XPress 10 arrivera au mois d'août

Florian Innocente |


XPress 10 arrivera au mois d'août et son éditeur le proposera, comme aujourd'hui, sur un principe de licence perpétuelle. Quark ne prépare pas de système d'abonnement à la manière du Creative Cloud d'Adobe, XPress sera vendu par les voies traditionnelles.

L'éditeur n'a pas détaillé les nouveautés prévues dans cette version « elle a été entièrement repensée avec de nouvelles fonctionnalités de publication papier et numérique ». L'application abandonnera en revanche Leopard et Snow Leopard pour fonctionner sur OS X Lion et Mountain Lion.

Une opération commerciale est lancée en prévision de cette future version. Jusqu'au 30 juin, pour toute mise à jour ou achat d'une licence de la version 9, le passage à la 10 sera gratuit. N'importe quelle ancienne version du logiciel de PAO peut ouvrir à cette offre. Passé le 30 juin, les propriétaires de licences des versions 3 à 7 devront acquérir la v.10 au tarif plein.

Tags
avatar macbookeur75 | 
très peu de gens utilisaient encore Xpress au profit d'indesign pourquoi tomber dans le piège de réinvestir dans un logiciel de moins en moins utlisé ?
avatar fromdisco | 
@macbookeur75 : en France peut-être...... Je travaille beaucoup (principalement) avec l'Amérique Latine et tu peux me croire que très majoritairement les studios montent dans Quark. Aux US aussi (je crois....)
avatar New SJ  | 
Eh oui !!! Comme d'hab les Kinky et autres Macbooker ne voient que le bout de leurs nez, et au pire que ce qu'ils constatent dans leurs "petits" entourage !!! Mais des pays y'en a pas que 3 dans le monde mes cocos !!!
avatar roccoyop | 
@mediapress Tout à fait d'accord. Je ne pense pas que les gens aiment qu'on leur force la main comme Adobe le fait. Ayant délaissé Quark, je vais me repêcher dessus pour voir le nouveautés. Merci pour la news
avatar Sic transit | 
Comme disent les jeunes : je plussoie. Adobe et son CC, ça sera sans moi (du moins pour le moment) ; la CS6 me suffit amplement. Je vais commencer à chercher des solutions alternatives à InDesign et suivre avec intérêt ce que me propose XPress. Au rythme où vont les choses chez Adobe, peut-être que ces quelques centaines d'euros pour mettre à jour ma vieille license XPress seraient un bon investissement pour le futur ?…
avatar fromdisco | 
Je ne comprends pas cette vague de critiques concernant l'abonnement chez Adobe. Mieux vaut payer 30€ mensuellement que sortir un billet de 1000 tout les 3 ans, non ????? ça vous embête ???
avatar cferland | 
Ici en Amérique du Nord nous sommes passé à InDesign. J'ai mon abonnement à Adobe Creative Cloud et je trouve cela génial!! Comme j'ai déjà écrit sur Mac G, l'abonnement peut revenir pas si cher que ça! Creative Cloud permet d'héberger 5 sites web. J'ai choisi parmi mes clients les 5 sites les plus simple et les moins visité et je les ai hébergé sur Creative Cloud. Creative Cloud coûte 600$/an et je charge pour l'hébergement 120$/an par site. Donc mon abonnement est gratuit!! J'ai accès à presque tous les logiciels Adobe gratuitement, ça c'est un bon deal!!
avatar Hasgarn | 
@ fromdisco : on peut ne pas en avoir besoin, de sortir 1000 tous les 3 ans. Et en général, c'est plus 61 €/mois parce que Photoshop seul ou InDesign seul ne suffisent pas. Du coup, pour 2 applis, c'est plus intéressant de prendre la totale. Sauf que Adobe t'enferme alors dans son eco système avec la nécessité de devoir mettre à jour pour continuer à utiliser ton travail. On doit être libre de choisir ses softs, et plus ça va, plus c'est compliqué avec Adobe. On pourra me soutenir que c'est ce qu'Apple fait, Microsoft même (Excell qui truste son segment), mais des alternatives valables existent dans ses 2 derniers cas. Actuellement, Adobe verrouille ses clients par le fait que Photoshop, Illustrator et InDesign ne dispose d'aucun véritable concurrent pro. Et ne me sortez pas les classiques Scribus, Latex, Pixelmator… Aucun ne vérifie le taux d'encrage, permet une telle gestion des espaces colorimétriques, n'est aussi jusqu'au boutiste. Les pros le savent depuis bien longtemps. Dès que tu auras commencer à payer pour CC, tu ne donnes plus la possibilité de changer. Et le jour ou un vrai concurrent émergera, tu seras coincé : abandonner ton ancienne méthode pour ne plus y revenir à moins de t'engager et te fermer la porte.
avatar Sic transit | 
