Fermer le menu

Mozilla veut intégrer de la publicité dans Firefox

Stéphane Moussie | | 17:49 |  98

Quand vous ouvrirez un nouvel onglet dans Firefox, vous verrez peut-être bientôt des blocs de publicité à côté des aperçus des sites les plus fréquemment visités. C'est Darren Herman, un consultant spécialisé dans la publicité qui a rejoint Mozilla en décembre 2013 comme vice-président de la nouvelle division Content Services, qui a annoncé la nouvelle sur un blog de la fondation.

Les publicités seront intégrées à la page « Nouvel onglet » qui est composée d'une mosaïque de neuf tuiles. Actuellement, cette page est constituée des sites les plus fréquemment visités ainsi que de ceux récemment consultés. Il est possible d'épingler un site sur cette page pour le conserver indéfiniment, ou au contraire de le supprimer. L'agencement des tuiles peut aussi être modifié.

La page « Nouvel onglet » pourrait ressembler à cela avec de la pub - Montage MacGeneration

Ce que Mozilla va bientôt expérimenter, c'est l'affichage de publicités dans ces tuiles. Tel qu'il est présenté actuellement, ce programme, baptisé Directory Tiles (annuaire de tuiles), ne concernera que les nouveaux utilisateurs de Firefox. Darren Herman explique que puisque la page Nouvel onglet des nouveaux utilisateurs est vide (pour la bonne raison qu'ils n'ont pas encore de données de navigation), Mozilla va remplir les tuiles avec du contenu maison, des sites web populaires en fonction de l'emplacement de l'utilisateur, et du « contenu sponsorisé provenant de partenaires sélectionnés ». « Les tuiles sponsorisées seront clairement identifiées comme telles », précise le vice-président.

Directory Tiles s'inscrit dans la lignée d'une précédente annonce datant de juillet 2013 sur un programme de personnalisation du contenu nommé UP :

Par exemple, Firefox reconnait grâce à ma navigation que je suis intéressé par les gadgets, les comédies, le hockey et la cuisine. Quand je navigue sur le web, je pourrais choisir quand partager ces centres d'intérêts avec des sites spécifiques pour une expérience personnalisée. Ces sites web pourraient alors mettre en exergue les derniers gadgets ou les résultats de hockey. Une plateforme comme le Firefox Markerplace pourrait me recommander des applications de cuisine et de cinéma, même s'il s'agit de ma première visite. Et, en tant qu'utilisateur, j'aurais un contrôle complet sur le partage des centres d'intérêt et les sites web autorisés.

La pub pour sortir de la dépendance à Google

Mais pourquoi donc Mozilla veut-elle caser de la publicité dans son navigateur ? La description du poste de Darren Herman permet de comprendre la situation. L'ancien consultant est « responsable de la diversification des revenus et du maintien de la mission de Mozilla ». Les derniers résultats financiers de la fondation ont permis de voir que la part de Google dans ses revenus avait encore augmenté. Sur les 311 millions de dollars empochés l'année dernière par Mozilla Corporation, la filiale commerciale de la fondation qui développe Firefox, 90 % proviennent de Google. Cette part était de 85 % en 2006 (lire : Mozilla : un contrat avec Google de plus en plus lucratif). En embauchant Darren Herman, la fondation montre qu'elle est consciente de la dangerosité de sa dépendance à Google. Que se passerait-il si Mountain View décidait de ne pas renouveler le contrat ? Alors que la part de marché de Firefox régresse, un autre acteur serait-il prêt à dépenser autant pour figurer par défaut dans Firefox ? Mozilla cherche donc judicieusement à diversifier ses entrées d'argent.

Darren Herman, à droite

Pour Darren Herman, la solution passe par la publicité. Une option surprenante de la part de Mozilla quand on connait sa relation houleuse avec l'Interactive Advertising Bureau (IAB), un des principaux lobby de l'industrie de la pub. Mike Zaneis, un des vice-présidents de l'IAB, avait accusé Mozilla de perpétrer « une attaque nucléaire » contre les publicitaires en voulant bloquer par défaut les cookies de tierce partie, qui servent principalement aux régies pub à tracer les utilisateurs. Depuis, ce changement de politique sur la gestion des cookies qui avait été annoncé il y a un an a été repoussé et n'avance plus vraiment.

Pour enterrer la hache de guerre, Darren Herman a annoncé l'arrivée de la pub dans Firefox lors de la conférence annuelle de l'IAB, rapporte Advertising Age. « Il n'y aura pas d'hiver nucléaire, le temps est beau et nous sommes très heureux d'être ici à Randall », a déclaré celui qui aura besoin du soutien de l'IAB pour faire fleurir les recettes publicitaires de Firefox.

Le potentiel publicitaire est bien là. Chaque mois, 100 milliards de tuiles sont affichées rien qu'aux États-Unis, d'après Mozilla. Si l'on se concentre exclusivement sur les nouveaux utilisateurs, ceux qui sont visés par Directory Tiles, on tombe à 31 millions de tuiles uniques par mois. C'est très inférieur, mais reste significatif.

La pub compatible avec la politique de Mozilla ?

« Mozilla est en train de passer d'une bête fenêtre sur l'Internet à un agent intelligent qui place l'utilisateur au centre », a déclaré Darren Herman lors de la conférence de l'IAB. Cela est-il bien compatible avec la politique de Mozilla, qui, rappelons-le, est l'instigateur de Do Not Track, un moyen d'indiquer qu'on ne veut pas être pisté ? Le vice-président en charge des services de contenu a fait un lien direct entre le programme de personnalisation UP et Directory Tiles, expliquant qu'il s'agissait de deux initiatives pour transformer l'expérience utilisateur. Faut-il s'attendre à des tuiles sponsorisées qui soient personnalisées en fonction de l'historique de navigation ? Darren Herman ne le précise pas, mais cela semble rentrer dans l'ordre des choses.

Photo Maurice Svay CC BY-ND

Dans un communiqué d'octobre 2013 titré Le respect de la vie privée sur Internet doit être à la portée de tous, Tristan Nitot, principal évangéliste chez Mozilla, tenait un discours à l'opposé de cette stratégie :

Pour le moment, le pistage et le stockage de nos informations n’en est qu’à ses prémisses et les conséquences de ces pratiques sont majoritairement anodines. Le pire prend souvent la forme de publicités ciblées agaçantes qui nous poursuivent de sites en sites pour nous proposer un nouvel accessoire. Malheureusement, les traces que nous laissons sur Internet vont bien au-delà de notre dernier achat sur Amazon. Religion, engagement politique, sexualité, santé… Avons-nous vraiment envie de partager toutes ces informations avec des entreprises qui pourraient décider de les utiliser un jour ? Avec notre assurance, notre banque ou encore notre employeur ? La réponse est non.

Nous avons interrogé Tristan Nitot sur les conséquences de l'arrivée de la publicité dans Firefox et sommes dans l'attente d'une réponse.

Catégorie : 
Tags : 

98 Commentaires

avatar Ielvin 12/02/2014 - 17:54via iGeneration pour iOS

C'est mort.

avatar Le_iPodeur 12/02/2014 - 17:55

BREAKING NEWS. Le dernier rédacteur de MacG utilisant Firefox bientôt obligé de repasser à Safari.

avatar bugman 12/02/2014 - 17:55

Beeeuuuarckkk !

avatar adrien1987 12/02/2014 - 17:57via iGeneration pour iOS

R.I.P. Je t'aimais bien.

avatar Akiro 12/02/2014 - 17:57via iGeneration pour iOS

Alors là définitivement c'est la fin

avatar alan63 12/02/2014 - 18:00via iGeneration pour iPad

La blague ....beurk

avatar Giru 12/02/2014 - 18:02

Ils ont vraiment faim pour en arriver là. Dommage. J'aime bien FireFox, même si Safari l'a bien rattrapé et Chrome dépassé quasi dès son arrivée...

avatar marenostrum 12/02/2014 - 19:23

tu veux qu'ils soient payé comment, par le saint esprit ?

avatar joneskind 12/02/2014 - 20:16

Firefox est financé, en (très) grande partie par Google. Ceci explique peut-être cela...

Donc Firefox va aussi se mettre à me fliquer pour savoir ce que j'aime ? Putain ça commence vraiment à devenir n'importe quoi là...

avatar lennyd 12/02/2014 - 18:05

Ba voyons ...

avatar Ludavid21 12/02/2014 - 18:05

Okay, des recommendations de navigateur quelqu'un? Opera semble pas trop mal, non?

Parce que si ils mettent de la pub, ils peuvent juste aller se faire voire, c'est déjà assez une plaie d'en avoir partout (merci Adblock Edge!), je veux bien la désactiver là où c'est nécessaire (e.g. MacG), mais nous la mettre comme ça en mode "pan dans les dents", je refuse.

avatar ZANTAR2054 12/02/2014 - 18:06via iGeneration pour iPad

Firefox se suicide?

avatar lmouillart 12/02/2014 - 18:10

C'est intéressant : sans personnalisation des publicités j'imagine bien le contenu des tuilles ^_^ :
"Votre publicité FIREFOX ICI !"
"Emprunts pas cher, financez votre mort en 4 fois sans frais"
"Pariez en ligne, sur la date de mariage de FH"
"Un virus a été détecté par Firefox, cliquez ici pour votre salut"

avatar showbiz787 12/02/2014 - 18:15via iGeneration pour iOS

Vous avez été sélectionné cliquez ici pour recevoir votre lot.

avatar Le docteur 12/02/2014 - 18:16

De plus en plus ignoble, la Fondation Mozilla. Déjà qu'ils sont vendus à Gogole.

avatar Le docteur 12/02/2014 - 18:18

Switchez pour SeaMonkey (même si leur mascotte est moins sympa). Au moins, c'est l'original.

avatar fousfous 12/02/2014 - 18:19via iGeneration pour iPad

Mais pourquoi vous n'utilisez pas safari, c'est largement le plus rapide et le plus pratique.

avatar alan63 12/02/2014 - 18:25via iGeneration pour iPad

@fousfous

Ben non

avatar patrick86 12/02/2014 - 19:06

@alan63 :

Ben si

avatar Ludavid21 12/02/2014 - 18:29

Non je ne suis pas d'accord, c'est de loin pas le plus pratique.

avatar mimot15 13/02/2014 - 19:51via iGeneration pour iPad

@fousfous

Ben justement, chez moi en OS X ML Safari rame.. Pb de l'os sûrement mais au final ça rame. Pas Chrome ni Firefox.

avatar Claude__C 12/02/2014 - 18:23

Questions bêtes...

Vous cliquez souvent sur des pubs ?

Vous les regardez ?

Parce que moi, je vois vraiment pas l'intérêt de faire de la pub sur Internet.

Je ne clique ni ne regarde, les pubs me laissent indifférent, sinon elles m'exaspèrent.

avatar oomu 12/02/2014 - 18:37

je filtre.

avatar lmouillart 12/02/2014 - 18:49

Non je ne les regarde pas, oui je tombe parfois dessus, si elles sont pertinentes : par exemple promo sur des cafés que j’achète, ou autre, je clique.
Pourquoi ? Ça rémunère le site d'origine, parfois/souvent c'est associé à des coupons, et cela évite de faire des copier-coller des références produites en repassant par la racine du magasin en ligne.

Après ? Bien j'ai personnalisé mon profil et mes souhaits dans les grosses régies pour ne pas être importuné par des choses qui ne m’intéressent pas.

En gros seul les pub non intrusives ne sont pas bloqués.

avatar patrick86 12/02/2014 - 19:09

"Vous cliquez souvent sur des pubs ?"

JA-MAIS.
Je vais pas sur le web pour voir de la pub, mais pour consulter des publications.

"Vous les regardez ?"

Mon cerveau les filtre, il n'aime pas la pollution mentale.

Pages

Connexion utilisateur