Qualcomm compte sur le renfort d'anciens d'Apple pour rivaliser avec la puce M1

Stéphane Moussie |

Deux mois après l'annonce de l'offre, Qualcomm a complété l'acquisition de Nuvia, une start-up fondée par trois anciens cadres d'Apple spécialisés dans la conception de systèmes sur puce (SoC).

Nuvia devait à l'origine mettre au point des puces ARM pour les serveurs, mais son nouveau propriétaire a une autre idée derrière la tête. Maintenant que l'acquisition est faite, Qualcomm précise que la matière grise de Nuvia sera mise à contribution pour améliorer ses CPU destinés aux appareils Windows, Android et Chrome OS.

Image Qualcomm

Les premiers Snapdragon qui bénéficieront des nouveaux CPU conçus en interne sont prévus au deuxième semestre 2022 et seront pensés pour des « ordinateurs ultraportables très performants ». Autant dire des concurrents au MacBook Air M1.

Qualcomm conçoit depuis plusieurs années déjà des SoC pour portables Windows 10 ARM, mais ceux-ci n'ont jamais brillé par leur puissance. Actuellement, Qualcomm utilise pour certains de ses produits une licence qui lui permet de modifier le design ARM de référence et d'adapter le fonctionnement du CPU à des besoins précis. L'expertise de Nuvia doit lui permettre de franchir un cap alors qu'Apple vient de placer la barre très haut avec sa puce M1.

Ce renfort appelé par Qualcomm risque de rester en travers de la gorge d'Apple : la Pomme a attaqué en justice Gerard Williams, l'un des cofondateurs de Nuvia, pour avoir enfreint des clauses de confidentialité et de non-concurrence. Nuvia a contre-attaqué en accusant Apple de pratiques anticoncurrentielles.


avatar Furious Angel | 

Question idiote d’un profane : je sais que la loi de Moore s’était un peu « freinée » depuis environ 5 ans, est qu’avec la puce M1 (et ARM en général), on retrouve ce rythme dans les progrès effectués ? Où est-ce que la loi de Moore (qui n’est de toute façon pas une loi) ne s’applique pas du tout dans ce cas ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Furious Angel

La loi empirique de Moore n’a strictement rien à voir avec les architectures.

Elle postule une croissance exponentielle de la densité d’intégration des transistors sur les circuits intégrés.

Tous les 18 mois on doit être capable de mettre deux fois plus de transistors sur une même surface.

En trente ans cela donne une multiplication par un million de la densité, en 45 ans une multiplication par un milliard.

Après chacun fait ce qu’il veut de ces transistors en terme d’utilisation pour telle ou telle vision architecturale.

avatar zoubi2 | 

@YetOneOtherGit

Excuse-moi partnaire... 2^30 ça fait pas un milliard (à un poil près) ?

avatar YetOneOtherGit | 

@zoubi2

"Excuse-moi partnaire... 2^30 ça fait pas un milliard (à un poil près) ?"

Oui mais c’est tous les 18 mois le doublement :
- Donc pour atteindre 2ˆ20 il faut 1,5 x 20 ans = 30 ans
- Donc pour atteindre 2ˆ30 il faut 1,5 x 30 ans = 45 ans

🤓😉

avatar zoubi2 | 

@YetOneOtherGit

"Oui mais c’est tous les 18 mois le doublement"

Au temps pour moi... 🥺

avatar YetOneOtherGit | 

@zoubi2

"Excuse-moi partnaire"

Fan de Johny ?

avatar zoubi2 | 

@YetOneOtherGit

"Fan de Johny ?"

Pas vraiment spécialement, mais je me suis dit "Tiens, je vais voir s'il va relever" 😁. Gagné !.

avatar YetOneOtherGit | 

@zoubi2

" "Tiens, je vais voir s'il va relever""

Une des rares de ses chansons qui ne m’insuporte pas avec évidemment son immense reprise de « If You're Going to San Francisco » de Scott McKenzie 😄🙃😉

https://youtu.be/XTkwx6nE_3I

avatar Amaczing | 

@YetOneOtherGit

Non de Peugeot

avatar man0 | 

@Furious Angel

La loi de Moore dit que la densité de transistor doit doubler tous les 18 mois… Le problème est que maintenant on arrive à l’échelle nanomètrique et bientôt il ne sera plus possible d’augmenter la quantité de transistor… Une solution est la 3D, des transistors les uns sur les autres plutôt que les uns à côté des autres

avatar v1nce29 | 

Que le plus mauvais perde.

avatar YetOneOtherGit | 

@v1nce29

"Que le plus mauvais perde."

Dans le business les plus mauvais produits ne sont pas toujours les perdants et les meilleurs les gagnants, très loin s’en faut 🤑

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

"très loin s’en faut"

C'est ben vrai ça !

avatar pocketalex | 

J'adore ce type d'annonce, on apprend que dans un an et demi, la concurrence va proposer un produit qui sera "peut-être" au niveau de ce qu'a sorti Apple il y a 6 mois ...

avatar pocketalex | 

J'ajoute que si, pas dans un an mais demain matin, un PC sort avec un CPU totalement équivalent à un Silicon M1, la partie ne serait pas pour autant gagnée

Le succès du M1 repose sur 3 piliers, tu en enlèves un, tout s'effondre :

- une puce dont les performances et la consommation poussent les curseurs significativement
- une émulation x86 exceptionnelle
- le suivi des éditeurs et développeurs pour porter rapidement leurs applications sur la nouvelle plateforme

Apple a mis tout le monde par terre (et je l'avoue ... moi le premier) en débarquant avec les deux premiers piliers. Eco-système Apple oblige, le 3e pilier est naturellement présent (sauf à être développeur sur Mac et ne plus vouloir du tout vendre ses Apps)

Sur PC .. c'est pas du tout ça, faut pas croire.

Le CPU miracle ... il existe pas. Point barre. Il n'existe PAS. Le mieux du mieux qu'on a c'est des annonces. Et des annonces pour dans un an / un an et demi.

Bon

L'émulation x86 de Windows 10 Arm, c'est au bord d'être une vaste blague
Mais on peut miser sur le fait que Microsoft va faire évoluer le truc dans le bon sens. En attendant, cela reste une option, et non une certitude

Enfin, cela fait 3 ans que des PC sous Arm sont en vente et personne n'a pris 5 minutes pour porter ses apps dessus. Car dans l'univers PC, c'est pas parce qu'une nouveauté arrive que tout le monde se jette dessus.

-> D'abord les clients attendent que la logithèque soit riche, ensuite ils achètent
-> Et les éditeurs et développeurs, eux ... attendent que les ventes décollent, et ensuite il portent leurs applications

Tout le monde attend tout le monde, et si rien ne se passe dans un délai rapide ... tout le monde se réfugie en masse vers le bon vieux x86 (qui lui, ne vas certainement pas rester les bras croiser à se faire piquer ses pdm... je peux vous l'assurer)

Bref, je l'ai déja dit 1000 fois avant : c'est franchement, mais franchement pas gagné

avatar en chanson | 

@pocketalex

"personne n'a pris 5 minutes pour porter ses apps dessus. "

Adobe, office....ne dis pas personne

avatar debione | 

@Pocketalex:

Perso, il y a encore une année, je me disais que le jour ou mon mbp de 2015 rendrait l'âme, je migrerais sur PC, et me passerais de Logic pour aller sur PT et Live.
Du coup évidement que j'ai regardé attentivement ces nouvelles machines M1, et la je me suis dit: Bon si vraiment les éditeurs de soft de musique font l'effort de porter leurs softs (et leurs ancienne bibliothèque 32b), qu'Apple sorte un truc avec plus que 16 de RAM, je serais peut-être partant (à condition de ne pas dépasser 2,5-3k€ pour 1to/32Go écran minimum 15")...

En fait, je suis stupéfait de voir qu'en musique, c'est un peu le néant absolu. Si mon mac venait à mourrir demain, et vu les engagement que j'ai dans le domaine musical, c'est soit un vieux mac intel, soit aller voir la concurrence.

avatar Maliik | 

@pocketalex

C’est exactement l’analyse que j’en fait.
Et ça c’est sur le papier... autant dire que l’industrie a au minimum 24 mois de retard, et donc dans le monde informatique c’est un écart qui ne sera probablement jamais rattrapé.

Car n’oublions pas qu’Apple avance et avance vite ! 🥳🥳🥳

avatar pat3 | 

@Maliik

"autant dire que l’industrie a au minimum 24 mois de retard, et donc dans le monde informatique c’est un écart qui ne sera probablement jamais rattrapé.
"

Le retard de l’industrie sur l’iPhone a été rattrapé. Celui-là le sera aussi, à plus ou moins brève échéance.

avatar debione | 

Perso j'avais parié sur 3 ans... :) Donc dans 30 mois cela devrait être le cas, à moins que je ne sois pas devin...

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

L’industrie dominante de l’ordinateur individuel n’a pas le couteau sous la gorge, le marché ne va pas massivement se déplacer sur les offres d’Apple.

Faire exister une alternative performante au x64 sous Windows peut sans grand dommage prendre des années.

C’est entre pour ça que l’effondrement d’Intel, que certains fantasmes un peu vite, est très loin d’être certain.

La dynamique bouge en dehors de l’écosystème d’Apple mais la pression économique reste faible.

avatar pocketalex | 

@ YetOneOtherGit

Ah mais tout à fait

Que Apple propose des machines dont sa maitrise technique de bout en bout en fait des modèles à la fois plus agréables à utiliser (MacOS) et à la fois plus puissant et plus autonomome que la concurrence, deux points sur lesquels l'offre Apple ne s'était pas vraiment distinguée jusqu'ici, va surement booster les ventes et la pdm du Mac

Mais ne nous trompons pas, entre les ordinateurs PC qui seront achetés en masse car vendus à 300-400-500€, les ordinateurs PC spécialisés dans un domaines (3D, jeu vidéo, etc), ceux qui veulent Windows car ils ont besoin, ceux qui veulent Windows car ils ont envie, les entreprise, les industries, ceux qui achètent sans savoir, ou sans vouloir savoir, ceux qui achètent ce qu'on leur dit d'acheter, etc, etc ... le PC x86 sous Windows restera quoi qu'il en soit l'essentiel des ventes d'ordinateurs, ça ne changera pas

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

" va surement booster les ventes et la pdm du Mac"

Yep mais sans doute dans des proportions fort raisonnable, si le Mac atteint 10% de PDM ce sera déjà remarquable, à 15% un exploit exceptionnel.

avatar pocketalex | 

@ YetOneOtherGit

"si le Mac atteint 10% de PDM ce sera déjà remarquable, à 15% un exploit exceptionnel"

sachant qu'à 5% de pdm, Apple squatte déja la majorité des bénéfices du marché (et il en sont à 8% aujourd'hui) 🤣

avatar v1nce29 | 

> C’est entre pour ça que l’effondrement d’Intel, que certains fantasmes un peu vite, est très loin d’être certain.

Me casse pas ma VAD.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR