On a testé un MacBook Pro chinois vendu sans écran

Mathieu Fouquet |
Club iGen 👑

Cet article réservé initialement aux membres du Club iGen est exceptionnellement en accès libre à compter d'aujourd'hui. Pour découvrir tous les articles exclusifs du Club iGen et d'autres avantages, abonnez-vous !

Nous en parlions il y a deux mois : en Chine, certaines boutiques en ligne vendent des MacBook Pro dépourvus d’écran mais néanmoins parfaitement fonctionnels. Cette façon insolite de recycler une machine à l’écran défaillant a piqué notre curiosité : que vaut vraiment un MacBook Pro décapité, et à quoi ressemble donc le processus d’achat d’un Mac si peu conventionnel ? Réponse dans cette prise en main effectuée par Mathieu, notre correspondant en Chine.

L’achat sur Taobao

Comme souvent en Chine, tout commence sur Taobao, la plateforme de vente la plus populaire du pays. En général, il est presque impossible de ne pas y trouver son bonheur, mais cette fois-ci j’ai presque réussi à la mettre en défaut : après une assez longue recherche, je n’ai déniché qu’un seul vendeur qui proposait ces curieuses machines. Voilà qui facilite au moins le choix des potentiels clients.

La page Taobao du produit (à gauche) et toutes les configurations disponibles à l'achat (à droite).

Bien sûr, trouver le bon (le seul ?) vendeur ne fait pas tout, il faut aussi se décider sur une configuration adéquate. Cela tombe bien, la boutique de ce réparateur de Mac déborde de modèles de MacBook Pro sortis entre 2013 et 2017. Comme ces machines embarquent toutes un SSD et ont assez de puissance pour faire tourner un écran Retina (à défaut d’avoir un écran tout court), elles devraient au moins pouvoir satisfaire des besoins basiques.

La liste des configurations disponibles (à gauche) et des photos de modèles avec Touch Bar (à droite).
Ce vendeur semble avoir une jolie quantité de Mac en stock (à gauche). Vu qu'ils ont encore tous leur écran sur la photo, il est probable (et logique) que le réparateur les en ampute juste avant l'expédition.

Aussi, pour tester le concept, inutile d’acheter une machine trop chère ou trop récente : un modèle d’entrée de gamme de 2013 suffit largement. Pour 1000 yuans (140 € environ), frais de port compris, j’ai donc pu commander un MacBook Pro Core i5 avec 4 Go de RAM et 128 Go de stockage, mais sans Touch Bar ni clavier papillon. Tant mieux : un Mac sans écran passe encore, mais il serait tout de même pratique d’avoir un clavier fonctionnel.

L’arrivée du Mac sans tête

Lorsque l’on achète un MacBook Pro sans écran sur une obscure boutique Taobao, on ne s’attend évidemment pas à une expérience de déballage digne des produits Apple. Mais dans un sens, le colis qui est arrivé quelques jours plus tard contenait quelque chose de bien plus excitant qu’un ordinateur flambant neuf : une expérience nouvelle. Qu’allait donc révéler ce carton parfaitement banal qui avait parcouru des milliers de kilomètres pour arriver devant ma porte ?

Contrairement au Mac, le colis est arrivé entier.

Dès l’ouverture du colis, j’ai l’impression d’en avoir pour mon argent : en plus d’y trouver un MacBook Pro aminci (un MacBook Pro Air ?), j’y découvre aussi une housse de transport, une protection de clavier, une souris sans fil qui ne vaut sans doute pas plus d’un euro, un tapis de souris pour aller avec, et un chargeur MagSafe 2 flambant neuf.

Malgré son apparence très convaincante, la finition de ce chargeur me fait tout de suite douter de son authenticité, mais à ce prix-là, il ne faut pas s’attendre à autre chose. Tant qu’il charge le MacBook Pro et qu’il ne m’explose pas à la figure…

Beaucoup de surprises dans ce carton.
Il y avait aussi une feuille séchée livrée avec le chargeur.

Pressé de vérifier si j’aurai droit à un joli feu d’artifice, je branche donc le chargeur, je connecte le Mac à ma télévision en HDMI et, d’un doigt tremblant, j’appuie sur le bouton d’allumage. Au début, c’est mal parti : la LED du (faux ?) connecteur MagSafe ne s’allume pas et le Mac redémarre en boucle sans dépasser l’écran de chargement. Mon test de cette machine va-t-il tourner très court ?

Heureusement, il me suffit de débrancher et rebrancher le connecteur MagSafe plusieurs fois dans tous les sens (je me croirais revenu à l’époque des câbles USB-A) pour que la LED finisse par s’allumer et le Mac par démarrer. J’arrive alors sur l’écran d’ouverture de session. Qui me demande un mot de passe. Que je n’ai pas.

Sur Taobao, les clients peuvent discuter entre eux mais aussi poser des questions aux vendeurs sur le chat intégré.

J’ouvre donc Taobao et j’emploie mon meilleur chinois pour demander le mot de passe au vendeur. Réactif, ce dernier me donne immédiatement le précieux sésame qui me barrait la route : 1234. Évidemment.

Une fois déverrouillé, je découvre un MacBook Pro presque banal qui peut remplir toutes les fonctions de n’importe quel Mac portable… à part afficher des pixels tout seul. Les performances sont correctes pour un Mac vieux de bientôt 10 ans, le système installé n’est pas trop poussiéreux (Mojave est sorti en 2018 et il est possible de mettre à jour vers Big Sur), le Wi-Fi et le Bluetooth fonctionnent, la batterie semble avoir été remplacée et tient bien la charge… Pour 140 €, on a un Mac très acceptable.

Pour être sûr que ce Mac peut se fondre avec succès dans un environnement de travail moderne, je décide aussi de le brancher sur mon écran Dell 4K. Avec succès : le MacBook Pro parvient à suivre la cadence, mais le contraire aurait été décevant pour un modèle Retina. Bien sûr, comme sur n’importe quel écran, il est possible d’ajuster l’échelle d’affichage du Mac pour gagner en visibilité ou en espace d’affichage.

Vieux mais capable : le bureau de notre Mac sans écran en 4K.

Bref, même si je ne touchais à aucun réglage de cet ordinateur à sa sortie de la boîte, j’aurais déjà une machine capable de s’acquitter de beaucoup de tâches basiques (bureautique, navigation web, multimédia…), ce qui est probablement tout ce que ses clients demandent. Elle fait à peine le minimum, mais elle le fait bien.

Portabilité et minimalisme

Par curiosité, j’ai tenté d’utiliser ce MacBook Pro avec tous les accessoires fournis dans son carton (ainsi que mon fidèle clavier mécanique), mais je préfère nettement l’utiliser « nu », sans rien y brancher d’autre qu’un écran. Car bien qu’il s’agisse d’un bricolage, cette machine est plus élégante que je ne l’imaginais : légère et compacte, je peux la trimballer d’un écran à l’autre sans devoir me soucier de déplier ou replier son écran interne.

Le MacBook Pro avec quelques périphériques…
… et le MacBook Pro tout nu.

Il s’agit essentiellement d’un clavier auquel on a greffé un ordinateur, ce qui rend la machine étonnamment sympathique. C’est presque un Mac dans sa plus simple expression, une interprétation moderne des ordinateurs de jadis, et il est difficile de ne pas fantasmer sur ce qu’Apple pourrait elle-même proposer si elle employait tous ses pouvoirs de miniaturisation — comme elle l’a déjà prouvé avec le Studio Display, cet ordinateur qui s’ignore.

Un Apple II. Image Museums Victoria.

Alors, verra-t-on un jour un Mac complet dans un clavier ? En dépit des prouesses des puces Apple Silicon, c’est assez peu probable : les MacBook Pro et les MacBook Air sont déjà un excellent compromis entre taille et polyvalence, et les futurs Mac mini iront peut-être encore plus loin dans leur miniaturisation. Mais qui sait : le Mac Studio a prouvé que la firme californienne avait encore de nouvelles idées pour son plus vieux produit. Et puis en attendant, il y a toujours Taobao.


avatar GaelW-Mac | 

J’ai utilisé un PowerBook G4, puis un MacBook Pro comme ça pendant des années. Jamais compris pourquoi Apple, surtout avec le M1, ne lance pas un MacKeyboard, encore plus radical que le Mini, avec toute la machine dans un combo clavier trackpad. Tu le branches sur n’importe quel moniteur, TV ou rétroprojecteur, ça tient dans un sac à dos.
J’ai vu que ça se fait en Raspberry.

avatar pocketalex | 

Alors c'est drôle, mais perso ce n'est pas une utilisation type Atari/Amiga qui m'amuserait avec ce genre de laptop sans écran, mais plutôt une utilisation de type iMac

Tu prends un écran 4K, tu fixes ce bousin au dos, un duo clavier/souris filaires (ou sans fil) et hop, le tour est joué, on a un iMac pour bien moins cher (140 à 400€ la machine, 300 à 500€ l'écran) et un bureau clean et propre

avatar Captain Bumper | 

C'est le retour des ordinateurs des années 80/début 90 style Apple II, AMiga, Commodore... Et comment est géré la charnière? C'est ouvert? Bricolé pour refermer ce côté de l'ordinateur?

avatar melaure | 

@Captain Bumper

J’en ai encore pas mal de ces machines y compris 3 Apple II.

Après franchement pas sur que ce soit d’actualité. Le futur Mac Mini sera plus petit, avec clavier plus trackpad ca suffira bien dans un petit sac

Enfin bon quand tu as un mbp mba 13 c’est confortable d’avoir deux écran, avec le 13 pour le mail et teams

avatar Valiran | 

@Captain Bumper

Bah la charnière ne doit plus être là tout simplement

avatar Captain Bumper | 

AvecAirPlay 2 ça pourrait faire un sympa media center/console de salon/jeux

avatar DamienLT | 

J’aime beaucoup le concept ! En fait c’est super pratique, très sobre sur un bureau, transportable sans effort et ça pourrait être génial sur un canapé s’il y avait une fonction efficace pour la gestion de l’écran sans fil.

En bref si Apple sortait ce produit avec des fonctionnalités adaptées dès la conception c’est quelque chose que j’achèterai avec plaisir ☺️.

avatar karl59 | 

Bienvenue en absurdie …….

avatar whocancatchme | 

La feuille séchée 😂

avatar whocancatchme | 

C’est lequel le clavier mécanique ? Avec le pad numérique à côté ça m’intéresse ça 🤩🤩🤩 ! J’ai toujours évité les mécaniques parceque impossible de trouver un azerty avec le pad numérique

avatar Bruno de Malaisie | 

@whocancatchme

Le clavier AZERTY est une limitation que se fixe les français.
J’en faisais partie au début de mon expatriation en Malaisie.
Maintenant, tous mes claviers physiques sont en QWERTY et cela ne me limite en rien.
Je suis en train de taper ce message avec le clavier de mon iPad Pro 11” sans même l’avoir configuré en français.
Les mots avec accents sont reconnus et proposés par iPadOS.
Et il en est exactement de même avec le MacBook Air M1…

Si je veux écrire un long message en français, je changerai la langue de clavier.
Je sais parfaitement où sont les touches, donc, que ce soit un clavier QWERTY ou AZERTY, cela ne fait aucune différence.
C’est dommage de ne pas sauter le pas et de ne pas s’acheter un clavier mécanique pour cette raison là.

À contrario et avec le recul, je pense que je serais perdu avec un clavier physique AZERTY😇 😇😇

avatar Rom 1 | 

@Bruno de Malaisie

Je dirais plutôt que le Qwerty est une limitation que se fixent les anglophones. 😁😁
PS : le Bépo vaincra ! 😜

avatar Bruno de Malaisie | 

@Rom 1

Tu n’as pas tort.
Une petite pour la route:
Tu connais peut être cette blague…
Comment appelle-t-on une personne qui parle deux langues?
Un bilingue
Comment appelle-t-on une personne qui parle trois langues?
Un trilingue
Comment appelle-t-on une personne qui parle quatre langues?
Un quadrilingue / un polyglotte

Et maintenant, comment appelle-t-on une personne qui ne parle qu’une seule langue?
Un anglais🥳😇😂

avatar Rom 1 | 

@Bruno de Malaisie

Haha ça résume bien. 😅

avatar tonstef | 

@Bruno de Malaisie

"Et maintenant, comment appelle-t-on une personne qui ne parle qu’une seule langue?
Un anglais🥳😇😂"

C’est drôle, en Gelbique 🇧🇪 j’ai souvent entendu la chute de cette blague par “un Français” 😅😇😉

avatar XiliX | 

@tonstef


"Et maintenant, comment appelle-t-on une personne qui ne parle qu’une seule langue?
Un anglais🥳😇😂"

C’est drôle, en Gelbique 🇧🇪 j’ai souvent entendu la chute de cette blague par “un Français” 😅😇😉

Oui moi aussi, et je suis en France

avatar Canon5D | 

@Bruno de Malaisie

Jusqu’à preuve du contraire, les seuls au monde à ne parler qu’une seule langue sont les français. Et heureusement ! Car lorsqu’ils se risquent à en parler une autre, c’est une catastrophe 😂. Et dans le monde entier, la chute de cette « blague » est : un français ! …

avatar Jean-Jacques Cortes | 

Au début des années 90, je suis allé en Allemagne à une cinquantaine de kilomètres de la frontière française, et personne ne parlait français ou anglais. Juste allemand.

avatar La Bulle | 

@Canon5D

"Jusqu’à preuve du contraire, les seuls au monde à ne parler qu’une seule langue sont les français. Et heureusement ! Car lorsqu’ils se risquent à en parler une autre, c’est une catastrophe 😂. Et dans le monde entier, la chute de cette « blague » est : un français ! …"

J’adore ce genre de commentaire. Trente-cinq ans de carrière à l’international, en particulier dans des organisations du même. Je n’ai jamais rencontré un Français, un Allemand où tout autre Européen du continent qui n’était pas trilingue, et je ne parle pas de gens qui causent couramment le globish à 200 mots. Je confirme, les seuls que j’ai rencontré qui ne parlaient qu’une seule langue étaient les Britanniques, y compris certains refusant catégoriquement d’apprendre une autre langue que la leur. (en passant, je suis Français, je parle couramment trois langues et ai quelques notions dans deux autres, réservées au Royaume-Uni à des intellectuels façon Tolkien).

avatar f3nr1l | 

@La Bulle

«  je parle couramment trois langues et ai quelques notions dans deux autres, réservées au Royaume-Uni à des intellectuels façon Tolkien). »

Sindarin ou Quenya?

avatar La Bulle | 

@f3nr1l

"Sindarin ou Quenya?"

Enfin quellle question ! 🤣 Le Sindarin, bien sûr (samo malo)! 😅
Tung !

avatar Mathieu Fouquet | 
@whocancatchme C'est un Happy Hacking Keyboard (https://www.hhkeyboard.com/fr/), en l'occurrence un modèle "classic" USB-C. QWERTY uniquement, c'est le seul défaut ! Quant au pad numérique, c'est un Leopold avec des touches Cherry MX Brown.
avatar chrisfrank | 

Mathieu, superbe article !
Quel est le modèle de ton clavier mécanique Mac ?

avatar Mathieu Fouquet | 
@chrisfrank Bonjour, merci 😊 ! Le clavier est un Happy Hacking Keyboard (https://www.hhkeyboard.com/fr/), QWERTY uniquement.
avatar whocancatchme | 

@mathieufouquet

Wahou ça c’est du prix pour un clavier. Il est top et j’imagine que la qualité suit…. J’hésitais avec un keychron que je trouvais déjà chère mais à chaque fois je trouve mieux et plus chère.

C’est souvent comme ça, je pars avec un budget et je fais x3 parceque je vois un meilleur truc à chaque fois 😅

avatar Mathieu Fouquet | 
@whocancatchme Pas donné non, mais de bonne facture en effet. L’idéal est de pouvoir le tester d’abord mais ça… 😅 En tout cas je trouve le modèle USB-C beaucoup plus sympathique, le Bluetooth était moyennement fiable la dernière fois que je l’ai testé.
avatar Oracle | 

Très intéressant. Je vois à mon usage que ça me serait utile. J’ai été obligé d’acheter un clavier externe parce que je ne pouvais pas garder mon laptop ouvert sur le bureau, et si j’aime la souris, je peste d’avoir perdu le pavé tactile.

Avec une telle configuration, je me passerais de clavier externe et je pourrais profiter du pavé tactile 🤗

avatar Vicken | 

L’écran 4K fonctionne bien en 60 Hz ?

avatar Mac1978 | 

Article très intéressant, merci!

Et c’est tout à fait possible d’installer Monterey dans sa dernière mouture grâce à Opencore legacy patcher.

Je viens de le faire sur un MacBook Air de 2014 auquel j’ai redonné vie pour une bénévole de notre association. Il fonctionne à merveille et pour de la bureautique/consultation internet, c’est tout à fait suffisant. Du coup, je vais faire changer la batterie qui ne tient guère plus de 2h30 actuellement.

avatar nickyrabbit | 

@Mac1978

Quel est l’interêt de changer la batterie vu qu’avec un écrans externe il n’est plus mobile, donc toujours branché secteur ?

avatar MiRouF | 

@nickyrabbit

Je pense que ce que Mac1978 a fait c’est d’installer Monterey et pas d’enlever l’écran, d’où l’intérêt d’avoir une nouvelle batterie.

avatar Mac1978 | 

@MiRouF

Oui, je voulais souligner qu’outre l’utilisation intelligente d’un vieux portable sans écran, il est parfaitement possible de lui installer la dernière version de l’OS.

Je trouve l’article très intéressant à ce titre.

avatar MiRouF | 

J’hésitais à faire de même avec un vieux MacBook Pro mais je croyais que les antennes wifi et Bluetooth étaient dans l’écran et que donc ils ne marcheraient pas…
Quelqu’un pour confirmer cela ?

avatar Pse | 

@MiRouF

Il faut vérifier sur ifixit en fonction de la génération du MBP.
Il y a longtemps que les antennes ne sont plus dans l'écran mais c'est à confirmer en fonction de l'année de sortie.

avatar MiRouF | 

@Pse

Je ne savais pas que ce n’était plus le cas merci, je vérifierai.
Merci !

avatar JLG47 | 

Je l’ai fait un temps suite à la rupture du câble vidéo.
L’écran est très facile à démonter, mais impossible d’en trouver un autre ou le faisceau défectueux.
Mais j’avais un écran tellement mauvais que j’ai fini par changer d’appareil.

avatar Lucas | 

J’adore le concept ahah, merci pour ce récit d’aventure en terres inconnues ! Surtout, retour aux années 70 et c’est beau pour un p’ti jeune comme moi ^^

avatar cecile_aelita | 

C’est génial ce truc 😍!
Comment j’aurais adoré avoir ça à l’époque où je trimbalais mon Mac mini entre chez moi et l’école 😅!

avatar Khrys | 

On aime... ou pas!
Dans tous les cas, c'est une excellente façon de donner une seconde vie à un ordinateur destiné à la casse (recyclage?).

avatar cecile_aelita | 

@Khrys

C’est clair !🙂

avatar pakal | 

excellente idée, merci pour l’article. c’est possible d’avoir des macs récents?

avatar Mathieu Fouquet | 
@pakal c'est théoriquement possible avec n'importe quel Mac portable, le vendeur que j'ai trouvé proposait des modèles jusqu'à 2017 environ.
avatar Paul Position | 

C'est une excellente idée !
Après concernant les prix, il ne faut pas que cela soit plus cher qu'un mac mini équivalent.

avatar raoolito | 

@Paul Position

Ca depend car le clavier et le trackpad sont fournis ici :D

avatar cecile_aelita | 

@raoolito

Franchement! Ça aurait existé il y a 12 ans ce truc, je l’aurais acheté sans hésiter à la place de mon Mac mini 😋.

avatar raoolito | 

@cecile_aelita

Un amiga 1200 ?

avatar cecile_aelita | 

@raoolito

Connais pas! Mais avec le contenu de mon Mac mini dans le châssis d’un MacBook pro de l’époque ! Moi ça m’aurait été parfaitement 🙂.

avatar raoolito | 

@cecile_aelita

mon premier ordinateur, un air pas si éloigné de macOs et certaines choses d’avant-gardes (dont la memoire unifié il me semble)
Ca remonte dans les années 90, c’etait avant même l’existence de Facebook, rendez-vous compte ! 😁

avatar cecile_aelita | 

@raoolito

Si c’est début 90, c’était même avant l’existence de …. Moi 😅

avatar raoolito | 

@cecile_aelita

je ne demande jamais l'âge de quelqu'un mais lire ses (nombreux) posts peut aider à en avoir une idée. Dans votre cas c'etait une évidence :) (ce n'est pas une critique, mais vous le savez, je parle aux autres qui vont me bondir dessus)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR