Apple (Steven Paul Jobs) récupère le logo d'Apple (Paul McCartney)

Anthony Nelzin-Santos |
apple-grannyDébut 2007, Apple Inc. (la société de Steve Jobs) a remporté le dernier épisode d'une querelle judiciaire de 29 ans contre Apple Corps Ltd. (la société des Beatles). Un des volets du règlement de ces quelques pépins, estimé à 500 millions de dollars, incluait le transfert de certaines marques déposées de la maison de disques au profit d'Apple Inc : le symbole même d'Apple Corps, la fameuse pomme Granny Smith imprimée sur la plupart des disques des Beatles, est désormais propriété de la firme de Cupertino. On apprend aujourd'hui qu'Apple compte bien faire fructifier ses acquis : elle a étendu le champ couvert par le logo d'Apple Corp auprès de l'Office de l’harmonisation dans le marché intérieur (OHMI), l'office des marques, dessins et modèles de l'Union européenne.

Il couvre ainsi 14 nouvelles classes internationales : la 9 (à peu près tous les appareils électroniques et informatiques, ainsi que de nombreux aspects des logiciels dans le domaine), la 14 (métaux précieux), la 15 (instruments de musique), la 16 (livres, magazines, imprimés divers), la 18 (cuir et objets en cuir), la 25 (vêtements et chaussures), la 28 (jeux), la 35 (publicité, chaînes de distribution, abonnements), la 37 (réparation des appareils électroniques), la 38 (télécommunications, télévision, ordinateurs, téléphones mobiles et réseaux), la 40 (traitement des matériaux), la 41 (éducation, information), la 42 (design, R&D, services scientifiques, systèmes logiciels de distribution de logiciels) et enfin la 45 (services juridiques, réseaux sociaux). Voilà qui couvre l'essentiel des activités d'Apple Inc. et même un peu plus.

À ceux qui se demandent pourquoi Apple Corps peut encore utiliser son ancien logo (notamment dans la réédition du catalogue des Beatles de 2009), la réponse est simple : lors de l'accord Apple Inc./Apple Corps, la société de Steve Jobs a récupéré les marques déposées de la maison de disque, mais lui a accordé une licence pour qu'elle puisse continuer à utiliser ses logos et marques les plus emblématiques.

avatar MacSedik | 
"...lors de l'accord Apple Inc./Apple Corps, la société de Steve Jobs a récupéré les marques déposées de la maison de disque, mais lui a accordé une licence pour qu'elle puisse continuer à utiliser ses logos et marques les plus emblématiques." où comment vendre les habits de Jésus à Jésus... ah le monde des brevets et des marques...
avatar oomu | 
@macsedik [14/03/2011 18:53] Jesus a gagné plein de sous pour un label qui vit depuis des décennies des beattles et on sait pas si Jesus paie cher la licence (connaissant Jesus , il a du s'arranger à l'amiable).
avatar MacSedik | 
@ oomu : comme le fait de proposer le catalogue des Beatles sur iTMS avant les autres marchands du temple, il est malin le Jésus.
avatar camiapp | 
Donc maintenant qu'on va acheter un disque des beatles (même sans l'acheter sur itunes store) les sous vont revenir à Apple ??? Classe : )
avatar bugman | 
Jesus crie et le car a vannes passe... et bien me voila ;) "la 16 (livres, magazines, imprimés divers)" : C'est Maïté qui va être contente ! Ca ne va pas être facile de présenter une tarte (aux pommes) maintenant.
avatar Augustin Caron | 
@ macsedik Je doute fort qu'Apple ait [i]vendu[/i] à Apple. Licence n'implique pas automatiquement paiement.
avatar Ali Baba | 
@ bugman : Lol
avatar clampin | 
euh.. excusez moi, mais j'ai rien compris à l'article... En quoi ça va changer ? Tant pour les éditions futures des disques des Beatles et nos ordis pommés ?
avatar alain64po | 
Business as usual! Mais Apple a de bons avocats aussi. La gestion de la marque est un outil fondamental.
avatar kevinh44fr | 
Je pense que je serai toujours autant amusé et surpris devant le système de brevets aux Etats-Unis. Comment peut-on déposer une pomme comme marque pour à peu près tout et n'importe quoi ? Qu'on l'utilise ok, mais qu'on se l'approprie... Donc aujourd'hui sortir un livre avec une pomme dessus, ce n'est plus possible ? O_o Ils ont pas intérêt à faire ce coup-là avec les fraises ! :P
avatar Orus | 
Comme prévu, Apple n'a fait qu'une bouchée des zombies Beatles.
avatar YARK | 
Donc Apple n'est pas à Paul (Mac Cartney) Prochaine étape : enlever le nom de Mac à Paul (Mac Cartney) Vraiment une histoire à déshabiller Paul pour habiller Jobs.
avatar Barbapapple | 
@YARK Là je dis chapeau!
avatar whisper33 | 
@Yark : mdr ...
avatar françois bayrou | 
@clampin [14/03/2011 20:49] En quoi ça va changer ? Tant pour les éditions futures des disques des Beatles et nos ordis pommés ? On peut imaginer un iPod Beatles avec une pomme Apple Corps à la place de la pomme Apple Inc. ^^ Tout devient possible, c'est juste géniaaal
avatar Benlop | 
@kevinh44fr Cela n'a rien à voir avec des brevets.
avatar bugman | 
@ YARK : "Vraiment une histoire à déshabiller Paul pour habiller Jobs." Je pense surtout que c'est une question d'argent. La pomme aime les sous et Mc a ronds ! (je sors)
avatar fantomx6 | 
Ben oui, voilà qui envoi Mc à dame Je suis parti
avatar zoubi2 | 
Je n'ai rien compris non plus... La pomme des Beatles (bisou) c'est une pomme en couleur toute propre, toute fraîche ceuillie, pleine de rosée, qu'on a envie de croquer. La pomme de iPapy c'est une pomme monochrome déjà croquée. Where is the conflict? PS. Ce qui ne veut pas dire que je ne veux pas continuer à croquer la pomme de iPapy...
avatar Jean-Jacques Cortes | 
Et voilà comment la société crée 8 ans avant l'autre se fait voler son identité visuelle. Le système est vraiment pourri aux USA.
avatar bambougroove | 
@ bugman et YARK : lol ;))
avatar bambougroove | 
EDIT : surtout pour "Jesus crie et le car a vannes passe..." mdr
avatar olva | 
Steve Jobs voulait les Beatles sur ITunes, car déclarait-il était fan. (il a oublié de préciser que c'était l'oeuvre musicale la plus rentable de l'histoire du XXème siècle). Alors Apple Inc. (la société de Steve Jobs) et Apple Corps Ltd. (la société des Beatles) ont fait un deal. Steve Jobs a donné en 2010 une somme d'argent aux Beatles (500 millions de dollars selon différentes sources) ce qui lui permet l'utilisation de titres pour I-Tunes. Quand au Beatles (Apple Corps Ltd), il conserve le droit d'utiliser la marque. (évidemment ils n'allaient pas se retirer ce droit). En somme pour eux, c'est la même chose que depuis la creation de leur société, sauf qu'ils ont gagné au passage 500 millions de Dollars. Pour eux donc tout est parfait dans le meilleur des monde, et pour Steve Jobs c'est pareil, tout est parfait dans le meilleur des monde. Tout le monde est gagnant.

CONNEXION UTILISATEUR