Lightroom : une retouche locale plus intelligente et plus précise

Florian Innocente |

Les différentes versions de Lightroom sur Mac et sur plateformes mobiles vont gagner un tout nouveau système de masques pour effectuer des retouches ciblées dans les images.

Cette approche s'appuie sur le moteur d'intelligence artificielle Sensei pour la détection et la sélection de zones pertinentes dans l'image. Lightroom va hériter, après qu'elles aient été adaptées, des fonctions de sélection d'un ciel et de sélection d'un sujet qui existent déjà dans Photoshop depuis l'année dernière.

Adobe prend exemple d'une scène avec un sujet sur une plage qui est identifié automatiquement par le moteur, puis un masque est créé avec tous les outils nécessaires pour y appliquer des traitements.

Mais une fois cette zone capturée, rien n'empêche de demander une inversion de sélection. C'est alors le ciel et la plage qui se voient attribués un masque tandis que la personne est déselectionnée. Et de là, il suffit de choisir la commande de sélection d'un ciel pour que seul ce de dernier reste masqué tandis que le reste du paysage et le sujets seront écartés. Le tout aura été réalisé en quelques clics.

Dans son billet de blog, Adobe détaille un peu plus la fonction et aborde les changements d'interface prévus dans les différents Lightroom pour accommoder ces nouveautés. Pour le reste, c'est une affaire de patience, ces fonctions arriveront avec une mise à jour le 26 octobre.


Tags
avatar jeantro | 

Enfin ! Une des fonctions qui manquaient cruellement à Lightroom

avatar Nouvoul | 

Ce qui manque encore plus cruellement, c'est une version sans abonnement !

avatar iPop | 

@Nouvoul

Pas encore digéré ?

avatar celebration | 

@iPop

Je paye et j’ai mal.

avatar Nouvoul | 

Ce n'est pas tant le fait de payer (j'en achète des logiciels ! Par exemple ON1, AcdSee, C1 Sony...) c'est le fait que je quand je mourrai (dans peu d'années je pense vu mon âge avancé) ma famille qui voudrait utiliser LR de mon ordi sans le système d'abonnement se retrouvera le bec dans l'eau tandis que je sucrerai les fraises. J'aime bien avoir "tout" à moi, et mes logiciels utilisables sans ma matérialité. Payer des mises à jours ne me chagrine pas tant que je peux les faire, à condition que le programme que j'ai payé reste sur mon Mac et pas chez quelque daube cloudée.

avatar oliv30 | 

tu gardes sans abonnement l'acces à ton catalogue dans Lightroom. Donc tu peux mourir tranquille

avatar zeguillaume | 

@oliv30

Classe 😟

avatar sebas_ | 

@Nouvoul

+1. J’en suis toujours à la 6.14 et quand je vois ce que j’ai économisé depuis 4 ans pour le nombre d’évolution, je suis bien content.
Ceci étant, c’est la 1ère « vraie » fonction qui me fait envie et qui me manque.. je serai prêt à repasser à la caisse en version « boîte », mais qui n’existe plus :(

avatar YSO | 

@sebas_

Une seule solution pour vous : Capture One Pro 21.
Le dematricage par défaut des RAW est meilleur et les outils plus pointus (demandez à ceux qui sont sur Fuji).
Le rendu des couleurs et notamment du traitement de la peau est meilleur.
L’interface …. C’est subjectif 😊
Et on peut l’acheter sans abonnement.
Et le transfert des catalogues peut se faire.

Essayez la version démo de 30 jours 😉.

avatar celebration | 

@YSO

Oui je vais essayer.

avatar YSO | 

@celebration

Leurs tutos sont bien fichus et ceux de Quantin Descaillet sur YouTube sont excellents pour appréhender l’interface.

avatar celebration | 

@YSO

Je viens de tester la vision express (pour Fuji justement).

Et c’est vrai que niveau interface je n’y trouve pas mon compte.

Sur Lightroom Classic tous les réglages s’empilent sur une même fenêtre scrollable rapidement. Sur Capture One ils sont séparés en différents onglets. Rien que cela est rédhibitoire pour moi. Il y a peut-être une astuce mais j’ai cherché plusieurs minutes et j’ai l’impression d’avoir perdu monde temps.

Il y a aussi un truc étrange à propos de l’interface non plate de Lightroom Classic. Si je la trouve vieillotte, elle a pour moi un charme qui la rend « supérieure » aux interfaces plates comme Lightroom Mobile et Capture One.

Bref l’idée de payer Adobe chaque moi est difficile à digérer…

avatar YSO | 

@celebration

Venant d’Aperture le transfert a été moins « douloureux ». 😊
Après c’est une question d’habitude à prendre comme tout nouveau logiciel 😉

Il y a finalement une logique entre les « onglets » et les fonctions associées.
In fine c’est moins bordélique. 😁

Après tu peux « tirer » en palette flottante l’outil désiré.

Ce n’est pas en 2 minutes que tu peux juger l’interface, c’est à l’usage.
Ce que tu peux juger en 2 minutes c’est le dematricage réalisé par le logiciel et ce qu’il a dans le ventre quand tu le pousses dans ses retranchements avec des images « difficiles ».

avatar hairsplitter | 

Tu fais comme moi, tu payes un an et puis basta, terminé pendant 12 mois.

avatar YetOneOtherGit | 

@Nouvoul

"Ce qui manque encore plus cruellement, c'est une version sans abonnement !"

Visiblement pas au regard des comptes d’exploitation d’Adobe, la transition audacieuse vers le modèle pat abonnement est un remarquable succès servant de modèle à toute l’industrie 😉

avatar xDave | 

Aaaah le bon vieux temps où on manipulait les couches “à la main” pendant des heures… dans toshop.

avatar monobloclimber | 

🤩

avatar Dave de Paris | 

🤪👍

avatar omorgensztern | 

En tant que professionnel je peux vous dire que le modele d’abonnement pour un outil « professionnel » qui évolue, ajoute des fonctions reste le meilleur modele (et pas seulement pour l’éditeur du soft). Dans mon cas, et surement celui de beaucoup d’autres, je n’ai pas un prestation tous le 4 ans payee en une fois, mais plutôt plusieurs prestations par semaine ou par mois avec un flux «regulier » de revenus. De ce fait, il est plus adapté de devoir lâcher 20eur (un bon prix pour un des softs essentiels pour les photographes) par mois pour LR et PS plutôt que 800eur d’un coup…J’ai aussi une license perpétuelle CS6 payee plein pot a l’époque qui prend la poussière, qui n’est pas utilisable (pas de lecteur DVD ni Mac + OS compatible)…

avatar sebas_ | 

@omorgensztern

Pour les pros évidement c’est bien plus pratique (version mise à jours, également des frais..). Pour ma boîte, j’essaye de lisser un max toutes les dépenses sur l’année vu qu’on doit faire de gros achats juste avant les saisons, la ou la tréso est un peu juste après la crise.
Mais en tant que particulier qui ouvre LR 2 fois dans le mois j’ai du mal à le justifier… je suis déjà passé de Aperture à LR (et je vois venir le changement vers Capture One..) je n’ai pas bcp de temps perso et je préfère passer qq heures avec mon appareil plutôt que devant mon mac à migrer mon catalogue et a perdre mes ajustements.
Je ne suis clairement pas la cible :(

CONNEXION UTILISATEUR