Linus Torvalds utilise un MacBook Air M2 sous Asahi Linux

Félix Cattafesta |

Asahi Linux continue son petit bonhomme de chemin, la version de Linux pensée pour les Mac ARM ayant récemment été montrée tournant sur un MacBook Pro et un MacBook Air M2. À l'occasion de la sortie de la version 5.19 du noyau, le créateur de Linux Linus Torvalds s'est laissé aller à une petite confidence : il utilise désormais un MacBook Air M2.

Linus Torvalds (à gauche) et Dirk Hohndel (vice-président de VMware en charge de l’open source, à droite) lors de l’Open Source Summit Europe 2019. Image MacGeneration.

« C'est la troisième fois que j'utilise du matériel Apple pour développer Linux », explique-t-il dans un billet détaillant les nouveautés de Linux 5.19. Il a tout d'abord eu une machine avec un processeur PowerPC 970 pour le développement PowerPC dans les années 90, avant de se tourner par la suite vers MacBook Air. Il louait à l'époque le format et le poids de l'engin, en plus de son design. Évidemment, Torvalds a rapidement supprimé macOS pour y installer une distribution de Linux.

Linus Torvalds adore son MacBook Air

Linus Torvalds adore son MacBook Air

Ce MacBook Air M2 va être utilisé pour le développement sous ARM et ne sera pas son outil principal. Il précise d'ailleurs ne pas s'en servir pour du « travail réel », mais pour faire des démarrages et des builds de tests. « J'essaie de faire en sorte que la prochaine fois que je voyage, je puisse partir avec » : cet achat va donc lui permettre de jouer avec les versions ARM de Linux en mobilité.


avatar Faabb | 

Sacré pub pour le petit dernier des macs 😙
Mr Linus en personne !

Et chapeau aux passionnés qui développent Linux Asahi pour Apple Silicon !

avatar Lucas | 

Un grand bravo aux développeurs et développeuses qui développent Asahi Linux par passion ou challenge et pour qui la confidence de Linus Torvalds doit être une sacrée récompense symbolique !

👏👏👏

avatar bhelden | 

Hors sujet mais… des nouvelles de Windows sur macOS MX ?

avatar Faabb | 

@bhelden

Windows 11 ARM peut être virtualisé sur Apple Silicon et cette mouture de Windows possède un émulateur x86/x64 qui a l’air d’être décent d’après les 1ers retours.
Windows même certifie le bon fonctionnement d’un certain nombre d’app x86/x64 sous W11 ARM. Je comprends par contre que certains frameworks (.Net?) ne sont pas supportés / pleinement opérationnels.

avatar RonDex | 

@Faabb

+1
J’ai essayé d’installer Windows 11 avec Parallels Desktop (v d’essai). Très simple d’installation, en quelques clics. Ça fonctionne très très bien.
Mais ça bloque pour pas mal d’applications. Ça fonctionne nettement moins bien que Rosetta.

avatar fleeBubl | 

Le graal pour du recyclage ♻️ programmé, en plus :
Sans sytème d’origine zombi, afin de préparer des systèmes embarquées fonctionnels

avatar Ghaleon111 | 

Sinon c’est Fedora 36 la distribution principale qu’utilise linus, c’est ultra stable et performant et toujours maj avec les dernières technologies softwares en plus d’être très joli.

avatar lmouillart | 

C'est donc plus que vraisemblablement un homme de goût.

Fedora Linux s'est énormément améliorée pour les utilisateurs finaux. À tel point que je vois de plus en plus d'utilisateurs passer d'Ubuntu à Fedora Linux.
Avec Fedora Linux + des flatpak, on couvre beaucoup de ce que souhaite un utilisateur lambda : quelque chose de stable, fiable, et à jour.

avatar Pierre H | 

Grand fan de Fedora - découvert un peu par hasard car c'est le seul Linux officiellement adoubé par le logiciel de montage Lightworks, et officieusement par Davinci Resolve - qui est très cohérent dans son look et sa façon de fonctionner.
Et mon MacBook de 2015 en double boot l'apprécie bien, même si installer le Wifi avait été un poil compliqué.

avatar agrippa | 

@lmouillart

Que donne la communauté fedora ? C’est un des avantages d ubuntu, des personnes sympa qui aident, conseillent, prennent du temps pour répondre.
Je suis néophyte mais avec ubuntu les installations ont toujours été simples avec l’intégralité des fonctions du pc prises en charge. Avec fedora j’ai eu des soucis de wifi et de trackpad sur un Lenovo.

avatar smog | 

« J'essaie de faire en sorte que la prochaine fois que je voyage, je puisse partir avec »

On n'a pas tous les mêmes objectifs quand on prépare son prochain voyage ! ;-)

avatar oomu | 

@smog

les même objectifs que moi, donc normal. :)

avatar smog | 

;-)

avatar lldjandoll | 

Ça serait top si Linux pouvait devenir un acteur majeur sur pc sous arm grand public et venir grignoter des parts de marché à Windows. Et pourquoi pas le même scénario sur les systèmes embarqués pour voiture. Un fedora automotive 🤩 pour contrer Google.

avatar bonnepoire | 

@ lldjandoll
La force de Windows se trouve en entreprise, pas chez Madame Michu.

avatar IceWizard | 

@bonnepoire

« La force de Windows se trouve en entreprise, pas chez Madame Michu. »

Heil Hydra !

avatar fleeBubl | 

@bonnepoire

😵‍💫🤦🏼‍♀️
Et de retour à la zonzon
💻🖥

avatar Artefact3000 | 

Nulle part il dit qu’il s’agit d’un M2. Ni même d’un MacBook Air.

Linus mentionne seulement un portable sur ARM64 de Apple.

avatar Félix Cattafesta | 
Ça a été précisé par l'équipe de Asahi Linux sur Twitter : https://twitter.com/AsahiLinux/status/1553968394734813184. J'ai ajouté le lien en source, merci !
avatar Artefact3000 | 

@Felix_

Merci de la précision! 😀

avatar occam | 

La réjouissance des acolytes ordinis minoris de se voir à nouveaux invités à la table des adultes se comprend, même si ce n’est encore qu’un strapontin qu’ils occupent. Il conviendrait pour autant de prendre note de la nouveauté qui marque véritablement, aux yeux de Linus Torvalds, cette version 5.19 :
« One thing of note is how the long-time ARM generic kernel work (aka "multiplatform") is pretty much done after 10+ years. Congrats to everybody involved. The StrongARM platforms remain with their separate kernels, and are expected to stay so, but compared to where things were a decade ago, this is a pretty big step.
So hey, let's start calming things down and testing this all.
 »
https://lkml.iu.edu/hypermail/linux/kernel/2206.0/04428.html

Faut-il rappeler que l’appréciation — en connaisseur — de Linus Torvalds à l’égard de l’architecture Apple Silicon en général et des portables Mx en particulier ne s’étend guère à leur OS ?

Ceux qui s’intéressent à la manière dont Linus conçoit ses machines de travail — essentiellement stationnaires — peuvent se renseigner ici :
https://www.zdnet.com/article/look-whats-inside-linus-torvalds-latest-linux-development-pc/
Désormais AMD, bien sûr.

On notera qu’il y évoquait également son laptop de travail, un Dell XPS 13 Developper Edition, mais sur lequel Cinnamon vient remplacer Gnome ou KDE. C’est celui qu’il emportait encore au printemps, la dernière fois que je l’ai aperçu en ligne.

avatar IRONMAN65 | 

C’est quoi son ordinateur de prédilection ?

avatar BeePotato | 

«  Il a tout d'abord eu une machine avec un processeur PowerPC 970 pour le développement PowerPC dans les années 90 »

Dans les années 2000, plutôt (les PowerMac G5 sont sortis en 2003). 😉

CONNEXION UTILISATEUR