Tesla continue de faire des bénéfices grâce au retard des autres constructeurs

Nicolas Furno |

Tesla a annoncé ses résultats financiers pour le premier trimestre 2021 et ils sont très bons. C’est le meilleur premier trimestre de l’histoire du constructeur automobile exclusivement électrique, alors que c’est en général une période assez creuse après un quatrième trimestre toujours bien rempli. L’entreprise annonce ainsi avoir livré près de 185 000 voitures sur cette période, un record qui se traduit par un bénéfice de 438 millions de dollars.

Tesla génère des bénéfices depuis près de deux ans, mais pas uniquement grâce à ses propres ventes (graphique The Verge).

Cela semble positif, mais ces résultats ne sont pas uniquement liés aux chiffres de vente. Certes, Tesla n’a jamais produit et vendu autant de véhicules, mais l’entreprise n’aurait pas fait de bénéfices sur le trimestre si elle n’avait pas d’autres sources de revenu. L’essentiel des profits sur les trois premiers mois de l’année 2021 est lié à la revente de crédits carbone pour 518 millions de dollars, un record aussi, et non pas aux voitures vendues par le constructeur.

Pour le dire autrement, si Tesla ne profitait pas du retard de ses concurrents en matière d’électrification, l’entreprise n’aurait pas atteint un équilibre financier au premier trimestre 2021 malgré ces ventes record. C’est un signe inquiétant, car ces bénéfices liés aux crédits carbone sont forcément temporaires. Ils permettent aux constructeurs qui ne peuvent pas respecter les exigences de l’Europe de limiter leurs amendes, mais la progression de l’électrification dans toute l’industrie signifie que c’est une source de revenus qui disparaîtra à terme pour la firme californienne.

Est-ce pour cette raison que la firme a investi dans le Bitcoin en début d’année ? En tout cas, une partie des profits trimestriels sont aussi la conséquence de la revente pour 150 millions de dollars de la cryptomonnaie, désormais acceptée comme moyen de paiement aux États-Unis. Toutes ces solutions pour rester dans le vert devraient malgré tout rester temporaires et si Tesla a autant de mal à être rentable, c’est d’abord parce que l’entreprise investit massivement.

Gigafactory Berlin en construction (image Tesla).

Tesla construit actuellement deux nouvelles usines, l’une en Allemagne et l’autre au Texas, tout en agrandissant son usine en Chine. Ces nouvelles unités de production serviront à augmenter la cadence, à commencer par la Model Y, le SUV basé sur la Model 3, qui doit toujours sortir des chaînes de production allemandes à partir de la fin de l’année 2021. Avec l’usine texane, cela devrait permettre d’augmenter les cadences, un point essentiel puisque l’usine historique de Fremont, en Californie, est en passe d’atteindre son rythme de production maximal.

Depuis le départ, Elon Musk a de grandes ambitions pour la Model Y, qu’il considère comme le futur modèle le plus populaire chez Tesla. Lors des questions et réponses qui ont suivi la présentation des résultats financiers, le patron de Tesla est allé encore plus loin en envisageant qu’elle puisse devenir la voiture la plus populaire au monde. Cela pourrait être le cas basé sur les revenus dès 2022, mais il envisage même que ça le soit sur les volumes en 2023.

Les promesses d’Elon Musk n’engagent que ceux qui les croient encore, mais pour mettre en perspective la dernière d’entre elles, il faut savoir que la Toyota Corolla était la voiture la plus vendue au monde en 2019 avec 1,2 millions d’exemplaires. Ajoutez à cela que Tesla a produit 500 000 véhicules, tous modèles confondus, sur toute l’année 2020 et vous aurez une petite idée du miracle qu’il faudrait pour que la Model Y atteigne un tel niveau dans un an ou deux. Il faudrait que les deux nouvelles usines produisent chacune autour de 500 000 Model Y sur l’année 2022, alors même qu’elles ne seront pas opérationnelles avant la fin de l’année 2021… si tout va bien.

L’intérieur entièrement revu de la nouvelle Model S (image Tesla).

À plus court terme, les investisseurs vont certainement suivre de près la sortie des nouvelles Model S et Model X. Les deux véhicules historiques du constructeur ont reçu une mise à jour majeure en janvier dernier et les nouvelles versions devaient sortir en mars aux États-Unis. Sans surprise, il y a du retard, mais pire qu’on l’imaginait, puisque Tesla annonce n’avoir produit aucun exemplaire sur tout le trimestre. Elon Musk promet désormais un début de la production de la Model S « probablement le mois prochain » et pas avant le troisième trimestre pour la Model X.

On ne sait pas ce qui se passe exactement, mais le CEO a évoqué des problèmes à régler, notamment sur la sécurité de la nouvelle batterie utilisée dans ces voitures. Peut-être que le volant coupé en deux et l’absence complète de commodos, ou encore la sélection automatisée de la vitesse sont autant de changements qui ne fonctionnent pas aussi bien que prévu.

Quoi qu’il en soit, Tesla espère produire 2 000 Model S et Model X par semaine et ces véhicules vendus nettement plus cher seront aussi un atout pour un retour à la rentabilité sans passer par les béquilles habituelles. D’ailleurs, Elon Musk a souligné en passant que le coût de production sera inférieur aux anciens modèles, ce qui signifie que la marge devrait être encore supérieure pour le constructeur.


avatar TrollMan06 | 

Et oui

avatar 421 | 

Les Tesla sont de très bonnes voitures :
_ Excellente autonomie
_ Excellent réseau de recharge rapide
A revoir :
_ Finitions moyennes vu le prix
_ Prix des options

Notez que l’usine Allemande n’a pas reçu son permis de construire définitif…

avatar 406 | 

on peut avoir de meilleurs finitions chez les autres mais on fera une croix sur le reste et c'est pas une petite croix. faut croire qu'avoir les deux se paye bien plus cher…

avatar ohmydog | 

@421

Les finitions sont très très moyennes en effet. J’ai été très surpris

avatar 406 | 

sur la S ou la 3 ?

avatar monsieurg33K | 

@ohmydog

Avez-vous des exemples de mauvaises finitions ? De quoi s’agit-il ? Des plastiques qui craquent, des commandes inutilisables... ? J’ai déjà entendu parlé de ces problèmes mais jamais dans le détail, ça m’intéresse

avatar 406 | 

portière mal aligné, joint parfois mal posé, défaut sur la peinture etc…
mais ça concerne surtout la 3 et encore, celle faite en chine est bien mieux fini que celle venant des us (SIC)
jamais vu de soucis sur la S mais elle est deux fois plus cher alors…

avatar monsieurg33K | 

@406

Merci pour le retour. J’avoue c’est pas sérieux...

avatar House M.D. | 

@monsieurg33K

Bof, la plupart de ces défauts se règlent au final avec le point de vente à la réception. En majorité maintenant c’est même le point de vente qui les aura répertorié avant même votre arrivée. Donc rien de bien méchant…

avatar olgluk | 

@406

Premières séries de 3 ou actuelles ? Tesla a eu beaucoup de problèmes sur les premières production mais j'ai plutôt eu l'impression que ça avait été bien rectifié ensuite. Après nous n'avons pas tous la même sensibilité sur ces choses. En tous cas rien à redire de mon côté.

avatar chandler74 | 

Ca sent le sapin…

avatar olgluk | 

@chandler74

Ou pas ... lisez bien l'article jusqu'au bout, pour l'instant ils vivent sur la revente carbone mais les usines ne sont pas toutes encore en fonctionnement (Europe, Texas, l'Usine de Chine est en fonctionnement partiel) et la demande est forte, les véhicules ont trouvé leur public et les utilisateurs sont contents de leur Tesla. Pour l'instant les S et X sont du luxe et resteront une gamme d'estime/prestige. Ils se reposent donc que sur 1 seul segment majeur, la 3, qui ne répond pas à tous les besoins. Mais ils ont dans les tuyaux :
- la Y dans un segment crossover / plus familiale
- le cybertruck dans un segment peu présent en Europe mais très important aux US
- et sans doute d'autres projets en sus, on l'oublie, de l'énergie qui est en plein Boom sur le stockage

Je ne sais pas pourquoi nombre de personnes rêvent que Tesla se casse la figure ... Ils ne seront jamais les leaders des ventes tous véhicules confondus, mais il n'y a pas de raison qu'ils meurent. Dans l'ère du thermique il n'y avait pas qu'un constructeur non plus !

avatar Mitchoss | 

"la demande est forte", non, c'est faux.

avatar House M.D. | 

@chandler74

Marrant ça fait 10 ans qu’on entend ça…

avatar adrien1987 | 

J'ai testé une Model 3 Performance. Même si j'adore les grosses cylindrées, les moteurs en V etc je dois bien reconnaître que j'ai prit une sacré claque ! Depuis, je rêve d'en avoir une.

avatar 406 | 

J'ai viré la 435i 306cv xdrive après avoir loué une S et une 3…
depuis, les bmistes veulent me pendre… =))

avatar Frd2002 | 

Je ne comprend pas que vous ne mentionnez pas les subventions que reçoit Tesla .!!,

Tesla a reçu $1,4b en 2020 en credit Carbon de l’état et les estimations tablent sur $2b pour 2021.

Je n’ai rien contre Tesla que je trouve formidable mais sans l’argent des contribuables, Tesla perdrait de l’argent …

avatar YetOneOtherGit | 

@Frd2002

"Tesla a reçu $1,4b en 2020 en credit Carbon de l’état et les estimations tablent sur $2b pour 2021."

Ce n’est pas une aide d’état mais la vente de droit à polluer sur le marché 😉

avatar Paquito06 | 

@Frd2002

"Je ne comprend pas que vous ne mentionnez pas les subventions que reçoit Tesla .!!,
Tesla a reçu $1,4b en 2020 en credit Carbon de l’état et les estimations tablent sur $2b pour 2021.
Je n’ai rien contre Tesla que je trouve formidable mais sans l’argent des contribuables, Tesla perdrait de l’argent … "

Merci pour ce commentaire 🤓
Tesla vit et survit pour le moment grace aux subventions federales (comme Space X). Si on regarde le resultat trimestriel, c’est du credit d’impot et de la vente de BTC. A chaque quarterly result il nous enfume le pere Musk 😅

Net profit reached a quarterly record of $438 million on a GAAP basis, and the company recorded $518 million in revenue from sales of regulatory credits during the period. It also recorded a $101 million positive impact from sales of bitcoin during the quarter.

Ca n’enleve rien aux voitures qui sont super, pour avoir eu une S et a present une 3.

avatar Steve Molle | 

Et voilà déjà 3 message d’adeptes de la startup neutionnnn avec leur seum habituel envers Tesla.

avatar Frd2002 | 

Loin de moi cette idée mais il faut remettre l'église au milieu du village. Distribuer des dividendes quand on touche de l'argent de l'état et donc des contribuables devrait être interdit.

Et pour moi, la révolution Tesla n'est pas dans les véhicules mais dans l'énergie. Une fois que toutes les maisons américaines et autres seront équipées de tuiles et Powerwall, ils deviendront des fournisseurs d'électricité et seront indépendant énergiquement. C'est là que Tesla est vraiment révolutionnaire.

avatar YetOneOtherGit | 

@Frd2002

"Distribuer des dividendes quand on touche de l'argent de l'état et donc des contribuables devrait être interdit."

a qu’elle aides d’état fait tu références pour Tesla ?

Si ce sont les ventes de droit à polluer ce n’est en rien une aide d’état mais un marché.

avatar Thanat0s | 

@Frd2002

T’as raison, il faut remettre l’église au milieu du village. Tesla ne reçoit aucune aide de l’Etat et ne distribue aucun dividendes non plus.

avatar seraphinmi | 

Remettons les choses en perspective:
. Tesla est le seul constructeur automobile à atteindre avec succès la production en volume industriel (plusieurs milliers par semaine) aux US sans faire faillite, depuis...cent ans! Est-ce qu’on réalise à quel point c’est difficile de faire ça??? Toutes les sources de financement complémentaires sont bonnes à prendre: subventions, crédit carbone, bitcoin.
. Ces financements leur permettent de poursuivre des investissements massifs dans leurs outils de production...ce qui est plutôt bon pour toute société en croissance. L’argent ne part pas en l’air en marketing par exemple, il sort des revenus pour aller directement dans les nouvelles usines, qui vont permettre de produire plus de véhicules.
. Le point clé, c’est que Tesla produit ses véhicules de manière rentable. L’argent gagné repart immédiatement à la croissance de l’outil de production, ce n’est vraiment pas un problème de mon point de vue!
. Tant qu’ils peuvent être bénéficiaires en poursuivant cette stratégie, autant le faire non? Les subventions, les crédits carbone etc... servent finalement à financer une partie des nouvelles usines...c’est tout bénef!
. Pourquoi critiquer les subventions qu’ils reçoivent? Beaucoup d’industries reçoivent des subventions, et l’industrie pétrolière en particulier. Où est le problème que Tesla et les autres en reçoivent aussi pour prospérer? Soit on arrête les subventions pour tout le monde, soit on accepte les règles du jeu et que les plus malins en profite...

Je ne comprends pas cette partie: « L’essentiel des profits sur les trois premiers mois de l’année 2021 est lié à la revente de crédits carbone pour 518 millions de dollars, un record aussi, et non pas aux voitures vendues par le constructeur. »
>> les crédits sont calculés sur le nombre de véhicules vendus: plus Tesla vend de véhicules, plus ils peuvent vendre de crédits aux concurrents. Donc, le bénéfice de ces crédits est directement lié au nombre de véhicules vendus par Tesla, on pourrait le voir comme une marge supplémentaire temporaire sur chaque véhicule vendu. Si Tesla ne vendait pas bien ses véhicules, ils n’auraient pas autant de crédits!

avatar armandgz123 | 

@seraphinmi

+1

Pages

CONNEXION UTILISATEUR