pocketalex | 

J'allais commenter la même chose :)

avatar Mac1978 | 

Merci pour cet article intéressant.

Ce que je retiens, c’est que pour l’utilisateur, seule compte le test en situation d’emploi comparable avec sa propre situation.

C’est un peu comme dire quel est le meilleur véhicule 4x4 ? Celui qui a le plus de puissance, le plus de couple, le meillleur chassis, la meilleure traction intégrale, etc.

Et finalement 80% des 4x4 ne sont utilisés que sur route et principalement en ville, donc pour cet usage-là, d’autres critères sont aussi importants, voire plus…

avatar lepoulpebaleine | 

@Mac1978

« C’est un peu comme dire quel est le meilleur véhicule 4x4 ? »

Je dis peut être une bêtise mais il me semble que la majorité des SUV que l’on croise en ville n’ont que 2 roues motrices. Ce ne sont pas des 4x4 même si elles en ont le look.

avatar Malouin | 

@lepoulpebaleine

Pfffff Les meilleurs 4x4 sont les Land Rover en général et le Defender en particulier !

avatar Demain c'est loin | 

@Malouin

Du tout, c’est la Fiat Panda 4x4 de 1990. Dans des montées enneigées j’ai pu passer à des endroits où même des Land Rover étaient coincés. Idem pour des montées sur talus en forêt, la pente qu’elle pouvait monter était incroyable. En franchissements le bas de caisse étant plus bas c’était un peu moins bon, mais sur la montée pure elle était incomparable. Une vraie chèvre.

avatar Weissach | 

@Demain c'est loin

Le lada niva était pas mal aussi

avatar Ingmar97432 | 

@Demain c'est loin

👍 Même les petits lada niva étaient au top!
Édit ah déjà vu par Weissach!
On peut aussi citer les toyota land cruiser châssis court etc

Comment ça on est hors sujet 😅
Il suffit d’augmenter la fréquence du moteur pour gagner en franchissement!

avatar Weissach | 

@Malouin

N’oublie les séries G de chez Mercedes en franchissement 😉

avatar Malouin | 

@Weissach

La rudesse Germanique face à la classe Britannique…

avatar Mac1978 | 

@lepoulpebaleine

Je ne parle pas des SUV, mais des 4x4. Plus de 80% des 4x4 ne sortent jamais des routes goudronnées, ni ne roulent dans des conditions difficiles.

avatar oomu | 

mon oncle avait un 4x4 et il s'en servait hors des routes, et toc! :)

avatar bazino | 

@oomu

Il a dit 80%, pas tout le monde !

avatar IsaPain | 

@bazino

Son oncle, c'est pas Monsieur tout_le_monde !

avatar Mac1978 | 

@oomu

Donc votre oncle faisait donc partie des 20%. Où est le problème ?

avatar Bounty23 | 

ne pas oublier un point important, c'est une puce M4 pour l'instant... de tablette. Une M4 Pro ou Max va tabasser à fond quand on voit l'écart entre les Pro/Max vis à vis des "classiques" de génération précédente.

Surtout que là c'est en refroidissement passif, donc en actif le gain sera encore plus intéréssant surtout si ils en profitent pour rajouter 2 coeurs et augmenter légèrement la fréquence.

Ne pas oublier que, même si l'article parle d'une comparaison avec la RTX 4090, le prix de cette dernière à elle seule est largement plus élevé que le prix d'un iPad avec une M4... Alors qu'une 4090 va consommer jusqu'à 600W et n'est qu'un seul composant de l'ordinateur. Si on y ajoute RAM, carte mère, CPU, boitier, ventilation, pâte thermique, bloc d'alim etc, on a de quoi acheter 4 iPad à prix équivalent... tout ça pourun usage différent. Personne ne va faire tourner de modele d'IA sur des ipad dans des centres de données. En revanche, je ne connais personne qui traine dans le canapé avec une RTX 4090 dans les mains.

avatar lepoulpebaleine | 

@Bounty23

Un Mac Studio M4 Ultra, miam miam 😜

avatar raoolito | 

un Mac Pro M4 extreme, group group

avatar oomu | 

hmmm une 4090 à pleine puissance entre mes mains dans le canapé... pour avoir chaud en plein hiver :)

avatar Moebius13 | 

@oomu

Ma 4090 ne dépasse jamais les 60°, même lorsqu’elle est pleinement utilisée (MSI Suprem X Liquid), et même la version aircooling dépasse rarement les 65-70°, vu le monstre de performances que c’est, je trouve au contraire que la dissipation thermique est extrêmement bien maîtrisée 😉

avatar s1n3d | 

Si des personnes utilisent leur iPad Pro M1 avec Final Cut Pro (ou autres applis pro), avez vous atteint les limites du M1 ? Par limite, j’entends temps de rendu très long sur FCP par exemple, ou montage galère à réaliser car trop de lags.

avatar raoolito | 

je pense que la memoire vive de l’iPad sature dans ces moments, ya pas de magie.
Mais après faut voir le specs des montages en question

avatar fred33 | 

Super article bravo pour avoir réussi l’exercice et ne pas perdre tout le monde.

J’ajouterai les 3 point suivants :
- ne pas sous-estimer la bande passante mémoire qui prends 20%. Sur des tâches nécessitant beaucoup de données l’accès à la ram est un goulot d’étranglement pour les cœurs notamment les nombreux cœurs GPU ou les 4 cœurs CPU high perf très rapide !
- il n’est pas fait mention ici des améliorations concernant la capacité de décoder les instructions. La profondeur aussi du RoB (ReOrder Buffer) qui augmente pour les cœurs économes. En terme simple quand un flux d’instructions arrivent dans le cache d’instructions, le SoC Apple envoie des instructions « indépendantes » en même temps (même cycle) sur différent ALU (unité de calcul type Add Mul... C’est très utile car transparent pour les développeurs, et cela accélère bcp l’exécution d’un programme. La profondeur du RoB du M1 était déjà mentionné par Anantech comment unique en son genre.
- concernant le NPU les modèles de LLM récents arrivent à être performants sans pour autant utiliser massivement un précision FP16, l’enjeu serait pour Apple d’avoir un Neural Engine extrêmement bien adapté au FP8. Utiliser les 10 GPU est très efficace mais c’est aussi très consommateur. L’idéal est quand même d’avoir un NanoLLM qui exploiterait au mieux le Neural Engine. Pas sûr qu’il soit possible de tout faire avec un Neural Engine.

On verra si a la WWDC Tim Cook va enfin se réveiller de son cul de sac et mettre les gens chez lui qui savent parler du sujet. Greg Federighi est très sympa et compétent dans son domaine mais semble incompétent sur le sujet. J’espère voir de nouvelles têtes !

avatar raoolito | 

"concernant le NPU les modèles de LLM récents arrivent à être performants sans pour autant utiliser massivement un précision FP16, l’enjeu serait pour Apple d’avoir un Neural Engine extrêmement bien adapté au FP8. Utiliser les 10 GPU est très efficace mais c’est aussi très consommateur. L’idéal est quand même d’avoir un NanoLLM qui exploiterait au mieux le Neural Engine. Pas sûr qu’il soit possible de tout faire avec un Neural Engine.”

pas mal, effectivement ca expliquerait à la fois la raison de changement d’unité de reference et donnerait une idée de l’orientation des choix d’apple.

" On verra si a la WWDC Tim Cook va enfin se réveiller de son cul de sac et mettre les gens chez lui qui savent parler du sujet. Greg Federighi est très sympa et compétent dans son domaine mais semble incompétent sur le sujet. J’espère voir de nouvelles têtes !”

le probleme c’est que là vous parlez plutot des conferences secondaires, celles bien plus pointues pour les développeurs. LE keynote d’ouverture de la WWDC c’est pour l’utilisateur lambda (et le journaliste généraliste :) )

avatar Nesus | 

Je trouve que la remarque sur la hausse de fréquence assez fausse. Le problème de la hausse qu’a pratiqué Intel, c’est que ça c’est fait au détriment de la consommation et de la chaleur dégagée. Or Apple fait cela avec une consommation qui ne progresse pas (d’après leurs mots, faudra vérifier) et surtout de la chaleur qui n’augmente pas (si ce n’est pas le cas, vu la finesse du bazar, ça va vite poser un très gros problème). Bref, c’est pas justifié comme remarque. Le but du jeu est quand même de prendre de la puissance à chaque génération. Donc l’augmentation de la fréquence ne me gêne pas. D’ailleurs, c’est une très bonne chose, car comme l’architecture n’évolue pas (vraiment), les M1 continuent d’avoir une longévité possible colossale. Ce qui est bien à tous les points de vue.

avatar Pierre Dandumont | 

Augmenter la fréquence sans modifier l'architecture (ou à la marge comme ici) c'est généralement une voie sans issue, parce que ça ne fonctionne que si la gravure est capable de suivre. C'est le cas pour Apple pour le moment, mais rien ne dit que ça va être le cas dans le futur.

Accessoirement, ça amène une contrainte pour la suite : si t'as forcé la fréquence sur une architecture x pour une raison ou une autre, ça va minorer les gains architecturaux de l'architecture x +1 et donc demander de pousser la fréquence pour amener des gains, etc. C'est une fuite en avant qui a de nombreux défauts et comme seul avantage d'être simple à mettre en oeuvre (et encore, certaines architectures ne montent pas en fréquence).

avatar totoguile | 

@Pierre Dandumont

Euh, à la marge , j’ai un doute ici: regarde le ratio score GB single core par rapport à la fréquence. Ça donne une idée grosse maille de « l’efficacité » de l’architecture. C’est la 1ere fois qu’on a une augmentation à +10% sur les puces M d’Apple sur cet indicateur.

avatar Nesus | 

@Pierre Dandumont

Oui, mais c’est un procès sur l’avenir qui ne se pose pas pour le moment.
Il est sûr qu’Apple ne pourra se contenter uniquement d’augmenter la fréquence. Pour le moment, c’est une des voies, Apple le peut et ça suffit. Peut-être qu’Apple s’enlisera dans les Mx ou qu’il y aura une nouvelle évolution. L’avenir le dira.

avatar macbook60 | 

@Pierre Dandumont

Salut ça serai bien un article disponible pour tous qui résume et explique si Apple est vraiment en retard ( neural engine depuis l’A11, puce m1, core ML ) dans une interview deux représentants expliquent que le travail a commencer depuis un moment .

La majorité des commentaires semblent dire le contraire

avatar Targorn | 

Merci pour cet article 👍

avatar Dodo01 | 

Et le wifi 7 ???
Dire qu’Apple était précurseure en 2007 avec la norme qui était déployée sur ses machines avant tous les autres…

avatar Brice21 | 

@Dodo01

Tu as deja un router WiFi 7?

Personnellement je suis en Wifi6e mesh Ubiquity et sur 200 appareils connectés à mon réseau je n’ai qu’un iPhone 15 Pro Max et un Mac Mini qui peuvent s’y connecter en Wifi 6e. Et en plus le Mac Mini est connecté en Ethernet 10G, donc c’est assez inutile.

Avec le cycle de renouvellement normal du matériel informatique je ne vois pas l’intérêt d’upgrader mes AP en Wifi7 avant 2027 ou 2028.

avatar Dodo01 | 

@Brice21

La norme est déjà sortie, notamment les Samsung.
Si tu achètes du matos déjà dépassé par une nouvelle génération, j’ai envie de dire comme mon MBA M3…

On est bien loin du temps où en 2007 mon MBP 15 c’était du pré-N (Wifi 4), et où Apple était là avant tout le monde.

avatar Brice21 | 

@Dodo01

Ouais bon le Wifi 7 est finalisé depuis janvier et ça prends plus que 6 mois à Broadcom pour produire ses puces finalisées en volume suffisant pour Apple. Ça sera pour septembre 2025, quand il y aura une offre variée de routers Wifi7 sur le marché et assez de gens qui en auront achetés pour que ce soit un marché et pas un truc de 3 geeks.

avatar totoguile | 

@Brice21

Broadcom a déjà des puces wifi 7 ! Les chipset makers n’attendent pas la norme finale pour faire leurs composants.

Qualcomm et Mediatek ont également des puces wifi 7.

avatar oomu | 

tout va bien alors.

avatar Brice21 | 

@totoguile

Oui mais entre avoir le design d’une puce Wifi7 et produire dans des quantités massives et avec la qualité requise, dans les spécifications d’Apple, il y a une phase d’industrialisation qui prends un peu de temps.

avatar totoguile | 

@Brice21
???

Concernant ce composant wifi, Apple prend ce qui existe, il n’y a pas de critère de qualité particulier.

Apple a choisi broadcom et continu avec eux, mais rien ne les empêche d’aller voir Qualcomm qui est prêt depuis fin 2022 , ou Mediatek.

Le choix de ne pas passer au wifi 7 n’est pas technique ici. Apple a fait le choix de rester au wifi 6e.

avatar Brice21 | 

@totoguile

Les puces Wifi 7 de Broadcom n’existaient pas encore lors de la phase EVT de l’iPad M4. La specs Wifi7 n’était pas finalisé lors de la phase DVT. Je ne crois pas qu’Apple a fait un choix stratégique mais pragmatique, comme pour le Wifi6e, le wifi6, la 5G, etc.

Encore un peu de patience. Rien ne sert de courir plus vite que la musique. Avec un peu de chance tu l’auras pour l’iPhone 16, mais ce n’est même pas certain car Apple essaye de développer son propre composant Wifi7 (même s’ils ont déjà abandonné le developement de leur chip Bluetooth). Et il y aura peut-être du Wifi 7 Mediatek et de l’Ethernet 2.5G dans le prochain Apple TV.

avatar Dodo01 | 

@Brice21

Tu mets du pre-wifi 7 dans ce cas.
Ils l’ont fait dans les années 2007 et cela allait très bien avec le pre-n.

Car là tu as quand même la sensation d’acheter un truc qui est déjà dépassé…

avatar Brice21 | 

@Dodo01

Il y a un monde entre le bordel de Jobs, le visionnaire créatif inspirant mais débridé, avec son programme de mise à jour, de relapse chaotique aléatoire et imprévisible, ses prises de risque et les conséquences (ex. Antenna gate), sa structure hiérarchique mystérieuse et l’organisation méthodique, au rythme soutenu, sans failles de Cook, roi de la logistique.

Apple a changé et l’adoption des technologie suit un calendrier qui tient compte de multiple contraintes dont les approvisionnements.

Je pense qu’on y a gagné en rentabilité et surtout en sécurité, fiabilité et prévisibilité. On a peut être perdu en imprévisibilité (ou surprise), créativité et prise de risque réussies.

avatar Dodo01 | 

@Brice21

J’avoue j’avoue belle analyse qui tient la route !

avatar Macbook31 | 

@Dodo01

Peut-être était-ce plus important en 2007.
Les antennes wifi 7 doivent être branchées en ethernet 2,5 gb.
Y’a de la marge.
Autant je le regardais avant, autant aujourd’hui cela importe moins, à mon avis…

avatar raoolito | 

@Macbook31

"Les antennes wifi 7 doivent être branchées en ethernet 2,5 gb."

aaaah oui logique, leur debit surpasse le gigabit, du coup ya pas le choix, bien vu j'avais pas calculé cela.

avatar Macbook31 | 

@raoolito

Et du coup, tout doit être adapté.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR