Peakto Search facilite la recherche de photos dans Lightroom Classic

Stéphane Moussie |

Trouver une photo dans Lightroom peut être un jeu d’enfant comme un calvaire selon la version du logiciel que l’on utilise. Lightroom « Cloud » facilite énormément le travail en analysant automatiquement tous les clichés ; il suffit de taper « concert » pour découvrir les images correspondantes. Ça ne se passe malheureusement pas comme ça avec Lightroom Classic, qui reste à l’ancienne avec son système de mots-clés à attribuer manuellement. Pour soulager les utilisateurs de Lightroom Classic, l’éditeur CYME a développé Peakto Search.

Peakto Search. Image CYME.

Ce plug-in permet de fouiller dans sa bibliothèque Lightroom Classic à l’aide de requêtes en langage naturel qui peuvent être très précises si on le souhaite. Que ce soit l’analyse des photos ou les résultats de la recherche, tout se fait en local, sur son Mac. Le studio français remet à profit le modèle de classification CLIP d'OpenAI optimisé par ses soins et déjà employé pour la recherche intelligente de son super-catalogueur Peakto ainsi que pour l’application FindMySnap sur iOS.

Pour commencer, Peakto Search doit indexer toute la bibliothèque de Lightroom, ce qui peut prendre un certain temps si celle-ci est volumineuse. Dans mon cas, avec un MacBook Air M1 (16 Go de mémoire), pour indexer 28 500 photos et 2 000 vidéos, il a fallu environ 55 minutes, en sachant que l’opération prend beaucoup plus de temps sur les vidéos que les photos.

Peakto Search est présenté comme un plug-in pour Lightroom Classic, mais le programme dispose de sa propre interface. En cliquant sur son icône dans la barre des menus, une fenêtre apparait dans le coin supérieur droit de l’écran (on peut la redimensionner et la déplacer). C’est dans cette fenêtre que figurent le champ de recherche ainsi que les résultats. L’intégration n’est donc pas transparente, il faut s’accommoder d’une seconde application, mais CYME a mis en place plusieurs fonctionnalités pour simplifier les choses.

Peakto Search dans le coin à droite et Lightroom Classic à l’arrière-plan.

Un clic sur une miniature dans l’interface de Peakto Search ouvre immédiatement la photo correspondante dans Lightroom Classic. On peut aussi sélectionner plusieurs photos et créer une nouvelle collection contenant celles-ci depuis le plug-in. La recherche fonctionne même dans les éventuels catalogues qui ne sont pas ouverts au moment présent dans Lightroom.

Durant mes essais, l’efficacité de la recherche a été aléatoire. Parfois, les résultats tapent dans le mille et font alors gagner un temps précieux. Mais d’autres fois Peakto Search omet un grand nombre de photos qui paraissent évidentes ou alors inclut des images qui n’ont rien à voir avec la requête. D’une requête à l’autre c’est un peu la loterie. L’application étant actuellement en bêta, c’est peut-être un aspect qui s’améliorera d’ici la version finale.

Dans tous les cas, on peut affiner la recherche en jouant sur la « tolérance » du moteur ainsi qu’en filtrant les résultats selon des critères de Lightroom (classement par étoile, drapeau…).

Création d’une collection depuis Peakto Search.

Peakto Search comprend un second mode de recherche qui consiste à importer une image pour en trouver d’autres qui sont similaires. Ce mode se montre très fiable, les résultats sont toujours très justes, même avec des sources en basse définition.

Au bout du compte, faute d’intégration profonde et de résultats toujours fiables, le nouveau plug-in de CYME ne fait pas disparaître les rêves d’une recherche native aussi intelligente dans Lightroom Classic que dans Lightroom Cloud. Si vous n’avez jamais pris la peine d’organiser votre photothèque, Peakto Search peut néanmoins vous donner un bon coup de main pour dénicher des clichés.

Actuellement en bêta, l’application est en vente avec des tarifs de prélancement : abonnement d’un an à 59 € (au lieu de 65 €), abonnement de deux ans à 65 € (89 €) ou licence perpétuelle à 99 € (129 €). La version finale devrait sortir ce mois-ci. Peakto Search est compatible avec Lightroom Classic à partir de la version 5 et nécessite macOS 12 Monterey au minimum. Il n’y a malheureusement pas de version de démonstration gratuite pour le moment. La solution la moins chère pour essayer le logiciel est de prendre un abonnement d’un mois à 9 €.

avatar Captain Bumper | 

Bien que j'essaye de bien et richement taguer mes photos (avec les personnes présentes, le type de photo (panorama, coucher/lever soleil, de nuit, astrophoto, portrait, etc.), les lieux (+coordonnées GPS), le sujet (animal, scène, etc.), c'est du boulot et c'est pas toujours parfait ou complet. Est-ce que ce logiciel, outre ses recherches, permet aussi de proposer une liste de tag pour les photos? Sans que l'on ait à chercher des mots-clés ou à formuler une requête , j'aimerais que l'algo me sorte une liste de mots clés cohérents et adaptés à la photo et moi je valide (ou pas)...

avatar Cyme | 

@Captain Bumper. La proposition de mots clés n'est pour l'instant pas incluse et nous y réfléchirons pour l'avenir. Le fait d'avoir une application native permet de créer une expérience utilisateur interessante et riche, mais les modèles de prédiction de mots-clés sont souvent un peu décevants...il faut toujours passer par une validation manuelle.

avatar TDBI | 

@Cyme

Merci d’être là sur MacG.

avatar Captain Bumper | 

@Cyme : merci pour ce retour un peu décevant pour ma part... Qu'est-ce qui empêche le moteur de générer les mots clés? Puisqu'il est censé retrouver des clichés à part de mots clés ou phrases libres, il faut bien qu'il identifie des choses sur la photo et donc des mot clés?! Dans l'exemple de la première image de l'article, qu'est-ce qui empêche le moteur de tagguer dans ces photos les mots "boat", "mountains" et "lake"??

avatar desboisch | 

@Captain Bumper

Il y a Excire pour ça

avatar ValKor | 

Au mois de novembre dernier j’ai longuement testé Peakto et Excire Search.
Si au depart Peakto semblait mieux trouver les photos et j’étais prêt à payer pour, au final Excire est celui que j’ai choisi car les résultats de Peakto étaient vraiment trop aléatoires, et augmenter la tolérance rendait la chose encore pire.
Avantage de Excire, on peut faire des recherches sur les résultats d’une recherche ce qui permet d’affiner par strate.
Par contre, Excire attribue des mots clé qui sont parfois un peu bizarres par rapport à la photo.

J’avais testé aussi Photos en faisant une bibliothèque séparée de celle pour iCloud pour les photos sur le SSD externe mais il est très mauvais dans cet exercice, en ajout manuel il zappe trop de photos et en plus ensuite impossible d’éjecter le SSD sauf à jouer du kill -9 sur des process…

Edit : j’ai testé les versions standalone de chaque logiciel, sur environ 350Go de photos HEIC et JPG sur un T7 Shield branché sur un MBA M1 16Go

avatar belrock | 

@ValKor

Merci pour ton retour!

avatar Cyme | 

@ValKor
Il y a des stratégies qui peuvent aider un moteur de recherche comme le nôtre à être plus performant:
- la langue utilisée. l'anglais fonctionne mieux que les autres langues. Dans certaines situations nous passons par une traduction en tâche de fond vers l'anglais ... il faut en tout cas veiller à ce que la langue détectée soit la bonne pour éviter les erreurs.
- le nombre de mots : 'une image de fleur' peut retourner des résultats plus pertinents que 'fleur' tout seul
- l'application de recherche par strates est justement possible directement dans le plugin dont il est question ici puisque qu'on peut combiner des résultats avec des filtres.
La recherche dans ce plugin diffère de celle de Peakto en ce qu'elle est entièrement multilingue et fonctionne assez bien en français (ce qui n'est pas, de mémoire, le cas de Excire)

Enfin, la recherche fonctionnera (en V1) avec les vidéos et indiquera précisément sur une video, quelles sont les parties qui correspondent au critère entré.

avatar Nouvoul | 

Voici ce que j'avais écris dans le forum photo dimanche, désolé pour la redite, d'autant que ça ne concerne pas ce nouveau plug-in.

"Je réagis au concours en cours permettant de gagner une licence Peakto (n'étant pas membre du club je biaise).
Il y a quelques mois j'ai participé, ici (ou ailleurs, mais je crois bien sur MacG sinon un site photo) à un concours similaire, je n'ai jamais eu d'infos ultérieure "désolé vous avez perdu !" ou autre; mais j'avais participé car je trouve ce logiciel BIEN TROP CHER (189 €, sinon abonnement qui me semble antinomique à un usage de catalogueur même "évolué", gonflé aux amphétamines AI).
Pour bien moins cher je peux avoir d'autres produits photo, qui cataloguent, développent, retouchent, calquent, DAMent, mot-clisent, etc
Si on est un tant soit peu organisé, et qu'on traîne encore de vieilles photothèques Aperture, iPhoto 2005 et autres LR C1..., faudrait penser à faire un peu de ménage, ouvrir le contenu du(des) paquet(s) où on trouvera tous ses originaux.
Bref, 189 €, quand de plus on se souvient comment Aquafadas avait laisser tomber son machin vidéo (genre catalogue vidéos -edit ah oui, ça s'appelait iDive-) il y a des années, ce sera sans moi".

avatar Macrosa | 

Je suis en phase de lâcher Adobe LR, Photoshop et Acrobat car diminution du budget et donc des abonnements et je teste actuellement Photomator, Peakto et Nitro pour leur catalogue.

J’avais déjà essayé de sortir d’Adobe avec Darktable, CaptureOne, DxO et ON1 mais j’avais renoncé car trop habitué et ça incluait à ce moment là un changement de processus trop important.

avatar jmquidet | 

Bonjour, je suis en train de tester Peakto, et je suis quelque peu dérouté par l'interface.
De plus le guide de démarrage rapide (Peakto Quick Start Guide) est en anglais, et les pages recensées en français dans la table (après la page 30) ne sont pas accessibles...
Tout cela laisse un peu une impression de confusion et de manque de finition...
A moins qu'il ne faille payer une licence pour les voir ? ce serait vraiment dommage !

avatar emb29 | 

Pour ma part j’utilise excire search depuis quelques années déjà sur un catalogue de plus de 110000 clichés et la pertinence des résultats a fait un énorme bon en avant depuis la dernière version sortie à l’automne dernier.

avatar hlemai | 

@captain bumper, non les Algo actuels ne fonctionnent plus par identification de mots simple mais avec des techniques de NLP (traitement du langage naturel) qui permettent de modéliser un concept à partir des mots d’une phrase.
C’est la même méthode que pour la génération d’image à partir d’un prompt.

Si on écrit
« a red flower over a blue background » les résultats les plus proche seront bien une fleur rouge et pas une fleur bleue (pourtant le mot est présent aussi)

Plus on est précis mieux ça trouve et en anglais ça trouve encore mieux.

CONNEXION UTILISATEUR