La propriété intellectuelle d'Apple en images

Christophe Laporte |
Les brevets sont désormais au coeur de la bataille que se livrent les grands groupes high-tech. C'est particulièrement le cas dans la téléphonie mobile : Apple, Nokia, HTC, Motorola et RIM vont donner dans les mois à venir beaucoup de travail aux cours de justice.

Lorsqu'Apple a assigné en justice HTC pour défendre (à tort ou à raison, c'est une autre histoire) la manière dont elle exploite le multitouch dans ses appareils, certains spécialistes avaient affirmé que le choix de la proie d'Apple n'était pas innocent. HTC ne dispose pas d'un portefeuille de brevets très important (lire : Les brevets : le point faible de HTC et de Google ?).

Cette infographie réalisée par nos amis de MacBrains permet de se faire une idée précise des forces en présence.



Apple possède un portefeuille nettement plus important que Palm. Mais cela s'explique par le fait qu'Apple est présent sur plusieurs marchés alors que l'activité de Palm se limite aux PDA et aux smartphones. À noter que Google possède à peine plus de brevets que Palm. Microsoft qui a été l'une des premières sociétés à comprendre l'intérêt stratégique des brevets est loin devant tout le monde.



À partir de la commercialisation de l'iPhone, Apple a commencé à déposer nettement plus de brevets. Tout le monde se souvient de la petite phrase de Steve Jobs lors de la présentation de l'iPhone en 2007 : «and boy, have we patented it» (lire : HTC/Apple : un remake de l'affaire Microsoft ?).



Sur les 4382 brevets déposés par Apple, 53,5 % d'entre eux ont été publiés ces cinq dernières années.



La petite spécifiée d'Apple vient du fait que les dirigeants d'Apple sont très impliqués dans cette tâche. Steve Jobs est listé comme l'un des inventeurs dans 184 brevets, et Jonathan Ive dans 223.



Le portefeuille d'Apple est très varié comme le montre cette infographie, il illustre bien les différents savoir-faire qu'Apple doit mettre en oeuvre pour la création de ses produits (circuits imprimés, téléphonie, traitement de l'image…).

Tags
avatar elamapi | 

faudrait mettre le nombre de brevets d'IBM :) ça calmerait tout le monde ^^

avatar Neopollux | 

LOL, laissez-moi rire sur la présence de Jobs en inventeur sur les brevets... Rappelons nous qu'en France, par exemple, les brevets déposés par les universités sont au nom de l'université (et non donc aux noms des chercheurs), et qu'en entreprise, c'est au nom du patron.
Donc peut-être que Jobs est bien l'inventeur de quelque uns... mais bon, hein, p'tet pas tous :D

avatar Macuserman | 

C'est marrant. J'ai lu ça ce matin aussi ! Merci Twitter !

avatar Le Chapelier | 

@ Neopollux :
Non, dans le domaine public, tu peux faire valoir ton droit au brevet. Ton invention peut être déclarée à ton nom ET au nom de ton employeur (CNRS par exemple). Je crois me rappeler que si tu quittes la fonction publique (pour monter ta boite avec tes super inventions), le brevet reste à ton nom (partagé avec le CNRS).

avatar thierry61 | 

ouais IBM : 40 000 "active patents"; 3000 à 4000 nouveaux brevets / an

Ce qui peut se comprendre aisément, vu la diversité de leur activités et leur force de frappe en recherche appliquée et fondamentale

avatar Claude Pelletier | 

Merci pour ces indications. Un monde à la Janus. 1] Protéger ses investissements en matière de Recherche et Développements d'un côté. 2] Et fermer des portes aux compétiteurs et freiner la diversité d'autre part.
L'humanité y perd qq chose.

Le système des brevets me paraît encore plus insupportable dans le domaine du vivant. Notamment en contraignant les producteurs agricoles (ceux qui nous permettent d'avoir qq chose dans notre assiette puis dans notre ventre) à devoir se procurer des semences auprès de grosses entités (les fameux hybrides F1 qui produisent une fois … et dont les semences de l'année suivante ne valent rien ! ).

avatar iaorana | 

S.J. n'a inventé que le tiroir-caisse!

avatar oomu | 

@Claude Pelletier [07/04/2010 11:26]

il a existé un temps avant le brevet ( ce temps n'est pas si lointain, existait déjà la politique, le commerce, la bourse et les chapeaux), vous pouvez lire dans les livres d'histoire l'état de l'industrie avant.

avatar Benlop | 

Neopollux, en même temps, personne n'a dit que Jobs est sur tous les brevets ; l'article dit même l'inverse : il est sur peu d'entre eux. Ce qui laisse supposer que ceux sur lesquels il paraît ne le citent pas fortuitement.

avatar Cratès | 

Je fais la même remarque que Benlop : Jobs n'est crédité que de 4,2 % des brevets d'Apple, moins que Jonathan Ive. Un chiffre bien plus élevé aurait eu effectivement des allures de référendum de république bananière. Là, ça reste crédible. Cependant, tout ces chiffres, qu'ils concernent Apple ou d'autres sociétés, ne nous disent rien sur la "qualité" de ce qui est breveté. Le débat reste ouvert sur la question de savoir si l'on peut breveter n'importe quoi.

avatar rick75 | 

Bonjour,

Je crois que c'est clair, on ne peut pas les qualifier de "fainéants", pas comme certains......

Bonne journée.

avatar durpoi | 

@Claude : Pourquoi, les agriculteurs sont obligés de planter OGM ?

avatar Claude Pelletier | 

@ DURPOI

Je ne parlais pas d'OGM [une éventualité en France et en Europe]
mais des hybrides F1 qui ont envahi les linéaires [la réalité actuelle pour les jardiniers comme moi]
et qu'il faut racheter année après année si l'on ne veut pas avoir beaucoup de ratés et de résultats médiocres.

Avant ce progrès, le producteur gardait quelques graines en fin d'exercice et il les semait l'an suivant. À noter que ce "progrès" participe aussi d'une limitation de la diversité biologique (beaucoup de variétés de fruits et légumes passant à la trappe) probablement déraisonnable. Et d'une transformation négative du rapport producteur/semencier. Enfin n'oubliez pas (ou apprenez) que des milliers de semences non "officielles" se voient refuser le droit d'être commercialiser. Là ça craint. On ne peut que s'échanger des graines entre jardiniers si l'on souhaite préserver des variétés anciennes dont certaines sont succulentes ……
(Vous pourriez taper Kokopelli dans la zone adéquate du moteur de recherche de vot' choix.]

@ OOMU
Merci de votre info mais je savais déjà que les CHAPEAUX existaient avant. C'est bien utile quand on travaille dehors, au soleil. Et qu'on a le teint halé SANS lézarder au bord de mer.
Foi de Shadok ! ne seriez-vous pas un peu Gibbi mon cher OOMU ???

Autant je comprends votre remarque sur les couvre-chefs, je ne saisis pas la pertinence des autres éléments : politique, commerce, bourse. Bon de toute façon, sortez couvert !

avatar Rezv@n | 

Ça serait intéressant que deux géants comme Microsoft et Apple s'affrontent en justice.

Sinon le nombre de brevets n'en révèlent pas le contenu et la qualité. On peut tant breveter un design qu'une innovation importante comme l'unibody. Palm peut avoir beaucoup moins de brevets que Microsoft mais des beaucoup plus importants.

avatar DrFatalis | 

La chapelier est fou (je n'ai pas pu résister). Il "omet" de dire que SANS les hybrides F1, nous en serions resté à l'ére de la pénurie alimentaire. Qu'il aille vendre ses salades (bio) aux millions d'hindous qui ne crèvent plus de faim depuis la révolution verte avant de nous chanter les mérites des "graines oubliées" qui l'ont été pour une bonne et excellente raison: ceux qui voulaient en vivre sont morts (de faim). Grâce aux ancêtres du chapelier, les français furent les derniers, en Europe, à adopter la pomme de Terre...
Comme le disait Banesh Offmann "j'aime vivre dans un pays où les pauvres sont trop gras"...

avatar Claude Pelletier | 

@ DR FATALIS — (pour votre message de 15h06)

1- Vous n'avez pas résisté et vous avez raison. Si j'en crois l'adage, il serait imprudent de vous contrarier sur ce point.

2 - Vous intervenez sur une réponse que je faisais à une question posée par un de nos collègues claviardeurs, DURPOI, et vous déformez sciemment ce que j'avais alors avancé à son intention pour distinguer OGM et Hybrides F1.

Et pour finir je regrettais la disparition d'un patrimoine de semences (près de 3 000 différents pommiers en Frane) et l'ostracisme réglementaire, cette interdiction de vente qui, elle, peut sembler folle. Pourquoi appréciez-vous cette interdiction ?

3 -Nulle part je ne parlais de BIO. Or vous me décrivez en contempteur des produits bio. Relisez SANS vous énerver, ni perdre votre couvre-chef !

4 - Je n'ai pas décrit les qualités des "graines oubliées". À peine avais-je invoqué la nécessaire diversité biologique ? Prière de me lire SANS trépigner, ni piétiner votre béret. On pourrait le faire, décrire ces qualités. Mais pas ici …

5 - Quand vous parlez des Hindous, là, je vous tire mon chapeau. Nous sommes mal placés pour penser à leur place, et comprendre la situation réelle des habitants de pays plus pauvres. Mais d'où tenez-vous vos infos (et votre belle assurance) ? J'aimerais que sur ce sujet vous produisiez de bonnes références, des statistiques montrant que les semences F1 ont RÉELLEMENT eu cet effet positif. Pour savoir.

6 - Ne mangez pas trop souvent de pommes de terre si possible. Diététiquement, elle figure au dernier rang des légumes. Elle ne serait pas la meilleure des choses pour notre santé. Seriez-vous abonné au steak/frites quasi quotidien ? Si oui, ça craint.

7 …… (J'emploie le conditionnel. On se trompe si souvent. Prenez-en de la … graine.)

avatar Cratès | 

Le point de vue du DrFatalis (qui confond d'ailleurs pelletier et chapelier...) me semble un peu radical (et je ne suis pas écolo). Pourquoi devrions nous renoncer à la biodiversité, sous prétexte de lutter contre la faim dans le monde ? L'accroissement des rendements à tout prix ne devrait pas être la seule voie du développement agricole, et surtout pas du développement durable. C'est d'ailleurs le point de vue des experts de la FAO.

Juste pour rendre un peu justice à Claude Pelletier, un exposé bref et nuancé sur les effets positifs ET négatifs de la révolution verte :

http://www.bigre.ulb.ac.be/Users/jvanheld/biologie_societe/pdf_files/revolution_verte_dias_4ppf.pdf

Fin du HS.

avatar sgm | 

@Claude Pelletier

"5 - Quand vous parlez des Hindous, là, je vous tire mon chapeau. Nous sommes mal placés pour penser à leur place, et comprendre la situation réelle des habitants de pays plus pauvres..."

Et non, la bétise des uns d'un côté de la planète atteint celles de l'autre côté. Seul consolation. C'est que d'un côté comme de l'autre, il sont bête mais pas de la même façon.

"6 - Ne mangez pas trop souvent de pommes de terre si possible. Diététiquement, elle figure au dernier rang des légumes. Elle ne serait pas la meilleure des choses pour notre santé. Seriez-vous abonné au steak/frites quasi quotidien ? Si oui, ça craint."

C'est un des meilleurs légumes pour maigrir, plus riche en vitamines et minéraux et moins calorique pour un même poids que le riz, le pain et les pâtes. J'ai perdu +20kg avec ce légume comme aliment de base.

avatar Le Chapelier | 

@ DrFatalis : je pense que tu as dû t'adresser à la mauvaise personne. Ne pas confondre Pelletier et Chapelier. C'est pas le même métier !

avatar Claude Pelletier | 

—-> @ CRATES …—-> @ LE CHAPELIER

Un grand merci à votre Père Tinence. Qua

avatar Claude Pelletier | 

—-> @ CRATES …—-> @ LE CHAPELIER

Un grand merci à votre Père Tinence. Quant on invoque des figures titulaires comme Levis Caroll, pour le bas, et SoCrates (ne pas confondre avec Sot Crate) pour la tête pensante, cela coule merveilleusement de source alpine.
Petit détail. Pelletier était un nom de métier, un artisanat aux portes du commerce des jeunes peaux, des vieilles peaux dans un temps assez reculé et privé d'internet.

—-> @ SGM
Merci pour votre défense de la pomme de terre. Peut-être étais-je trop sous l'influence du nutritionniste Servan-Schreiber ? Dans sa campagne anti-cancéreuse, ce dernier conseille d'appliquer des conseils de diversité dans nos assiettes et de priorité à l'alimentation non carnée. Prudent !? Mais je ne suis pas médecin. Parfois un un peu docte mais je me soigne. Le souci de la ligne ne m'habitant pas, je salue au passage votre performance.

@ !?? !!?
Désolé d'avoir participé à une dérive de la conversation.
Pour avoir livré mes états d'âme en ce qui concerne la "société des brevets" ……
En conclusion, les brevets. Ils ont un côté pile et ils ont un côté face.
J'ai l'impression décrire qu' une porte est ouverte ou fermée.
J' la claque.

CONNEXION UTILISATEUR