Catalina : un renouveau logiciel pour le Mac ?

Christophe Laporte |

En toute logique, Apple devrait sortir macOS Catalina la semaine prochaine. Le puzzle se met progressivement en place : la GM est disponible, Apple Arcade a ouvert ses portes sur Mac, les premières apps pour macOS 10.15 ont été validées… Bref, sauf mauvaise surprise, le successeur de macOS Mojave devrait faire son apparition dans les réglages du système dans quelques jours…

Cette version ressemble aux précédentes : les nouveautés ne sautent pas forcément à la figure (cela n’empêche pas certaines d’entre elles d’être très appréciables), mais c’est dans les profondeurs du système qu’Apple poursuit ses grands travaux.

Pour l’utilisateur lambda, l’une des « nouveautés désagréables » de cette version, c’est l’abandon du 32 bits. Les développeurs n’auront pas ou peu d’excuses, Apple les ayant invités à se préparer à ce grand changement il y a plus d’un an (lire : macOS Mojave, dernière version compatible avec les apps 32 bits).

Cela ne fait pas de doute : certaines apps vont définitivement nous quitter. La plus emblématique peut-être, c’est DragThing, ce fabuleux lanceur qui a connu sa période de gloire avant la sortie de Mac OS X. L’arrivée du Dock avait fait perdre pas mal d’intérêt à cette application, mais elle conservait sa petite communauté de fans.

Son développeur, James Thomson, avait entretenu son application a minima ces dernières années. Écrite en Carbon 32 bits, elle aurait dû être entièrement réécrite pour macOS 10.15. L’enjeu n’en valait pas la chandelle pour le développeur qui avait annoncé sa décision d’en rester là en septembre de l’année dernière. Des apps qui ont vécu quasiment un quart de siècle comme DragThing, il y en a très peu (lire : DragThing ne survivra pas au passage à 64 bits) .

Voilà à quoi ressemblait DragThing en 2000 !

Si certaines apps disparaissent en douceur et sans fracas de la logithèque Mac, d’autres claquent la porte avec fracas. C’est le cas par exemple de TurtleSoft, qui édite Goldenseal, un logiciel de gestion pour l’entreprise. Sur son blog, l’éditeur a indiqué qu’il arrêtait les frais. L'équipe de TurtleSoft travaille sur une toute nouvelle version de son application depuis maintenant près de trois ans. Mais Dennis Kolva explique qu’il est encore loin du compte. Il y en a quasiment pour encore un an de travail.

L’idée initiale était d’être prêt pour le passage au 64-bits, un objectif raté dans les grandes longueurs. L’éditeur affirme pourtant s’être donné les moyens de réussir. Cela fait deux ans qu’ils n’ont pas fait évoluer l’application Windows, qui représente pourtant deux tiers des ventes. TurtleSoft va par conséquent mettre le paquet sur Windows et en rester là sur Mac.

Sur une liste de discussion rassemblant des développeurs et hébergée par Apple, une autre responsable de TurtleSoft met les pieds dans le plat et relance les grands débats d’antan. Faisant part de la décision de son employeur, Casey McDermott indique que Microsoft a toujours fait un meilleur travail en ce qui concerne la compatibilité. Sous Windows, Goldenseal n’a nécessité aucun travail d’adaptation depuis 2000. Et l’éditeur estime qu’il lui faudra moins d’un an pour passer au 64 bits sur Windows et proposer une meilleure interface. Vu l’interface du logiciel, il y a du boulot (comme pour la plupart des logiciels de gestion d’entreprises qui sont une honte par rapport à ce que l’on peut faire en 2019) !

Contrairement à DragThing, cette capture ne date pas des années 2000 !

Les applications qui ne passeront pas sur Catalina, viennent de développeurs qui ont maintenu ces dernières années leurs applications à l’économie et qui n’ont pas ou peu pris en compte les messages d’Apple lors des dernières WWDC. Et de ce point de vue, ces applications pour la plupart n’étaient pas de « très bons citoyens » sur Mac.

Catalina devrait apporter un nouveau souffle à la logithèque sur Mac. Avec Catalyst, toute une génération de développeurs qui a découvert Apple à travers iOS, vont se pencher sur le Mac pour la première fois.

Un exemple parmi tant d’autres : le gestionnaire de tâches Planny fera son apparition sur Mac dès que Catalina sera disponible au téléchargement.

Ces nouvelles apps comme les anciennes auront toutefois un point commun : celui de ne pas être tout à fait des apps avec un look & feel totalement irréprochable. Les bêta-testeurs de Catalina ont pu s’en rendre compte avec les nouvelles apps d’Apple. La nouvelle application Rappels est par exemple très bien. Mais au niveau de la finition, il lui manque ces petites choses qui font le charme d’une app Mac. Reste à savoir si les utilisateurs s’en émouvront.

Après il ne faut pas aussi perdre de vue que Catalyst n’est qu’un premier pas pour rapprocher le Mac de l’écosystème iOS. De ce point de vue, SwiftUI est autrement plus prometteur, mais il nécessitera aussi beaucoup plus de travail (lire : Catalyst aujourd’hui, SwiftUI demain, Apple prépare le futur des interfaces).

