La lente agonie de Skype auprès du grand public

Mickaël Bazoge |

Si beaucoup rechignent aujourd'hui à lancer Skype — et encore plus depuis son récent ravalement de façade —, il fut un temps où la messagerie VoIP était à la mode… Aujourd'hui, les solutions pour discuter en ligne sont nombreuses, de Messages à FaceTime, en passant par les messageries de Facebook (Messenger, WhatsApp), Snapchat, Slack, et toutes les autres. Skype a loupé le coche.

Comme AIM1, Skype avait toutes les cartes en main pour devenir la plateforme de communication de référence. Au lieu de cela, on rechigne à l'utiliser… Que s'est-il passé ? Bloomberg retrace le lent déclin du logiciel sur lequel plane l'ombre de Microsoft.

Skype 5.9 (2012).

Skype est devenu la propriété de l'éditeur de Windows en 2011 ; Microsoft acquiert le logiciel pour la somme rondelette de 8,5 milliards de dollars, un chèque rempli pour plusieurs fonds d'investissement qui détenaient Skype depuis 2009. Auparavant, l'application appartenait à eBay, qui en 2005 avait mis 2,6 milliards sur la table des fondateurs, Niklas Zennström et Janus Friis.

Cette acquisition par Microsoft repose en grande partie sur la volonté de Steve Ballmer, le CEO de l'époque, de miser sur une marque populaire (devenue un verbe, signe de son succès) et numéro un dans son secteur. Après l'achat, Microsoft n'a pas l'intention de laisser Skype batifoler dans tous les sens.

Le nouveau proprio a une idée en tête : faire du logiciel un incontournable dans les communications en entreprises. Un pari stratégique qui tenait la route à l'époque, d'ailleurs c'était aussi celui de la précédente direction de Skype. Au départ, Ballmer promet de laisser le logiciel opérer en dehors de Lync, la solution « maison » pour la VoIP professionnelle.

Skype for Business.

Deux ans plus tard, la promesse est jetée au panier : Microsoft fusionne Skype avec Lync, qui devient Skype for Business, et intègre tout cela au chausse-pied dans Office. Cette version business de Skype fait maintenant partie des arguments pour vendre des abonnements à Office 365 (et concurrencer les solutions Cisco).

Skype for Business compte à son actif plusieurs grands comptes, comme GM (220 000 employés utilisent le logiciel), Accenture, SNC Lavalin, des banques… Mais si la déclinaison professionnelle de Skype a trouvé un public, c'est au détriment des utilisateurs lambda. Les entreprises cherchent la sécurité, la fiabilité, la possibilité de passer des appels de groupe.

Le grand public veut également utiliser un logiciel solide, mais les besoins se portent aussi sur la facilité d'emploi et une bonne qualité des appels. Microsoft prend en charge les deux logiciels (Skype et Skype for Business) et les différentes déclinaisons mobiles, mais la technologie est identique d'une mouture à l'autre et surtout, l'éditeur a d'abord en tête les utilisateurs pro.

Le risque était de se détourner de monsieur et madame tout-le-monde, qui ont fait le succès de la plateforme d'échanges : ils en aimaient le côté simple et facile. La concurrence a rattrapé le logiciel de Microsoft, trop occupé à satisfaire sa clientèle d'entreprises. Ironiquement, le ripolinage de l'été dernier visait à remettre Skype dans la roue de Messenger, Snapchat et des autres, en reprenant des idées déjà un peu passées de mode (Stories, stickers sur des vidéos, bulles colorées…).

Lori Wright, la directrice générale de Skype, explique qu'elle s'attendait à ce que ce « changement radical de design » soit mal reçu à son lancement. « Ce que nous voyons désormais, c'est [que les utilisateurs] ne le détestent plus ». On se contente comme on peut ! La dirigeante ne donne malheureusement pas de chiffres. Le plus récent date de 2016, avec un total de 300 millions d'utilisateurs.

Selon d'anciens employés de Microsoft, ce seuil n'avait pas bougé en fin d'année dernière. En comparaison du nombre d'utilisateurs de WhatsApp (1,5 milliard actifs chaque mois), ce n'est tout de même pas glorieux, surtout avec une marque qui était aussi puissante. Microsoft peut certainement se contenter de ses clients d'entreprises (Skype figure d'ailleurs en bonne place dans les éléments marketing de la toute nouvelle Surface Hub 2). Le grand public a lui fait son choix et il n'est pas en faveur de Skype.


  1. La messagerie d'AOL a définitivement fermé ses portes en décembre dernier. ↩︎

Tags
avatar whocancatchme | 

C'est là qu'on se rend compte à quel point ils ont du fric, ils rachetent un nombre de truc qu'ils font foiré assez rapidement, et y'a rien qui tremble chez microsoft... et dire qu'apple a 4 fois plus de cash !!

avatar pat3 | 

Apple a beaucoup de cash, mais 4 fois plus, n'exagérons rien… dans le secteur IT au Nasdaq, Apple est à 927 M$ (sic), mais Microsoft à 747 M$ (entre les deux il y a Google et Amazon)…

avatar whocancatchme | 

Je parlais du cash ! pas de la valorisation boursière

avatar powerjaja | 

C’est dommage parce que c’est vraiment l’un des meilleurs logiciels et des plus complets :
Texte, Voix, Vidéo, appels vers des téléphones classiques, gestion du partage d’écran (sans contrôle à distance, certes), envoi et réception de fichiers, compatible tous systèmes d’exploitations, que ce soit sur ordinateurs, smartphones ou tablettes.

avatar totoguile | 

Oui ... on l'utilise beaucoup pour le boulot (petite boite avec 2 , 3 personne par pays) et il est vachement pratique. Maintenant, je vois de plus en plus de mes contacts utiliser WhatsApp ou même LinkedIn pour le chat !

avatar pat3 | 

SI c'est Linkedin, ça sort pas de la boite :-)

avatar C1rc3@0rc | 

@powerjaja

Application multiplaforme, unifiée, permettant de disoser du chat, messagerie, visioconference... permettant aussi de faire du VoIP, de disposer de numero de tel local acessible depuis n'importe ou...

Bref un logiciel initialement tres bien conçu.
Et puis Microsoft l'a racheté.

Et la on a subit la Microsoftisation du produit.
L'interface est devenu immonde, complexe, fouillie.
C'est devenu lent, lourd et moche, Electron etant maintenant au fourneau pour pourrir le produit le plus possible..

Et puis il y a eu la degradation de l'architecture P2P initiale vers un systeme central penalisant.

Et puis, il y a le probleme des iPad Pro: impossible de faire un appel sans que l’interlocuteur se tape un echo démoniaque...

Le probleme c'est qu'il faut trouver un remplaçant qui integre toutes les fonctions de Skype, et a ma connaissance il n'y a pas, faut jouer entre plusieurs applications et services différents. Une plaie, alors que la fonction de communication est par definition universelle et essentielle...

avatar jb18v | 

Il n'y a pas aussi le fait que les communications (texte ou voix) étaient auparavant en P2P, ce qui a fait la renommée de la qualité de Skype, et que MS est repasséà une solution client/serveur plus basqiue, au détriment de cette qualité ?
De toute façon sur desktop on n'a plus aucune envie d'installer un énième soft, passer par le navigateur est plus simple (Hangouts, Messenger). Sur mobile moins de choix, l'application est reine, et je préfère WhatsApp pour le coup. Mais entre le succès de MSN/WLM et le passage à Skype, MS a clairement loupé un truc oui.

avatar Devs | 

Lol , ça me fait bien rigoler ces conneries !
Sur Skype, sur Hangouts on est harcelés par des gamines de 25 à 35 ans qui demandent des plans sexcam , probablement des réseaux africains, il y a longtemps que j ai viré ces 2 merdes .

avatar totoguile | 

euh... ca ne m'ait jamais arrivé ...

avatar Devs | 

@totoguile

Bonjour
Sérieusement ça m est arrivé à plusieurs reprises et ça m a véritablement gonflé .

avatar alexis83 | 

@Devs

De même 😂

avatar misterbrown | 

@Devs

À 25/35 ans ce ne sont plus des gamines.

Soit c'est des bots, soit des mecs qui veulent se faire de l'argent.

avatar pagaupa | 

@Devs

Si seulement c'était le seul endroit...
Internet = grosse partouze....

avatar adixya | 

Et c’est pas bien les partouzes ?

avatar C1rc3@0rc | 

@Devs

Faut que tu ailles dans les reglages de Skype et que tu fixe la visibilité et l'appel aux seuls contacts autorisés de ton carnet d'adresse.

Le probleme n'est pas specifique a Skype, des que tu t'affiches publiquement sur Internet, tout l'internet peut te contacter...

avatar Rob'pom | 

Skype est simplement devenu une énorme usine à gaz bouffeuse de ressources. En plus le fonctionnement n'était jamais simple… ne fut-ce que pour ajouter un contact. Bref, l'application a fait son temps. Mais il est quand même incroyable de voir à quel point l'arrivée de microsoft a empiré la situation.

avatar harisson | 

@Rob'pom

DinoSoft est une machine à broyer du software (et les entreprises qui les développaient), ça a toujours été comme ça, et c’est aussi pour ça qu’ils ont beaucoup de mal à créer des écosystèmes applicatifs.

avatar melaure | 

C'est surtout la plaie pour les utilisateurs qui ne peuvent pas miser dans le temps sur une plateforme ... quand on avait tous ses contacts sur AIM, il a fallu tout refaire sur Skype, et encore les autres sont partis parfois sur diverses plateformes.

Il faudrait que tout le monde ait le même protocole, car ça donne plutôt envie de fuir ce genre de logiciels et de revenir au mail ...

avatar C1rc3@0rc | 

@melaure
«Il faudrait que tout le monde ait le même protocole»

Ben les protocoles pour realiser la totalites des fonctions proposées par skype existents, sont standards, libres et existent depuis longtemps.

Seulement ils posent un problemes aux editeurs: ils sont libres et interoperables.

Ça veut dire qu'ils ne peuvent pas servir ni aux strategie d'obsolescence programmée, ni a la mise en captivité de l'utilisateur, ni même a la surveillance generalisée.

Les protocoles de l'internet ont ete crees avec l'objectif de servir l'interet de l'utilisateur et cela dans la duree. Tout l'inverse des objectifs commerciaux des societes comme Microsoft ou Facebook...

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« ni aux strategie d'obsolescence programmée »

Amusant comment ce concept très clairement défini est mis à toutes les sauces depuis qu’il est médiatisé. 🙄

avatar Soner | 

Je l’utilise pour appeler une personne à l’étranger, mais sur sa ligne mobile, en achetant directement du crédit Skype. Mais déjà que je ne l’aimais guère depuis le relooking je hais cette appli. Un concurrent propose t’il le même service?

PS: je passe par Skype car j’appelle sur un mobile dans un pays qui n’est dans aucune offre en illimité, et au niveau du prix à la minute Skype est bien moins cher que Sosh.

avatar shaba | 

@Soner

Viber le propose je crois oui.

avatar Soner | 

@shaba

Plus cher...

avatar MannekenPis | 

FramaTalk fait tout ça gratuitement, libre, sans rien installer car il suffit d'envoyer un lien temporaire à n'importe qui via courriel

https://framatalk.org/accueil/

Pages

CONNEXION UTILISATEUR