Thunderbird se modernise et intègre le chiffrement de bout en bout

Stéphane Moussie |

Thunderbird, dont l'avenir était pendant un temps incertain, se sent de nouveau pousser des ailes. Grâce à un réinvestissement de Mozilla qui s'est fait attendre, le développement du client mail libre a repris de façon active. La semaine dernière est sortie Thunderbird 78, une mise à jour majeure par plusieurs aspects, avec des notes de version longues comme le bras.

Modernisation de l'interface

L'interface du logiciel a été retouchée à plusieurs endroits. Il n'y a pas de révolution, Thunderbird garde une apparence un peu dépassée, mais les changements sont globalement bénéfiques. Dans la fenêtre de composition d'un courriel, les boutons sont plus espacés. Surtout, on peut enfin mettre plusieurs destinataires à la suite, sur la même ligne, au lieu de multiplier les champs.

Le mode sombre du logiciel a été peaufiné, les icônes de dossiers sont maintenant vectorielles (elles s'adaptent mieux aux écrans Retina et au mode sombre) et pour les nouveaux utilisateurs la fenêtre de configuration de compte est plus accueillante.

L'interface de Thunderbird est comme toujours largement personnalisable. À ce sujet, les thèmes peuvent maintenant être prévisualisés dans le gestionnaire dédié.

Intégration du calendrier, des tâches et du chiffrement de bout en bout

Cette mise à jour est aussi l'occasion d'intégrer pleinement des éléments importants de l'environnement de Thunderbird. Le calendrier Lightning et le gestionnaire de tâches qui prenaient la forme d'extensions font désormais partie intégrante de l'application. Cette intégration va permettre notamment d'améliorer l'interopérabilité du calendrier avec la partie courriel.

Mais le changement le plus significatif est la prise en charge native du chiffrement de bout en bout. Depuis des années, Thunderbird est une solution de choix quand on veut sécuriser sa correspondance en raison de son caractère libre et de son extension Enigmail.

L'application prend maintenant toute la mesure de son rôle en gérant OpenPGP, le système de chiffrement de bout en bout des mails le plus répandu. Ce système est intégré, mais pas encore activé par défaut. Il le sera dans Thunderbird 78.2, prévu dans les prochains mois. Néanmoins, même si Mozilla recommande d'attendre, vous pouvez l'activer dès maintenant en ouvrant l'éditeur de configuration et en mettant la valeur mail.openpgp.enable sur true.

Thunderbird permet alors de créer une paire de clés OpenPGP ou d'en importer une puis d'activer le chiffrement pour les nouveaux messages de son choix. Même si cette intégration rend la sécurisation plus accessible, le procédé reste plus compliqué à gérer dans son ensemble (il faut créer les clés, les renouveler…) que les messageries instantanées où le chiffrement de bout en bout est quasi-transparent pour l'utilisateur.

De nouvelles extensions

Enfin, comme Firefox l'a fait avant lui, Thunderbird passe à un nouveau type d'extensions, les MailExtensions, dérivées des WebExtensions. Cela signifie que les extensions « historiques » basées sur XUL ne sont plus compatibles et doivent être adaptées par leurs développeurs.

C'est pour cette raison, et parce que la gestion d'OpenGPG n'est pas encore finalisée à 100 %, que la mise à jour vers Thunderbird 78 n'est pas encore proposée automatiquement aux utilisateurs de la version 68. Néanmoins, on peut obtenir dès maintenant la dernière mouture sur le site officiel.

L'équipe derrière Thunderbird, maintenant constituée d'une dizaine de personnes, promet d'autres évolutions significatives dans les mois et les années à venir. La feuille de route mentionne une réécriture du carnet d'adresses, une migration vers la nouvelle solution de localisation Fluent et pourquoi pas la prise en charge du protocole JMAP, successeur potentiel à l'IMAP.


avatar nicopulse | 

Thunderbird est un super client de messagerie, merci à sa communauté de développeur.

MAIS il manque plusieurs fonctionnalités à Thunderbird, notamment au niveau du tri automatique des mails : si des dossiers peuvent êtres utilisé avec des règles, cela n'est en rien un équivalent de ce que fait Gmail avec des tag/ labels.

Quelques points à implémenter, selon moi :

1) les tag / label de gmail permettent d'en cumuler plusieurs sur un même mail... ce qui est très pratique.
2) les filtres ne fonctionnent pas avec les tag mais avec les dossiers et font donc disparaitre les mail de la boite de réception contrairement au dossiers de thunderbird : imaginez vous aller consulter 15 dossiers à chaque fois que vous consulter votre boite !
3) enfin le moteur de recherche de Gmail dans les mail est infiniment plus performant en terme de vitesse et d'efficacité... (merci Google).

Alors certes Thunderbird ne pille pas votre vie privée, mais l'usage d'un client mail doit être très performante.

avatar oomu | 

"1) les tag / label de gmail permettent d'en cumuler plusieurs sur un même mail... ce qui est très pratique."

oui mais ce n'est pas une fonctionnalité prévue de IMAP.

D'où le soucis que même si localement Thunderbird peut faire n'importe quoi, la quasi totalité des serveurs IMAP du monde ne le géreront pas , ni google.

L'industrie n'est plus intéressée d'utiliser les extensions de IMAP (qui _existent_ et y en a des super cools) ou de migrer à une évolution standard de IMAP ( on est dans le "web 2.0" : chacun tente de propriétariser ou de ne pas investir dans les services standard)

Thunderbird et autres Outlook du coup convertissent les "libellés" Gmail en "dossier imap" quand on synchronise un compte Google en local.

Gmail n'est pas du imap, il y a une passerelle IMAP avec un comportement non standard, et leur api http rest.

Le Monde est voué au chaos, sauf si un Chevalier des Temps Nouveaux vient se battre pour l'humanité. :)

-
" 2) les tag / label ne font pas disparaitre les mail de la boite de réception contrairement au dossiers de thunderbird : imaginez vous aller consulter 15 dossiers à chaque fois que vous consulter votre boite !"

oui, par contre ça reste difficilement praticable quand on a quelques centaines de milliers de courriers sur plusieurs années d'activité pro.

Même gmail fait péniblement ramer les navigateurs web si on ne cesse de scroller dans autant de courriers.

Il faut tôt ou tard, archiver et faire disparaître de la inbox des courriers, tout comme sur Thunderbird, il vaut mieux ranger dans des dossiers pour qu'il créé une nouvelle mbox (un bon fichier à part), ou comme on créé un PST séparé pour archivage dans Outlook.

Bon, après, de base un compte Google Business met une limite à 30Go, c'est déjà un premier signe qu'il va falloir un peu faire du ménage :)

-
" 3) enfin le moteur de recherche de Gmail dans les mail est infiniment plus performant en terme de vitesse et d'efficacité... (merci Google)."

c'est quand même le cœur de métier de Google ici. Depuis plus de 20 ans.

avatar ET80 | 

@nicopulse

Après il y a les tags de Thunderbird .... pas tout à fait la même chose mais c’est assez pratique. Surtout avec les règles

avatar Lameth | 

Plus qu’a espérer une prise en charge native de protonmail

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

J'ai un iMac et un Macbook. L'absence de moyen simple pour partager la configuration de Thunderbird entre deux ordinateurs est la raison pour laquelle je ne l'utilise plus.

avatar oomu | 

?

vous voulez copier vos réglages de profils thunderbird sur une autre machine ? faire du déploiement de parcs ? ou retrouver vos contacts / calendriers / courriers à l'identique sur plusieurs machines ?

-
documentation sur les profiles de Thunderbird et Firefox. http://kb.mozillazine.org/Sharing_profiles_-_mail

avatar jc7net | 

Bonjour,
C'est possible d'utiliser un compte Hotmail? Car depuis septembre 2019 je n'arrive plus à mon servi avec Mail, malgré une trentaines de messages échangés avec le support microsoft. Dans iPhone oui. très bizarre en tout cas ce bug.

avatar Rosarosarosaem | 

Je ne sais pas, mais ça vaut le coup d'essayer Thunderbird. Il gère très bien les comptes à distance.

Ayant un vieux profil chez Thunderbird, avec des archives de plus de 10 ans (c'est utile parfois), je n'ai jamais eu envie d'utiliser Mail de macOS.

avatar Rosarosarosaem | 

C'est resté mon logiciel de courrier, malgré les annonces précédentes d'abandon du suivi. Il y a toujours régulièrement des mises à jour de sécurité.

La nouvelle me fait donc plaisir, et un peu peur à la fois. Comme avec toutes les mises à jour Mozilla. Quoique l'envie m'est passée, depuis un moment, d'installer des modules complémentaires. Je me contente des fonctions basiques. Ca ne devrait donc, pas trop bouleverser la gestion de mes comptes de courrier. Faudra quand même que je télécharge le fichier de Thunderbird 68, au cas où : Time machine m'a parfois trahi.

@ nicopulse Je ne comprends pas tout ce que vous dites. Je n'ai sans doute pas une utilisation aussi pointue que vous de Gmail. Perso, ce qui m'ennuie avec un serveur Imap comme mon Gmail, c'est qu'un fichier supprimé en ligne, est supprimé aussi en local sur mon ordi. Et je crois que, ce n'est pas désactivable.

Je n'ai pas ce pb avec un serveur Pop comme Yahoo Mail. J'ai eu des ennuis en voulant paramétrer Gmail en Pop, il y a longtemps, si je me souviens bien. Dommage. Je vais essayer ce moteur de recherche Gmail, celui de Thunderbird me satisfait bien, donc je n'y pensais pas.

avatar Rosarosarosaem | 

Ouf ! ca va. Thunderb. 78 amène un nouveau profil. Mais il est possible de récupérer l'ancien, sans problèmes, en le choisissant par défaut dans "Gérer les profils". Une fenêtre s'ouvre pour ça, au premier démarrage. Ca change pas de ce point de vue-là.

avatar ulixe | 

Bof … Tout cela reste bien loin de la qualité et du niveau de clients messagerie tels Tutanota ou ProtonMail : tous deux cryptés … et bien plus encore …
Quand à Gmail, Hotmail … : comment peux-on encore utiliser ces " machins " alors que Google & cie nous pillent/espionnent/vendent de tous les côtés ? …

avatar Calorifix | 

Il faudrait lire l'article avant de commenter. Cette version intègre PGP en natif. Et Tutanota / ProtonMail ne sont pas cryptés, mais chiffrés. Confondre les deux termes montre ta non maitrise du sujet.

CONNEXION UTILISATEUR