darktable, une alternative libre à Lightroom

Stéphane Moussie |

darktable est un logiciel de traitement photo qui a débuté sa carrière en 2012 (ou quelques années plus tôt si on compte les bêtas), mais dont nous n'avons encore jamais parlé sur MacGeneration. La sortie récente de la version 2.2 est l’occasion de réparer cet oubli.

Cliquer pour agrandir

darktable est le pendant libre et gratuit de Lightroom, dont il reprend l’interface et les principales fonctions. On commence par organiser ses photos sur la table lumineuse, puis on développe les RAW dans la chambre noire et on termine son travail en les imprimant ou en les contemplant dans un diaporama. On peut également faire un détour dans le module de cartes pour les localiser sur une mappemonde.

darktable n’est pas aussi peaufiné que Lightroom ni aussi bien intégré à macOS que feu Aperture, mais il dispose de toutes les fonctions indispensables (édition sans perte, instantanés, historique, mots-clés, gestion des profils colorimétriques, correction des optiques…), d’une traduction en français, et d’une large communauté, y compris francophone.

Cliquer pour agrandir

Concernant la version 2.2 dont nous parlions en introduction, elle apporte de très nombreuses améliorations, dont un nouveau module de correction automatique de la perspective, un outil fluidité, un nouvel indicateur de surexposition pour les fichiers RAW et la prise en charge d’appareils photo supplémentaires.

Si vous êtes toujours à la recherche d’un logiciel de photo avancé à la suite de l’abandon d’Aperture ou que vous voulez vous y initier, darktable vaut le coup d’être essayé. Il est compatible Mac et Linux.

avatar Nathalex | 

J'étais à deux doigts de craquer pour Capture One au bout de ma période d'essai (j'adore non seulement son rendu mais aussi les curseurs manipulables avec deux doigts de TrackPad) mais comme je regrette de ne pas y trouver des masques dégradés circulaires comme dans On1 Photo Raw, je vais peut-être jeter un coup d'œil à cette table sombre....

avatar occam | 

@Nathalex

Si par hasard vous êtes équipé d'une caméra Sony, la version Capture One Express pour appareils Sony est toujours gratuite.
Elle recouvre l'essentiel de Capture One, et le passage de la version gratuite pour Sony à la version complète est à prix réduit.

avatar Wolf | 

En gros tout ce que je n'aime pas dans "le libre" copier l'interface d'un gros logiciel commercial pour dire q'on peut faire la même chose ... aucune valeur ajoutée, rien, nada

avatar Hasgarn | 

@Wolf

Test donc avant de dire ça.
Il semble que les algorithmes de traitement du raw sont d'excellente facture et même meilleur que Lightroom (ce qui en passant n'est pas rare).

avatar bitonio | 

@Hasgarn

Meilleur? L v2 que j'avais essayé était vraiment moins fluide que le gros Lightroom CC. Et l'ergonomie est discutable : autant c1 à sa signature DT n'est juste qu'une mauvaise copie. Je vais ressayer pour voir ! Merci MacG pour la news!

avatar Un Type Vrai | 

J'utilise Darktable depuis un moment et LR est une copie de DT, pas l'inverse (sélection partielle par exemple)

avatar Manubzh | 

tu as l'air d'être quelqu'un qui a un avis tranché sur tout toi dit donc...

avatar logus210 | 

Mdr le mec qui juge sans même avoir essayé

avatar occam | 

@Wolf

« En gros tout ce que je n'aime pas dans "le libre" copier l'interface d'un gros logiciel commercial pour dire q'on peut faire la même chose ... aucune valeur ajoutée, rien, nada »

Il faut vraiment méconnaitre à la fois Darktable et LightRoom pour affirmer ce genre de choses.

Veuillez vous familiarisez avec cette introduction :
http://linuxfr.org/news/darktable-2-2-0
Installez Darktable à côté de LightRoom CC, faites une comparaison raisonnée, et si vous pensez toujours que votre préjugé était justifié, venez nous présenter les arguments étayant cette conclusion.

Sinon, ce sont les affirmations péremptoires et gratuites qui ne présentent «... aucune valeur ajoutée, rien, nada ».

avatar r e m y | 

@Wolf
Il ne fait pas s'arrêter à l'interface (meme si c'est important pour une prise en main facile...) mais tester pour voir ce qu'il a sous le capot ce logiciel.

Que valent les outils de retouche?, comment sont gérés les RAW?, combien de boîtiers sont reconnus en matière de fichiers RAW?, etc, etc, ...les modifications apportées à un cliché sont-elles appliquées au fichier lui-même ou enregistrées sous forme de script de modification en préservant le fichier original?

avatar choubri | 

@r e m y

Pour la qualité des outils de retouche, je ne peux pas juger étant donné que je n'ai pas d'autre point de comparaison.
Pour le reste, la liste des boîtiers supportés est disponible sur leur site.
Les modifications apportées au RAW sont inscrites dans un fichier XMP à côté. En aucun cas le RAW n'est modifié (comme n'importe quel éditeur de RAW de toute manière).

avatar r e m y | 

@choubri

Merci de ces infos.
Je vais tester ce logiciel (d'autant qu'il est gratuit... on ne risque rien à l'essayer!)

Concernant les JPG (tout le monde n'a pas un boitier donnant des fichiers Raw), est-ce qu'il conserve l'original quand on applique des modifications?

Je m'interroge aussi sur la façon dont il gère la photothèque. Est-ce une architecture de bibliothèque qui lui est propre (comme iPhoto, Aperture, Photos...), ou est-ce que les fichiers restent gerables dans le Finder évitant de se retrouver "enfermé " dans un logiciel quand on a une bibliothèque conséquente dont le transfert vers une autre application peut être complexe.

avatar Un Type Vrai | 

L'abandon annoncé d'Aperture m'a fait choisir DT parce que ça ne gère pas de bibliothèques.
C'est TOI (et le finder) qui gère. Quel confort :)

Tout est sauvegardé dans des fichiers XPM à côté qui peuvent être crée là ù est l'original (génial pour partager les corrections)...

avatar r e m y | 

@Un Type Vrai

Génial... je vais vraiment tester à fond ce soft car j'ai l'impression que c'est vraiment ce dont j'ai besoin après qu'Apple ait laissé tombé iPhoto et Aperture.
Je n'ai effectivement plus envie d'un soft utilisant un format propriétaire de gestion de sa bibliothèque... trop galère ensuite pour en changer.
Je pourrais continuer à utiliser le couple iPhoto/Aperture (qui fonctionne toujours avec Sierra), sauf qu'ils peuvent arrêter du jour au lendemain de fonctionner avec une mise à jour de macOS (sans espoir de solution) et d'autre part ces softs n'intègrent plus aucune mise à jour de compatibilité pour les fichiers RAW des nouveaux boîtiers.

avatar occam | 

@ r e m y

L’avantage de la gestion « ouverte » de bibliothèques ad-hoc définies par l’utilisateur est qu’elle est en fait indépendante du programme comme du système, et qu’elle permet aussi l’accès via WebDAV, sur serveur ou sur NAS. (J'ai une une large photothèque sur NAS Synology, et j'y accède depuis Linux comme depuis OS X et Windows.)

Je travaille avec Darktable sur Linux (toutes les distro majeures) depuis la 1ère β publique en 2009, version 0.1, je crois. OS X n’est sur le radar que depuis v. 1.6, mais très bien pris en charge depuis (au début, ça clochait côté installation).

Sur Linux, Darktable est absolument sans concurrent.
Sur OS X, il doit se mesurer à RawTherapee, parmi les logiciels de dématriçage RAW libres.

Je trouve les progrès accomplis par DT absolument remarquables.
Un seul point essentiel sur lequel LightRoom a encore de l’avance : le denoising. Mais justement, LightRoom n’en est pas non plus le champion absolu. Niveau qualité, surtout en haut ISO, DxO Optics Pro donne des résultats de denoising d’un niveau supérieur. Niveau finesse, Capture One fournit les images au caractère le plus « analogique », probablement le plus naturel. Enfin, le module Dfine de la collection Nik, désormais offerte gratuitement par Google (même si cela correspond en principe à un abandonware) permet un bon compromis, et surtout un denoising sélectif. Un excellent complément pour un workflow Darktable.

Une série de comparatifs de denoising récents :
https://leanderhutton.com/blog/categories/darktable/

Au final, Darktable est un effort déjà très abouti, et qui continue de progresser. À essayer sans modération.

avatar kubernan | 

@r e m y : Si mes souvenirs sont bons, rien ne t'obligeait à enfermer tes photos dans une bibliothèque propre à Aperture. Non ?

avatar r e m y | 

@kubernan

Je partage la meme bibliotheque entre iPhotos et Aperture. Je n'ai donc pas le choix....

avatar lolo-69 | 

@remy: "Concernant les JPG (tout le monde n'a pas un boitier donnant des fichiers Raw), est-ce qu'il conserve l'original quand on applique des modifications?"

Bonjour.
Je ne connais pas ce logiciel, mais la pratique voulant que l'on ne touche jamais à un "original", il doit être possible (et recommandé) de le faire en "enregistrant sous" un autre nom ou dans un autre dossier. ;-)
Il est aussi possible, comme il l'a été dit, que l'original ne soit pas modifié et que les modifs soient inscrites dans un fichier "side-car" genre .XMP.

avatar r e m y | 

@lolo-69

C'était bien ma question et l'un des points que je vais tester.

avatar Jetsurfer | 

Merci à MacG, l'équipe des lutteurs pour ses articles et ceci jour et nuit même en cette période de fêtes pour cette info.
Bonne année 2017.

avatar MrMeteo | 

Mais où sont passées les majuscules ?! 😱😫

avatar zebrazoma2004 | 

J'aurai préféré qu'ils fassent un Remix libre d'aperture....m'enfin...

avatar logus210 | 

Je n'ai pas passé beaucoup de temps sur Darktable, mais j'avais trouvé l'interface agréable. J'utilise par contre Raw Therapee, qui est très puissant même si un peu austère. Enormément de réglages et j'obtiens de très bons résultats avec. Voila voilà les amis.

avatar Woaha | 

À voir aussi en gratuit RawTherapee et surtout RPP (ou Raw Photo Processor) qui est très intéressante par son approche à l'ancienne au clavier !!! Et la qualité est au rendez-vous. Après il n'y aura jamais de développeur RAW parfais parce que chaque marque d'appareil a son propre système RAW et chaque logiciel gère certaines marques mieux que d'autres. Par exemple pour Fujifilm X le meilleur est incontestablement Iridient Developer mais il est payant.

avatar tooof | 

C'est dommage que le D750 ne soit pas supporté (absent de la liste de la "Base support) alors que c'est un des réflex FF les plus populaire actuellement. Le D810 n'est pas non plus supporté 😕

Comme pour Iridient, l'une des forces des dérawtiseurs commerciaux est le plein support des boitiers.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR