Les applications d'Adobe qui ne passeront pas au 64 bits

Stéphane Moussie |

Alors que la sortie de macOS Catalina est imminente, Adobe fait le point sur la compatibilité 64 bits indispensable de ses logiciels. La quasi-totalité des applications est d'ores et déjà 64 bits et tournera donc sur le nouveau système, pourvu que vous utilisiez les dernières versions en date.

Adobe SpeedGrade

En effet, le parcours s'arrêtera à Mojave pour les vieilles moutures 32 bits qui ne sont plus maintenues depuis des années, comme la Creative Suite 6. Adobe pousse de toute façon par tous les moyens ses clients à utiliser des versions récentes de ses programmes.

Pas de souci de compatibilité 64 bits pour les dernières versions d'Acrobat, After Effects, Dreamweaver, Illustrator, Lightroom, Muse, Photoshop, Premiere Pro et bien d'autres. La liste complète est ici.

Adobe Captivate, une solution d'e-learning, n'a pas encore été adaptée à Catalina, mais une mise à jour est prévue d'ici la fin de l'année.

Trois logiciels ne passeront pas au 64 bits : Fuse (création de personnages 3D), pour lequel Adobe recommande à la place Mixamo ; Presenter Video Express (studio vidéo personnel), qui peut être remplacé par Captivate ; et SpeedGrade (étalonnage de couleurs), dont certaines fonctionnalités ont été intégrées à Premiere Pro.

avatar oomu | 

et oui, pour continuer l'aventure des mises à jour de macOs, il faut passer à l'abonnement.

L'abandon du 32b ou de cadres applicatifs pourtant encore fonctionnels par dessus macos ne sont pas dans l'intérêt de l'utilisateur. Ni les "besoins d'Apple" sont plus importants que tout le reste.

avatar geooooooooffrey | 

C'est un oomu plutôt renfrogné qu'on voit à chaque news qui concerne ce sujet... Et ça, j'aime pas.
Faut faire une pétition pour qu'Apple conserve tout ce qu'il faut pour que les toutes vieilles applications pas belles mais qui marchent, ben justement marchent encore demain.

D'ailleurs, je me pose une question : c'est parce que les OS conservent des techno antédiluviennes que les développeurs d'applications ne se font pas chier à migrer sur les techno modernes, ou alors c'est parce que les développeurs d'applications ne se font pas chier à migrer sur les techno modernes que les OS conservent les techno antédiluviennes ?
A cette réponse Apple a tranché.

avatar hirtrey | 

@geooooooooffrey

A part la vidéo, les photos, l’audio, la plupart des applications n’ont aucun intérêt a passer au 64. Et toutes ces applications sont déjà en 64.

Le seul intérêt est pour Apple, pas pour les dev et non plus pour les utilisateurs

avatar geooooooooffrey | 

Je vais me faire un peu l’avocat du diable, mais supprimer ce qui est ancien pour privilégier ce qui est nouveau permet de lutter contre l’immobilisme. Avec les inconvénients que ça entraîne...

avatar hirtrey | 

@geooooooooffrey

Il n’y a pas d’immobilisme à utiliser un logiciel 32 très stable et mis a jour par son éditeur. Pour les petits éditeurs, cela peut être très cher de devoir tout reprendre sans aucun bénéfice surtout à une époque ou plus personne ne veut payer pour une licences ou un abonnement ( mauvaise habitude du a iOS )

Si il y avait un problème technique, je pourrais comprendre, mais rien n’empêche de continuer sur un système 32/64.

avatar geooooooooffrey | 

Je sais bien tout ça, je suis bien placé pour le savoir. Mais on est dans le beau petit monde tout propre Apple, là où les gens qui vont à la WWDC crient Wouuuuuh quand ils apprennent que le prochain macOS s’appellera macOS Pouetpouet. C’est pour mettre des paillettes dans la vie de ces gens là qu’Apple prend les décisions qu’elle prend.

avatar byte_order | 

@geooooooooffrey
> C’est pour mettre des paillettes dans la vie de ces gens là qu’Apple prend les
> décisions qu’elle prend.

Alors qu'il lui suffirait d'offrir chaque année à chaque développeur venant à la WWDC un modèle gratuit de chacun de ses produits. Parce que ça, cela mettrait nettement plus de paillettes dans la vie des gens qui viennent à la WWDC que l'obligation de notariser et d’être compatible avec Catalina, cela fait aucun doute.

Tout comme il ne fait aucun doute qu'elle NE prend PAS les décisions qu'elle prend pour mettre des paillettes dans la vie de ces gens là.

Plutôt pour mettre plus de dollars dans les poches de ses actionnaires.
Et pour ça faut soutenir l'arrivée d'un Mac ARM, qui promet le double combo plateforme 100% proprio - y compris CPU donc - et réduction des coûts de maintenance de macOS.

avatar oomu | 

"C'est un oomu plutôt renfrogné qu'on voit à chaque news qui concerne ce sujet... Et ça, j'aime pas."

c'est que j'ai vu maintes fois ce cliché.

Mon point est le suivant : quelque soit l'affection et roman que vous avez pour une entreprise (et j'en ai pour Apple), cela ne doit en rien vous aveugler sur le seul but qui compte : avoir un ordinateur, une machine, qui fait le boulot dont on a besoin.

Le reste : la nouveauté, le fantasme, la fantasy, les jolies logo, le passif plein de pathos, etc ne sont que des distractions.

il n'y a aucune raison d'adhérer à un discours, qu'il vienne d'Apple ou Microsoft ou autres GOogleux, s'il vous rajoute des coûts ou vous coupe d'outils QUI MARCHENT.

Un ordinateur est fabriqué pour faire un travail, pas pour être un Totem Culturel. (hein ? oui j'ai toujours prévu d'emmener mon PowerMac G4 Cube dans mon mausolée, mais cela n'a aucun rapport).

-
" Faut faire une pétition pour qu'Apple conserve tout ce qu'il faut pour que les toutes vieilles applications pas belles mais qui marchent, ben justement marchent encore demain."

Les pétitions servent à rien. Seul l'abandon d'un outil déficient pour un meilleur outil permet d'améliorer le quotidien de l'utilisateur.

--
"D'ailleurs, je me pose une question : c'est parce que les OS conservent des techno antédiluviennes que les développeurs d'applications ne se font pas chier à migrer sur les techno modernes"

alors oui et non.

D'abord prenons du recul avant de nous laisser dévorer par nos propres fantasmes et geekeries.

En quoi y a t'il un intérêt à ce que des "développeurs migrent sur des technos modernes" ?
Qu'est-ce que cela nous apporte à nous ? Pourquoi on devrait en avoir à foutre ?
- y a t'il un gain en prix ?
- y a t'il un gain en performance ?
- y a t'il un gain fonctionnel ?

Des fois oui : Effectivement Cocoa est meilleur que Carbon. Mais des fois non: nombre d'applications 32b n'ont pas besoin d'être 64b pour améliorer le quotidien de leurs UTILISATEURS (l'être Suprême Qui Est Plus Important que le Bonheur de l'Ingénieur).

Attention ! Oui, une app 64b profite grandement de l'espace étendu de mémoire pour fonctionner. C'est intéressant pour des applications traitant beaucoup de données.
Mais on a pas d'urgence d'emmerder les acheteurs avec ça.

, ou alors c'est parce que les développeurs d'applications ne se font pas chier à migrer sur les techno modernes que les OS conservent les techno antédiluviennes ?

- Pourquoi voulez vous mordicus "migrer" ?

Y a pléthores de fondations antiques dans les systèmes d'exploitations qui marchent de feu de dieu ! Vous voulez virer les piles TCP/IP parce que c'est trop ringard les réseaux IP ?

Où s'arrête votre Lubie et où commence votre souhait Progrès ?

- C'est faux de poser la question de manière binaire.

Les développeurs ont migré vers cocoa ou autre nouveauté d'Apple par envie aussi de faire un coup marketing :
nombre d'apps sont réécrite pour pouvoir dire sur le site web "nouvo, réécrite en + mieux, comme à la télé..heu comme par Apple"

Ainsi on a vu des clients FTP, des éditeurs textes etc être réécrits en "moderne" juste pour justifier une nouvelle licence, un coup de peinture pour être dans les "nouveaux canon" d'Apple et hop.

Ses développeurs n'étaient pas forcés par Apple, ils pouvaient encore vendre leur app basée Carbon ou 32b à l'époque, sans soucis. Mais ils ont pourtant fait le saut, par envie d'utilsier de nouveaux outils, pour rationnaliser ou pour justifier une nouveauté à leurs clients.

à l'inverse, quand Apple supprime une compatibilité, certains développeurs voient que les coûts dépassent le gain, et abandonne le mac.
Cela rend le Mac moins "flexible", moins intéressant, et on peut être motivés de sauter à Windows où là, y a un choix délirant.

C'est cool les apps réécrites avec la Mode Du Jour, c'est chouette, le Geeky Oomu aime ses nouveaux jouets. Mais ne soyez pas dupes ! Ce n'est pas toujours un gain concret.

-
Arrêtez de vivre dans un univers Absolutiste !

quand Apple a planté Flash (via ios) c'était une sage décision :

- flash en tant que plateforme applicative était médiocre (lourd, mal fagotée, mauvaise accessibilité, etc) et aurait concentré trop d'influence dans le seul Adobe.
- Apple veut éviter de récréer la situation des années 80/90s où sa propre plateforme (macos) était dépendant d'outils de développements et bibliothèques écrites par d'AUTRES entreprises, voir des concurrents, ce qui forçait Apple a suivre le planning de ses propres concurrents.
Steve Jobs avait raison : il fallait empêcher ios d'être dépendant de Flash.

Mais parfois, Apple a TORT, complètement TORT. Même si la décision prise vous semble être très proche.

Ne vivez pas d'absolu : virer des "vieux frameworks", parfois c'est nécessaire et salutaire, parfois NAON ! Réfléchissez aux conséquences.

En l'occurence, ici, pour le cas du jour, le 32b, Apple va trop vite, elle le fait pour SON intérêt, cela n'apporte aucun gain à ses CLIENTS et provoque une succession de soit abandon de mises à jour de macos, soit de nouveaux coûts.

Je suis désolé, mais je ne comprends pas l'intérêt pour des crocodiles d'aller chez le tanneur.

Vous n'y gagnez rien.

Apple aurait du attendre soit :
- une impasse technique
- intel abandonne complètement x86 dans ses processeurs
- le saut à ARM (là aussi je doute de l'intérêt pour les consommateurs. Il reste à me prouver un gain substantiel en autonomie avec un cpu arm équivalent à un i7)
- fournir des outils efficaces pour motiver les développeurs

Microsoft, pour toute son Abomination, fait un meilleur travail sur ce terrain. Elle est beaucoup plus à l'écoute des développeurs (Monkey boy hurlant développeur, c'est pas un vain mot) et permet aux gens de rentabiliser leurs achats beaucoup plus longtemps. On peut cracher sur la complexité de Windows comme le Oomu le fait chaque matin, n'empêche qu'en terme de performances brutes, ça n'a pas handicapé Windows de maintenir la compatibilité avec Win32 (en mode XP, voir w95 !). Comparons Direct3D, les perfs de partage de fichiers, Remote Desktop, etc avec leur équivalent Mac.

conclusion : demandez vous si les choix d'Apple ont amélioré VOTRE quotidien avant de valider Apple.

avatar Edenpulse | 

"En l'occurence, ici, pour le cas du jour, le 32b, Apple va trop vite"
Donc 8 ans c'est "trop vite"? Ça fait donc 7 versions majeures d'OS qu'Apple à entamé cette transition, et c'est trop rapide? S'il te plait...
Au bout d'un moment il faut juste prendre une décision un peu radicale pour pousser le changement, sinon rien ne changerait ni n'évoluerais jamais, parce que "ça marche, pourquoi changer?" On se retrouverait encore aujourd'hui avec de l'USB2 (ben oui... ça marche quoi...)

Beaucoup de tes points font sens, c'est vrai. Mais tu ne sais pas non plus ce qu'Apple à prévu dans le futur. C'est une conduite du changement qui fera peut-être sens dans le futur (ou pas hein, c'est vrai)
Ne serait-ce effectivement pour proposer des mac sous ARM 64 bits et ne pas se retrouver sans une majorité d'applications qui ne fonctionnent juste pas.
Et je pense personnellement que si on enlevait la couche d'émulation 32 bits aux processeurs actuels (qui consomme du coup des ressources hein...) ils ne s'en porteraient certainement que bien mieux et tourneraient plus efficacement.
Personnellement, je n'ai par exemple aucune application 32 bits sur ma machine...(et j'en ai un paquet)

Personnellement, je me dis que si un développeur de logiciel ne maintient pas techniquement à jour son logiciel avec des technos récentes et ne s'adapte pas régulièrement, le logiciel (et le code sous-jacent) me laisserait douteux et perplexe quant à sa qualité.
Ben oui... si un logiciel qui gère mes mots de passe est encore sur de la vieille techno obsolète et plus supportée (ou en passe d'être deprecated), que dois-je penser de la sécurité de celui-ci?

"fournir des outils efficaces pour motiver les développeurs"
Sous Catalina, si tu as suivi, maintenant il va être possible de porter rapidement des apps iOS et iPad. Catalyst expliquant certainement une grande partie de passage définitif au 64bits

Microsoft fait ça tellement bien que leur OS n'as plus aucune cohérence et ont le plus grand mal à évoluer. Et pour avoir testé la compatibilité de vieux logiciels sur windows... je te jure qu'elle est plus que bancale. Pas pour rien que la plupart les font tourner dans des VM.

Comme disait Ford lorsqu'il à crée la voiture: "si on écoutait les gens, ils auraient demandé des chevaux plus rapides"
Alors oui, desfois c'est brutal et injustifié, mais quand on prévient 8 ans avant...

avatar oomu | 

je ne suis pas clair.

- On se FOUT DU CHANGEMENT !

Le "changement" n'est qu'un MOT VIDE DE SENS (une "lubie", une "marotte" de geek, c'est à dire : de gens qui aiment la technologie pour elle même et non pour son but : de la Superficialité) !

Changement sans Progrès n'est que Distraction !

Apple a donné du temps aux DEVELOPPEURS ! PAS aux UTILISATEURS.

J'essaie de parler que l'intérêt des INGENIEURS (moi, les développeurs, Apple) n'est PAS l'intérêt des UTILISATEURS (ceux qui paient)

Virer le code 32 d'un OS n'aide EN RIEN les UTILISATEURS. Cela aide les OOMUS (les ingénieurs informatique, les développeurs qqui veulent un zoli code tout mignon, et les éditeurs comme Apple qui veulent moins de frais)

Pourquoi voulez vous aider les Oomus, les Ingénieurs et les Editeurs ? On les PAIE pour un BOULOT ! Pas pour qu'ils mégotent, pas pour qu'ils nous inventent des FRAIS!

-
Votre exemple de usb 2 est mal choisi.

USB 3.1gen2 en usb-c est rétro compatible USB 2 !

Même le connecteur usb-c ne vous jette pas dans le néant et le vide du rachat : un simple adaptateur permet de brancher à son bon vieux clavier usb _2_ !

ne me vomissez pas des "slogans", vomissez moi du progrès.

-
Rien ne prouve que virer d'un processeur la gestion 32b améliorerait son fonctionnement et accélérerait le 64b

Les processeurs intels modernes sont des bêtes sacrément complexes et puissantes qui interprètent un code assembleur et le transforme en micro-code, cela permet la flexibilité d'introduire progressivement de nouvelles fonctionnalités (MMX, SSE2, SSE3..etc) sans tout jeter par la fenêtre et tout foutre en l'air

En clair : virer une des apis d'un cpu intel ne va pas signifie une simplification donnant des perfs de ouf ! On n'en sait rien.

Et de toute façon, c'est pas encore à l'ordre du jour.

-
apple est nulle
intel est excellente

j'explique:

Intel a abandonné les antiques spécifiques AT. On ne peut plus faire un "Pc IBM Compatible" actuellement avec les solutions intel.

Avez vous entendu des gens pleurer sur des forumes ? des Oomus foufous en mode vieux cons ?

noooon

parce qu'intel a attendu que la quasi totalité de ses clients en ait plus rien à foutre et a été très prudent dans son calendrier.

-
encore une fois: les 8 ans d'Apple c'est bon pour les développeurs !

Or l'intérêt ou planning des développeurs ne concernent PAS les Utilisateurs.

Les utilisateurs paient
Les développeurs en font un commerce.

Deux mondes à la fois dépendants et antagonistes.

La suppresion du code 32b n'aide en rien, ni cela permet d'améliorer le noyau, ni cela était necessaire, ni cela est comparable à USB (justement USB prouve le contraire : on peut évoluer sans emmerder ses acheteurs).

-
"Microsoft fait ça tellement bien que leur OS n'as plus aucune cohérence et ont le plus grand mal à évoluer. Et pour avoir testé la compatibilité de vieux logiciels sur windows... je te jure qu'elle est plus que bancale. Pas pour rien que la plupart les font tourner dans des VM."

Wndows n'a jamais eu de cohérence. Windows 2 était déjà un bordel. Win95 était un bricolage.

Donc la "cohérence" n'est pas le soucis.

Windows n'a jamais eu de soucis pour ajouter trucs sur trucs sur trucs, tout en réussissant à faire sa révolution pour atteindre de bonnes performances sans tout abandonner.

Microsoft a régulièrement annoncé des ruptures ET DES SOLUTIONS !

Votre vielle app est obsolète ? boh bon y a le mode rétro-compatibiltié de windows qui va se forcer à lancer votre vieux code

votre vielle app est vraiment toute pourrie ? boh, ok, y a la fonction qui va activer l'émulation des vielles libs

votre vielle app est vraiment TRES MOISIE ?! boh ok, y a carrément la personnalité win32 à l'ancienne pour virtualiser votre vieux bouzins !

Alors, oui, le Monde n'est pas parfait. Oui y a des cas difficiles. Mais microsoft propose des SOLUTIONS AUX GENS.

Et attention hein, dans un autre sujet je vomis sur Microsoft (le coup de tenter d'imposer QUE des comptes en ligne et cacher les comptes locaux).

Mais il faut admettre une chose simple et claire :

virer des libs n'aide pas
virer des libs n'est pas obligatoire
Microsoft y a arrive, et cela permet aux gens de rentabiliser à mort leur achats
Microsoft l'a fait, au prix d'un windows délirant, mais ça marche. Et Windows arrive à être + performants que macOs sur bien des domaines.

Ma conclusion est:

Apple emmerde son monde
Apple a l'ingénierie et les moyens de faire mieux pour ses clients.

VOUS, vous personnellement, l'internaute que je connais précisément, vous exactement vous, ne gagnez rien à ce que Mojave n'intègre plus les libs 32b qui marcheraient encore sur intel (et amd par ailleurs).

-
Si un jour Apple sort des macs arm, elle pourrait annoncer à ce moment :

"effectivement, ça y est c'st la fin des app 32b. et le début de la fin des apps 64b intel qui passeront par un émulateur bouffeur de perfs. Les apps bonnes citoyennes de l'app store profiteront d'une recompilation vers arm quasi indolore"

Ceci serait acceptable.

Ceci serait un Apple qui a pris sur elle de tenir le plus longtemps possible.

Mais j'insiste : virer aujourd'hui est une décision Arbitraire. Elle n'est pas dans l'intérêt des Utilisateurs.

avatar byte_order | 

@Edenpulse
> Au bout d'un moment il faut juste prendre une décision un peu radicale pour pousser
> le changement, sinon rien ne changerait ni n'évoluerais jamais, parce que "ça marche,
> pourquoi changer?" On se retrouverait encore aujourd'hui avec de l'USB2 (ben oui...
> ça marche quoi...)

Etrange exemple, alors que justement l'USB en est maintenant à l'USB 3.2.
Alors que Apple ne l'a toujours pas embrasser pour ses iPhones, c'est assez paradoxal d'utiliser cet exemple.

Par ailleurs, merci de ne pas confondre "changement" avec "progrès".
Le premier arrive tout le temps, le second *uniquement* si après bilan la situation est globale meilleure qu'avant.
Le changement n'est pas un synonyme de progrès, cela n'a rien d'automatique, malgré ce que le marketing - y compris politique - arrive petit à petit à faire croire.

C'est pas une question de "ça marche, pourquoi changer?", c'est une question "le retrait n'apporte rien de plus, pourquoi changer ?".
Evidemment, c'est selon votre intérêt personnel. Si vous êtes actionnaire d'Apple, réduire les coûts de maintenance tout en préparant à moindre frais la migration vers une archi ARM qui permettra une plus grosse marge encore, cela apporte quelque chose de plus, c'est certain.

Mais ici, on est plutôt des utilisateurs (ou ex-) de Mac. Pas vous ?

> je pense personnellement que si on enlevait la couche d'émulation 32 bits aux processeurs
> actuels (qui consomme du coup des ressources hein...) ils ne s'en porteraient
> certainement que bien mieux et tourneraient plus efficacement.

Y'a pas de couche d'émulation 32 bits. Un CPU 64bits sait nativement faire du 32bits aussi. Et même du 16bits, voir, éventuellement, du 8bits. Il suffit juste de n'utiliser que les N premier bits d'un registre ou bus interne qui, lui, est en 64 bits *max*.

Côté conso, pour des algos 32bits qui gèrent par eux-même des capacités propres à l'adressage mémoire en 64 bits, à la limite oui y'a plus de consommation, mais comme ce type d'applications est justement celui qui a tout intérêt (pour virer ce code et donc le cout de sa maintenant) de migrer en 64 bits, c'est déjà fait depuis longtemps. Parce que cela apporte un changement *positif*, et pas qu'à Apple.

Pour le reste, non, un code qui n'a pas besoin de plus de 32 bits pour ce qu'il fait ne consomme pas plus parce qu'il est en 32bits.
Le CPU n'a pas un "mode" 32 ou 64, hein. C'est juste qu'il sait exécuter des commandes dont les données peuvent être codées jusqu'à 64 bits, rien de plus. Si c'est juste codé en 32 bits, cela le ralenti pas pour autant, faut pas croire.

J'ignore d'où vous tirez cette croyance.

> Personnellement, je me dis que si un développeur de logiciel ne maintient pas techniquement à jour son logiciel avec des technos récentes et ne s'adapte pas
> régulièrement, le logiciel (et le code sous-jacent) me laisserait douteux et perplexe
> quant à sa qualité.

Perso, je suis plus rassuré de savoir que du vieux code qui tourne dans des banques, des assurances, des centrales nucléaires, des transporteurs aériens, ferroviaires, ne soit pas mis à jour à chaque injonction d'un fabricant de matos. Etant développeur moi même, je sais d'expérience qu'il vaut mieux un vieux code stable qu'un code tout scintillant de nouveauté mais dont on ignore s'il n'introduit pas de régression.

> Microsoft fait ça tellement bien que leur OS n'as plus aucune cohérence et ont le plus
> grand mal à évoluer.

On en reparlera quand macOS saura géré un stylet, plusieurs écrans tactiles, des dockers, OpenGL, Vulkan, CUDA, une infinité de périphériques comparée à ce que supporte macOS (NVidia, au hasard...).

> Comme disait Ford lorsqu'il à crée la voiture: "si on écoutait les gens, ils auraient
> demandé des chevaux plus rapides"

Il a dit aussi : "Les gens peuvent choisir n'importe quelle couleur pour la Ford T, du moment que c'est noir."

Par ailleurs, Henry Ford n'a pas créé *la* voiture. Il a créé l'industrialisation de la production de voiture. Et si cela l'a rendu riche, c'est pas le plus gros progrès de l'humanité. Il suffit de regarder l'état de la planète 100 ans plus tard.

Un changement qui fait sens, nul besoin de l'imposer, il est embrassé spontanément et massivement. Le remplacement des disquettes par des clés USB, par exemple. C'est pas le bus USB qui a convertit les gens, mais le fait d'avoir l'équivalent de 100 disquettes dans un truc de la taille d'un briquet, en plus véloce. Et c'est pas l'iMac qui a lancé le boom des clés USB et donc de l'USB, mais le support de l'USB dans les PCs, poussé par le chipset d'Intel l'intégrant d'office.

Un changement qu'on est obligé de forcé, c'est toujours la preuve qu'il n'est pas auto-suffisant pour se justifier.

avatar geooooooooffrey | 

Moi je ne valide rien du tout.
Je n'utilise pas de Macs dans mon cadre professionnel, et dans le cadre personnel les choix d'Apple ne détériorent pas mon quotidien.

"- le saut à ARM"

Je pense que mine de rien c'est un point essentiel. Je suis convaincu que c'est ce qui va arriver. Pour les utilisateurs on va avancer une meilleure autonomie (à prouver à performances égales je suis d'accord), et pour les dev des plateformes vraiment unifiées, mais pour des usages différents. Là on est dans une phase de transition avec Catalyst et l'abandon du support des apps 32 bits, c'est évident que ça n'a pas vocation à durer. Dans les entrailles, on aura les mêmes choses dans un Mac, un iPad, un iPhone ou même une Apple Watch, dimensionné différemment. Et par "même chose", je parle de types de processeurs.
Et ce qui passait dans la moulinette Intel ne passera pas dans la moulinette ARM, d'où la nécessité de faire table rase du passé. Plutôt que de sortir trop tôt un Mac ARM compatible avec rien, on rend les Mac actuels compatibles avec moins, pour inciter à le rendre compatible avec plus, et puis le jour où suffisamment sont prêts (= écrits avec les technologies voulues par Apple = Swift) : PAF ! ARM. Il ne restera qu'à recompiler et le passage Intel -> ARM sera fait.

Qu'est-ce qu'on va y gagner concrètement ? Rien. A court terme en tout cas. A long terme (c'est le pari à prendre) c'est qu'il n'y ait plus de devs iPad, ou Mac, mais que des devs Apple. Là encore de manière brute on y gagne rien sauf si cela se traduit par des développements qui arrivent à mieux s'adapter aux évolutions technologiques (entendre à moindre coûts financiers et temporels) et donc des applications moins susceptibles de ne plus fonctionner suite à une maj de l'OS.

Après, je suis pas dans la tête des gars d'Apple, peut-être qu'en réalité ils naviguent à vue et qu'ils foncent tête baissée et qu'un jour ils vont passer à ARM, les développements ne se feront que par un tout nouveau langage, sur une architecture uniquement 128 bits et que les interfaces devront forcément être en javanais.

avatar Dimemas | 

parfois j'ai l'impression qu'ils naviguent à vue .. j'espère avoir tort ...

avatar Dimemas | 

amen oomu !

avatar bugman23 | 

Ce qui me dérange le plus c’est pas trop le passage au 64 bits c’est surtout l’abandon d’opengl sur Lightroom par exemple au profit de métal, j’ai mon mid 2010 qui tourne comme une horloge et pas trop le budget pour changer :/

avatar KorE | 

@bugman23

Ça change tant que ça ?

Mon MacBook Pro 2009 n’est pas compatible avec l’accélération matérielle, alors effectivement il faut être patient mais ça reste utilisable.

avatar bugman23 | 

@KorE

Je suis un gros utilisateur de lightroom je crois que pour le moment il gère encore OpenGL mais visiblement plus pour longtemps, après je ne sais pas trop l’influence que cela va avoir sur le produit.

avatar oomu | 

l'accélération via opengl change drastiquement les performances d'une application.

avatar Edenpulse | 

Au bout d'un moment faut aussi évoluer. La transition vers le full 64 bits à été annoncée depuis macOS 10.7 Snow Leopard. Donc 7/8 ans. Utiliser Catalina avec des logiciels complètement obsolètes datant d'il y a quasiment une décennie est une belle abération (et qu'on vienne pas me dire que CS3/5/6 est mieux que CC... c'est juste faux, autant en terme de perfs que de features, bugs...)
Et surtout pour des applications de ce type, le 64 bits est une très bonne chose.
A vous entendre, il faudrait que surtout jamais rien ne change parce que 4 personnes bruyantes et râlantes utilisent encore des vieux trucs périmés. 8 ans c'est pas assez pour évoluer? Il vous faut quoi? 20 ans et les gens râleraient encore...
Concernant l'abonnement, si ça ne te convient pas, des alternatives (Affinity par exemple..) existent.
Je n'ai jamais entendu un seul utilisateur professionnel (je parle de quelqu'un qui utilise ces logiciels dans un cadre professionnel/pour gagner sa vie) râler quant à ce mode de paiement, qui est avantageux sur beaucoup de points.
Par contre, qu'est ce qu'on entends ceux qui utilisent ces applications 3 fois dans le mois.

avatar anonx | 

@Edenpulse

Les prix stratosphériques et les claviers papillons c’était prévu aussi? 🤪

Encore 4 ans... et un illuminé lâchera comme commentaire que les claviers c’est de la merde et que ça faut un moment que vous devriez être au courant 😂

avatar roccoyop | 

@anonx

Il y a bien un illuminé en 1981 qui a dit que 640 Ko de mémoire devaient suffit à tout le monde...

avatar roccoyop | 

@anonx

Il y a bien un illuminé en 1981 qui a dit que 640 Ko de mémoire devaient suffit à tout le monde...

avatar fornorst | 

@roccoyop

L’illuminé qui a réussi à démocratiser l’informatique personnelle ? Et je crois par ailleurs que la citation de cet illustre illuminé a été très largement déformée ;)

avatar pocketalex | 

"Il y a bien un illuminé en 1981 qui a dit que 640 Ko de mémoire devaient suffit à tout le monde..."

Bill Gates ? mais il avait 400% raison sur ce point

avatar sinbad21 | 

Bof, vous voyez la différence entre un logiciels 32 bits et un 64 bits vous ? À l'utilisation aucune, la preuve on est obligé d'aller dans les infos "à propos de ce Mac" pour savoir lesquels sont en 32 bits et lesquels sont en 64 bits.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR