Microsoft et Qualcomm vont lancer un kit de développement Windows ARM

Félix Cattafesta |

Microsoft et Qualcomm se sont associés afin de créer un ordinateur ARM à destination des développeurs. Cet ordinateur compact a pour but d'encourager les développeurs à s'intéresser à la version ARM de Windows. Cette annonce arrive après la présentation de nouveaux processeurs Snapdragon 7C Gen 2 ARM, destinés aux ordinateurs d'entrée de gamme Windows ou Chromebook.

Jusqu'à présent, si un développeur Windows voulait tester son application pour ARM64, il devait investir dans un appareil comme la récente Surface Pro X coûtant plus de 1 000 €. Ce nouvel ordinateur faisant penser au Mac mini devrait être vendu à un tarif abordable, comme l'explique Miguel Nunes, directeur du management produit chez Qualcomm : « Ce kit de développement offre une alternative abordable aux autres appareils grand public [...] Avec cette petite configuration de bureau, ce kit offre aux développeurs plus de flexibilité que les notebook, et à un prix inférieur. »

Ce kit de développement sera commercialisé cet été dans les Microsoft Store à un tarif pour le moment inconnu.


avatar Smoky | 

Une version noire et plus épaisse du Mac mini (ou une Microsoft TV 4K) 😂

avatar raoolito | 

plus il y aura de développement ARM sur toutes les plateformes, plus le mac se sentira bien ! Bonne (copie) initiative des deux géants ! Il ne reste plus qu'adobe pour sortir ses softs pour windows ARM(en théorie ils ont tout pour) et microsoft de distribuer par defaut sa suite office en ARM sur window…ARM (et pas en x86 avec emulation, cf un precedent article macG sur le sujet) et on devrait etre bon :)

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"plus il y aura de développement ARM sur toutes les plateformes, plus le mac se sentira bien ! "

Pourquoi donc ?

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

pour moi je vois ça comme un effet d'entraînement
Plus il y aura de développeur sur arm moins Mac arm paraitra bizarre

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"pour moi je vois ça comme un effet d'entraînement
Plus il y aura de développeur sur arm moins Mac arm paraitra bizarre"

Fausse solution à un faux pb : le dev en 2021 est quasiment indépendant de l’architecture sous-jacente

avatar pocketalex | 

@raoolito

il ne faut pas metttre dans ARM tous les ARM et glorifier le tout

Le gouffre entre un M1 et un Snapdragon (PC ARM Dell ou HP) ou un SQ2 (Surface X) est plus un grand canyon qu'un petit ravin

Les Mac M1 talonnent les laptops en core i7 ou i9, les PC sous ARM offrent des performances qui s'approchent de celles d'un Celeron de 2015 ... Tous sont des ARM

Il y a les CPU qui n'ont rien à voir l'un de l'autre, il y a l'émulation qui n'est pas la même, et il y a l'OS, les drivers et les softs natifs ou émulés.
Du coté d'Apple tout est un trésor d'optimisation, de l'autre il y a tellement de chemin à faire sur chaque front...

Un chemin difficile et qui nécessite de nombreuses implications à de nombreux niveaux, ce que le monde PC n'est absolument pas prêt à faire, et encore moins avec l'aval d'Intel qui représente l'immense majorité du marché et des liens très précieux avec les plus grands acteurs

Donc ARM partout, pourquoi pas, mais en vrai ça ne veut rien dire de concret, sinon caresser le doux rêve que ARM c'est génial et x86 absolument nul et pour le moment, dans l'univers PC c'est exactement le contraire que l'on constate

avatar Dark Phantom | 

@pocketalex

Oui mais ça va changer très vite, ne vous inquiétez pas. Le monde pc et Windows va passer sur arm.

avatar pocketalex | 

@Dark Phantom

Je suis entièrement d'accord avec vous, il faut juste qu'un CPU digne du M1 sorte, que Microsoft revoit profondément son émulation ARM, que les éditeurs se mettent en masse à sortir leurs apps en natifs, que les constructeurs sortent en masse des drivers natifs pour leurs produits actuels ... et passés, et aussi que Intel regarde tout cela sans absolument rien faire

une paille

avatar Dark Phantom | 

@pocketalex
un peu comme quand Microsoft a compris qu’android emboîtait le pas derrière l’iPhone. Là Microsoft ne veut pas certainement pas se faire doubler une nouvelle fois par Google.

avatar pocketalex | 

"un peu comme quand Microsoft a compris qu’android emboîtait le pas derrière l’iPhone. Là Microsoft ne veut pas certainement pas se faire doubler une nouvelle fois par Google."

Ce sont deux choses totalement différentes

Microsoft fait des OS, et Microsoft a totalement loupé le virage des OS smartphone et Google a gagné cette manche

OK

Mais la on parle d'ordinateurs de bureaux et de portables. Si les CPU ARM s'imposent, les machines tourneront sous Windows ARM et Microsoft vendra du Windows ARM. Si les CPU ARM échouent à s'imposer, Microsoft vendra du Windows x86

Microsoft se positionne sur l'ARM pour plusieurs raisons un peu floues : pour anticiper si la sauce prend, un peu pour éviter qu'un OS optimisé ARM débarque, un peu par pari sur cette plateforme.
Mais ils font le minimum du minimum : juste exister car la clientèle d'ordinateurs "veux" du Windows alors si ça marche, ils sont là.

Le reste des efforts concerne d'autres acteurs (constructeurs de CPU, constructeurs d'ordinateurs, constructeurs de périphériques, éditeurs, développeurs, etc) qui ont tous partie prenante dans le x86, et qui avancent tous plus ou moins énergiquement si ils ne sont pas simplement attentistes.

Ppour que la sauce prenne, comme déja dit plus haut, il faut un alignement de planètes qui n'ont pour le moment aucune envie de s'aligner

avatar YetOneOtherGit | 

@Dark Phantom

"Oui mais ça va changer très vite"

Là tu t’avances un peu vite 😄

avatar pocketalex | 

@ YetOneOtherGit

et de manière assez affirmative 🙄

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

"et de manière assez affirmative 🙄"

Le niveau de détestation d’Intel et tel chez certains qu’ils fantasment un effondrement rapide de ce géant contre toute logique et contre tous les faits 😉

avatar Dark Phantom | 

@YetOneOtherGit

Ah moi je ne déteste pas Intel bien au contraire , je défendais les xeon quand tu m’opposais là magnificence des M1

avatar YetOneOtherGit | 

@Dark Phantom

"je défendais les xeon quand tu m’opposais là magnificence des M1"

Défendre les Xeon contre le M1 😳😳

Combat étrange et hors de propos, pour le moins.

Quant à la magnificences des M1 sur le segment qu’ils adressent elle est plus qu’évidente.

De même il n’y rien qui semble s’opposer à des variantes du M1 venant concurrencer les Xeon.

Que l’architecture ARM soit très largement supérieur au x64 ne fait que peu de doute.

Par contre imaginer à partir de ce constat une transition rapide du monde de l’informatique sur ARM et un effondrement d’Intel c’est une autre histoire😎

avatar Dark Phantom | 

@YetOneOtherGit

Oh non je n’ai pas dit qu’ils s’effondreraient. Nul ne le sait. Cela dit, IBM a évolué vers d’autres marchés peu à peu. Rien n’est gravé dans le marbre.

avatar YetOneOtherGit | 

@Dark Phantom

"Cela dit, IBM a évolué vers d’autres marchés peu à peu. "

C’est déjà assez largement le cas pour Intel qui est bien plus diversifié que l’on ne l’imagine et qui a une puissance que peut ici image,t 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Dark Phantom

"Ah moi je ne déteste pas Intel bien au contraire"

C’était un propos d’ordre général au vue de ce que l’on a constaté ici comme annonce d’un effondrement rapide et inévitable de la domination d’Intel sur le business 😉

avatar pocketalex | 

Disons plutot

"imaginer une installation rapide de l'ARM dans le monde de l’informatique (et donc un effondrement d’Intel qui va forcément en patir) c’est une autre histoire"

Pour ma part je ne crois pas du tout au succès franc et imposant de l'ARM sur PC.
Il y a une forme de suivisme de ce que fait Apple, courant dans le monde de l'informatique, et une forme de tentative de faire autre chose que du x86, en tirant les bénéfices de l'architecture ARM (hyper optimisation = excellentes performances et très faible consommation) mais cette tentative s'inscrit dans un ensemble très complexe qui réunit une immense palette d'acteurs très différents (éditeurs de logiciels, constructeurs de machines, constructeurs de périphériques, utilisateurs aguerris au x86, etc) bien souvent très frileux au moindre changement

Souvenez vous que Microsoft avait du prolonger de quelques années le support de windows XP devant la levée de bouclier de nombreux "gros clients" (industrie, etc) qui ne voulaient pas simplement passer à Windows 7 (ou 10). Alors leur demander de changer l'archi et de recompiler des Apps industrielles, des progiciels et Cie ... on oublie direct

L'ARM cohabitera forcément avec le x86, et rien que ça va compliquer son succès, mais ce n'est pas du tout le seul frein aux PC sous ARM, il y en a tellement d'autres

Non franchement je suis pas optimiste du tout

avatar JokeyezFX | 

@YetOneOtherGit

Bonjour,

Mais est-ce qu’on ne pourrait pas imaginer que le monde informatique, même si c’est plutôt tard que tôt selon les dires que vous énoncez plus haut, ne semble pas se porter à « terme » (mais qu’est-ce que le terme, il évolue sans cesse) vers ARM ? Microsoft avait tenté Windows RT qui a échoué mais ne lâche visiblement pas l’affaire. Je rejoins un peu raoolito en pensant que plus il y aura de plate-formes l’utilisant, plus ça deviendra un standard, et puis... on pourrait rimaginer un Boot Camp sur Mac Apple Silicon avec un Windows ARM bien implanté.
Bien sûr qu’aujourd’hui tout ça semble lointain mais l’industrie semble se tourner vers cette solution je trouve.
Et après avoir dit tout ça, je ne pense pas que ça implique la mort d’Intel. Intel pourrait devenir un fabricant ARM comme un autre même si aujourd’hui ce n’est absolument pas dans leur intérêt. Mais vu la force qu’ils ont, si l’ARM devait devenir le standard, je pense qu’ils seraient assez puissants pour s’en remettre, à moins qu’ils nous préparent la grosse révolution X86 (mais ça semble mal barré).
Qu’en dites-vous ?

avatar YetOneOtherGit | 

@JokeyezFX

"Mais est-ce qu’on ne pourrait pas imaginer que le monde informatique, même si c’est plutôt tard que tôt selon les dires que vous énoncez plus haut, ne semble pas se porter à « terme » (mais qu’est-ce que le terme, il évolue sans cesse) vers ARM ?"

A long terme ? Certainement
A court terme ? Peu de chances

avatar R-APPLE-R | 

Microsoft : regarder nous avons lancé window sur des PC équiper d’une puce ARM et ça ne marche pas bien c’est nul 👎

Apple : regarder nous lançons les nouveaux Mac équiper d’une puce ARM et c’est génial d’ailleurs c’est tellement bien que nous allons arrêter dans les deux ans la production de Mac Intel 👍

Windows : bon Apple à encore réussi la où nous avons échoué … Regarder nous aussi ont va se remettre à faire des PC ARM 👀
😂

avatar Nesus | 

@R-APPLE-R

Cette blague fonctionne aussi avec les tablettes pc.

avatar heero | 

Dimensions – 119 x 116.6 x 35 mm
Weight – 230 grams

C’est plutôt une appleTV qu’un Mac mini 😀👍🏻

avatar valcapri | 

Cela serait peut-être aussi intéressant pour Linux et Android. Cela serait bien d’avoir des plateformes plus puissant qu’un Raspberry avec une solution basé sur un Snapdragon. Nvidia a aussi des très bon kit de développeur avec les Jetson. Et pourquoi pas aussi d’Amazon AWS avec Graviton.

Cela permettrait d’avoir un écosystème complet tournant la plupart des applications sur ARM64 que ce soit des Apple OS, Windows, Linux, Android, Fuschia et autres OS.

avatar sc10u | 

Disponible "dans" les Microsoft Store ? Plutôt "sur" le Microsoft Store car les boutiques en dur c'est finit.

avatar reborn | 

Le SDK arrive en 2021, windows on ARM fut annoncé en dec 2016 il me semble.

👏👏👏👏👍👍👍👍🏆🥇

avatar lmouillart | 

Oui enfin ce n'est pas car les acronymes se ressemblent qu'ils définissent la même chose.
Le SDK ici c'est un Snapdragon Developer Kit.
Le SDK de Microsoft (Microsoft Windows Software DK) est disponible depuis longtemps pour ARM ~2012.

avatar Vivid | 

>lmouillart
accessible pour faire du C ? je suppose... quand même..

CONNEXION UTILISATEUR