À un degré moindre, Apple connait depuis quelques années les mêmes problèmes que Microsoft avec Windows à savoir de plus en plus d’utilisateurs qui rechignent à installer le dernier macOS. Est-ce que l’arrivée de jeux via Apple Arcade et de nouvelles applications grâce à Catalyst permettra d’inverser la tendance ? Rien n’est moins sûr…

avatar N3scub0y | 

La guerre dans les commentaires approche.

avatar oomu | 

C'est pas ma guerre colonel !!!

avatar MacGyver | 

normal que les macusers veuillent pas mettre jour, Apple nous vends des machines au disque dur anemique genre 128 Go et faut payer tres chers pour avoir plus

et la boom, ils nous passent le system de 32 a 64 bits, du coup, on perds la moitié de la place pour la meme chose ce qui pousse a la depense
(et c'est sans compter la place prise toutes leurs emojis ou faudrait un nuancier pour mettre celle qui correspond a la couleur de peau a la personne a qui on ecrit sous peine de crise diplomatique)

non franchement,

J. Rambo

avatar romainB84 | 

@N3scub0y

🍿🍿 tu en veux un peu? 😁

avatar N3scub0y | 

@romainB84

Merci 🍿.
Installe toi. 🛋

avatar romainB84 | 
avatar Dimemas | 

quelle intellligence mon colonel !

avatar zarghol | 

@N3scub0y

Il reste un peu de place ? 🍻

avatar N3scub0y | 

@zarghol

On va se serrer comme les applications d’un iPhone 16Go, ça va le faire.

avatar romainB84 | 

@zarghol

Mais ouiiiii t’inquiète !
Et puis ce qui est bien, c’est que, au pire, y aura plein d’autres séances pour se peter le ventre de pop corn 😁😁

avatar raoolito | 

j’en prend avec si vous le permettez 🍿🥤

avatar romainB84 | 

@raoolito

Maiiiiiiis ouiiiii !!! T’inquiète 😁

avatar mk3d | 

@N3scub0y
Dingue le tiens!

avatar franck92310 | 

Qui le sorte déjà après on verra !!!

avatar iVador | 

Les développeurs ont été prévenus depuis bien longtemps de l’abandon du 32 bits. Pas d’excuse !
Pour ma part je tourne sur la GM sur MBA 2019 et un gros problème de freeze avec Photos (photothèque sur disque externe), sinon RAS

avatar clem21000 | 

@iVador

avatar max351 | 

@iVador

Photos est une plaie. Je l'ai aussi sur mon NAS et ça fonctionne correctement 1 fois sur 3. D'ailleurs, j'ai lu quelque part sur le site d'Apple que Photos ne devaient pas être installé sur un disque externe...

avatar switch | 

@iVador : Avoir des photothèques sur un NAS, c'est la pire façon qui soit de stocker des photos.
Il est beaucoup plus efficace de les garder "indépendantes" et renommées (ISO 8601) et stockées (par dates de prise de vue) dans de simples dossiers. Tu peux t'aider d'une application comme Exif Photoworker qui fait ça très bien (compatible Catalina), puis tu as l'embarras du choix pour les logiciels de catalogage/visionnage/retouche. Bref, à toi la liberté !

avatar iVador | 

@switch

Oui mais le ssd de mon MBA n’est pas suffisant avec ses 256Go
Obligé d’utiliser un dd externe

avatar switch | 

Tu peux avoir tes photos "indépendantes" absolument où tu veux. L'avantage est de connaitre l'emplacement exact de chacune de tes photos. Je garde mon stock de vieilles photos sur des disques dur externes (+ une copie dans pCloud pour pouvoir les consulter depuis mon iPhone) et celles de l'année en cours sur Mon Mac pour ne pas saturer le SSD interne. Simple et efficace.

avatar hugome | 

@switch

L’embarras du choix ?
Il n’y a aucun logiciel de gestion au niveau d’Aperture, dont la conception a bientôt 15 ans !

avatar switch | 

GraphicConverter
Adobe Lightroom classic
Adobe Lightroom CC (abonnement)
Adobe Photoshop
CaptureOne / Pro / express
DxO Photolab
Luminar
On1 Photo raw
Affinity photo
Pixelmator Pro
--
Nikon: ViewNX-i
--
Darktable (mutiplateforme) + RawTherapee
Avalanche (en développement)
--
Et il doit en exister bien d'autres…

avatar Khrys | 

Ce n'est tant l'abandon du 32bits qui pose problème, mais plutôt la migration vers le 64bits qui semble problématique!

Certains vont rester sur le bord de la route (utilisateurs et développeurs) et d'autres vont voir le jour.

Théorie de l'évolution! Certains s'adaptent, certains meurent et d'autres naissent.

avatar occam | 

@Khrys

"Théorie de l'évolution! Certains s'adaptent, certains meurent et d'autres naissent."

Absolument rien à voir avec la théorie de l’évolution, il faudrait laisser de côté ce poncif une fois pour toutes.

Dans le cas de l’abandon par Apple des architectures 32 bits, il s’agit d’une sélection voulue et dirigée. Bonnes ou mauvaises, les conséquences seront intentionnelles.

En biologie, l’évolution est l’effet — généralement cumulatif — de mutations non-directionnelles, et le plus souvent neutres. Et la plupart des mutations adaptives sont contrecarrées par des mutations délétères.

avatar Khrys | 

@occam

Prends une grande respiration, ça va aller! C’était imagé, mais libre à toi de le prendre au pied au de la lettre 🙂

Personnellement je vois ça comme une sélection naturelle de ceux qui peuvent/veulent s’adapter aux changements.

Je perds plusieurs applications non compatibles avec Catalina. Je les ai remplacé par des équivalents qui le sont.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR