Apple Retail : un grand colloque le 10 octobre

Christophe Laporte |

La situation dans les Apple Store demeure assez complexe entre les employés et la direction. Le syndicat Sud estimant que les dernières négociations n’ont pas débouché sur une amélioration des conditions de travail dans les Apple Store, il a décidé d’organiser un grand colloque jeudi 10 octobre en soirée.




Le nouveau logo Apple SUD



L’ensemble des employés d’Apple Retail est invité à y participer afin d’évoquer les deux dossiers qui ont fait couler beaucoup d’encre ces derniers mois à savoir le travail de nuit et les discriminations de salaire. Une conférence de presse sera organisée à la suite de cette réunion. Sud n’exclut pas un mouvement éclair dans la journée suivant ce colloque (voir le PDF de présentation).



Tous les syndicats ne sont pas sur la même longueur d’onde concernant la situation d’Apple Retail. Alors que Sud est sorti frustré des négociations annuelles 2013 (NAO) avec la direction, le C.I.D.R.E est nettement plus optimiste.



Au coeur des divergences notamment, l’obtention d’un treizième mois qui est demandé par les salariés depuis plusieurs années déjà. Le C.I.D.R.E affirme avoir obtenu d’Apple un calendrier de négociation qui prendra fin en avril 2014. Ce à quoi SUD rétorque qu’Apple s’était déjà plus ou moins engagé à entamer ce dossier l’année dernière sans donner suite.



Les revalorisations salariales obtenues sont également sujettes à débat. Alors que le C.I.D.R.E se félicite de voir les salaires augmenter de 3,2 %, chez SUD, on estime que ce chiffre est inférieur à celui de l’année dernière et est largement atténué par l’inflation.


avatar FMC94 | 
Les syndicats ou les gens qui foutent un peu la merde dans le monde du travail... (Surtout en ce moment...)
avatar sekhmet | 
et c'est reparti ! sans les syndicats on bosserait encore (et j'invente pas c'est des chiffres réels) 60-70 heures par semaines, les patrons disant qu'une semaine de 50 heures les mettraient en faillite (argument lu sur des documents d'époque). les femmes seraient payés la moitié des hommes. et les enfants le quart. ils devraient bosser à partir de 12, 13 ans. Si tu as un accident du travail, tu serais viré immédiatement sans le moindre dédommagement. Bien évidemment la notion même de congés payés serait une blague qu'on se raconte dans les salons mondains...
avatar Robert Tripoux | 
Je constate encore qu'ici le syndicaliste a une grande gueule... mais zéro à l'écrit ! -"Les dernières négociations et discussions avec la direction n’ont pas debouchées" (n’ont pas débouché: le truc classique qui est de confondre avoir et être), - "L’évolution de la vision des postes et des tâches demandent" (demande: le sujet c'est l’évolution), - "l’ensemble des employés d’Apple Retail sont invités" (les employés sont invités, mais l'ensemble des employés est invité)... Au lieu de rien foutre en classe, il aurait mieux fait d'écouter le prof de français à l'école: il n'aurait peut être pas fini syndicaliste !
avatar toomuchto | 
@robert tripoux Il y est allé à l'école... mais ses profs étaient sans arrêt en grève...
avatar ZANTAR2054 | 
@sekhmet Apple est une dictature, pas une démocratie. Nous sommes ici pour créer "une entaille dans l'univers". Steve faisait porter des T-Shirt "90 hours a week, and loving it". Ceux qui ne sont pas d'accord peuvent partir travailler pour la concurence.
avatar Wolf | 
@sekhmet : et dans les syndicats on aurait pas directement perdu 250.000 emplois ces dernières années. Si les syndicats on si mauvaise presse au près du grand public, à part bien sur ces fainéants de fonctionnaire, c'est qu'il y a une raison.
avatar tpng | 
@Wolf Oui il y a une raison, l'inculture qui se généralise à vitesse grand V, tu en es un exemple flagrant! sekhmet vous rappelle des faits incontestables, et vous arrivez à nier l'évidence. Certes les dirigeants syndicaux sont moins purs que la base (c'est mon avis), mais les syndiqués oeuvrent pour les autres, ils ruinent en général leur carrière au sein de leur boite, et ne s'enferment pas dans leur "je pense qu'à ma gueule" comme vous en pensant que jamais il ne vous arrivera de coups durs, et ils pensent aussi à ceux, nombreux, qui ne peuvent se défendre tous seul. Essayez de réussir, pour voir, un examen d'entrée dans la fonction publique et donnez-nous des nouvelles! Le populisme, la bêtise généralisée, les raccourcis faciles, une rhétorique simpliste au possible, voilà les ennemis que nous avons à combattre...
avatar macbookeur75 | 
les plus grandes disparités de salaires sont visibles chez les spécialistes qui ont pourtant la même ancienneté, qui sont tous des juniors et pourtant, embauchés avec des salaires très inégaux il y a 2 ans, il y a eu beaucoup de bruit en interne parce que certains se plaignaient du gouffre qui pouvait atteindre 5-6k par an entre 2 employés de même niveau l'autre grosse disparité, c'est la différence de traitement entre un business specialist promu en interne et un BS recruté à l'externe (autour de 3-4k pour le même poste)
avatar ILaw (non vérifié) | 
sans les syndicats sans le code du travail les gens seraient exploités, payés à la journée, sans droit de se mettre en congé, pas de prise en charge de la maladie ni aucun droit à commencer par la retraite de oute maniere ceux qui postent ici sont une infime minorité, même un patron digne de ce nom ne posterait pas de telles inepties inepties bien entendu non, modérées
avatar eklnr | 
Ils sont payés cb dans les Apple store ?
avatar norman | 
S.U.D le syndicat ultra gaucho ultra débile. Rien à ajouter, de la merde en barre.
avatar tpng | 
@ Norman Contrairement à toi Sud n'est pas à l'ouest !! Par contre je reste béat d'admiration devant une argumentation aussi solide...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@robert tripoux : MdR +1 ^^
avatar macbookeur75 | 
Les conflits incessants entre Sud et le cidre n'ont jamais rien apporté de positif
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonjour, Syndicat de Droite ou de Gauche notre unique objectif c'est l'amélioration des conditions de travail et salariales dans les Apple Store Français. Défendre l’Intérêt collectif de façon démocratique c'est offrir son temps pour les autres de manière à mieux vivre ensemble dans le monde de l'entreprise. être engagé dans la défense de ses collègues c'est aussi risquer son job tous les jours : Voici une bonne leçon d'altruisme.
avatar thauron | 
Sans les syndicats on travaillerait 50h par semaine sous payés et sans congés payés...
avatar thauron | 
Norman : tu es aveuglé par l'étron qui te sert de cerveau
avatar Anonyme (non vérifié) | 
SUD... le syndicat de la démagogie et qui ne pense qu'au coup médiatique ! Surtout toujours critiquer, ne jamais se mettre d'accord, c'est pas bon pour l'image de révolutionnaire. CQFD
avatar myrddin-fr | 
@ wolf [04/10/2013 17:01] via MacG Mobile "@sekhmet : et dans les syndicats on aurait pas directement perdu 250.000 emplois ces dernières années." Pauvre type.... Tu n'as même pas compris qu'un syndicat n'est, ni plus ni moins, qu'un moyen de fédérer les hommes autour de grande cause commune pour qu'ils puissent continuer d'exister en tant qu'homme dans ce monde... Sans eux, ils y a belle lurette que l'écrasante majorité des êtres humains sur cette terre ne seraient plus que des tas de viande a exploiter... Comme je ne suis pas convaincu que t'est bien pigé, rappel nous le sort des populations des pays ou toute forme de syndicat est soigneusement banni... Et bien je vais te le dire : ils en sont réduit a du bétail que l'on exploite a loisir et que l'on laisse crever
avatar RDBILL | 
Autant habituellement je n'aime pas bien les logiques et les méthodes des syndicats et leur opposition parfois systématique aux patron ou aux multinationales, autant, là face à Apple et à ses milliards qui dorment en banque, franchement un petit geste en direction des fourmis qui bossent dans les Apple Store ne serait pas un luxe. Franchement.
avatar RDBILL | 
Ceci dit (cf mon commentaire ci dessus), il est vrai qu'Apple n'oblige personne à venir bosser chez elle. Et comme dans de très nombreuses entreprise, ce n'est pas la démocratie, ce n'est pas la direction, le contrôle de l'entreprise par le peuple, donc ses salariés. Ce sont bien les dirigeants doivent diriger. Steve Jobs parlait en effet de la "dictature bien veillante". A accepter ou à refuser, selon les exigences de chacun. @sekhmet Apple est une dictature, pas une démocratie. Nous sommes ici pour créer "une entaille dans l'univers". Steve faisait porter des T-Shirt "90 hours a week, and loving it". Ceux qui ne sont pas d'accord peuvent partir travailler pour la concurence.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Les salariés eux ne se plaignent pas de la mise en place : -De point d'eau pour s'hydrater -De ticket restaurant pour manger à leur faim -... Rien de révolutionnaire mais il est plus facile de vendre des iPAD et des iPhone dans ces conditions que le ventre vide n'est-ce pas ?
avatar Johnny B. Good | 
"Les revalorisations salariales obtenues sont également sujettes à débat. Alors que le C.I.D.R.E se félicite de voir les salaires augmenter de 3,2 %, chez SUD, on estime que ce chiffre est inférieur à celui de l’année dernière et est largement atténué par l’inflation." C'est absolument exact. Le CIDRE passe son temps à se contenter des miettes qu'on lui lance. Ceux qui y participent sont des leche-pompes. SUD a raison. 3,2% ça ne veut rien dire si ce n'est pas rapporté à l'augmentation de l'année précédente et surtout, à l'inflation.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@eklnr "Ils sont payés cb dans les Apple store ?" La plupart sont payés 1100€, en 30h. Avec une possibilité de passage en 35h extrêmement faible (1 ou 2 postes ouvert tous les ans, plus de 10 candidatures internes pour un petit Apple Store).
avatar Kimaero | 
Dites donc, je n'arrive pas à comprendre pourquoi les lecteurs de MacG sont si extrêmes. Évidemment que sans les syndicats on en serait à travailler à 60h par semaine sans congés payés, mais aujourd'hui les syndicats sont bien plus souvent source de suppression de poste que de leur création... Il faut relativiser un peu... Ça me fait penser à l'affaire du Sephora des Champs-Élysées où les syndicats ont fait interdire le travail après 21h. Pas trop mal sur le papier, mais c'est en oubliant que plus d'une centaine d'employés voulaient travailler en horaire de nuit (pour des raisons d'emploi du temps, de salaire plus élevé après 21h, de travail étudiant...) et qu'ils ont finalement été déboutés hier. Comme quoi aujourd'hui les syndicats sont plus souvent partisans du moindre effort et opposants à toute forme d'autorité patronale sans le moindre discernement, et sans faire attention aux vrais besoins des vrais travailleurs.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR