MacBook Air « furtif », un nouveau départ pour l'ultraportable

Stéphane Moussie |

Une connectique minimale pour une finesse maximale, c'est ce qui se dessine pour le nouveau MacBook Air. Depuis près d'un an, des rumeurs de refonte entourent l'ultraportable d'Apple dont le design n'a pas changé depuis 2010.

9to5Mac a dressé hier un portrait détaillé de cette machine avec quelques rendus pour mieux saisir le propos. Sur la fiabilité de 9to5Mac d'abord, il y a peu de doutes à avoir. Le site a divulgué par le passé de nombreuses informations véridiques. TechCrunch dit par ailleurs avoir eu vent de renseignements concordants.

Le MacBook Air 2015 présumé. Cliquer pour agrandir

Il est également important de souligner que le MacBook Air décrit par le site américain n'est pas une version finalisée. Les infos viennent de « sources d'Apple qui ont utilisé plusieurs versions prototypes de l'ordinateur à venir ». L'état d'avancement de ces prototypes n'est pas indiqué, mais au vu de certains détails et de la période de production colportée (premier trimestre), il doit s'agir de versions bien avancées.

Avant d'analyser avec un peu de recul les principales caractéristiques du MacBook « furtif » (il serait surnommé ainsi en interne), un mot aussi sur le timing de l'article de 9to5Mac. Il intervient au milieu du CES, or Apple prend habituellement un malin plaisir à faire parler d'elle pendant cet événement auquel elle ne participe pas. Par exemple, le 7 janvier 2013, la firme de Cupertino annonçait 40 milliards de téléchargements sur l'App Store. Un an plus tard, elle s'enorgueillissait du chiffre d'affaires de 10 milliards de dollars de l'App Store.

D'où cette question, Apple a-t-elle délibérément fait fuiter cette info à 9to5Mac ? Après tout, l'entreprise s'est déjà servie du Wall Street Journal pour faire courir des rumeurs sur l'iPad à quelques jours de sa présentation. Pour le blogueur John Gruber, c'est impossible, Apple « n'aime pas » Mark Gurman de 9to5Mac. Et ce dernier d'assurer qu'il n'a pas choisi le moment de la mise en ligne, il a publié l'info dès qu'il l'a eue.

Quoi qu'il en soit, intéressons-nous maintenant au présumé MacBook Air 2015.

Design

Le MacBook Air actuel est malmené durant ce CES. Asus s'est targué que son Transformer Book Chi soit « plus fin que l'Air », Dell a présenté un XPS dont l'écran est quasiment sans bordure, HP se prévaut d'un écran Retina... Les fabricants de PC montrent qu'ils arrivent enfin à faire mieux qu'Apple — qui a créé la catégorie des ultraportables —, mais c'est sans compter sur la nouvelle génération de MacBook Air qui se trame.

Dell XPS 13 édition 2015. Crédit The Verge
La caméra est placée sous l'écran

Le nouveau MacBook Air aurait un écran de 12", mais il tiendrait dans le volume du modèle 11". Pour cela, les bordures autour de l'écran devraient être largement rognées. Apple ira-t-elle jusqu'à caser la caméra FaceTime sous l'écran, comme le fait Dell avec son XPS 13 ? 9to5Mac ne le précise pas dans le texte, mais fait apparaitre la caméra au-dessus dans un rendu.

Logiquement, la bordure autour du clavier serait aussi réduite. Le clavier occuperait ainsi toute la largeur de la coque... comme le PowerBook 12".

MacBook Air actuel et PowerBook 12". Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Comme d'autres sites, 9to5Mac indique que le trackpad est différent. Un peu plus grand que celui du MacBook Air 11", il toucherait presque le clavier. Surtout, le clic mécanique disparaîtrait. Pas plus de détails pour le moment, mais en fouinant dans les brevets d'Apple, on peut imaginer son substitut — si tant est qu'Apple juge nécessaire d'en mettre un.

Une invention de 2009 décrit un trackpad qui intégrerait des capteurs de pression. Le degré de pression pourrait être mesuré de façon précise. De plus, le brevet prévoit de retourner à l'utilisateur la confirmation de son clic par une vibration ou une petite alerte sonore. Dans le premier cas, une technologie de retour haptique, comme celle utilisée par de nombreux terminaux Android, pourrait être employée. De quoi palier, peut-être, l'absence de clic mécanique.

Toujours au niveau du design, ce futur MacBook Air pourrait arborer une ou des nouvelles couleurs. 9to5Mac évoque sans trop se mouiller du gris sidéral. Il y a quelques mois, une rumeur faisait état d'un possible coloris or et d'autres couleurs en « édition spéciale ».

Processeur

Mark Gurman ne dit pas un mot sur le processeur, mais compte tenu du fait que la machine serait plus mince et n'embarquerait pas de ventilateur (il y aurait seulement quatre grilles pour les haut-parleurs et le dégagement de la chaleur), il fait peu de doute qu'il s'agira d'un Core M.

Core M est une nouvelle gamme de processeurs qui est basée sur l'architecture Broadwell et qui a été spécialement conçue pour les ultraportables et les hybrides. Du fait de leur consommation très faible (Intel annonce un TDP de 4,5 W, mais il peut monter jusqu'à 15 W en Turbo), les Core M permettent de se débarrasser du ventilateur. Si les fabricants de PC sont parvenus à faire des ultrabooks plus fins que le MacBook Air, c'est justement parce qu'ils exploitent ces puces.

Le nouveau 12" à gauche, le 11" actuel à droite.

En revanche, les performances sont en recul. Le HP EliteBook 1020 qui est propulsé par un Core M-5Y71, le plus puissant de la gamme (1,2 GHz, Turbo Boost à 2,9 GHz), fait moins bien qu'un MacBook Air actuel (Core i5 1,4 GHz, Turbo à 2,7 GHz) sur un cœur et surtout sur deux cœurs. Son GPU intégré est aussi moins performant.

Est-ce pour autant un problème ? Pas forcément. Certes, il est toujours dommage de perdre en performances d'une génération à l'autre, mais si l'écart n'est pas trop important, c'est une contrepartie acceptable pour bénéficier d'une machine encore plus compacte.

La question de l'autonomie se pose aussi. Le HP EliteBook 1020 n'est pas non plus un champion en la matière. Il tient environ 7 heures et demie en navigation web, quand le MacBook Air 2014 dépasse sans peine les 10 heures. Un recul de l'autonomie serait dommageable sur une machine aussi mobile que le MacBook Air. Mais on peut compter sur les optimisations logicielles d'OS X pour parvenir à une bonne endurance.

À moins qu'Apple fasse le grand saut vers ARM avec un processeur maison. L'A8X n'est pas loin d'être aussi performant que le MacBook Air actuel (et ne demande pas de ventilateur). Rien ne permet d'étayer concrètement cette supposition, si ce n'est qu'on sait que les développeurs de Cupertino travaillent depuis un moment sur une version ARM d'OS X. Les dernières rumeurs de Mac ARM portaient plutôt sur le Mac mini, mais le MacBook Air est bien la machine qui se prête le plus à cette architecture. Si le Core M paraît plus probable à l'heure actuelle, un processeur ARM n'est pas farfelu non plus (lire : Mac ARM : pas encore une réalité, mais plus un rêve).

Écran

9to5Mac livre des détails sur le futur MacBook Air, comme l'espacement des touches du clavier, mais ne parle à aucun moment d'écran Retina. Est-ce à dire qu'il faudrait se contenter d'un écran « standard » ? Pas selon d'autres rumeurs. Il y a notamment Ming-Chi Kuo, qui a souvent un bon flair, et Re/code, toujours très bien renseigné, qui ont mentionné un nouveau MacBook Air avec écran Retina.

Un coup d'œil aux ultraportables présentés lors du CES permet de voir que les Core M s'accommodent visiblement très bien des écrans très haute définition. Il serait vraiment étonnant (et décevant) que le nouveau portable d'Apple ne s'y mette pas lui aussi.

Connectique

La connectique est sans aucun doute le point qui a fait le plus réagir, et pour cause. On n'ose même pas dire que le MacBook « furtif » contient le strict minimum puisqu'il n'aurait ni MagSafe ni Thunderbolt ni USB classique. Il aurait en tout et pour tout un port jack et un USB Type-C.

Passé l'étonnement, ce dépouillement répond en fait à une certaine logique. D'abord, Apple a un long historique dans l'abandon et l'introduction de connectiques. Le MacBook Air en est d'ailleurs un parfait exemple. Le modèle original sorti en 2008 a abandonné le lecteur SuperDrive, le port Ethernet et le FireWire. Ne restait alors qu'un port jack, un USB 2.0 et un Micro-DVI.

La disparition du lecteur de carte SD (qui n'est déjà pas présent sur le MacBook Air 11") ne devrait gêner qu'une minorité d'utilisateurs. Concernant le Thunderbolt, Apple peut arguer que cette connectique s'adresse avant tout aux professionnels et les rediriger ainsi vers les bien nommés MacBook Pro qui ont du Thunderbolt 2.

On en vient à l'USB. Il n'y en aurait qu'un seul et ce serait un Type-C (celui qui est réversible à l'instar du Lightning). Comme le note The Verge, Apple a participé activement à son élaboration. Après Intel, c'est l'entreprise qui a mis le plus d'ingénieurs (18) sur le projet. Elle a ainsi pu déterminer en partie les spécifications de la norme.

L'USB Type-C peut en fait combler l'absence de Thunderbolt et de MagSafe. En premier lieu, ce connecteur prend en charge l'USB 3.1 qui autorise des débits jusqu'à 10 Gbit/s. C'est autant que le Thunderbolt de première génération qui équipe actuellement le MacBook Air et deux fois plus rapide que l'USB 3.0.

Connecteur USB Type-C. Crédit The Verge

Pas de problème non plus pour la vidéo qui passe actuellement par le port Thunderbolt ; le Type-C dispose d'un mode DisplayPort qui peut faire transiter du 4K (4 096 x 2 160) à 60 Hz. De plus, il est compatible avec les adaptateurs DisplayPort, HDMI, DVI et VGA.

Ce port polyvalent peut également servir pour la recharge. Il est capable de délivrer une puissance de 100 W, largement suffisant pour un MacBook Air qui n'en demande que 45. Et l'USB Type-C est bidirectionnel : un périphérique branché au courant et relié au MacBook via USB est potentiellement capable de charger la batterie de l'ordinateur.

D'aucuns rétorqueront à juste titre que le MagSafe a l'avantage d'être magnétique. Quand on se prend les pieds dans un câble MagSafe, on n'envoie pas valdinguer le portable, ce qui a sauvé plus d'un Mac. Si le port MagSafe tire bien sa révérence (rappelons que les infos de 9to5Mac sont basées sur des prototypes et qu'il peut donc y avoir des changements), alors il faut espérer qu'Apple ait mis au point un nouveau câble aussi astucieux. Ce serait autrement un retour en arrière.

Cette absence de MagSafe réveille d'ailleurs certains fantasmes. Et si le MacBook Air se rechargeait sans fil, sur une sorte de base par exemple ? Intel a annoncé que les ordinateurs portables pourraient se recharger sans fil en 2016. La technologie Rezence (qui va bientôt fusionner avec un concurrent) est capable de recharger un ordinateur demandant jusqu'à 50 W. Peut-être qu'Apple a pris quelques mois d'avance sur le planning comme elle sait si bien le faire. Cela permettrait aussi de ne pas accaparer le seul connecteur USB.

L'hypothèse d'un dock pour le MacBook Air répond d'ailleurs à cette problématique du branchement des périphériques (clavier, disque dur, écran...). Comme avec les dock Thunderbolt du marché, cette station permettrait d'étendre significativement la connectique de l'ultraportable. Sans aller jusqu'à une base, on peut imaginer un chargeur qui comprendrait plusieurs ports USB.

PlugBug, un accessoire pour ajouter un port USB au chargeur Apple

Positionnement et date de sortie

L'arrivée d'un tout nouveau modèle de Mac ne signe pas toujours la fin des versions précédentes. Même s'il n'en a certainement plus pour très longtemps, le MacBook Pro 13" non Retina est bien toujours en vente. Il est probable qu'il se passe la même chose avec le MacBook Air 12". Les MacBook Air 11" et 13", qui sont toujours d'excellentes machines, pourraient rester au catalogue pendant un certain temps. Au niveau du tarif, un positionnement entre le MacBook Air standard et le MacBook Pro, à 1 200 $, est une possibilité.

Quant à la disponibilité, la machine a été pendant un temps pressentie pour la fin 2014, sans succès donc. Un lancement au premier semestre apparaît très crédible. La production commencerait au cours de ce trimestre.

Au centre, le MacBook « furtif »

D'année en année, le MacBook Air et le MacBook Pro se sont rapprochés, notamment car ce dernier a su se faire plus compact. Le MacBook « furtif » devrait réaffirmer le caractère mobile de l'ultraportable — avec comme compromis une connectique chiche. Un nouveau départ en somme.


avatar Albendazole | 

Article qui met l'eau à la bouche.
La disparition de connectique ne me choque pas spécialement en ce qui concerne mon utilisation.
Ce sont plus les performances qui me font un peu peur. Les ralentissements sont déjà un peu plus fréquent sur mon macbook depuis yosemite, espérons que broadwell ne les rende pas plus fréquents et plus gênants.

Pour la disparition du magsafe, qu'est-ce qui empêcherait apple de proposer un port usb de type C aimanté ?

Et malgré la titre du dernier paragraphe, il n'est pas vraiment mentionné de fourchette de sortie. J'imagine mal une présentation en même que le keynote de l'apple watch. Je verrais plus le mois de juin.
L'avenir nous le dira...

avatar Albendazole | 

@Albendazole :
Ah, soit l'article a été complété, soit j'avais une fatigue visuelle sur la fin ;)

avatar Stéphane Moussie | 

@Albendazole : l'article a été rapidement complété en effet. ;-)

avatar Florian Wallez | 

A moins que ce MacBook Air soit un pendant de l'iPad, mais avec clavier.
Un unique port lightning, comme l'iPad qui ferait la recharge et la synchronisation avec un Mac dont il pourrait dépendre ou non, comme l'iPad.
De plus, avec un soc arm, il y a déjà tellement d'applications qui ne demanderaient qu'une petite adaptation pour utiliser clavier et trackpad, qui reprendrait les gestes tactiles de l'iPad.
Et vlan !

avatar Maclowic | 

"De plus, le brevet prévoit de retourner à l'utilisateur la confirmation de son clic par une vibration ou une petite alerte sonore. Dans le premier cas, une technologie de retour haptique, comme celle utilisée par de nombreux terminaux Android, pourrait être employée. De quoi palier, peut-être, l'absence de clic mécanique."
Il y a surtout le petit de l'Apple Watch qui se ferai peu etre und place...?

avatar newger | 

le Dell xps 13 !! outch !! le rêve ! il faut absolument qu'Apple fassent un écran edge to edge pour son air et une finesse maximum pour faire mieux ! Si il y arrive ça va être monstrueux ! mais si comme dit la rumeur il compte mettre un ecran 12 dans un 11 on sera pas encore au edge to edge, j'ose espérer qu'ils vont le faire vu que le design est censé durer qlq années...

avatar fanchig | 

@newger: c'est clair qu'Apple a un peu la pression par rapport au Dell. Soit ils nous étonnent et c'est bingo, soit ça va être une déception...
Je l'attends de pied ferme en tout cas :-)

avatar frobyr | 

Pour moi c'est clair, si y'a pas au moins 2 ports d'USB normal, de Thunderbolt pour le transfert d'écran c'est NEIN! tant pis pour la finesse et le poids; je m'accommodais déjà du PW book12" je fais avec le MBA:))

avatar Pommeduverger | 

@frobyr :
Si tu veux le Thunderbolt tu peux prendre un MacBook Pro de toute façon la différence en terme de taille et d'épaisseur avec le air actuel n'est pas tellement importante.

avatar foxot | 

@Pommeduverger :
Non mais en terme de prix si...

avatar Vaudan | 

"...si ce n'est qu'on sait que les développeurs de Cupertino travaillent depuis un moment sur une version ARM d'OS X. ... mais le MacBook Air est bien la machine qui se prête le plus à cette architecture. ... "

Je ne vois pas trop pourquoi ?

avatar Pierre Hubert | 

Le Macbook Air n'est pas fait pour être puissant mais c'est un ultra-portable qui doit en revanche être endurant et donc peu consommer.
ARM est peu puissant mais très peu gourmand ;)

avatar johnios | 

Ok... on oublie les logiciels compatible alors ? on fait comme pour windows rt ? les limitations logiciels pour arm on en fait quoi ? on s'en moque ?

avatar Mrleblanc101 | 

Et pourquoi pas un MacBook Air 14" qui rentre dans le 13" ?! La ça serait vraiment super !!

avatar MaitreYODA | 

Je trouverais ça décevant de ne proposer qu'un seul port USB. Qui plus est qui servirait de port pour charger le Mac... Comment brancher une clef USB au Mac tout en le rechargeant dans ce cas?

Bref, dans l'ensemble c'est alléchant, mais la connectique à de quoi faire peur!

avatar enzo0511 | 

Pour du Retina, à défaut d'un processeur puissant il faudra vraiment une carte graphique puissante...

avatar PierreBondurant | 

@enzo0511 :
Oui ça risque bien d'être le point faible de cette machine

avatar ErGo_404 | 

Les puces graphiques intégrées sont largement capables de tenir le retina, les constructeurs PCs l'ont bien montré. Après c'est une machine de bureautique hein, pas de jeu ou de calcul 3D/photo.

avatar Chanteloux | 

C'est ridicule, cette course à la minceur. Dans quel but? Oui, pas de ventilateur, plus d'autonomie, oui à l'écran Retina, mais ce désir de créer un MBA anorexique me paraît un non-sens.

avatar xtof1980 | 

@Chanteloux :
Toi tu m'as l'air plutôt du genre iPhone 6 +

avatar Chanteloux | 

@xtof1980 :
Ah non justement pas. Je viens de changer mon 6 pour un 5. Mes petites mains apprécient plus la petitesse d'un téléphone. Par contre je viens de changer mon MBA pour un MacBook Pro régulier: je traine 700 grammes de plus et un paquet de bébelles accessoires en moins.

avatar vincepalmer | 

@Chanteloux :
C'est l'évolution logique des choses.
Prends n'importe quel film ou série d'anticipation, les ordinateurs, tablettes et telephones sont toujours aussi minces que possible, et la plupart du temps dans connectique apparente. C'est vers le léger et le fin que le futur nous mêne, ça a toujours été comme ça dans tous les domaines, et pour y arriver il faut bien commencer quelque part. Sans quoi, on serait toujours avec des briques de 5 kilos dans nos sac à dos.

avatar MaTMaC | 

Une évolution c'est cyclique !
Je prends pour exemple la téléphonie mobile.
Avant l'iphone, Nokia, ancien n°1 mondial, faisait d'année en année des téléphones les plus petits possible et tout le monde en était super content, moi le premier. Ex 5110 => 8310.
Et puis est arrivé l'iPhone. Et d'un coup un gros téléphone est devenu bien plus important qu'un petit téléphone... Et depuis, le grand public plébiscite de grand (mais fins) smartphone. Preuve en est le succès des phablets.

Autre secteur cyclique, la mode.

avatar ErGo_404 | 

On privilégie le fonctionnel, c'est tout.
Les petits téléphones ne faisaient que supprimer les zones inutiles des gros téléphones d'antan. Sur les smartphones, la taille du téléphone influe directement sur la surface utile. Il est logique d'avoir envie de plus grand.
Sur les ordinateurs portables, pourquoi ne pas supprimer ce qui est inutile ?
Je pense qu'il serait sympa d'avoir peut être 2 mm de plus pour une plus grosse batterie, mais sinon, pourquoi ne pas réduire si on peut se le permettre ? C'est toujours ça de moins à porter dans son dos, ce qui est pas mal pour un objet qui a vocation à être transporté.

avatar rikki finefleur | 

Dommage de ne pas avoir au sein de vos pages , un soutien à charlie Hebdo, vos collègues.
Car c'est la liberté que l'on attaque, la liberté de la presse, de la parole.
Et c'est bien difficile dans tant de pays.
Vous avez cette chance ici de pouvoir vous exprimez.
Un soutien à vos collègues et nous lecteurs, à toute l'équipe de charlie Hebdo, honteusement assassinée pour des idées.

avatar matthew3321 | 

@rikki finefleur :
Je me suis fais la même réflexion....

avatar MaitreYODA | 

chanteloux,
Au contraire, cela permet d'avoir une cohésion dans la gamme MacBook. Comme tu as pu le constater, les MacBook Air et Pro 13" sont très très proches. Il était tant de les différencier. Le MacBook Air pour l'ultra mobilité et le MacBook Pro pour la mobilité couplée à la puissance.
Bien que je ne cautionne pas la mesquinerie en terme de connectiques (d'après les rumeurs uniquement) je trouve qu'appelle fait là un choix logique et va dans la bonne direction.

avatar MaitreYODA | 

@MaitreYODA :
*temps
*Apple

avatar diegue | 

J'ai toujours regretté mon tout premier MBA bien plus beau que les "nouveaux", et qui m'a lâché hélas. Mais je ne sais pas si je serais prêt à recommencer l'expérience. Je me tournerais alors peut-être vers un MBPro 13" Retina avec connectique et mini 256 Go.

avatar cham | 

Je n'ose même pas demander si ram et ssd seront soudés ou échangeables...

avatar kitetrip | 

Ah le PowerBook 12 pouces ! Quelle machine !
Regardez la connectique plus que complète :)

avatar C2SC3S | 

De bonnes affaires en perspectives , j'espère , pour la génération actuelle ,dans les mois a venir.

avatar ecosmeri | 

Apple regarde uniquement sont écosystèmes et aujourdhui quel appareil a encore besoin d'etre branché a l'ordinateur? Aucun sauf pour la premiere synchro d'un ibidule. Mais si tu as apple tv, icloud, airdrop, continuité, hand off,.... Tu n'as besoin uniquement d'un cable de recharge pour tes appareil mais pas besoins de les brancher entre eux. Je ne dis pas que je cautionne j'expose juste un point de vue qui peut etre celui de la pomme.

avatar ecosmeri | 

@ecosmeri :
Et si apple nous permettait de faire un vrai cloud avec la timecapsule, meme plus besoin d'avoir un disque dur externe. (Mais c'est pas pret d'arriver il sont tellement content lorsquon leur prend une option a 300 balles pour avoir 256 pauvres petits giga de memoire)

avatar ErGo_404 | 

Il arrive toujours de temps à autres d'utiliser des clés USB, des souris, de vouloir recharger son téléphone, de vouloir brancher un écran, de vouloir vider son appareil photo.
Tant d'usages qui tendent peut être à disparaître, mais qui existeront quand même encore pendant quelques années.
Un seul port, j'y crois moyen, Apple a bien compris que c'était une erreur avec le premier MBA.
Par contre s'il y en a deux, et qu'on recharge l'ordi via l'un des deux ports, ça me paraît jouable. Mais il faudrait se taper l'adaptateur ...

Franchement les autres constructeurs ont réussi à caser un port USB classique dans un ordinateur plus fin que le MBA, ça serait bien la loose si Apple en était incapable.

avatar jul.jules.dada | 

Un ultraportable à l'ère des tablettes....
Même pas encore sortie et cette machine a déjà un côté suranné.
Personnellement j'attends l'IPAD pro avec un finder intégré à iOS (on peut toujours réver).

avatar diegue | 

Il y a longtemps que je désespère d'avoir un jour un finder ! Je croyais que le départ de Jobs permettrait d'en avoir un, mais ce n'est pas le cas. Apple a un côté "borné" : on met un NFC, rien que pour Apple pay et on verrouille pour les autres applis !

avatar ErGo_404 | 

Je ne sais pas dans quel monde tu vis, mais je ne connais personne qui travaille 100% sur tablette. Les fonctionnalités sont bien trop limitées, même en ayant un explorateur de fichiers.

avatar MaTMaC | 

Je rêve un hybride OSX / iOS.
Tu poses la tablette sur un clavier, tu es sur OSX, tu retires la tablette du clavier, tu passes sur iOS...

avatar diegue | 

Ils seront peut-être obligés pour fournir un vrai "+" par rapport à android !

avatar Fumée | 

Processeur de téléphone dans un ordi = connerie du siècle

avatar feefee | 

@Fumée :
...

avatar panbouh | 

J'veux bien que l'évolution veuillent qu'on aille vers la finesse, mais faudrait peux être se calmer la. La finesse ok, mais pas au prix de chose importante en moins. Les MBA et MBP sont déjà extrêmement fin, c'est pas en gagnant 0,2 millimètres et 0,5 grammes contre de la connectique encore importante et des perf qu'on évoluera la dessus. Moi je dis qu'il faut se calmer sur la finesse, et se concentrer sur d'autre technologie en retard, comme la batterie, ou les technologie sans fil...
Après effectivement, la base de rechargement avec la connectique manquante peux justifier le tout, par contre il faudra comprendre le poid de la machine avec cet base... Donc au final on en reviens au même.
Ce mac sera intéressant et sera effectivement dans la game de la mobiliser à condition qu'il y est une base avec des port en plus... Par contre vous aurez beau dire je ne cautionne pas ce design du clavier juste... Moche ><

avatar BeePotato | 

Comme l’a déjà dit MaitreYODA, le MacBook Air tel que décrit par 9to5Mac aurait l’avantage de réintroduire une différente claire et nette entre MacBook Air et MacBook Pro, avec un machin vraiment ultra-ultra-portable d’un côté, et un engin plus encombrant mais plus complet de l’autre.
C’est ce qui me fait trouver cette description crédible.

Quant à l’absence de MagSafe sur ce modèle (si elle se confirme), elle n’annonce peut-être pas la fin généralisée de ce génial connecteur. Il est aussi possible qu’elle soit juste liée au poids de cette machine : avec un Mac trop léger, l’intérêt du MagSafe se perd un peu (voire beaucoup), puisque l’aimant peu offrir suffisamment de résistance pour que la machine vole au lieu de voir le câble se déconnecter (et si on tente de compenser par un aiment plus faible, ça devient vite désagréable à utiliser pour cause de déconnexions intempestives).

avatar bonjour123 | 

En vendant un MacBook Air sans ports conventionnels, Apple distinguerait vraiment le Air du Pro. Une personne n'ayant pas besoin de tout ces ports ira vers un Air, et quelqu'un ayant besoin de HDMI ou thunderbolt ou encore USB 3.0 ira vers un Pro.

Contrairement à en ce moment où le Air et le Pro partagent tout les ports sauf le HDMI, ce sera tout ou rien.

CONNEXION UTILISATEUR