Raspberry Pi Connect, pour ne pas perdre le lien avec votre carte

Pierre Dandumont |

La fondation à l'origine des différentes cartes Raspberry Pi vient de présenter un nouvel outil qui semble très utile : Raspberry Pi Connect. Il permet de prendre le contrôle d'une carte à distance, à travers un simple navigateur. C'est un peu l'équivalent de la connexion à distance de macOS, mais à travers un navigateur et depuis n'importe où dans le monde1.

La prise en main (image Raspberry Pi).

L'installation est simple et ne nécessite que trois commandes, si vous avez une distribution à jour (Debian Bookworm) qui utilise Wayland pour l'affichage2. De plus, vous aurez aussi besoin d'une distribution 64 bits. Dans la pratique, ces différentes contraintes impliquent un Raspberry Pi 4, 400 ou 5 et excluent les cartes Raspberry Pi précédentes (2, 3, etc.) ou Zero.

sudo apt update
sudo apt upgrade
sudo apt install rpi-connect

Ensuite, une fois la carte redémarrée, il sera possible de lancer une session depuis l'interface graphique… si bien évidemment vous avez laissé cette dernière activée et que votre Raspberry Pi ne sert pas uniquement à lancer Home Assistant (par exemple).

Découvrez Home Assistant : installation et configuration sur un Raspberry Pi

Découvrez Home Assistant : installation et configuration sur un Raspberry Pi

La technologie derrière Raspberry Pi Connect est simple : le programme va créer un lien en employant la technologie WebRTC, bien prise en charge par les navigateurs modernes. La liaison est en théorie chiffrée de bout en bout sans passer par des serveurs mais si pour une raison ou une autre (par exemple un réseau d'entreprise un peu limité), la fondation a mis en place un serveur au Royaume-Uni qui peut servir de relais tout en chiffrant les données. Les créateurs expliquent qu'ils veulent garder le service gratuit, mais que ce point dépendra des usages.

Vous aurez besoin d'un ID (image Raspberry Pi).

Une page de documentation donne quelques détails sur le fonctionnement, mais la solution semble pensée pour être (très) simple d'utilisation pour ceux qui veulent prendre la main sur l'interface graphique d'une carte Raspberry Pi.

Terminons par deux choses : le service est pour le moment encore en bêta et il nécessite un Raspberry Pi ID, un compte lié aux différents services des cartes.


  1. Ce que proposait Back To My Mac il y a quelques années.  ↩︎

  2. Si vous connaissez ces termes, vous saurez probablement comment gérer ça. SI vous ne les connaissez pas et que vous avez installé un Raspberry Pi récemment, ils sont a priori de la partie.  ↩︎

Tags
avatar fredsoo | 

Testé et fonctionne bien.
Bien vu de la part de la fondation car avec wayland, les prises en main à distance sont compliquées.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Pourquoi passer par des serveurs distants alors que le serveur VNC est installé par défaut et ensuite un client permet de s’y connecter?
J’utilise VNC MAIS je n’utilise pas leurs serveurs non plus. Par contre je peux me connecter de n’importe où sans que mes données passent par des seveurs qui craché, promis, juré protègent mes données!

Alors oui mon setup demande une configuration précise mais les utilisateurs de Raspberry ont l’habitude de soulever le capot.

De plus je me méfie des solutions distantes qui sont toujours gratuites au départ puis deviennent payantes d’un coup car il faut bien payer les factures….

avatar Sometime | 

@0MiguelAnge0

parce que cela permet souvent de résoudre l’épineux problème de l’accès au réseau local sur lequel le PI est présent. Entre le NAT, le FAI, le pare-feu parfois et les problèmes de sécurité que cela peut poser, il est tout simplement souvent plus simple d’utiliser ce genre de technologies qui impliquent une tierce partie.

avatar Freitag | 

Je vais essayer ça.
Par ailleurs, j'utilise Sceens, que j'apprécie beaucoup, pour me connecter à mon Mac depuis l'extérieur avec un iPhone ou un iPad.
Malheureusement je n'ai pas réussi à me connecter à des Raspberry Pi avec Screens alors qu'il est sensé pouvoir le faire.
La connexion est fermée immédiatement après la saisie du mdp VNC.
Ça fonctionne parfaitement avec RealVNC mais j'aimerais n'utiliser que Screens, la version gratuite de RealVNC étant limitée à 3 machines.
Quelqu'un a réussi à le faire ?

avatar smog | 

Très bonne idée.
Le problème est - pour moi - que je n'utilise pas BookWorm, trop plantogène, trop instable parfois, trop compliqué avec certaines habitudes (bibliothèques etc.)
Une simple connexion poste-à-poste en local, c'est devenu compliqué et peu fiable...
Mais j'espère que ça va s'arranger, parce que là ça simplifie bien le truc.

avatar koko256 | 

Dans le prochain 007, Q prend le contrôle de tous les raspi de la planète !

avatar Ingmar97432 | 

Il faut ouvrir un port ou pas? Si pas besoin alors bon complément pour pikvm sans faire de port forwarding.

CONNEXION UTILISATEUR