Intel abandonne les barrettes de RAM avec Lunar Lake (mais installe 16 Go au minimum)

Pierre Dandumont |

Intel a dévoilé sa nouvelle génération de puces pour les PC portables au Computex, nom de code Lunar Lake. Et une des nouveautés est qu'Intel suit la voie d'Apple sur un point : la mémoire vive est intégrée directement sur la puce. C'est une nouveauté dans les PC x86 : si certains ultraportables intégraient de la LPDDR qui a longtemps été inamovible, beaucoup restent attachés à la DDR en barrette (SO-DIMM) pour une mise à jour éventuelle.

On peut voir les deux puces sur le haut de l'image (image Intel)

Avec Lunar Lake, la mémoire vive se trouve directement sur le CPU lui-même comme chez Apple et c'est Intel qui fournit donc la mémoire vive en même temps que le CPU. Mais Intel est plus généreux qu'Apple : la quantité minimale de mémoire vive est de 16 Go, contre seulement 8 Go chez Apple. Par contre, la valeur maximale n'est que de 32 Go, alors qu'il est possible de configurer les MacBook Pro avec 128 Go de RAM. Ce choix permet à Intel d'intégrer de la mémoire plus rapide et de réduire la consommation de ses puces, en optimisant les connexions.

Les pertes de mémoire d

Les pertes de mémoire d'Apple face à la concurrence

Lunar Lake, outre ce changement, amène de nombreuses nouveautés. Tout d'abord, et c'est une sorte de camouflet, la puce ne va pas être gravée par Intel, mais par TSMC. Elle est composée de différents éléments, avec plusieurs technologies en parallèle : du 3 nm pour la partie CPU et du 6 nm pour les parties moins essentielles, comme le contrôleur mémoire.

Une nouvelle architecture CPU

Intel utilise maintenant un cœur Lion Cove, qui est une (grosse) amélioration de la génération précédente. La marque annonce un gain en IPC (instructions par cycle) de 30 %, une valeur très élevée. Comme Arm ou AMD, Intel a amélioré les différents niveaux de mémoire cache, optimisé la structure interne et ajouté des unités pour traiter plus d'instructions en parallèle. Pour la mémoire cache, Intel a en fait ajouté un niveau, mais sans renommer les précédents. Le niveau le plus proche du CPU (le plus petit, 48 ko, mais le plus rapide) devient le niveau 0, et Intel intercale un niveau 1 de 192 ko entre ce niveau 0 et le niveau 2 (qui passe à 3 Mo).

Plus d'Hyper-Threading (image Intel)

Une autre nouveauté étonnante est l'abandon de l'Hyper-Threading : cette fonction qui a fait les beaux jours des Mac Intel permet au système d'exploitation de voir un second cœur virtuel. L'idée, qui date des Pentium 4, est simple : employer les unités inutilisées pour améliorer l'efficacité et les performances, ce qui n'est visiblement plus nécessaire ici.

AMD annonce les Ryzen 9000 (Zen 5) au Computex

AMD annonce les Ryzen 9000 (Zen 5) au Computex

Les cœurs basse consommation, eux, passent à Skymont et Intel annonce des performances très nettement plus élevées (jusqu'à 4x par rapport à la génération précédente) mais aussi une meilleure efficacité. Un cœur peut par exemple consommer un tiers de l'énergie de la génération précédente pour des performances 1,7 x plus élevées.

Un NPU plus rapide, tout comme le GPU

La nouvelle génération va aussi intégrer un NPU plus rapide, qui dépasse très nettement Apple et Qualcomm selon Intel, avec 48 TOPS (45 TOPS chez Qualcomm, 36 chez Apple avec la puce M4).

Un nouveau NPU (image Intel)

La partie graphique, elle, passe sur l'architecture Xe2 et Intel annonce encore une fois des gains importants : le GPU serait 1,5 x plus rapide que Meteor Lake. L'ensemble est aussi plus flexible, avec la possibilité d'avoir trois écrans externes couplés à un écran interne en eDP (la version embarquée du DisplayPort). Encore une fois, une certaines firme avec une  pourrait s'en inspirer. De même, le GPU prend en charge l'encodage et le décodage en AV1 (un codec open source) mais aussi — une première — le décodage du VVC, alias H.266. Le successeur du HEVC (H.265) doit permettre des gains de 10 % par rapport à l'AV1.

Une partie graphique améliorée (image Intel)

Il faut aussi noter l'intégration directe du Thunderbolt 4 et du Wi-Fi 7, même si les deux technologies reposent encore en partie sur des puces dédiées.

Dans l'ensemble, Lunar Lake semble donc être une évolution très importante et signe peut-être même un renouveau pour Intel. La sortie des PC portables équipés de cette puce est attendue pour le troisième trimestre 2024.

Tags
avatar Fredouille14 | 

vive la concurrence !

avatar oomu | 

Vivement qu'Apple passe sur intel

MacOs a toujours vécu une doub...quadruple vie

avatar raoolito | 

effectivement entre qualcomm et intel peut-être qu'on voit pourquoi apple est passe directement au M4 😳

avatar yd29021976 | 

@raoolito

Enfin « passe au m4 », pour le moment y’en a que dans l’ipad pro.
Chez apple, a mon avis ca sera pas avant octobre le m4 dans les autres devices. Dommage, annonce un peu tardive je teouve vs la concurrence

avatar raoolito | 

oui oui disons que je n'imagine pas un M3 pointer le bout de son nez dans le futur
Par contre macbook air M4 cet ete ca c'est possible et bien sur le sM4 pro/max en octobre... L'indice ce sera si l'iMac passe en M4 en automne, là on aura la preuve qu'apple a donné un grand coup d'acccelerateur :D !

avatar pacolapo | 

MacBook Air m4 cet été ? J’aimerais bien voir ça 😂

Et l’iMac… encore moins, déjà qu’il n’a pas connu le m2

avatar raoolito | 

ah oui
https://clubigen.fr/macg/143821

pour le mbAir effectivement ce serait au printemps prochain, par contre on dirait que le mini suivrait les MBP et donc l'iMac possiblement. Je sais que ca ferait étonnant mais si c'était le cas, ce serait une sacrée preuve d'acceleration coté apple

avatar pocketalex | 

@raoolito

"L'indice ce sera si l'iMac passe en M4 en automne, là on aura la preuve qu'apple a donné un grand coup d'acccelerateur :D !"

C'est la machine qui en a le moins besoin (même si c'est très bien si ce desktop accueille une M4, je dis pas), la majorité des taches exécutées sur ce type de machine se contente parfaitement d'un M1...
ça veut pas dire que l'iMac doit rester bloqué au M1, mais juste que ces config grand public ne profitent que peu des évolutions SoC, alors que les stations de travail, à contrario, en ont grandement besoin

Pour le dire autrement, passer d'un M1 à un M4 sur un iMac ne révolutionnera en rien l'expérience de la majorité des utilisateurs, alors que passer d'un M1Max à un M3Max, me concernant, à boosté mes rendus.

avatar raoolito | 

@pocketalex

de toute façon le M4 a deux gros intérêts le premier c'est de combler une grosse faille hardware sur de nombreux processeurs et la deuxième c'est d'apporter l'intelligence artificielle autant que possible en local

Partant de ce principe là il n'y a aucun Mac qui ne devrait pas être directement impacté l'iMac dans la machine familiale par excellence aussi
J'ajoute que de toute façon ce qui s'est intelligence artificielle générative il y aura ceux qui font tourner ça au local avec les dernières machines et ceux qui font tourner ça à distance avec les anciennes ça ne changera pas grand-chose à l'utilisation de monsieur tout le monde

avatar yod75 | 

@ pocketalex

L'Imac n'est une config grand public que parce qu'Apple veut qu'il en soit ainsi. Je doute être le seul à m'être rabattu sur un mini m2 pro parce qu'à la même époque Apple n'en était qu'au M1

avatar pocketalex | 

Apple avait, à une époque, fait un peu fausse route en transformant le tout-en-un familial en une station de travail (iMac 5K maxé, ou iMac Pro)

C'était une aberration, on collait ensemble une dalle écran très haut de gamme prévue pour fonctionner 10 ou 20 ans avec du matos hardware, qui, en usage pro, atteignait à peine les 3 ans, 5 ans pour les plus coriaces

avatar Dimemas | 

Je ne peux qu’être d’accord avec toi.
30% d’ipc là où Apple fait a peu 10 et amd fait 15 !
C’est énorme !

C’est possible qu'intel revienne dans la course.
J’avais vu ce projet d’architecture sur cowcotland il y a un ou 2 ans mais je me demandais s’ils allaient réellement réussir à aller au bout (comme leur gamme gpu bof bof)

avatar totoguile | 

https://youtu.be/ba5w8rKwd_c?si=O1UmMx5xj_9_u3Yz" target="_blank" rel="nofollow">https://youtu.be/ba5w8rKwd_c?si=O1UmMx5xj_9_u3Yz
Video sympa qui explique un peu plus cette nouvelle architecture

avatar neural5torm | 

@totoguile

Merci 👍

avatar dujarrier | 

Je trouve que la puce Lunar Lake est ENFIN une avancée significative d’Intel dans les SoC tout-en-un low-power et j’espère qu’on verra enfin apparaitre des ordinateurs portables (et tablettes) sans ventilateur, et qui ont des performances raisonnables !!!

La seule petite deception, c’est que les puces principales n’utilisent pas lea gravure Intel 20A (ou Intel 18A) comme était normalement prévu initialement, et qui etaient censées apporté des améliorations significatives sur la baisse de consommation des transistors grâce au GAA + BPR…

J’aimerai que Panther Lake, prévu pour fin 2025, apporte enfin la nouvelle génération de transistors GAA + BPR en Intel 18A, et utilisera la gravure TSMC N3E, et LPDDR6 (idealement 32GB et 64GB on-package) pour diminuer encore plus significativement la consommation d’énergie (TDP de 5 à 10W): avec le NPU avec près de 100Tops, PCIe5, Thunderbolt 5 ?, WIFI 7, Bluetooth 5.4,… , cela en ferait une avancée TRES significative…

avatar MarcMame | 

« Avec Lunar Lake, la mémoire vive se trouve directement sur le CPU lui-même comme chez Apple »
—————-
La RAM se trouve sur le SoC et non sur le CPU. Je me trompe ?

avatar occam | 

> « la puce ne va pas être gravée par Intel, mais par TSMC »

🤔
À condition que TSMC soit en mesure de le faire ailleurs qu’à Taiwan.
Sinon, à condition que Xi Jinping décide, contre toute probabilité, que ce n’était tout de même pas la bonne semaine pour envahir Taiwan.
À condition que Dumbass Orange ne soit pas remis en selle le mardi 5 novembre.
Ce qui pousserait Winnie the Poop à commettre l’irrévocable, le plus tôt étant le moins risqué.

Tant de conditionnels imbriqués.
La vieille architecture x64 est bien vilaine, mais je ne l’enterrerais pas de sitôt. Cette offensive est ce que l’on nomme, en termes militaires, une « Blue Skies strategy » : brillante, si la météo est au rendez-vous. IF.

Le problème est autre, et ailleurs. Si Intel, comme AMD, se bougent le cul avec tant d’urgence, c’est qu’ils y sentent la pointe de la botte de Microsoft qui les pousse, sans ménagements.
Car il y a déjà un éléphant dans la pièce. Un éléphant que l’on prenait pour un papillon. Il a pour nom Snapdragon X Elite.
Cela fait très, très longtemps que Microsoft ne menait plus cette danse.

(Et je ne m’en réjouis pas. Ce n’est pas le premier tour de spirale que je vis.)

avatar raoolito | 

"Car il y a déjà un éléphant dans la pièce. Un éléphant que l’on prenait pour un papillon. Il a pour nom Snapdragon X Elite."

un dragon plutôt non ?

avatar occam | 

@raoolito

🙂

avatar donatello | 

8 Go c'est suffisant non ?
Vous en pensez quoi les gens ?

avatar pocketalex | 

ça peut être suffisant. Ou pas. Question d'usages.

Ce qui est sur, c'est qu'il y a une évolution naturelle de la quantité de RAM, et qu'Apple est allé au bout du bout de sa logique avec 8Go de base, que ça fait quoi ... au moins 2 ans qu'ils auraient du passer le minimum à 12 ou 16, et que là vraiment il va falloir qu'ils franchissent le pas. Idem pour le stockage.

Mais c'est pas un drame non plus, les configs 8Go ne sont pas inutilisables. Sauf pour ceux qui ont besoin de plus, mais qui on joué la carte de la rapine. Mais dans ce cas là, c'est pareil pour tout, même pour les stations de travail, et moi même je me suis fait avoir avec mon M1Max à 32Go au lieu de 64. Maintenant j'ai un M3Max avec 128Go de RAM, et tous les carcans sont levés, et au jour le jour, ça change tout.

Au final une bonne machine est une machine bien dimensionnée, et elle peut l'être avec 8Go de RAM.

avatar jackhal | 

J'en pense que même 640ko c'est déjà bien assez.

avatar Glop0606 | 

36 TOPS pour le M4, donc le dernier de la classe pour un processeur de 2024. Le M3 c'est 18 TOPS. Donc oui progression mais train de retard quand même. Pourtant Apple était précurseur sur les NPU dans les appareils de grande consommation?!

avatar raoolito | 

apple avance hard+soft, l'exemple le plus frappant est celui des lentilles d'appareil phot. Quand tous tapaient dans du pixel par charter, apple se contentait de son 12 mpx et quand ils en ont changé, cela a eu du sens car associé au zoom télescopique. Ai-je des soucis avec mon 12mbp de l'iphone12 ? ben non, par contre le mode nuit lui etait important ca c'est certain

Ici c'est un peu pareil. voit-on plus d'la dans macOS/ios que dans microsoft windows? A ce que je sache oui. Et ce bien avant que copilot ne soit injecté dans office etc... donc ne parlons pas de retard sur un TOPS du dernier proc VS le dernier proc, versus...
on est dans le top des deux cotés, mais sans un OS qui gère cela efficacement et intelligemment cela risque de décevoir.

avatar StilgarsCH | 

En retard sur des processeurs à ce jour non sortis ?
Merci pour ce moment de rire.

avatar raoolito | 

effectivement aussi oui :)
on se base sur les choses annoncées et pas encore sorties 😅
j'aurai dû commencer ma diatribe par cela !

avatar Glop0606 | 

On est d'accord que c'est l'ensemble soft+Hardware qui reste le plus important et surtout l'intégration avec des usages utiles. C'est pour ça que j'attends avec impatience la WWDC pour voire justement l'usage que va faire Apple de l'IA. Après Nvidia, MS, Open AI, vont vite et parfois bien, donc vive la concurrence si ça pousse Apple à ne plus ronronner.

avatar Antoine360 | 

Super nouvelle pour l’industrie, même si j’ai plus confiance envers les SOCs Qualcomm pour ce qui est de l’autonomie. Et de voir la gen 2 des chips Qualcomm ainsi que les chips ARM Nvidia pour Windows, sussurés pour l’an prochain.

Une news de plus qui, associée aux spots très sympa mais révélateurs d’Apple d’hier (« boomers »), à son messaging gêné lors du reveal des M3 et M4 («  best processors for AI currently on the market »), et à sa sortie un peu en panique des chips M4, prouve que la pomme sait que le vent ne tourne plus du tout en sa faveur, et pas que sur ce sujet. C’est bien, ça va la booster.

Par contre la mauvaise nouvelle de la news c’est vraiment le camouflet avec le choix de TSMC. Non seulement dur pour Intel par rapport à ses investissements et plan stratégique, mais aussi mauvais signe quant à l’indépendance de l’Occident sur le sujet…

avatar pocketalex | 

TMSC crée des usines sur le sol US...

avatar Antoine360 | 

@pocketalex

Oui, mais si je me souviens bien pas sur les process de gravure les plus fines. Et même si c’était le cas, il faudra du temps avant que leurs capacités en Occident ne soient ne serait ce Que 10% de leurs capacités à Taïwan. Ce qui est bien normal.

C’est là où il est dommage de voir qu’intel ne pourrait toujours pas être une fab de repli à ce jour. Car si une guerre éclate demain, ou même après-demain, ça aurait des impacts faramineux sur l’industrie.

avatar pocketalex | 

"si une guerre éclate demain, ou même après-demain, ça aurait des impacts faramineux sur l’industrie."

ça, c'est sur ... Mais y en aura t'il une ?

avatar occam | 

@pocketalex

> "Mais y en aura t'il une ?"

Les paris sont ouverts :
https://www.metaculus.com/project/taiwan/
https://polymarket.com/event/will-china-invade-taiwan-in-2024?tid=1717519136277
Alors qu’un pari sur l’invasion rapporte 7x plus qu’un bon du trésor taïwanais (pourtant parmi les meilleurs cotés au monde), il semblerait cavalier de parier toute une stratégie industrielle sur une production uniquement basée à Taiwan.

avatar melaure | 

Il y en aura une ne vous inquiétez pas, ça arrivera. La Chine ne lâchera jamais l'affaire.

Il faut surtout que l'Europe ait aussi ses propres unités de production de processeurs, ne plus dépendre de flux extérieurs.

Ceci dit entre temps, on aura aussi notre propre guerre, l'Europe sera peut-être en feu et en en sang, puisqu'on fait pas grand chose pour empêcher de se développer un nouveau Reich à l'est de la Pologne ... Et en ce 6 juin 2024, il n'est pas sur que les ricains viennent encore nous sauver la prochaine fois.

avatar appleadict | 

@melaure

"Il faut surtout que l'Europe ait aussi ses propres unités de production de processeurs, ne plus dépendre de flux extérieurs."

la seule capacité de production qu'on n'a pas eu besoin de réinternaliser en europe, c'est le verbiage, les déclarations d'intention, et l'alignement frileux sur les us ... on est les champions sur ce plan ...

la parenthèse The Donald nous a bien aiguillonné un petit peu lorsqu'il nous a menacé de nous serrer le kiki, mais le retour tant espéré de joe le taxi nous a permis de nous abandonner aux délices de notre torpeur congénitale ...

avatar appleadict | 

@Antoine360

"mais aussi mauvais signe quant à l’indépendance de l’Occident sur le sujet…"

au vu de la tendance actuelle à prévoir / anticiper / annoncer / se mettre en capacité de faire / ... la guerre, c'est peut être pas mal qu'un grain de sable / silicium modère les ardeurs belliqueuses de certains ...

avatar gaurejac | 

Le point intéressant, c'est qu'on pourra peut-être trouver plus facilement des puces RAM LPDDR5 pour les mac Apple Silicon... (si et seulement si c'est le même brochage)

avatar matackermann | 

Je trouve ça intéressant de sortir un iPad sous M4 aujourd’hui, se comparer tranquillement à la concurrence et rien n’empêche ensuite Apple de sortir un « m4+ » pour les MacBook & co

avatar FlodeLibourne | 

D’après Apple, pour justifier la quantité de RAM, 8Go sur un Mac correspondrait à 16Go sur un PC.

Ce qui est étrange c’est que mes fichiers font la même taille quand je les passe de mon Mac vers mon PC

avatar fendtc | 

@FlodeLibourne

Je propose d’augmenter le nombre de bits par octet pour ne pas augmenter la taille en octet!!!
🤣🫣😶‍🌫️
Je prendrais bien un MacBook Air 15“ avec 8Go de RAM (mais 32 bits/byte! 🤭)

avatar melaure | 

Ca te montre le niveau technique de la clientèle de la pomme ... beaucoup de gens répètent bêtement ça !!!

Quand on pense qu'en 2000 avec Jobs et son équipe Next, on avait le mot Unix avec une capture du shell dans la publicité ... la clientèle a bien changée ...

Bon du coup en résumé, dans deux ans Apple abandonne ARM et retourne sur Intel ... pfff ...

avatar pechtoc | 

@melaure

Ça fait longtemps qu'Apple vend des usages et non une fiche technique. Ça laisse la place à beaucoup de marketing sans queue ni tête mais les usages vendus semblent atteints, ce qui est l'essentiel.

Dans tous les cas, ces annonces côté PC sont bon signe, ça fait un moment que je souhaite un mini PC performant et peu energivore. Les Mx sont alléchants mais macOS est rédhibitoire pour ma part.

avatar melaure | 

J'espère que le concept ARM est loin de son plein potentiel, qu'il y aura enfin un vrai saut de perfs, pas juste 10-15% ...

avatar yod75 | 

@melaure

Probablement. Et alors ? En quoi il faudrait comprendre les mhz alors que ce que tu veux c'est encoder un film ?
Que ça passionne certains, bien leur en fasse, mais pour d'autre un ordi c'est juste un outil qui doit faire ce qu'on attend de lui vite, bien, et si possible le plus longtemps possible

avatar cedo | 

Autant 16Go en dotation de base c’est très bien mais 32Go maximum bof

CONNEXION UTILISATEUR