Cette histoire de Creative Cloud pue le piège depuis le début, et le tollé que ça a soulevé chez les professionnels n'est que normal… J'ai une trésorerie qui tient la route et ça ne me pose aucun problème de mettre 200€/an en plus pour conserver une certaine liberté d'action plutôt que de filer les clefs de ma boîte à outils à Adobe. Malheureusement, Adobe a compris cela et a décidé que ça n'était plus possible ! Ce système de logiciels connectés, c'est un contrôle permanent des licences, de l'utilisateur et de l'usage qu'il fait des logiciels, le tout enrobé dans un packaging de services online plus ou moins bidons et inutiles. Franchement : expliquez-moi pourquoi je devrais me connecter à Adobe pour faire une simple mep sur ID ou une bête retouche photo sur PS ? Autant c'est justifié d'avoir un abonnement pour le portable ou la télé (pour de simples raisons techniques, puisque le service s'appuie sur un réseau qui fonctionne en permanence), autant c'est complètement abusif de tenter de nous faire croire que c'est utile (que dis-je ? "indispensable"!) de se trouver connecté aujourd'hui à Adobe pour bosser avec ses logiciels… C'est de l'abus de position dominante pur et simple, et la façon dont ils passent cela en force depuis 6 mois ne fait que confirmer mon impression. Réveillez-vous les gars : Adobe réinvente le terminal connecté !
avatar Sic transit | 
Si vous lisez l'anglais : quelques réflexions intéressantes sur le CC, notamment dans les commentaires : http://mashable.com/2013/05/06/adobe-ceo-interview-creative-cloud/
avatar macbookeur75 | 
@New SJ: tu es capable de débattre sans mépriser ou insulter les autres ou c'est trop difficile pour toi d'être constructif ?
avatar Hasgarn | 
@ Sic transit : Très bon, ton lien !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'attends quand même un bond un avant des fonctionnalités Xpress, niveau graphique c'est en dessous d'ID CS2… Même si le confort de travail est incomparable. Autre point noir : plus aucun site n'assure la formation, espérons qu'ils relanceront les Webminars. Même le très bon XPresslife.net est fossilisé au 27 octobre dernier…
avatar Sic transit | 
Bah vous n'allez pas rigoler non plus avec les formations Creative Cloud, pour la bonne et simple raison que la numérotation "CS-quelquechose" des logiciels va purement et simplement s'arrêter. Et donc questions : - Comment vont faire les éditeurs pour proposer des bouquins d'autoformation sur les logiciels Adobe ? réponse : il suffira d'aller suivre les formations vidéos proposées… par Adobe ! Egalement, lors d'un entretien d'embauche, comment faire valoir vos capacités sur les softs Adobe ? "Heu, je connais Photoshop jusqu'à mai 2014!"… Le DRH lorgne vers sa fiche d'un air dubitatif. Mais bon, puisqu'on vous dit que c'est la solution la plus-éco-no-mi-que et (surtout!) que c'est pour votre bien !
avatar cferland | 
@Sic transit L'avantage de l'abonnement, si Adobe sort une nouvelle version, comme tu es abonné, tu as qu'à la télécharger.
avatar momo-fr | 
Le modèle économique proposé par Adobe va amoindrir les sources d'assistance dans quelques années (le milieu des SSII fait la gueule en général), les revendeurs "agréés" ne se font pas d'illusion dans 2 ans ils ne toucherons plus de com sur l'installation et le suivi des softs, il ne faudra pas pleurer après… et plutôt bien comprendre l'anglais en général pour s'en sortir. Pour Quark, en Allemagne il est très présent, j'en vois pas mal en Espagne même si Indesign à bien percé là-bas (piratage oblige). En France c'es devenu la portion congrue dans les agences et il a perdu de gros groupes de presse (surtout magazine). Si Quark joue bien le jeu (récup transparente des docs Inde) et apporte stabilité, ergonomie pour un coût intéressant ça peut leur redonner un peu de lustre par chez nous, ça commence à bien gueuler envers Adobe…
avatar Sic transit | 
@ cferland : perso, je vois ça surtout comme un inconvénient et une façon de rendre rapidement obsolète les "vieilles" versions CS6. Idem pour les bécanes, obsolescence accélérée, car elles ne supporteront pas les nouvelles versions obligatoires. Adobe est en train de changer de statut et de modèle économique : d'éditeur de logiciels, il se transforme en fournisseur de services façon compagnie de télécoms. Leur mouvement vers le hardware est d'ailleurs intéressant à plus d'un titre, je ne serais pas étonné qu'ils se soient partiellement inspiré d'Apple. Pour moi, la messe est dite : je ne crois pas en leurs arguments en faveur du CC et je pense qu'ils font ça essentiellement pour se constituer une clientèle d'abonnés. Du coup, je me sens trahis par une boîte dont j'ai toujours largement vanté les solutions auprès de mes collègues et patrons. @momo-fr ; pour la presse magazine, il y a encore des vieux briscards qui bossent sur XPress (Chasseur d'Images, par exemple). C'est sur que Quark a une revanche à prendre, sur ce coup-là.
avatar Sic transit | 
Un autre point de vue très argumenté chez Patrick Moll (photographe), par ici : http://tinyurl.com/mzhln3o
avatar Sic transit | 
Et un autre ici : http://www.questionsphoto.com/creative-cloud/
avatar Sic transit | 
Allez, une dernière pour ceux qui liraient encore ces lignes : http://pro.clubic.com/chroniques/actualite-558356-location-photoshop-office-creative-cloud.html

CONNEXION UTILISATEUR