« HFS+ est certainement le pire système de fichiers » selon Linus Torvalds

Stéphane Moussie |

« Franchement, HFS+ est certainement le pire système de fichiers jamais créé. Dieu que c'est de la merde. » Linus Torvalds ne mâche pas ses mots pour dire combien il déteste le système de fichiers d'OS X.

Tout est parti d'un message sur Google+ annonçant une mise à jour de sécurité importante pour Git, un logiciel de gestion de versions mis au point par Torvalds. Le patch comble une vulnérabilité de Git sur les systèmes insensibles à la casse. Un malandrin pouvait en effet créer un arbre Git malveillant avec une casse différente, comme .Git ou .GIT, qui écrase le contenu du dossier original .git/. L'attaquant pouvait ensuite exécuter des commandes arbitraires sur la machine (les détails techniques sur ce blog). D'où le courroux de l'inventeur de Linux :

L'insensibilité à la casse est tout simplement une idée horriblement mauvaise, et Apple aurait pu la réparer. Ils ne l'ont pas fait. À la place, ils ont mis les bouchées doubles sur cette mauvaise idée et l'ont étendu activement à Unicode.

Torvalds note que NTFS, le système de fichiers de Windows, a eu les mêmes problèmes avec UTF-8, mais ils ont été résolus. « Les problèmes d'OS X semblent être fondamentaux », estime cet utilisateur de MacBook Air (avec une distribution Linux).

Ce qui est effrayant avec HFS+, ce n'est pas qu'il s'agit d'un "système de fichiers pas terrible", mais comment il a été activement conçu pour être un mauvais système de fichiers par des personnes qui pensaient qu'elles avaient de bonnes idées. (le gras est de Torvalds, ndr)

Torvalds ne préconise pas pour autant de remplacer HFS+ par ZFS, un système prometteur qu'Apple a projeté d'utiliser pendant un temps (lire : ZFS : chronique d'un abandon). « Il y a beaucoup de bonnes raisons de ne pas passer à ZFS », notamment pour des questions de licence, « mais ils auraient pu pousser les gens vers HFS+ sensible à la casse, ce qui aurait rendu ensuite beaucoup plus facile (sur le long terme) la migration vers quelque chose de plus sain. »

L'option dans l'Utilitaire de disque pour rendre OS X sensible à la casse. Cliquer pour agrandir

À vrai dire, la sensibilité à la casse n'est pas tout à fait étrangère à HFS+. Depuis Tiger, OS X sait prendre en compte la casse, « mais Apple cache délibérément [cette option] et ne la maintient pas », admoneste Torvalds. L'activer revient par ailleurs à déclencher des bugs dans une flopée de logiciels qui n'ont pas prévu ce cas de figure (certains logiciels Adobe et Apple, pour ne citer qu'eux, s'accomodent très mal de cette option).

Pour le développeur et journaliste John Siracusa, qui connait bien les entrailles d'OS X, cette prise en charge seulement optionnelle n'est pas le plus gros défaut du système de fichiers. Il pense par ailleurs qu'iOS a toujours utilisé une version de HFS+ sensible à la casse.

Non, pour Siracusa il manque avant tout des fonctions modernes à ce système de fichiers vieux de 17 ans (il était déjà présent dans Mac OS). Apple l'a bien amélioré au fil du temps, mais il accuse toujours le poids des années. Schématiquement, il ne tire pas pleinement parti des SSD maintenant largement répandus ni des processeurs multicœurs qui sont devenus la norme... sans compter le problème de corruption de données qui peut rendre illisible un disque entier. « En 26 ans d'utilisation du Mac, la cause majeure de pertes de mes données a été et continue d'être la corruption du système de fichiers. »

« HFS+ a bien rendu service à Apple, et certainement pendant bien plus longtemps que ses concepteurs ne l'avaient imaginé. Mais comme les produits et technologies Apple qui rentrent dans cette description (par exemple Classic, Carbon, PowerPC), il arrive un moment où ces choses qui furent précieuses doivent disparaître de ce monde », écrivait Siracusa en 2011, au moment de la sortie de Lion. Quatre ans plus tard, on en est toujours au même point.


Source
photo de une : Mario Behling CC BY
avatar oomu | 

non.

avatar abioninho | 

ExFat

avatar Moonwalker | 

Torvalds raconte n'importe quoi. Il ferait mieux de s'occuper de son noyau boursoufflé.

Comme signalé dans l'article Il retarde de plusieurs wagons sur ce coup car HFSX est le système de fichier sensible à la casse de Mac OS X et ça existe depuis au moins Panther (2003).

"l'option cachée" laissez-moi rire. Un menu déroulant. "Ne la maintient pas" ? WTF ! HFSX sensible à la casse est le format par défaut de Time Machine.

C'est à cause de Microsoft et Adobe, dont les logiciels ne sont toujours pas compatibles avec le sensible à la casse, qu'on est obligé de rester en HSF+ non sensible à la casse en 2015.

Passez-vous de M$, passez-vous de la daube, et vous pourrez utiliser le système de fichier d'OS X dans toute sa latitude. Effectivement, sur GNU-Linux c'est plus facile que sur Mac, il n'y sont pas.

Sinon, je ne vois pas quel logiciel Apple pose problème (à part peut-être des vieilleries de l'époque MacOS dont je me contre-fiche) ? Si vous avez des exemples, il faut les signaler.

Maintenant, je ne dis pas que c'est le meilleur file system du monde, loin de là. Je dis que ça fonctionne et que ça me convient. Tant pis pour l'autre pingouin con-gelé qui parle trop vite de ce qu'il ne connait pas.

avatar oomu | 

""l'option cachée" laissez-moi rire. Un menu déroulant. "Ne la maintient pas" ? WTF ! HFSX sensible à la casse est le format par défaut de Time Machine."

cachée car pas mise en avant au prés des UTILISATEURS.

Apple n'a pas voulu pousser les gens à une migration, qui leur aurait considérablement simplifié la vie le jour où il faudra PASSER à Autre Chose (obligatoire, inéluctable).

-
Oui, un des grands freins qu'a Apple, c'est que des logiciels majeurs comme Photoshop ont encore nombre d'hypothèses de travail issue de Os 9 (!)

"Tant pis pour l'autre pingouin con-gelé qui parle trop vite de ce qu'il ne connait pas."

je crains que votre haine des manchots vous aveugle quand vous pensez que Torvalds ne s'y connaît pas.

Vous me rappelez ceux qui voulait absolument s'auto-convaincre que Steve Jobs n'était qu'un abruti quasi illettré de commercial. (ces gens là n'aimaient pas les pommes).

Autrement dit, selon votre camps, vous rejetez le savoir de l'autre car il vous dérange.

avatar BeePotato | 

@ oomu : « Apple n'a pas voulu pousser les gens à une migration, qui leur aurait considérablement simplifié la vie le jour où il faudra PASSER à Autre Chose (obligatoire, inéluctable). »

En quoi donc cela leur aurait-il simplifié la vie ?
En rien, en fait : le passage d’un système de fichiers insensible à la casse vers un système sensible à la casse se fait sans douleur et sans risque. C’est en sens inverse qu’il y a un risque de perte de données.

Et pourquoi donc le passage à autre chose (c’est-à-dire un FS sensible à la casse) serait-il inéluctable ?
Ce n’est pas parce qu’un passage à un autre système de fichiers est nécessaire qu’Apple ne peut pas en proposer un qui soit également insensible à la casse.

avatar cedric1997 | 

«En rien, en fait : le passage d’un système de fichiers insensible à la casse vers un système sensible à la casse se fait sans douleur et sans risque»

C'est ce qu'on pourrait se dire, mais certains programmes ne fonctionnent pas sur un système insensible à la casse. Pourquoi ? Car ces programmes ont été programmés en faisant n'importe quoi au niveau de la casse. Donc dès que la casse est considérée, rien ne fonctionne.

avatar BeePotato | 

@ cedric1997 : Oui, je suis bien au courant de ce genre de souci. Mais je parlais en fait du transfert de données d’un système à l’autre (j’aurais dû le préciser).
C’est ce qui est le plus important.

Si jamais Apple se lançait dans une telle transition, l’adaptation des logiciels se ferait rapidement. Et forcer HFS+ à devenir sensible à la casse, comme le suggérait oomu dans le commentaire auquel je répondais, n’aurait pas facilité cette partie-là — le problème aurait été exactement le même.
C’est donc pour ça que je lui répondais que « préparer les utilisateurs à un passage INÉLUCTABLE à autre chose » en leur sabotant HFS+ n’avait en fait aucun intérêt.

avatar Moonwalker | 

Cher Oomu,

Ce n'est pas Apple qui freine, c'est la situation maintenue par l'inertie de M$ et Adobe.

Torvalds vocifère stupidement car il ne tient pas compte de la réalité. Venant de quelqu'un de son niveau c'est assez affligeant.

Simplifier la vie du client c'est ne pas le contraindre à re-formater et donc ré-installer tout son OS X (alors qu'il n'y connait souvent rien) parce qu'il a acheté M$ Office ou Photoshop Eléments.

Le choix par défaut du HFS+ journalisé non sensible à la casse est logique dans la situation actuelle.

Quand je dis qu'il n'y connait rien, ce n'est pas en rapport des systèmes de fichiers en général mais de la situation sur OS X, un OS qu'il n'utilise pas comme le démontre ses fausses assertions sur le HFSX. La théorie c'est bien beau, mais la pratique du macuser c'est autre chose.

Je n'ai aucune haine envers les pingouins, mais il faudrait que celui-là aille voir un peu plus loin que sa banquise car le monde n'est pas blanc et bleu.

avatar TotOOntHeMooN | 

Qu'est-ce qu'il vient critiquer le pére Torvalds?
HFS+ existe depuis 1998 et contrairement à Windows ou Linux, je n'ai jamais eu de problème lié au système de fichier... Autant j'ai déjà perdu des données en FAT, NTFS ou EXT que là...

Après, peut-être serait-il temps de voir autre chose que la beauté intérieure... L'utilisateur en à rien à faire de savoir si le code est propre, si c'est bien architecturé ou si c'est un gros bordel.
L'essentiel est que ça soit ergonomique à l'usage... Un truc que justement, sous Linux (OS), il a un peut zappé avec son regard de programmeur bas niveau !

avatar kueisaho | 

Autant je n'ai JAMAIS perdu de données avec FAT32, NTFS ou EXT3/4, autant j'en ai perdu avec HFS+ et EXT2 !

avatar oomu | 

ext2 est notoirement ben... heu, c'est ext2 il était speed, mais c'est tout.

avatar kueisaho | 

Je me rappelle d'un temps (+10 ans) où quand Linux crashait avec de l'EXT2, on était pas sûr de récupérer toutes les données.

Franchement quand je vois maintenant ce qu'on peut faire avec Linux en EXT4 avec une petite couche LVM dessus, c'est que du bonheur.

Je ne comprend pas comment on peut comparer le système de fichier de MacOS X avec ce qu'on trouve sur Linux (ou tout autre Unix) !!

MacOS X est un très bon OS desktop, mais c'est une PUTAIN de blague de parler de son système de fichier face à ce qu'on trouve ailleurs ! (VxVM/ZFS)

avatar oomu | 

redoutablement EXACT.

sauf une chose: ça devient grave pour un usage bureau ET FAMILLE (j'insiste), AUSSI.

avatar oomu | 

Torvalds a rarement tort.

HFS+ n'a pas de test de corruption sur écriture
HFS+ n'a pas de réparation à chaud (ça signifie: sans faire chier l'utilisateur)
HFS+ n'a pas de snapshot (photographie), ce qui pinaize, simplifierai royalement la vie à Time Machine (tout ce qui simplifie la vie d'un ingénieur = bug en moins)
HFS+ ne gère pas le clonage, ce qui accélèrerait de manière foudroyante la "copie" (vu qu'on se contenterait au début d'utiliser le même endroit que l'original)

etc

Tout cela sert à un truc:

+ fiable, + vite, + MIEUX.

-
depuis quand vous êtes contre le + mieux ? quand c'est demandé par un finlandais ? "AAAAR ces finlandais et leur + mieux !"

-
notez qu'Apple est rusé comme un sioux dans un film de cape d'épée : Core Storage a permis d'ajouter le cryptage natif sans qu'il y ait eu besoin de remplacer HFS+ , malin.

avatar BeePotato | 

@ oomu : « Torvalds a rarement tort. »

Si, régulièrement.
Comme tout le monde, quoi, mais pas de chance pour lui : ce qu’il dit est souvent répété et amplifié (quand ce n’est pas carrément déformé), et du coup ça se remarque.

Et là, franchement, dans cette attaque contre l’insensibilité à la casse dans HFS+, il a tort.
Qu’il reste donc dans son monde peuplé de systèmes de fichiers qui considèrent « fort logiquement » que « toto.jpeg » et « toto.JPEG » sont deux noms qui désignent forcément deux fichiers distincts — des systèmes de fichiers dans lesquels, de toute façon, les fichiers n’ont pas réellement de nom et ne savent même pas où ils sonst rangés. Bref, un monde très éloigné de la vision bien plus humaine du système de fichiers à laquelle le Mac nous as habitués.

avatar RyDroid | 

Linux est uniquement un noyau de système d'exploitation. https://fr.wikipedia.org/wiki/Noyau_Linux https://fr.wikipedia.org/wiki/Noyau_de_syst%C3%A8me_d%27exploitation
GNU/Linux est bien plus qu'un noyau, c'est un système d'exploitation entier, avec de multiples interfaces graphiques (GNOME 2, GNOME 3 Shell, KDE, Xfce 4, LXQT, LXDE, OpenBox, etc). https://www.gnu.org/gnu/linux-and-gnu.html
Il existe aussi des OS basés sur Linux sans GNU, comme Android.
Parler de Linux comme un OS et de son ergonomie est donc du grand n'importe quoi.

avatar BeePotato | 

@ RyDroid : « GNU/Linux est bien plus qu'un noyau, c'est un système d'exploitation entier, avec de multiples interfaces graphiques (GNOME 2, GNOME 3 Shell, KDE, Xfce 4, LXQT, LXDE, OpenBox, etc). »

Notons toutefois que, si on veut vraiment distinguer qui fait quoi dans tout ça et éviter le terme hyper-générique « Linux » pour désigner tout OS basé sur ce noyau, je ne pense pas qu’on puisse dire que GNU/Linux est un « système d’exploitation entier avec de multiples interfaces graphiques ». Gnome, KDE, etc., sont encore des surcouches au dessus de GNU/Linux lui-même. Et il y en a d’autres, des composants non GNU qui se retrouvent inclus dès lors qu’on cherche à avoir un système d’exploitation « entier » (entre guillemets car ce terme est tellement sujet à interprétation).
Ce n’est pas facile, la précision dans ce domaine. :-)

« Parler de Linux comme un OS et de son ergonomie est donc du grand n'importe quoi. »

Pour ce qui est d’un OS pour le grand public, à interface graphique, etc., tout à fait.
Mais notons (encore) que pour certains, la définition d’OS peut s’arrêter au noyau, et du coup il devient possible de parler de Linux comme d’un OS et de discuter de son ergnomie d’un point de vue de développeur, du coup).

avatar RyDroid | 

GNU/Linux est un système d'exploitation entier, dans le sens ou il est utilisable sans entrer du code binaire. Mais il est effectivement vrai que personne (ou presque ?) ne l'utilise tel quel sans rajouter d'autres logiciels.
Pour ce qui est de GNOME, c'est l’abréviation de GNU Network Object Model Environment, il fait donc bien parti du projet GNU. https://fr.wikipedia.org/wiki/GNOME

On peut effectivement parler de l’ergonomie du noyau Linux. Mais c'est un adjectif bizarre/ambigu pour des API, et ça entretient la confusion entre le noyau Linux et un système plus gros basé dessus. Il est préférable d'utiliser d'autres termes comme flexibilité ou lisibilité.

avatar BeePotato | 

@ RyDroid : « Pour ce qui est de GNOME, c'est l’abréviation de GNU Network Object Model Environment, il fait donc bien parti du projet GNU. »

En effet, au temps pour moi. J’imagine qu’il est temps que je mette à jour ma vision mentale de la liste des composants du projet GNU, qui date d’avant l’apparition de GNOME. :-)

« On peut effectivement parler de l’ergonomie du noyau Linux. Mais c'est un adjectif bizarre/ambigu pour des API »

Non. C’est un adjectif que je vois utilisé régulièrement.

« et ça entretient la confusion entre le noyau Linux et un système plus gros basé dessus. »

Confusion qui ne dérange pas grand monde, il faut bien l’avouer. :-)

« Il est préférable d'utiliser d'autres termes comme flexibilité ou lisibilité. »

Ces adjectifs ne désignent pas la même chose, étant bien plus spécialisés (des composantes de l’ergonomie, qui ne peuvent donc pas être utilisées individuellement pour parler de l’ergonomie complète).

avatar MA8306 | 

Il a raison.....
Le pire c'est pour renommer un ensemble de fichiers....

avatar waldezign | 

Exactly!

avatar oomu | 

"« HFS+ est certainement le pire système de fichiers » selon Linus Torvalds "

le pire , il abuse. Y a FAT32...

"Il a raison.....
Le pire c'est pour renommer un ensemble de fichiers....
"

aucun rapport. Vous décrivez quelque chose qui tient de l'interface utilisateur, du Finder (qui d'ailleurs depuis Yosemite sait gérer ce cas de figure..., hé 10 versions majeurs de Os X hein ! enfin)

-
si vous voulez savoir de quoi Torvalds cause, je vous encourage à lire les articles de Ars Technica sur HFS+

un bon début:
http://arstechnica.com/apple/2011/07/mac-os-x-10-7/12/

-
le problème de HFS+ c'est qu'il ne répond pas aux exigences de fiabilité nécessaire aux IMMENSES stockages de données qu'utilisent les PARTICULIERS dont les FAMILLES (grand-maman, etc)

Les gens, vous, tonton et le cousin Bob, génèrent d'énormes quantités de données et elles sont Précieuses, Très précieuses: comptabiité, vidéo des enfants, hobby perso, généalogie, thèses, etc.

Or, si le stockage explose (disque dur de 6To, SSD de 1To bientôt accessible, etc), la fiabilité du matériel n'est suffisante:

le taux d'erreur de lecture et écriture d'un stockage FLAMBANT NEUF ET PARFAITEMENT BIEN FABRIQUE est trop important:

à la longue des déplacements, modifications, etc, le fichier se corrompt insidieusement.

HFS+ n'a aucune technique pour limiter la NON-confiance qu'on doit accorder au matériel (l'idée est vraiment là: vous ne pouvez pas accorder de confiance même au plus NEUF et BIEN fabriqué disque dur ou ssd, vous DEVEZ partir du principe qu'il va MAL faire son travail.)

Et c'est là un gros soucis.

-

Pour nuancer le propos de la "C'est La Fin du Monde et que Fout Apple ?", je vous rappelle que depuis Os X 10.7, il y a Core Storage.

Je ne vais pas m'étendre, mais pour ceux que cela intéressent et qui ne vivent pas dans l'aigreur, il y a de très bons articles sur Core Storage (encore une fois Ars Technica, pour qui je roule, hé, c'est un site orange aussi).

Core Storage est la technologie au sein d'os x qui progressivement leur permet de "virtualiser" hfs+ du noyau, pour ajouter des fonctionnalités (fusion drive par exemple) et peut être à terme offrir un chemin de migration vers MIEUX. On voit qu'Apple ne reste pas les bras ballants.

Mais oui, Apple ne peut plus continuer à faire l'impasse sur le système de fichier. C'est vraiment à ce point urgent. Pas tant en terme de performance que de fiabilité des données.

avatar bompi | 

Bon. Pour résumer :
a)
- HFS+ est pas terrible et devrait (depuis longtemps) être remplacé par quelque chose de mieux (qui reprenne les bonnes idées de ZFS, par exemple, sur les questions de corruption de données)
- Torvalds est excessif

b)
- l'utilisateur normal trouve normal l'insensibilité à la casse.
- je ne dois pas être normal pace que je n'ai jamais pu me faire à cette idée d'insensibilité à la casse, qui me paraît une aberration sur un plan informatique.

c) un jugement tout personnel :
les programmes qui ne fonctionnent pas sur les FS sensibles à la casse sont mal écrits [il y a une mauvaise compréhension de ce qu'est l'information et de sa conservation : ce qui est la base dans notre beau métier...]

avatar oomu | 

Torvalds est toujours excessif, c'est pour ça qu'on l'aimeuh. Snirfl :)

avatar BeePotato | 

Torvalds n’a jamais rien compris à ce qu’était un ordinateur personnel et il le montre une fois de plus avec cette remarque. Ridicule.
Comme Siracusa l’a plusieurs fois fait remarquer, HFS+ a de réels manques par rapport à ce qui est faisable de nos jours en matière de systèmes de fichiers, mais le choix de l’insensibilité à la casse n’en est pas un du tout.
Bref, du Torvalds classique. Il devrait se limiter à ce qu’il maîtrise vraiment (et ça n’inclut pas les systèmes de fichiers pour ordinateurs personnels).

avatar Gueven | 

Se focaliser sur la sensibilité ou non de la casse est un faux débat.
Informatiquement parlant l'insensibilité a la casse est une aberration.
Humainement parlant, l'insensibilité a la casse est une évidence (sauf pour les informaticiens :))
Bref, on perçoit clairement les orientations d'Apple qui sont a l'opposé de ceux de Linus.
D'ailleurs Linus a toujours produit des logiciels pour des informaticiens (kernel linux, git).
Les défauts de HSFS+ sont ailleurs (principalement la tolérance aux pannes).

avatar BeePotato | 

@ Gueven : « Informatiquement parlant l'insensibilité a la casse est une aberration. »

Même pas.
La sensibilité à la casse vient juste de la grande facilité de programmation qu’elle représente. Mais il n’y a rien d’aberrant à utiliser une fonction de comparaison moins bête que ce qu’on faisait pour des noms de fichiers en ASCII.

« Bref, on perçoit clairement les orientations d'Apple qui sont a l'opposé de ceux de Linus. »

Tout à fait.

« Les défauts de HSFS+ sont ailleurs (principalement la tolérance aux pannes). »

Tout à fait aussi.

avatar françois bayrou | 

"Informatiquement parlant l'insensibilité a la casse est une aberration.
Humainement parlant, l'insensibilité a la casse est une évidence (sauf pour les informaticiens :))"

Hein ???????
Pour Mme Michu, toi, et moi, a == A, mais pour une machine, il y autant de différence entre "a" et "A" qu'entre "a" et "z" !

Informatiquement parlant la logique va à l'insensibillité à la casse bien évidemment !

D'ailleurs quel language accepte encore l'insensibilité ? Même Flash ne le fait plus depuis, au moins, ... 1995 :)
getThis(), getthis(), Getthat(), GetThat(), GETTHAT()... :)

avatar BeePotato | 

@ françois bayrou : « Hein ???????
Pour Mme Michu, toi, et moi, a == A, mais pour une machine, il y autant de différence entre "a" et "A" qu'entre "a" et "z" ! »

Oui et non. Pour un logiciel utilisant un fonction de comparaison de caractères bête et simple, il y a certes autant de différence dans les deux cas. Mais pour un logiciel utilisant une fonction moderne comme il se doit dans le monde actuel, il n’y a aucun souci à considérer qu’il y a une différence dans un cas mais pas dans l’autre.
Comme je le disais précédemment, le tout ASCII c’est fini depuis un moment. Certaines habitudes prises à cette époque devraient disparaître aussi.

« Informatiquement parlant la logique va à l'insensibillité à la casse bien évidemment ! »

Vu l’exemple que tu as donné, je pense que tu voulais plutôt écrire que « la logique va à la sensibilité à la casse » (comme Gueven, quoi). ;-)
Mais encore une fois, il ne s’agit pas vraiment d’une logique — plutôt d’une (vieille) habitude.

avatar françois bayrou | 

Vu l’exemple que tu as donné, je pense que tu voulais plutôt écrire que « la logique va à la sensibilité à la casse » (comme Gueven, quoi). ;-)

Oops ! oui effectivement ...
Et en parlant des vieilles habitudes, finalement, le plus gros souci avec la casse ce sont les accents.
Je suis dév. et en pleine préparation d'une grosse migration de données, dans lesquelles je retrouve cette vieille habitude de mettre les noms au format "DUPONT Jean" : le nom tout en majuscules... et du coup sans accents, sûrement parce que sous windows c'était trop contraignant de taper les majuscules avec les accents !...

avatar BeePotato | 

@ françois bayrou : Ah, ça… Le jour où on aura systématiquement des noms propres saisis correctement, on saura que la fin du monde est proche ! :-)

Bon, heureusement, on bénéficie aussi de fonctions de comparaison ignorant les accents, donc leur absence n’est pas le pire problème qu’on peut rencontrer (à condition qu’ils soient réellement absents partout, et non générateurs de doublons avec un entrée sans accent et une avec). La variabilité de l’orthographe des noms propres me donne souvent envie de recourir à une comparaison purement phonétique. :-)

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Tss, tss. Torvalds vient de critiquer Apple. On peut parler de tout, pointer des défauts sur tout, mais il y a une limite à ne pas franchir.

On ne critique pas Apple. C'est harām.

Salaud de Torvalds.

avatar françois bayrou | 

On est tombé dans une faille théologique ! Linus critique et personne oh non personne ne critique Linus, sinon Linus.
Tu mériterais qu'on te tranche la gorge pour ce que tu viens de dire mais ce n'est pas à moi d'en décider.

Appelons l'Oracle qui nous dira qui nous devons suivre !

:)))

avatar en ballade | 

@Darth Philou

Fat ne gère aucun os juste pour le stockage

avatar en ballade | 

@Moonwalker

Se passer de MS et Adobe? Il reste quoi?

avatar Moonwalker | 

Pour M$ => LibreOffice (je n'ose pas dire iWork)

Pour Adobe… Pixelmator, The Gimp, etc.

Bref, il ne faut pas être un professionnel qui a besoin d'outils spécifiques que seuls ces deux éditeurs peuvent lui fournir.

avatar Mark Twang | 

@Moonwalker :

C'est comme les débats Fender ou Gibson ou Gretsch... Le pro choisit l'outil dont il a besoin à chaque tâche. J'ai un PC Windows 8.1 que j'utilise pour le travail, un iMac pour la musique et la vidéo, un PC Linux Debian pour la bureautique et comme serveur, un Raspberry Pi pour initier des jeunes à la programmation... Notre intérêt n'est pas qu'un système fasse disparaître les autres mais que tous progressent. L'intégration ARM + Linux est particulièrement intéressante, plus que pour les plateformes Mac et Windows, mais si une gamme de Mac ARM voit le jour, cela stimulera efficacement les autres OS.

avatar Ludo | 

Pour ma part et avoir fait "l'erreur" de formatter une fois un disque Mac avec la sensibilité à la casse je peux vous assurer que c'est une très mauvaise idée si vous voulez utilisez des produits d'Adobe et j'en suis sûr pleins d'autres…
Bref il faudrait d'abord que les développeurs se définissent des lignes directrices dans la façon d''écrire ds chemins d'accès mais probablement que là où ça coince c'est que bien longtemps les système M$ ne prennaient que des majuscules tandis que les systèmes Apple bien qu'insensible à la casse, la dinstingue tout de même si bien que HD par défaut se nomme "Macintosh HD" et non "macintosh hd" ou MACINTOSH HD"…

De mon point de vue je ne pense pas qu'on va encore "vivre" / "subir" / voir longtemps sur Mac le système par arborescence que l'on connaît, cfr iCloud et le Sandboxing…

avatar keyzone | 

Il suffit que Apple dise
"Nous allons activer automatiquement la sensibilité à la casse sur les nouveaux iMac, MacBook dans 1 an. Ce sera une révolution."
M$ et Adobe se pencheront sur le souci

avatar jerome74 | 

Au lieu de gueuler que l'insensibilité à la casse est une hérésie, faudrait nous expliquer pourquoi. Pour l'utilisateur (et un OS est quand même fait pour lui, hein), ça me semble plutôt bien. Pour le développeur, tant qu'il a accès à une fonction qui lui permet de comparer deux noms de fichiers pour savoir s'ils sont équivalents ou non, ou est le problème? Si un développeur est trop con pour adapter son code à l'OS qu'il utilise, c'est pas à l'OS qu'il faut s'en prendre. Et c'est pas la peine d'insulter les développeurs d'OS X comme le fait ce type.

avatar BeePotato | 

@ jerome74 : Houlà, malheureux ! Mais tu imagines les conséquences de ce que tu dis ? Pour en arriver là, il faudrait que le développeur se sorte les doigts et adapte son code pour prendre en compte les contextes d’utilisation de ses divers utilisateurs, au lieu de se contenter de ne prendre en compte que ses propres besoins. :-)

avatar lolo-69 | 

Non mais il se prend pour qui, ce Linus Torvalds?
Croit-il que sa vision soit universelle, son système si parfait? A un tel point que son bousin fasse tourner tous les ordis grand public de la planète?

Il n'a pas du pain sur la planche pour:

(a) -Populariser son OS, le rendre attirant pour les grands éditeurs de logiciels pour qu'il soit apte à faire tourner des trucs sérieux et qualitatifs?

(b) -Faire en sorte qu'il puisse s'adresser à d'autres que des geeks ou des informaticiens?

Parce que ceux/celles qui n'appartiennent pas aux deux catégories (certainement minoritaires) mentionnées ci-dessus, le cambouis informatique, le système de fichiers, ils s'en cognent!
Ils ne veulent pas "faire de l'ordinateur", mais utiliser un ordinateur.
Ceux-là le font sous OS-X ou Windows...

Si ces deux OS ne sont pas la panacée, ils restent majoritaires, et ce n'est certainement pas sans raisons!

Hey, mec Linus Torvalds, il existe un vrai monde en dehors de vos lignes de code et votre charabia informatique, ouvrez les yeux!

avatar Simeon | 

Zavez quelque chose à dire sur le véritable sujet de l'article sinon ?

Le jour où votre disque dur sera corrompu, ne se lancera plus et que vous aurez perdu toutes vos photos de famille, renseignez-vous. Vous comprendrez de quoi il est ici question.

avatar BeePotato | 

@ Simeon : « Le jour où votre disque dur sera corrompu, ne se lancera plus et que vous aurez perdu toutes vos photos de famille, renseignez-vous. Vous comprendrez de quoi il est ici question. »

Ben non, il n’est pas question de ça, puisque Torvalds s’est contenté (en tout cas tel que c’est présenté dans cet article) de décrier une fonctionnalité de HFS+ (fonctionnalité mise là volontairement car à la fois souhaitable et souhaitée, et qui ne provoque nullement la corruption d’un volume ni la perte de toutes les photos de famille) au lieu de parler des faiblesses techniques de ce système de fichiers qui peuvent parfois entraîner une perte de données.

avatar Simeon | 

Je pensais plutôt à la phrase suivante : "Ce qui est effrayant avec HFS+, ce n'est pas qu'il s'agit d'un "système de fichiers pas terrible", mais comment il a été activement conçu pour être un mauvais système de fichiers par des personnes qui pensaient qu'elles avaient de bonnes idées."

Si l'essentiel de l'article porte effectivement comme vous le dites sur la question de la casse, le problème principal rencontré par les utilisateurs (comme lolo-69) reste tout de même celui de la corruption.

avatar BeePotato | 

@ Simeon : « Je pensais plutôt à la phrase suivante : […] »

Cette phrase fait justement référence à l’insensibilité à la casse. C’est ce qui est absurde dans le commentaire de Torvalds : le plus gros reproche qu’il fait à HFS+ n’est en rien lié à ses faiblesses techniques, mais repose juste sur un choix de fonctionnalité fait lors de la conception de ce système de fichiers.
Juste parce qu’il est totalement incapable de comprendre que ce n’est pas « de la merde » que d’être d’un avis différent du sien sur le fait qu’un système de fichiers devrait être sensible à la casse ou non.

Comme je l’ai dit dans un de mes premiers commentaires, ce type n’a jamais compris ce qu’était un ordinateur personnel et se plaît à en faire régulièrement la démonstration (et contrairement à ce qu’on pourrait croire en lisant le commentaire d'Orus, écrire ça ne revient pas du tout à traiter Torvalds d’abruti ou à expliquer qu’il ne comprend rien aux ordinateurs).

« le problème principal rencontré par les utilisateurs (comme lolo-69) reste tout de même celui de la corruption. »

Oui, ce qui va justement à l’encontre de l’emportement de Torvalds au sujet de la sensibilité à la casse.
Mais ce que je faisais remarquer, c’est que ce dont il était question ici, ce n’était justement pas le souci de corruption de données.

avatar lolo-69 | 

Pénible, cette absence d'outil "citation"...

@Simeon

Bonjour.
Si je suis réfractaire au cambouis informatique, je ne suis pas neuneu au point de ne pas avoir de sauvegardes multiples, dont une délocalisée chez mes parents...

Quand je prends l'avion, je me moque du fait que les réacteurs qui propulsent ma viande soient des G&E ou des Rolls Royce, je veux qu'ils me mènent d'un point A à un point B.

Quand j'utilise un ordi, je veux que ça soit simple, que l'informatique se fasse oublier, pour cet aspect, le Mac satisfait à mon bonheur depuis des années et ne m'a pas fait de petits dans le dos.

avatar Orus | 

Résumons l'avis des "spécialistes" du Mac : Linus Torvalds est un abruti et il n'y connait rien aux ordinateurs.
Fascinant.

avatar Jef-67 | 

@Orus
Je suis expert Apple, et pour moi, Linus Torvalds est bien loin d'être un abruti, voir tout le contraire. Et je suis d'accord avec son analyse ...
A l'époque de Snow Leopard, Apple parlait de mettre en place ZFS, et je ne cachais mon plaisir de voir cet OS enfin se professionnaliser ...
Quelle ne fût pas ma déconvenue ... Au point de virer tous nos serveurs Apple, et de migrer vers Linux.

avatar Yuku | 

@Jef-67 :
Merci pour ton témoignage !
Incompréhensible de la part d'Apple je trouve...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR