Psystar : un logiciel pour convertir tout PC en Mac

Anthony Nelzin-Santos |
Psystar n'est décidément pas prêt à lâcher le morceau : en plein procès avec Apple, la société qui commercialise des Hackintosh présente un logiciel permettant de faciliter l'installation de Mac OS X à côté d'un système Windows ou Linux sur des PC tout ce qu'il y a de plus classique.

Rebel EFI, de son petit nom, permettra aux PC équipés de processeurs Intel Core 2 Duo, Core 2 Quad, i7 ou Xeon Nehalem de faire tourner Mac OS X 10.6 Snow Leopard.

psystar-rebel-efi

Dans le même temps, et afin de s'assurer d'un maximum de compatibilité, Psystar a démarré un programme nommé PsyLabs visant à lister les composants fonctionnant avec leur logiciel : "les configurations les plus communes sont compatibles, et avec PsyLabs nous feront en sorte que Rebel EFI supporte une gamme toujours plus grande de configurations". Rebel EFI s'assure en fait que la configuration est compatible avec Snow Leopard, et contient le DUBL et les pilotes nécessaires à son installation.

Rebel EFI, qui est d'ores et déjà annoncé comme étant compatible avec Windows 7, est disponible à un prix spécial de 49,99$ dans un premier temps, 89,99$ ensuite. Une version de démonstration limitée à un temps d'exécution de deux heures et dans les configurations reconnues, est aussi disponible.

avatar Mr Fon | 
Et si Apple avait tout juste l'intention de couler définitivement Psystar par le biais d'un OS gratuit installable sur n'importe qu'elle machine et financé par la pub intégrée ds ce même OS(cf une précédente news de MacG, Jobs a d'ailleurs déposé un brevet), d'une pierre de coup : pub pour Apple pour son OSX phare(et sans pub) sur ses propres machines(dont les prix diminuent), fin de psystar et prise de part de marchés sur windows 7 avec en prime les bénéfs de la pub que son OS libre rapporterai(que bcp de monde installera sur son PC, ils ont déjà la pub sur WliveMessenger, donc de la pub sur un OS ne les gènera peut etre pas...sinon ils switcheront sur une machine Apple..)... Bon ok je délire totalement...c'était histoire de détendre un peu l'atmosphère.... : )...et je sors...
avatar vernius | 
si psystar gagne son match contre apple (hypothese) apple aurai intéret a rendre son OS directement instalable sur les PC, qu est ce qui vendrai le plus? macosx a 29€ ou windows7 a 300€ ,parce qu a ce prix la ,je ne fait meme pas une copie, j achete!!!
avatar melaure | 
@Darkmoineau, c'est surement la pire connerie que je reproche à Jobs, d'avoir empêché que le Mac soit accessible à tous. Et les cloneurs de l'époque n'était pas de simples copieurs comme psystar, mais ils apportaient aussi au monde Macs et le diffusait dans des secteurs ou Apple ne met pas les pieds. Si Apple se plantait à l'époque c'est parce que ses propres produits étaient à la ramasse. Ce n'est pas tout àfait le cas aujourd'hui. Les produits sont bons, mais juste trop chers. Arsinoé, t'inquiète pour Shenmue, c'est le pigeon type qui se fera toujours plumer par Apple. Ils peuvent multiplier les prix par 10, il trouvera ça génial ... La victoire de Psystar ne signifiera pas du tout la fin d'Apple, parce qu'il y a des gens pour qui le design compte et qui acheteront chez Apple, et les autres qui achêteront des clones. La différence c'est que Mac OS montera vite en part de marché, alors que si Apple reste seul, OS X restera peu de chose ... de toutes façon l'histoire de l'informatique c'est l'échec de tout ce qui est bien conçu face à la moulinette Windows ...
avatar Padisham | 
@melaure Ah mais on sait bien que ca ne sera pas la fin d'Apple. Ils verrouilleront tout à fond, et pour installer macosx, faudra une sécurité qui fera passer celle de windows pour une grande plaisanterie. Mais si Psystar gagne, c'est tout le développement du logiciel libre qui sera pompé par l'industrie propriétaire et fermée. Relisez Groklaw. Si l'EULA de Psystar est validé par le procès (et c'est tout l'enjeu), la GPL saute.
avatar oomu | 
apple se fiche de "part de marché + grande pour mac os" ceci est votre rêve, Melaure, ainsi que de beaucoup de passionnés, oui. Pas celui d'Apple. Et chaque discussion des dirigeants le redit. Personne ne forcera apple à faire le business que vous souhaitez. Apple simplement prendra acte de toute décision et s'armera en conséquence. - de nombreux produit bien conçu ont stoppé windows linux face à windows server apache face à iis la wii face à la xbox ipod face à playforsure (avant zune) le mobile en général est resté un échec pour windows. on pourrait aussi dire qu'ibm a bloqué les ambitions de microsoft dans la base de donnée et grands comptes. Il n'y a pas de fatalité. et en plus, vous êtes tous en train de démontrer en direct, que os X et le mac contredisent la fatalité de la "moulinette windows". Dans ces conditions, pourquoi voulez vous donc qu'Apple change ? non. - ensuite apple a déjà fait du clone dans les années 90 et ca n'a pas marché.
avatar Arlekin | 
Et ben je pensais pas voir autant de réaction si hum.... Puérils. Ils y a vraiment de grands aveugles ici que se soit pour Apple ou Windows. En réaction je tiendrais les propos suivant : -Apple tient a son image de marque, la firm fabrique des produits de qualité c'est certains, mais plus sa va plus on entrevoi le futur chemin que prend Apple, et il ressemble beaucoup a celui de Microsoft. Personnelement je soutiens Psystar, certe je ne connais pas toutes les règles sur le sujet mais je trouves ingrat de cracher sur ces gens qui ont propager os X la ou Apple veut pas salir leur mains "blanche". Apple vends des produits chère, certe très design mais chère et avec le temps les soucis aparaissent aussi. Arrêter vos prises de positions, partis pris pour tel ou tel marque. C'est pas parce que certains prennent windoWs qu'ils sont plus "bêtes" en terme d'investissement et inversement. J'ai un iMac de 2007, un pc portable Dell et un pc fix recèlent passer a Windows 7 Professionem pour 100 euro Grace a la promotion de Juillet donc stop aussi de dire Windows = 300 euro, c'est vrai quand on attend les pleines période de Noël.... Bref En clair on peut se faire prendre pour des pigeons autant chez Microsoft que apple, il faut juste faire des achats malins. Pour moi apple restreint trop et devient comme Microsoft sur leur plan politique de leur maison. Apple ce n'est plus ce qu' elle fut en 1998....
avatar R1x_Fr1x | 
hummm... prenons un peu de recul entre c'est blanc, ou c'est noir. La montée en puissance des hackintosh, ne serait-ce pas là une très bonne opprtunité de vendre iLife? iWork? OS X version DVD? Puis... des abonnements MobileMe, tout en continuant de vendre ses différents médias via iTunes? Puis, lorsque l'utilisateur devenu addict à l'univers OS X, sourire aux coins des lèvres lorsqu'on lui demande s'il pourra repasser sur Windows, se rendra compte du parcours du combattant niveau logiciel pour chaque mise à jour majeure d'OS X s'il veut que l'intégralité de son hardware soit fonctionnel? Un coup pas de son, un coup une image déformée, etc. Cela ne l'incitera-t-il pas in fine de passer sur Mac, réellement sur Mac? Le hackintosh ne serait-ce finalement pas la réponse aux besoins de nombreuses personnes d'évoluer dans un environnement OS X tout en s'évitant un droit d'entrée matériel élevé pour certains? Allez, soyons fous et mouillons nous un peu il est tard, le hackinstosh, ne représenterait-il pas un levier de croissance à court terme pour tous les softs, et à long terme pour un switch plus propre, s'adressant uniquement à un nouveau marché pour Apple composé de client inatteniable avec son positionnement prix actuel, donc, tout bénéf?
avatar Feroce | 
"Ils ont essayé, ils ont fais machine arrière, ça veut bien dire quelque chose." Oui, ça veut dire qu'ils sont incapables de vendre une machine au juste prix. On se souvient de ce pauvre 9500 face au PowerTower Pro... Quelle branlée ça a été.
avatar melaure | 
@Féroce, curieusement beaucoup ne veulent pas se souvenir de ça ... Apple se moque du monde PC mais ne supporte pas la moindre concurrence qui mettrait au jour leur incapacité à mettre sur le marché des produits à prix concurrentiel ... Il ne faut surtout pas que ça se voit ... @oomu, c'est bien ce que je dis, tu défends une société, ses actionnaires et ses bénefs, moi une plate-forme. On a pas la même vision des choses. Je pense même que Mac OS X est en danger en n'étant qu'entre les mains d'Apple ... En tout cas c'est la seule chose que je trouve indispensable chez Apple et le vrai résultat de gens qui se creuse la matière grise, alors que le matos, franchement qu'il soit beau ou pas, ça ne reste qu'une machine ...
avatar Psylo | 
@melaure : [i]Mac OS X est en danger en n'étant qu'entre les mains d'Apple [/i] Je crois que c'est l'une des reflexions les plus pertinente de toute cette discussion. Bien vu !
avatar Frodon | 
@Psylo @Melaure [quote] Mac OS X est en danger en n'étant qu'entre les mains d'Apple [/quote] Tout dépend le sens de cette phrase. Moi je pense que la plateforme Mac est en danger si ce qui arrive c'est des clones sauvages non contrôlés, comme ce qui est arrivé pour le PC. Demandez à IBM s'il est content de ne pas avoir protégé son invention et donc qu'il y ai eu, à cause de cela, des clones sauvages. Ce n'est pas un secret que si ça avait été à refaire, ils ne l'auraient pas fait comme ça et aujourd'hui alors, avec la bonne stratégie, ils feraient certainement encore des PCs Pour moi, je l'ai déjà dit, l'ouverture de Mac OS X à d'autres constructeurs doit être progressive, et donc certainement pas brutale. De ce fait, il est primordiale que le nombre de cloneurs soit contrôlable, par le biais d'une licence OEM, et donc forcément par Apple, qui est le seul ayant les droits d'auteurs sur le produit licenciable en la matière qu'est Mac OS X. Pour qu'une telle transition fonctionne et ne signe pas la mort final de Mac OS X, il faut que cela se fasse en plusieurs étapes: [list=1][*] Ouverture à quelques constructeurs, dans l'idéal UN SEUL au début [*] Peu à peu, lorsque le marché est devenu stable et rentable avec le(s) constructeur(s) initiaux, augmenter la distribution à d'autres constructeurs [/list] Dans tous les cas, il est impératif, pour la stabilité de l'OS, qu'Apple définisse un cachier des charges précis sur les composants supportés et utilisables par les cloneurs, et un mécanisme de validation et de certification de la compatibilité du matériel des cloneurs avec Mac OS X. Sans un tel mécanisme, car j'entends certain dire "Apple n'a qu'à autoriser les clones et les laisser gérer la compatibilité avec le hard eux même", ca serait le pire des scénarios, car comme on l'a vu avec Windows avant que MS mette en place son système de validation des drivers, la qualité des pilotes seraient très disparate et donc la stabilité de l'OS serait très incertaine. Il faut rappeler, qu'aussi bien sous Windows, Mac OS X ou Linux, un pilote est chargé dans l'espace noyau, et donc peut faire planter le système entier. Ce qui fait que cela est d'autant plus important de s'assurer de la qualité des pilotes. Donc les clones sans aucun contrôle: NON, c'est le PIRE des scénarios. En tant que professionnel du logiciel avec une très bonne connaissance du fonctionnement des OS du marché, je vous le garanti. Des constructeurs tiers choisis par Apple avec système de certification de la compatibilité mis en place par Apple, alors là OUI, c'est intéressant. Et c'est bien parce qu'un résultat en faveur de Psystar dans ce procès déclencherait irrémédiablement le scénario "clone sans aucun contrôle", qui est le PIRE des scénarios, que je suis CONTRE Psystar. Par contre je suis POUR une ouverture à des constructeurs tiers, mais PAS N'IMPORTE COMMENT, mais au contraire de la façon que j'ai décrite précédement. Et contrairement à ce que certains pensent, je pense qu'Apple n'exclut aucunement cette idée d'ouverture, mais au contraire la garde sous son chapeau depuis la relance de 1997, mais qu'ils attendent le bon moment pour le faire, et surtout d'être prêt d'un point de vu administratif et stratégique pour la mise en place des éléments indispensables à une réussite d'une telle entreprise, qui implique: [list][*]définition de la licence OEM [*]détermination du juste prix de cette licence [*]définition du cahier des charges pour les constructeurs tiers [*]définition de la mise en place du mécanisme de certification de compatibilité [*]définition du plan stratégique (combien de constructeurs tiers au départ, lesquels...etc) [*]s'assurer que les conditions sont réunis pour lancer cette transition [/list] Sur ce dernier point d'ailleurs, Psystar n'aide pas du tout Apple, puisqu'Apple ne peut lancer une telle transition s'il y a des clones sauvages en parallèle. Cette transition ne peut marcher que si, au contraire, Apple a l'entière maitrise sur qui peut faire des clones de Mac ou non. Et pour cela, il faut qu'Apple réussisse à arreter le phénomène actuel enclenché par Psystar. Donc il n'y aura pas de clones officiel avant la fin du procès, que cela soit Psystar ou Apple qui gagne. Et si c'est Psystar qui gagne, j'espère qu'Apple retirera Mac OS X version boite du marché, et ne le proposera plus qu'en OEM avec les machines certifiés officiellement (Apple ou clones officiels) uniquement ou en DVD sur commande en saisissant le numéro de série de sa machine certifiés enregistré chez Apple au préalable. Car sinon, cela donnerait libre court aux clones sauvages qui, pour les raisons précédemment évoquées, est le PIRE des scénarios. Evidement le mieux pour Apple et ses clients est de gagner le procès et de faire valider sa clause de la CLUF lui permettant d'interdire l'installation sur des machines non autorisées, car cela permettrai de continuer de proposer Mac OS X en version boite, ce qui est, vous conviendrez, bien plus simple pour nous clients.
avatar melaure | 
On est bien d'accord des clones, mais des clones sous contrôle comme Motorola et Cie autrefois ;) Et en effet je ne suis pas non plus pour les clones sauvages, et bien pour une charte technique obligatoire, mais pour l'instant les gens n'ont pas le choix sans offre officielle validée par Apple.
avatar Frodon | 
@melaure Oui, je comprends cette impatience puisque je souhaite moi même des clones officielles contrôlés, mais comme je l'ai dit, je suis persuadé qu'au sein même d'Apple cette idée existe et qu'elle est gardé bien au chaud voir même est entrain d'être mise en place. Mais vu tout ce que cela implique, ça ne peut se faire du jour au lendemain. Et de toute façon, comme je l'ai dit, tant qu'Apple n'aura pas réussi à arrêter ces cloneurs sauvages, ils ne pourront pas lancer leur programme de clones officiels sous licence, car comme je l'ai dit, ils ont besoin d'avoir l'entière maitrise de la situation, ce qu'ils n'ont pas actuellement avec Psystar & co qui font des clones sauvages. Car même s'ils lancent un programme officiel, le fait qu'un Psystar, un PearC ou autre puisse exister fait qu'Apple n'a aucune garantie que ces derniers vont se rallier à leur programme officiel, puisqu'ils font déjà des clones sans demander l'avis à Apple. Donc si le programme officiel ne leur plait pas, qui dit qu'ils arrêteront de faire leurs clones sauvages? RIEN. Et c'est bien pour cela qu'Apple se doit de s'assurer qu'il ne puisse plus y avoir de tels cloneurs sauvages, en faisant reconnaitre son droit à les interdire devant le tribunal.
avatar oomu | 
ce n'est pas à vous de décider et les chiffres montrent qu'apple en a pas besoin ! et les expériences précédentes ont montré que ça ne marche pas ! - On dirait que parce que vous désirez quelque chose, il faut absolument que vous passiez des JOURS à débattre de comment la réalité va vous l'offrir. - Accessoirement le programme de clones dans les années 90 étaient sous contrôle. Et ca ne sert qu'à ne cannibaliser les ventes. Vous comprenez bien que la maîtrise du SYSTEME d'Exploitation donne un Avantage énorme sur la concurrence. C'est ce que tente Nokia , c'est ce que nintendo ou sony font quand ils dérivent le logiciel de leur consoles, c'est ce que microsoft impose sur tous les constructeurs. La plateforme (le système + le matériel) est un enjeux stratégique. Si tôt qu'une entreprise la contrôle bien et arrive à prospérer, il ne faut JAMAIS en perdre le contrôle. La vendre, c'est vraiment la fin, c'est ce qui se passait dans les années 90. LE calcul était que si apple vendait mac os à des constructeurs, ceux ci aideraient à étendre le parc de machins mac, et donc à provoquer la création de + de logiciels ,et donc à encourager les gens par un cercle vertueux à acheter plus de mac, dont des macs apples. Ca ne marche pas ainsi ! En vérité, les cloneurs ont fait du bas de gamme, ce qui a baissé la qualité supposée du "mac", ça n'a pas augmenté les % de macs vendus, parce que tout bêtement les gens étaient comme vous : un mac pas cher, pas top mais suffisant leur suffisait. Qui a acheté du clone ? Des MACQUEUX DEJA convaincus. Non seulement le public n'a PAS grandi, mais une part des acheteurs de mac ont arrêté d'acheter du apple. Les clones cannibalisaient les ventes d'Apple même. Apple ne va pas créer un GROS logiciel pour se faire bouffer son COEUR DE METIER : la vente de machines ! - imaginez que vous demandez que apple donne Iphone Os et donne aussi le droit à tous de cloner itunes/store ? parce que vous voulez un Ikea itunes store ?
avatar oomu | 
sinon, dans l'absolu Frodon a raison. Combien même, pour un programme de "clone", psystar doit perdre en justice. - les conséquences vont plus loin qu'on ne peut l'imaginer. mac os X n'est pas un bloc monolithique. Il est la fusion de code propriété d'Apple , de code sous licences bsd (mais qui appartient à quelqu'un !), de code gpl (qui est aussi à quelqu'un, parfois la FSF ), de code propriétaire appartenant à d'autre (je cite souvent adobe, mais vous avez aussi du Thomson par exemple) Avant même que quelqu'un d'autre puisse utiliser os X, il doit respecter les engagements qu'Apple a du souscrire envers tous les autres ayants droits. Cela peut aller de dîme pour des brevets , des polices, du code, ou l'usage de normes. Il est facile d'imaginer que ces même ayants droits se retourneront contre les cloneurs de mac. Ils font un commerce reposant de près ou de loin sur os X qui utilise leur propriété ? maintenant faut passer à la caisse. L'achat du simple cd ne leur transfère pas nécessairement les droits. - De plus, si on peut marcher effrontément sur le eula de Apple, peu importe si la clause vous énerve, pourquoi ne pourrait on pas marcher sur les AUTRES clauses, des AUTRES ayants droits qui nous énervent tous ? hmm ? (je connais plein de gens qui souhaiteraient s'accaparer le code des programmes GPL sans devoir y contribuer ensuite) Les conséquences vont au delà de " lol, j'ai un pc à 30 euros avec Mac Os X et des boutons bleus"
avatar béber1 | 
+1 Frodon +1Oomu Apple préfère faire fuiter son OS que de se laisser bousculer son timing par des cloneurs qui, comme le dit justement Frodon, et du fait d'une "libéralisation OS X" sans plus aucun controle possible, tirerait tout vers le bas. SL est sorti à 29€ et il ne semble pas très compliqué de faire des Hackintoshs avec. Dumoins Apple n'a apparemment pas créé de difficultés supplémentaires pour empêcher les particuliers qui le veulent... de s'essayer à OS X de cette manière. D'ici à dire qu'elle préfère diffuser progressivement son OS par la case mini-bidouille, case qui bie évidemment ne sera certainement pas suivi par l'ensemble du grand public, il y a un pas que je ne franchirais pas, mais..[url=http://lifehacker.com/5351485/how-to-build-a-hackintosh-with-snow-leopard-start-to-finish].[/url] ;-) Mais c'est une vanne dont elle a au moins la maitrise et qui lui permet pour le moment de continuer à se diversifier tout bénéficiant des revenus du hard, assurant ainsi la continuation "normale" du développement de son OS. Non Melaure, je te comprends mais tout est dans la transition progressive et maitrisée.
avatar oomu | 
accessoirement, Apple peut stopper la vente de cd/dvd de mise à jour de mac os x. Bricoler le firmware des macs pour intégrer cryptage, protection et drm sur la partie du disque dur où se trouve l'os. avec activation via le net lors de l'allumage de l'ordi (pour le verrouiller à votre compte apple/carte bleue) Nous ferons nos mises à jour de Os 10.7 via "Mise à jour de logiciels" tranquillement... (6go plus tard..)
avatar béber1 | 
lol, ne parle pas d'malheur...
avatar Mac1978__old | 
Et BMW est en danger parce que seule BMW fabrique des BMW... Apple a été en danger en licenciant son système parce qu'elle avait perdu la marge sur ses machines. Jobs l'a très bien compris et a annulé cette pratique dès son retour. Sans cela il n'y aurait pas OS X, et sans doute plus d'Apple tout court. Aujourd'hui la valeur ajoutée n'est pas dans la boîte à pizza en plastique, mais dans le software qui va dedans et autour. Microsoft le pratique parfaitement en vendant son OS environ 10 fois plus cher qu'Apple qui vend son hardware plus cher que les fabricants de PC en expliquant l'écart de prix par une valeur ajoutée supérieure sur le hardware également (matériaux, design, finition,...). Soit on perçoit cette valeur ajoutée et on achète un Mac, soit on estime que c'est faux, et on achète un PC avec Linux pour éviter de payer une licence Windows et avoir le prix le plus bas (et aussi un système plus stable). Dans tous les secteurs économiques, la compétition acharnée sur les coûts démontre tous les jours ses effets néfastes : - qualité en baisse parce que souvent non vérifiable à l'achat - disparition de l'innovation, parce qu'innovation implique investissement et donc coûts - pression sur les salaires, puis délocalisation, etc. et elle donne l'impression que le coût est le seul élément objectif d'un achat, le reste n'étant qu'irrationalité et donc gamineries. J'espère qu'Apple continuera à maîtriser hardware et software conservant ainsi une faciliter d'utilisation et une expérience utilisateur largement au-dessus de la concurrence. Dans l'entreprise informatique où j'évolue en tant qu'externe, je constate que de nombreux développeurs, concepteurs et analystes ont switché à titre privé (environ une vingtaine sur les 120 employés) en raison de la qualité perçue de la gamme Apple (cohérence et beauté de l'interface, unix sous-jacent, design, etc). La boîte reste 100% Dell pour des raisons de coûts immédiats alors qu'elle ne calcule même pas un TCO sur 3 ans.
avatar Frodon | 
@oomu Pas besoin de faire si compliqué. J'ai donné une alternative un peu moins compliquées, qui serait de ne plus vendre les versions boites directement (en magasin ou en ligne), et de ne les vendre que si l'on précise le numéro de série de sa machine + quelques infos personnelles qu'on avait indiqué lors de l'enregistrement initial de la machine, et donc uniquement en ligne. Alors évidement ca n'empecherait pas un bidouilleur de prendre ce DVD acheté pour son Mac et l'utiliser pour hackintosher un PC. Mais ca Apple n'en a que faire. Par contre, cela empecherait Psystar de pouvoir acheter des Mac OS X, car ne disposant pas de numéros de séries valides + infos personnelles associées valides. Evidement, même ceci n'est pas souhaitable si cela peut être évité, car même si c'est moins contraignant que ce que tu propose (DRMs, firmware et autres protections en tout genre + OS X dispo uniquement en téléchargement), cela reste bien plus contraignant pour les clients que de pouvoir acheter l'OS en boite. @Mac1978 Exact, de toute façon le libéralisme non contrôlé ca a des effets néfaste, la crise actuelle est justement dû à cela.
avatar Kaneda Corp | 
@Mac1978 Sans compter qu'en général l'analogie est la science du tubé... l'anologie automobile est fatigante futile et stérile... quel lien existe t'il entre une voiture et un ordinateur/os ???? A moins que ta BMW t'emène sur google... Enfin et c'est pas faute de le répéter, on peut aimer un os comme mac osx et ne pas considérer l'ordinateur mac comme adapté à ses besoins... Rien n'empêche Apple de vendre son os à un prix supérieur... Mais et c'est pas faute de le répéter au prix de vente boite de l'OS X, la R&D est comprise dans le prix ... sinon c'est qu'Apple pratique de la vente à perte... Est ce que tu voudrais donc affirmer qu'Apple vend à perte son OS ...???? Ta vision des licences Apple est partiale, d'autre pourront te dire que ça ne marchait pas au vu de la politique même d'Apple... D'ailleurs tu ne sais pas la réelle pensée de Jobs sur l'arrêt des licences ... à moins qu'il ne dise qu'à toi ses stratégies (dans ce cas lance toi à Wall Street... tu tiens de l'or en barre...) Le prix comme facteur déterminant dans le libéralisme est une base depuis Adams... après tu peux être contre... mais si rien que ça t'embête ... je me demande comment tu fais pour ne pas crier au scandale devant la propriété intellectuelle et les brevets qui donnent des monopoles ... au marketing dont le seul but est la confusion du consommateur... et qui sont aujourd'hui au coeur de nos économies et qui biaisent encore plus le système libéral classique qui déjà te semble mauvais à la base... Ah mais oui la dessus on t'entendra pas... oui parce que Apple (comme les autres je ne la vise pas comme une grande méchante) pratique celà... mais dire que toute la faute retombe sur le consommateur et jamais sur Apple...là c'est plus dans tes cordes... pour cela tu remettrais même le libéralisme en cause ... sans penser non plus que c'est ce même libéralisme qui permet à Apple d'être ce qu'elle est...
avatar Mac1978__old | 
@Kaneda Corp Le parallèle entre un ordi et une voiture peut tout à fait se faire. Chaque marque à un monopole sur sa marque, c'est le but même de la valorisation d'un marque. Le parallèle entre Apple et BMW n'est pas de moi, mais d'un certain Steve Jobs, parallèle qu'il fît à son retour aux commandes en disant clairement qu'Apple ne visait pas la part de marché la plus grande, mais une part de marché qui lui permettait de vivre en offrant des produits "cool". Et je n'ai pas de BMW, mais je ne trouve pas qu'on devrait forcer BMW à vendre ses moteurs et boîtes de vitesses à Peugeot, parce que finalement j'aimerais bien une M3 au prix d'une 307. Si j'étais au courant des stratégies de S. Jobs, je ne pourrais pas les utiliser en bourse parce que ce serait un délit d'initiés, délit punit par la législation boursière de tous les pays développés. Quand on veut attaquer quelqu'un personnellement au lieu de combattre ses idées, c'est que sa propre argumentation est bien pauvre. C'est le fait de petits dictateurs en herbe. La théorie de l'équilibre général en économie est de Léon Walras et pas de Adams qui n'a d'ailleurs jamais existé. Tu dois confondre avec Adam Smith. Et c'est donc Léon Walras qui démontra mathématiquement qu'en économie libérale, l'équilibre est atteint parce que le prix égalise finalement offre et demande. Depuis, on s'est rendu compte que l'équilibre est rarement atteint parce que la théorie se base sur des hypothèses induites (absence de coût de l'information, parfaite rationalité des acteurs, coût de transaction nul, etc.) qui sont pour la plupart inexactes ou rarement avérées. Je ne crie pas au scandale devant les brevets et la protection de la propriété intellectuelle parce que ce sont les garants des investissements nécessaires au développement de nouveaux produits, de nouveaux médicaments, etc. Cela dit je ne suis pas non plus pour les abus qui sont aujourd'hui le fait de l'industrie informatique.
avatar Mac1978__old | 
@Kaneda Corp Par contre j'ai toujours critiqué dans ces pages le monopole mis en place par Apple sur l'AppStore parce qu'elle impose au développeur un seul canal de distribution dans lequel Apple prend une marge de 30%. Quand au système libéral dont j'enseigne les principes en cours du soir à des cadres ayant d'autres formations de base (ingénieur ou juriste) depuis une bonne quinzaine d'années, j'en connais assez bien les vertus et les limites. Et ce que je dis, c'est que l'une de ses principales limites est de considérer le prix comme le seul facteur déterminant. Une autre est l'hypothèse de rationalité permanente des agents. Et une troisième est de supposer l'efficience des marchés. Depuis Walras et Pareto, la pensée keynésienne puis aujourd'hui la théorie de la finance comportementale montrent à quel point la réalité est infiniment plus complexe que la théorie de l'équilibre général sur laquelle se base aveuglément nos sociétés occidentales. Et je maintiens que c'est la compétition sur le seul critère du prix affiché, et donc sur la réduction permanente et effrénée du coût, qui a conduit depuis le début des années 90 à une baisse générale de la qualité des biens et services, à des délocalisations vers de la main d'œuvre moins chère, mais aussi infiniment moins bien formée, voire vers des enfants esclaves. Sans compter tous les effets externes qui ne sont pas inclus dans le prix (coût environnemental, coût social, etc). Dans ce contexte, je trouve positif qu'Apple essaie de se démarquer un peu, tout en devant tenir compte de la réalité, à savoir que même si elle a le monopole de OS X, comme BMW celui des moteurs BMW, elle subit de manière indirecte la pression de la concurrence et ne peut pas vendre ses produits 2 fois plus chers, mais qu'elle continue à investir plus que les autres dans la R&D et le design. Et aussi qu'elle doit payer ses actionnaires... Contrairement à ce que affirmais, tu m'as bien entendu ! Mais as-tu écouté ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR