Trois mois avec un hackintosh

La redaction |
Il arrive des moments où il faut faire des choix dans l'existence. Des choix pas nécessairement cornéliens, mais des choix importants. Dans le monde de l'informatique : il faut choisir notamment entre un joli ordinateur où tout est conçu normalement pour fonctionner de concert et un ordinateur peut-être moins joli, quelque peu plus aventureux dans son installation, mais moins cher. Pourtant, l'un et l'autre peuvent parfois faire tourner Mac OS X. Julien, qui nous avait contactés lors de notre article sur PearC, a tranché. Son Mac n'en est pas vraiment un. Il raconte son expérience.


Pourquoi je n'achèterai pas un Mac


Voici quelque temps que je veux remplacer mon vieux Mac par quelque chose de plus puissant, car mon iBook, bien que toujours vaillant et plein d'entrain malgré son âge, commence à montrer quelques signes de fatigue.

Mon usage est pourtant essentiellement familial : web, mail, traitement de texte... Je fais également de manière assez régulière du montage vidéo (de façon suffisamment poussée pour avoir acheté Final Cut Express en remplacement d'iMovie).

Il faudrait donc changer la machine…

Et ce nouvel ordinateur aura une mission : m'aider à trier et à monter toutes mes cassettes DV accumulées depuis 5 ans. Car si après un mariage, je m'empresse de faire un joli montage, il n'en est pas de même pour toutes ces petites séquences de la vie courante (les premiers pas de bébé par exemple) et les cassettes s'entassent dans un coin du bureau.

J'ai donc besoin d'un ordinateur plutôt performant, et surtout de beaucoup de place : je prévois d'allouer 500 Go uniquement pour le stockage de ces fameuses vidéos "en attente".


Je ne vais pas acheter un Mac mni, le premier modèle est trop limité, et le second pas vraiment intéressant financièrement: (une fois rajoutés souris, clavier et écran, on n'est déjà plus très loin du premier iMac).

Le Mac Pro n'est pas non plus pour moi, bien trop cher...


Alors, il ne me reste plus que l'iMac.

Mais, j'ai déjà un écran 20 pouces, et bien qu'il soit plutôt bon, je suis assez déçu du rendu des couleurs qui sont bien trop dépendantes de l'inclinaison de l'écran. Aussi je ne veux plus d'écran à dalle TFT. Le choix se restreint donc encore un peu, et dans la gamme Apple, seul l’iMac 24" correspond peu ou prou à mon besoin.

Mais 1400 € dans un ordinateur, c'est quand même un peu cher. Et si je suis prêt à mettre autant d'argent dans un ordinateur, je voudrais quand même ne pas acheter n'importe quoi.


Surtout que quand on regarde l’iMac, on constate que son écran n'est pas réutilisable, que son disque dur est plutôt difficile à changer, et que si je veux plus d’espace disque, il va falloir que je mette encore la main au portefeuille pour acquérir des disques externes, plus chers que leurs homologues internes.

Alors que faire ?

Le Mini est trop petit, l’iMac trop intégré et le Mac Pro trop cher...

En discutant du problème avec un ami, il m'a dit qu'il a la solution ! Et voila qu'il me sort son eeePC sur lequel il a installé Mac OS X pour en faire un «MacBook nano». Je suis plutôt impressionné par la démonstration: tout marche! C'est comme un vrai Mac...

Me voilà donc parti en quête d'information sur cet engin obscur que l'on appelle Hackintosh. Concaténation de "Hack" (bidouille en Anglais) et Macintosh.

En fait, Internet regorge de sites et de forum sur le sujet, dont certains sont même en français ! Je commence à lire, et je déchante assez rapidement. En fait, c'est bien plus compliqué que d'installer le DVD d’Apple dans le lecteur d'un PC et de démarrer dessus.

Il faut bricoler pour arriver a installer le système, et une fois installé, il faut encore bricoler pour que tout marche.

Les forums débordent de messages sur les hackintosh qui ne veulent pas se mettre en veille, en sortir ou tout simplement s'éteindre. Nombre de bricoleurs se plaignent de Kernel Panic, ou d'une machine qui ne marche plus après telle ou telle mise à jour...

Au chapitre des soucis possibles, on peut aussi ajouter time machine qui ne marche pas, une sortie sons qui fait des "clocks" intempestifs…

Car plus le hackintosh est éloigné d'un vrai Mac (certains font tourner OSX sur des processeurs que l'on n'a jamais vus dans un ordinateur Apple, comme les processeurs AMD, les Pentiums 4 ou tout simplement le processeur Atom de l'eeePC de mon ami), plus on risque de rencontrer des problèmes.

Je suis perplexe, et je suis à deux doigts de laisser tomber l'idée lorsque je tombe sur un tutoriel en Anglais, expliquant de A à Z comment installer OS X de manière extrêmement stable avec une carte mère donnée.

Je suis un peu le sujet, lisant les dizaines de pages de réactions. Les commentaires de ceux qui ont suivi ce tutoriel sont enthousiastes: tout fonctionne à la perfection sous Mac OS X 10.5.7.

À la clé, j'aurai quelque chose d'aussi puissant que le premier Mac Pro, et pour un prix proche du "gros" Mac mini et surtout la possibilité d'y mettre plusieurs disques durs et au besoin d'un jour changer ma carte video pour un modèle plus performant.

Et il me restera encore de l'argent pour acheter un écran 24" à dalle VA pour avoir des couleurs fidèles sur mes photos.




La construction de mon "Hackintosh"


C'est donc décidé, mon prochain ordinateur sera un Mac, mais il ne sera pas fabriqué par Apple...

Me voilà parti sur le web, parcourant les boutiques à la recherche du meilleur prix pour mes composants. Je me conforme au tutoriel et aux commentaires de gens. Carte mère, processeur, carte graphique: je ne choisis que des composants déjà testés par d'autres et qui marchent sous OSX.

Au bout d'un mois, ma liste de course est prête, je n'ai plus qu'à franchir le pas et a sortir la carte bleue. J'hésite une dernière fois, puis finalement je commande et j'attends fébrilement de recevoir mon colis, excité comme un gamin qui attend le matin pour voir ce que le père Noël lui a apporté !

Le facteur arrive, et voilà: pour le prix d'un gros Mac Mini, me voilà avec une config proche d'un Mac Pro : Core i7, 6Go de mémoire, plusieurs disques durs. Et cerise sur le gâteau, l'Apple Care est offert puisque toutes les pièces sont garanties 3 ans... (j'ai même 5 ans sur mes disques durs)




Maintenant il faut le monter... Mélange de Lego et de Mecano... il faut emboîter, visser, câbler... Petit moment d'angoisse au moment de mettre en place le processeur. Est-il dans le bon sens ? Faut-il mettre de la pâte thermique (que je n'ai pas commandée) sur son radiateur/ventilateur avant de le mettre en place ? Ah non, il y en a déjà.

Mais pourquoi ce maudit radiateur ne veut-il pas se clipser sur la carte mère ? Une fois le puzzle assemblé vient le moment de l'allumer pour voir s’il va prendre feu ou pas :)

Écran noir, ventilateurs qui tournent au ralenti... Le silence est inquiétant.

Puis soudain retentit ce "bip" si caractéristique d'un PC. Signe que la carte mère a tout testé et que tout est bon ! Voilà que s'affiche la vitesse de mon processeur, le test de mémoire, la détection de disque dur.

Ça marche!

Je suis ensuite scrupuleusement le tutoriel. Deux heures après, je démarre enfin sur Mac OS X.

Ça y est... j'ai construit mon propre Mac.

Il est temps maintenant d'installer mes logiciels et voir si ça fonctionne...

Mon Hackintosh au quotidien

Ça y est, j'ai (non sans fierté) construit mon propre Mac. Mais marche-t-il vraiment comme un Mac ?

Allons directement à l'essentiel: ça marche ! Le firewire marche (j'ai même 2 prises), le réseau également (2 prises là aussi), tous mes périphériques USB fonctionnent sans problème...

Ma carte mère a une sortie audio optique, qui m'a permis de regarder un DVD en 5.1 via mon ampli home cinéma. J'ai même le Bluetooth via une clé USB achetée quelques euros sur eBay.

J'ai branché deux écrans sur ma carte vidéo, et tout a marché à merveille du premier coup ! Les logiciels fonctionnent tous sans aucun problème...

Ma première conclusion: Il faudrait vraiment être fou pour dépenser plus !

Mais après 3 mois d'utilisation, je nuancerai quelque peu cette affirmation

Comme je vous l'ai dit, un hackintosh est avant tout une affaire de bricoleur, et ma configuration a beau être très compatible, elle n'en reste pas moins de la bidouille. Ainsi, j'ai quand même quelques petits problèmes.

Rien de bien grave, mais parfois lorsque la machine se met en veille toute seule elle ne veut plus en sortir, le reset devient alors inévitable. Plutôt embêtant si on est parti en laissant un travail ouvert non sauvé...
En revanche la mise en veille manuelle fonctionne parfaitement.

Mais le pire problème qui guette tout possesseur de hackintosh, c'est l’avenir.

Ma machine tourne parfaitement sous Mac OS X 10.5.7, un régal. Paf, 10.5.8 arrive, et voilà que les forums s'excitent : cette mise à jour casse la mise en veille ainsi que les sorties audio en façade du boîtier...

Car on ne sait pas de quoi demain sera fait. À l'heure où j'écris ces lignes, 10.6 fonctionne sur mon système (d'après les retours sur les forums) mais il faut bricoler un peu plus qu'avec 10.5 pour que tout marche. Mais qu'en sera-t-il pour 10.6.1 ? Aucune idée...


D'ailleurs, ça n'est pas par hasard si j'ai profité de l'offre de précommande de Windows 7 pour m'en prendre un... juste au cas où . Alors avant de franchir le pas, il faut mettre en balance l'économie réalisée et les risques encourus.

Je ne parle pas du risque légal (car la licence de Mac OSX interdit de l'installer sur autre chose qu'un Mac) car cette question est très discutée (la clause de la licence serait elle abusive ? Cette clause de la licence n’étant pas écrite sur la boîte est-elle valide ? (c'est l'argument de PearC pour vendre ses "Macs")


Mais je parle du risque "professionnel": celui de se retrouver du jour au lendemain avec une machine plantée, ou plus simplement de perdre plusieurs heures de travail car la machine s'est bloquée en veille alors qu'on était parti prendre un café.

Personnellement, je suis très content: pour mon budget j'ai eu une machine bien plus puissante que le Mac que je visais, et mon usage non professionnel me permet quelques instabilités parfois gênantes, mais jamais vraiment handicapantes.

Mac OS X 10.5.8 ne m'est pas indispensable, alors je reste sous 10.5.7 et je suis content.

Je discutais récemment avec un professionnel de la vidéo qui envisageait l'achat d'un hackintosh. Mais il a vite renoncé. Rien ne lui garantissait qu'une mise à jour de Final Cut Studio n'allait pas lui planter sa machine.

En effet, il y a quelques années Final Cut Pro avait besoin d'une meilleure gestion du firewire pour les caméras JVC.

Imaginez que cela se reproduisz, et que manque de chance cette mise à jour (qui lui serait indispensable) plante son Firewire... Je suis conscient que j'ai la chance d'avoir choisi une configuration plutôt stable et des composants sélectionnés dans l'optique de construire un hackintosh, et cela m'a rendu la vie plus facile.

Mais ça n'est pas gratuit: pas loin de 900€, quand certains montent des hackintosh pour trois fois moins cher.

Ceux qui avaient déja un PC et on voulu y installer OSX on souvent rencontrés bien plus de problèmes : des soucis d'USB, de demarrage, d'affichage, de son, de lecteur DVD plus reconnu. Mais aussi des problèmes "logiciels" comme time machine qui ne marche pas ou l'impossibilité d'activer Quartz Extreme sur sa carte graphique (ce qui peut poser des problèmes d'affichage dans des logiciels comme Pages ou iPhoto) ou tout simplement certains programmes qui plantent lamentablement alors qu'ils fonctionnent à merveille sur un vrai mac.

Mais pour cette somme, n'aurai-je pas plutôt du prendre un petit iMac, moins puissant, mais plus "sur" ?

En 5 ans, mon iBook a connu 3 versions de Mac OSX : du Panther livré avec jusqu'à Leopard en passant par Tiger.

Actuellement mon Mac "maison" marche très bien sous Leopard, mais fonctionnera-t-il toujours au gré des nouvelles versions de Snow Leopard ? Et sous 10.7 ? Et que se passera-t-il si Apple décide de mettre tout en œuvre pour bloquer ces clones ?

Au final, le hackintosh est une bonne solution pour qui veut se faire la machine qui manque dans la gamme Apple: une tour évolutive d'entrée de gamme.

Mais il faut toujours garder à l'esprit que même le meilleur hackintosh ne sera toujours qu'un PC transformé à 99% en mac, et que ce petit pour cent qui manque peut faire s'effondrer votre rêve de Mac économique.

Et le look ?

Quand on compare un Mac et un PC, ce qui saute aux yeux c'est le design. Il est indéniable que les machines Apple sont belles, mais malheureusement pas toujours bien pensées... Il est incroyable qu'il faille devoir renvoyer son iMac si on veut remplacer le disque d'origine par un plus gros. (ou alors le démonter soi-même, mais la procédure semble fastidieuse et présente le risque de se retrouver avec des poussières derrière la vitre)

Un PC c'est tout l'inverse: un look des plus banal (d'aucun diront "moche") mais avec l'accent mis sur le pratique: De nombreuses baies pour disque dur ou lecteur optique, avec un accès rapide et simple.



Sur les boitiers d'entrée de gamme, ce n’est pas forcement pratique, mais sur des boîtiers un peu plus évolués on trouve des tiroirs pour les disques durs qui rendent l'installation aussi simple que dans un Mac Pro.

Après c'est une question de goût. Mon ordinateur est sous mon bureau, et je n'en vois que l'écran, le clavier et la souris. Alors qu'il soit moche ou tendance, c'est le cadet de mes soucis.

L'autre argument que l'on entend quand on compare un Mac et un PC du point de vue matériel, c'est le bruit. Il est vrai que les Mac sont silencieux... Et à lire certains forums Mac, les PC nécessiteraient le port d'un casque antibruit.

Là encore, le choix des composants est primordial.

Ma tour est un modèle de moyenne gamme qui m'a coûté un peu plus d'une centaine d'euros (alimentation comprise), et est relativement silencieuse. Si vous prenez une tour à 40 €, vous pousserez certainement un ouf de soulagement lorsque la machine s'éteindra

Mais pour être vraiment objectif, j'ai pris mon sonomètre pour mesurer... j'ai fait la mesure à hauteur de ma tête, micro orienté vers l'ordinateur, celui-ci étant installé à l'endroit où il se trouve lorsque je m'en sers.(Sous le bureau, cf photo ci-jointe)

Et j'obtiens 39.9 dBA, ce qui n'est pas énorme. Et même si je pousse le ventilateur de mon boitier à sa vitesse maximale, je n'atteins dans ces conditions que 45 dBA.

Le mot de la fin

On l'aura compris, je ne regrette pas mon expérience. Tout n'est pas rose, tout n'est pas facile. Loin s'en faut. Mais, au-delà de l'économie faite, ce que je retiens, c'est aussi le plaisir, un peu masochiste il faut l'admettre, de bidouiller sa machine.

Tags
avatar Kaneda Corp | 
@Lizandre [quote]Je persiste : les hackintoshers sont des parasites[/quote] Dis donc avec toi on peux sacrément débattre... C'est pas comme si tu balançais des jugements de valeur au petit bonheur la chance... Et ras le cul de l'argument de la santé financière répond à 1 question toute simple au lieux de balancer des généralités sur il faut protéger l'innovation et/ou les pandas d'arménie parce que c'est le bien. OSX est il vendu à perte??? si oui c'est illégal et si non la R&D est comprise dans le prix ... BASTA... remballez vos histoires bidons ... et en plus c'est pas les hackintosheurs qui fixent la marge de osx il me semble... si Apple en veut plus elle a qu'a augmenter le prix de OSX en boite au moins ce sera plus clair pour tout le monde... Enfin bon je me pose tout de même la question du pourquoi donc tu viens discuter sur un site (macge) qui gagne du blé (enfin jespère) en proposant aux gens une section (petite annonces) qui permet de violer allègrement la cluf... Je te considérais comme un être de pure morale ... jamais je ne pourrais croire que tu cautionne de tels agissements en venant augmenter les stats du site et donc ses revenus pub... toi qui es si pur... oh mon chevalier baygon antiparasites...
avatar Newton Pippin | 
j'aime bien les pourfendeurs d'hackintosh qui crient au parasitisme et au sacrilège. ils me font penser à ceux qui ont peur que nous perdions nos valeurs et que notre culture disparaisse à cause des immigrés. ils ne tolèrent que ceux qui sont comme eux, de pure souche, détestent le métissage et le brassage...
avatar Yohmi | 
Newton Pippin > C’est bien de faire un rapport entre l’immigration et une infraction, t’as tout compris toi.
avatar Stanley Lubrik | 
Infraction ? Apple n'est en rien la loi... Tu n'as pas du étudier ce volet là à la Fac mon grand... Par ailleurs, pourquoi Diable penser que Hackintosher est compliqué ??? Lire ici : "How To Install Snow Leopard on Your Hackintosh PC, No Hacking Required" http://lifehacker.com/5360150/install-snow-leopard-on-your-hackintosh-pc-no-hacking-required Epatant, non ?
avatar iMacPan | 
Bonjour Je suis l'auteur de cet article. Je suis plutôt agrablement surpris de vos reactions, dans l'ensemble assez mesurées. J'ai moi même tenté d'etre le plus neutre possible, en mesurant le pour (le prix, l'evolutivité) et le contre (le temps passé, les problemes rencontrés ou potentiels) Vous aurez compris que je ne suis pas un "Anti Apple" qui trouve qu'Apple vend des PC deux fois leur valeur (meme si je trouve la garantie d'un an sur les machines plutôt mesquine en regard du prix payé, et ce alors que les pieces détachées pour PC sont generalement garanties 3 ans) Je suis juste un utilisateur d'OSX qui ne trouve pas chaussure à son pied dans gamme actuelle du maraicher vendeur de pomme mais qui n'a pas trop envie de retourner sous Windows. Car j'ai connu Windows (et assemblé quelques PC) avant OSX. (Mais j'ai aussi connu le Systeme 6 avant de toucher à Windows) J'ai attendu la minitour d'Apple, elle n'est jamais venue, je me la suis faite... (meme si ma tour n'est pas si mini que ca :)) Concernant le temps passé, il peut etre consideré comme un perte (j'ai passé 4h a monter ma machine, à 50€ de l'heure ca me fait un surcout de 200€) ou comme un gain (j'ai économisé 1000€ en passant 4h dessus, j'ai gagné 250€ de l'heure) Tout dépend de l'usage que l'on a de sa machine: loisirs où le temps est gratuit, ou pro où le temps c'est de l'argent. De toute facon je deconseillerai le hackintosh à un pro, en tout cas pas comme machine de travail principale. Bien sur, ca reste une affaire de bidouilleur (à moins d'acheter sa machine chez PearC) car la partie assemblage, si elle n'est pas compliquée, est delicate. Et je comprends la position de ceux qui refusent de mettre les mains dans le camboui et preferent payer plus cher pour une machine toute prete. C'est un peu comme aller chez son garagiste pour faire faire une vidange, ou la faire soi même.
avatar iMacPan | 
(Suite du message precedent) A ceux qui critiquent mon choix (pour le meme prix j'aurais pu avoir un vrai mac: Mini ou iMac du refurb) je retorquerai que je compte conserver cette machine plusieurs années. Et j'espere bien m'acheter un camescope HD un jour, et ce jour la je serai content d'avoir un machine puissante. De plus ma machine est totalement evolutive: dans 2 ans, je pourrais à moindre cout changer la carte graphique pour un modele d'entrée de gamme qui sera autrement plus puissant que ma carte actuelle. Ou je peux y rajouter des demain un disque dur de 1.5To pour moins de 100€... la ou un disque externe de meme capacité coute au minimum 180€ et ne sera peut etre pas aussi rapide qu'un disque interne connecté directement en SATA. Quant à mon bureau "informatique" et son agencement, malheureusement je n'ai pas la place de mettre un plus grand bureau, et avoir le clavier sous le bureau (je le maitrise suffisament pour ne pas à l'avoir sous les yeux) est finalement très pratique et ça dégage le plan de travail. Notez que depuis que la photo a été prise, la configuration a evoluée, j'ai un mon second ecran (un 26"), et je l'ai mis en lieu et place du scanner. A ceux qui sontinteressés par l'aventure, je vous invite a aller faire un tour sur insanelymac.
avatar Obidjoule | 
@ Divoli Construire un hackintosh ne change pas les conditions de travail d'un ouvrier en chine,ce n'est pas mon propos... Quand je dis "L'industrie ne repose que sur NOUS, consommateurs donc en construisant un hackintosh, nous faisons un choix idéologique qui induit ici, dérégulation, piratage, vol, salaires au rabais, délocalisation, exploitation (ici et dans le tiers monde) faillite, fermeture d'entreprise, chômage, et toute la misère qui va avec, qu'on le veuille ou non." c'est bien des ingénieurs, travailleurs occidentaux dont je parle, de toi, de moi, ta sœur et ta mère, et les multiples personnes qui travaillent ici. C'est NOUS dont les métiers sont menacés par le piratage et le vol que constitue les hackintosh, pas les chinois c'est limite bénèf pour ceux qui les exploitent. Mais ce vol initial occasionnera tout ce qui s'en suit, c'est un cercle vicieux et en y adhérant on doit en accepter les conséquences, alors un mec qui construit un hackintosh, je m'en bats les steacks que sa femme soit foutue à la porte de sa boîte demain et pointe au chômedu à cause d'une délocalisation et il devrait s'en mordre puisque lui même est un maillon de la chaîne de la dérégulation, à vouloir du rabais à outrance, on doit accepter les effets pervers qui sont ceux invoqués plus haut. Si tu commences à t'incliner sous prétexte que dans un cas précis ça t'arrange, tu ne peux pas choisir jusqu'à quelle profondeur le système va te la mettre, tu lui a ouvert la voie après c'est lui qui décide de s'enfoncer, et il s'enfoncera jusqu'à ta gorge n'en doute pas. Y'a pas le choix, c'est de la mauvaise foi de dire "oui pour moi "ça" c'est illégal, mais pas ça" non mec, si Apple qui construit, fabrique, sue, dépense de l'argent pour fabriquer son truc, décide que c'est interdit et que tu le spollie, TU ES EN TORD, quelque soit la raison ou les excuses.
avatar TRD | 
Je vois beaucoup de fervents défenseurs pro apple qui crachent sur les hackintoshs, et ce sont ces mêmes gens là qui après vont se plaindrent sur les forums qu'ils en ont marre de leur dalle glossy, du pied non réglable de leur iMac et j'en passe. Vous me faites vraiment triper.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Mon dieu ils sont fou ces gens !! Euh vous savez qu'il existe un Système d'explotation appeler Linux qui marche trés bien avec n'importe quelle configuration ? Il y a pas que MacOsX Snow Leopard ou Window 7 ... Tu as aussi une multitude de distributions linux: Ubuntu, mandrake, redhat, debian ... sur lequel peuvent tourner de nombreux environnements graphique: KDE , Gnome ... Et en plus on peut personnaliser avec des thèmes pour avoir une interface proche d'un mac ou d'un windows ... Wow n'en pas possible mec ? Si si et tu sais quoi on peut écouter de la zic , regarder des videos, faire du traitement de texte , naviguer sur le net, jouer , programmer etc ... Et encore plus fort les distributions linux sont gratuites !! Et c'est parfaitement légal ... . De plus tu trouveras tous les logiciels que tu as besoin en version libre de plus si tu as vraiment besoin d'acheter un logiciel particulier qui tourne sur mac il y a 99% de chance qu'il fonctionne sous linux ! "Ouais mais ton truc ca doit etre trop trop dur à utiliser et à installer !" ? non non du tout , il y a une version qui s'appel ubuntu plus simple d'accès ou tu peux faire entièrement TOUT à la souris comme sur ton mac quoi ! Vive les pingouins !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ah oui et pour l'autre ramoli du cerveau : "Obidjoule" . Apple est une société américaine et emploie principalement des américains! Les emploie en france pour la firme apple représente un effectif trés reduit sur l'ensemble du groupe ! Et apple ne frabrique pratiquement pas de hardware !!! Il délègue cela à d'autres sociétés ! Et ces sociétés ont des usines en chine , en corée et qu'en elles emploient des ingénieurs ce sont pour la plupart des américains ! Alors quand les gens achètent un PC , c'est à dire un ordinateur personnel (on peut mettre le système que l'on veut dessus (windows ou pas)!), ils vont économiser énormement d'argent ! Et cette argent ils vont la dépenser dans d'autres services , peut etre fournis cette fois ci par des entreprises francaises :)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Moi j'ai transformer mon Thinkpad t60p en hackintosh depuis plus d'un an. Comme je fais pas mal de virtualisation je suis obligé de gardé un Windows seven qq part dans un "coin", mais un mac dans un pc c'est carrément merveilleux. En opposition au Windows, un OSX se fait totalement oublier et ça c'est génial ! D'un autre coté, sil est nécéssaire d'ouvrir le capot, ben c'est de L'Unix hyper robuste qui à fais ces preuves à a qui on peut tout demandé !! Cela m'a pris énormément de temps pour finaliser une config complètement fonctionnelle. Les mises à jours passent très bien. Time machine réglé comme du papier a musique me fait les sauvegardes (et les restaurations) nickel lorsque je pose le pc sur la station ! 35/40 secondes au boot lool ! Aujourd'hui mon portable Hackintosh (ecran 15 pouces 1600x1200) aligne deux disque dur ou un lecteur DVD + un disque dur ;-) Sur la station d'acceuil IBM, ça fonctionne du tonnerre le dual screen rien à dire a part le fait que le second écran ne se met pas en veille. En conclusion, j'avoue que je me laisserais bien tenter par un macbook pro, mais hélas, sans la station d'acceuil, puis pas de dalle 15 pouces en 1600x1200 ou 1900x1200, impossible de trouver un 4/3 (j'arrive pas à me faire à ces dalles panoramique). Bref au de la du prix qui est une barriere ou pas, il y a aussi la force du matériel réellement complètement PRO face aux produits luxueux et super fiable mais pas 100% pro que sont les MACs. a+
avatar gerald79 | 
bonjour a tous, SL s'installe très facilement à l'heure actuelle, pour ma part 10.6.4 est installé en 15 minutes environ, et prêt en 20 min maxi sur mon hack
avatar gerald79 | 
j'avais oublié, la différence avec mon imac, c'est que le hack est bien plus reactif et puissant, et surtout moin chere

Pages

CONNEXION UTILISATEUR