Une semaine catastrophique pour iOS 11 et macOS High Sierra

Christophe Laporte |

Dans les annales, le bogue du 2 décembre occupera sans doute une bonne place. Tous les iPhone équipés d’iOS 11.1, soit plusieurs centaines de millions de terminaux, étaient susceptibles de planter à tout moment. Il suffisait pour cela qu’une application se décide à envoyer une notification locale.

Ce sont sans doute de nombreux utilisateurs qui ont été touchés. On a pu le constater dans les commentaires de notre actualité dédiée à ce problème :

Kikila

02/12/2017 - 08:50 via iGeneration pour iOS

Voilà pourquoi je suis réveillé depuis six heures ce matin, mon iPhone pourtant en mode avion ne cessait de vibrer.

Ce matin il n’arrête pas de redémarrer et sa batterie baisse à vue d’œil

captainBDO

02/12/2017 - 08:55 via iGeneration pour iOS

Moi c’était jeudi ... donc rien à voir avec la date.

Sur un trajet Paris Lyon, Waze en route, un appel en cours, à la moindre notification le téléphone redémarrait. 4 fois en 4 heures

VincentGouv

02/12/2017 - 13:27 via iGeneration pour iOS

L’iPhone de mon épouse a eu le souci. Le responsable : les notifications de l’application YouTube.

À noter au passage que certains indiquent avoir eu ce bogue quelques jours en amont. On ignore pour l’heure quelle est la cause technique de ce dysfonctionnement.

Quoi qu’il en soit, Apple était en mode panique ce week-end. C’est probablement la première fois de son histoire qu’elle sort une mise à jour d'un de ses systèmes d'exploitation en plein week-end, mise à jour qui aurait dû sortir aujourd’hui ou demain apparemment. En tout cas, Apple n’a rien vu venir, comme elle n’avait pas vu venir la faille root dans High Sierra, et précédemment le bogue du mot de passe des volumes APFS. En matière de sécurité, l'entreprise vient de vivre une terrible séquence.

Apple va devoir tirer des conclusions de cette cuvée 2017 de système d'exploitation. L’audit mentionné au côté des excuses ne sera sans doute pas de trop. Pour une fois, macOS et iOS sont logés à la même enseigne. Le système d’exploitation des Mac souffrait davantage d’un énorme manque de finitions que de bogues. High Sierra a connu son lot de problèmes depuis sa sortie, mais se présente malgré tout en meilleur état pour l’utilisateur final qu’un système comme Yosemite, par exemple.

C'est certain : Apple va devoir prendre un peu de hauteur !

Le souci avec High Sierra, c’est que derrière la couche de polish, les problèmes ont fini par se voir. Mais surtout, on a l’impression d’assister à un énorme chantier qui ne prendra fin que dans quelques mois quand Apple aura finalisé le passage à APFS. Et plus on gratte, plus on trouve. macOS a inventé un treizième mois à l’année calendaire, c’est peut-être justement ce qu’il manquait à ses concepteurs pour peaufiner le développement d’iOS 11 et de High Sierra.

Avec iOS 11, on a l’impression que c’était tout pour l’iPhone X et que le reste, finalement, était bien accessoire. Apple ne s’en est pas caché d’ailleurs, elle a avoué que ce modèle aurait dû sortir en 2018. Alors pour arriver avec quasiment un an d’avance sur son planning normal, elle a dû faire des sacrifices tant sur le plan logiciel que sur le plan matériel.

Le problème de lenteur des claviers sur les anciens modèles en est la parfaite illustration. Il a fallu attendre plus de deux mois et demi pour que ce bug soit corrigé, alors qu'il aurait dû l'être dès la première mise à jour mineure d’iOS. Et encore, à vous lire, le problème persiste chez certains utilisateurs. Nous avons pu mener des tests sur un iPhone 6 Plus. Oui, cette mise à jour apporte un léger mieux, mais la vitesse d’exécution du clavier est tout simplement indigne d’un terminal iOS.

Enfin pas pour tout le monde encore…

Il est quand même dingue que la même société qui parvient à mettre en place un système de détection faciale 3D qui fonctionne en une fraction de seconde ne soit pas capable de proposer un clavier digne de ce nom sur des terminaux qui étaient il n’y a pas si longtemps que cela les plus rapides du marché.

On l'a déjà évoqué par le passé, mais cette sensation de bêta permanente se sent également au niveau des fonctionnalités. La synchronisation iCloud des messages se fait toujours attendre par exemple. Alors, face à ces soucis, certains réclament qu’Apple fasse machine arrière et cesse de s’imposer des mises à jour annuelles.

Ce n’est pas le sens de l’histoire. Les logiciels évoluent désormais en permanence. On le voit par exemple avec les navigateurs web ou même Windows 10 qui a le droit à deux liftings importants par an. Le souci pour Apple n’est probablement pas de devoir avancer sur tous les fronts en même temps, mais de devoir tout sortir en même temps. L’impression donnée par High Sierra, par exemple, aurait été fort différente si Apple l’avait sorti ces jours-ci.

Au passage, venez nous dire sur ce sondage si vous avez été touché par le bogue du 2 décembre. Pour voter, c’est par ici !


avatar occam | 

@jazz678

"Apple s’est toujours attelé à corriger très rapidement les dysfonctionnements à partir du moment où ils étaient identifiés. Cela a toujours été un de leur point fort. "

Walt Mossberg et Ben Lovejoy sont deux journalistes dont les bonnes dispositions à l'égard de l'univers Apple ne font aucun doute.
Et ils ont une assez longue expérience d'Apple pour départager l'accidentel de l'historique.

Faites cette expérience : clignez pour ne pas lire d'emblée la date de ces deux articles.

https://www.theverge.com/2016/2/3/10900612/walt-mossberg-apple-iphone-ios-mac-osx-app-problems

https://9to5mac.com/2016/02/15/apple-app-bugs-opinion/

Vérifiez depuis quand les problèmes qu'ils signalent existent, et quand et en quelle mesure ils ont été résolus, et l'ont-ils été d'une manière fondamentale ?

Pour finir, relisez le dernier alinéa de l'article de Walt Mossberg, et dites-moi honnêtement si vous pensez qu'il n'est plus d'actualité.

avatar Paquito06 | 

@occam

“Par contre, la communication et la pédagogie ne suivent absolument pas...”

Absolument. C’est aussi le probleme de toutes les boites (d’aujourd’hui?). Avant de reconnaitre et de s’excuser, il faut arriver à un stade critique (Samsung avec son Note 7, Volkswagen & Co. avec le diesel, Toshiba et ses comptes, les banques et le Libor, etc.). Tant que ca rapporte et que les sanctions ne sont pas a la hauteur, on ne va pas egratiner l’image de l’entreprise hein. Il en faudrait beaucoup plus pour avoir le moindre pardon et note de comm d’un Head chez Apple.

avatar jazz678 | 

@Paquito06

« Avant de reconnaitre et de s’excuser, il faut arriver à un stade critique (Samsung avec son Note 7, Volkswagen & Co. avec le diesel, Toshiba et ses comptes, les banques et le Libor, etc.). »

Déjà un peu de mesure. Nous ne sommes absolument pas dans la même situation que les exemples que tu donnes. Rien à voir avec les bugs plus ou moins sérieux identifiés récemment sur macOS, qui ont été corrigés dans les 24-48h avant le gros cataclysme de sécurité que ça aurait pu causer (Le Note 7 a causé des accidents, VW a sciemment menti sur ses moteurs,...). Hormis ceux qui lisent des forum spécialisés, personne ou pas grand monde s’en rendra compte.

Ensuite avouez que ce serait complètement con qu’une société commence à se flageller en communiquant et s’excusant à tout bout de champ avant un stade critique. Ce qui compte in fine c’est est-ce que les pb sont réglés avant le stade critique.

avatar Paquito06 | 

@jazz678

C’est une autre dimension car il n’y a aucun dommage financier. Le jour où des firmes qui tournent sous mac OS perdront de l’argent à cause d’un bug, elles ne perdront pas de temps à se tourner contre Apple. Equifax s’est fait hacker, y a pas eu mort d’hommes et les poursuites commencent.

avatar jazz678 | 

@Paquito06

« C’est une autre dimension car il n’y a aucun dommage financier. Le jour où des firmes qui tournent sous mac OS perdront de l’argent à cause d’un bug, elles ne perdront pas de temps à se tourner contre Apple. Equifax s’est fait hacker, y a pas eu mort d’hommes et les poursuites commencent. »

???
Où veux-tu en venir ?

avatar Paquito06 | 

@jazz678

A l’argent?

avatar pocketalex | 

@Paquito

Si les boites informatique devait s'excuser publiquement pour ce genre de bug, ce serait le bordel, on aurait une prise de parole par jour de la part de Microsoft (Windows, Office,...) et d'Adobe (Flash player) ...et de Google (Android)

avatar Paquito06 | 

@pocketalex

Adobe ne fait pas encore d’OS desktop quant a Google... Pour ce qui est de Windows, ils sont reactifs quand des virus/malwares se propagent, et c’est tant mieux, maintenant ont ils ete a l’origine des memes bugs qu’Apple? Je n’en ai pas memoire. Et non, suivant la politique de l’entreprise, on n’est pas necessairement en mesure d’attendre une com de leur part.

avatar fte | 

@occam

"Dernier point, la concurrence. Si vous visez Android et par là Google, check."

Google à un problème de taille que Microsoft n'a pas. Google n'est pas aux commandes des mises à jour d'Android, essentiellement. Donc je n'accuserais pas Google ici, mais la vaste dilution des Android.

avatar occam | 

@fte

"Donc je n'accuserais pas Google ici, mais la vaste dilution des Android."

La dilution et la segmentation découlent de la politique de Google. Soit par défaut, soit par négligence.

avatar fte | 

@occam

"La dilution et la segmentation découlent de la politique de Google. Soit par défaut, soit par négligence."

C'est un brin simpliste. Vous m'avez habitué à plus de profondeur.

La fragmentation matérielle et les options de surcouche limitent la marge de manœuvre de Google. Déléguer le travail d'adaptation aux fabricants est difficilement évitable.

On va donc cocher défaut dans votre courte listes d'alternatives.

Je cocherais plus volontiers la case compromis incontournable pour qu'Android soit plus intéressant qu'une solution spécifique à chaque constructeur, customisable, adaptable à une vaste variété de matériels qui, contrairement à x86 ne constituent pas une plateforme standardisée, puisse néanmoins évoluer au rythme que Google décidera d'adopter, etc.

avatar jmtweb | 

"surtout quand il y a des surcouches logiciel"

C'est dingue de lire ce genre d'inepties. Chez certains, la couche n'est pas seulement logiciel...

avatar Paquito06 | 

@jmtweb

Propre interface logicielle si tu preferes ?? Happy? ?

avatar huexley | 

"car cela pourrait lui jouer de vilain tours dans le futur et elle s’en est tres bien tiree cette semaine, a part les quelques utilisateurs de forums specialises comme MacG, personne n’aura rien vu venir."

C'est tellement mignon. La faille root cela fait des semaines qu'elle est dans la nature… J'apelle pas ca de la réactivité surtout quand la première trace de cette faille est donnée par un utilisateur qui n'en avait pas conscience. Par contre on peut légitimement se demander, si des personnes moins bien intentionnée qui auraient pu en avoir connaissance ne l'ont pas déjà exploitée…

avatar Paquito06 | 

@huexley

C’est mignon, oui. Va dans un Apple Store et fais le tour de la clientele, demande leur qui en avait connaissance. Et demande aux Genius egalement. Alors, qui est mignon? Ca n’enleve en rien le caractere critique de cette faille (dans certains cas seulement), mais ca passe inapercu. Les sites specialises en ont parle le 28, le 29 c’etait corrige. Pour l’iPhone, c’est pareil, samedi il y a eu le probleme isolé des notifications, on n’a pas attendu la fin du weekend pour corriger.

avatar rodo | 

OS X se dégrade oui. Par contre pour moi on en est pas encore au niveau de Windows 10... tous les systèmes aujourd'hui souffrent d'un excès de complexité non maîtrisée… chez Microsoft elle se trouve probablement dans la gestion des divers types d'interface home/machine et de leur sempiternel souci de rétro compatibilité, chez Apple probablement dans la multiplication des OS (Watch, tv, mac, iOS...) et de leurs interactions…

avatar Poweruser75011 | 

Chez moi c'était mon iPad pro qui redémarrait sans arrêt même si sans aucune notification, heureusement qu'ils ont vite sorti la maj

avatar Wund3r | 

Voilà ce que c'est quand on mise tout sur une politique commerciale basée sur un égo surdimensionné .
Apple avec les équipes dirigeantes actuelle c'est "Je suis apple je suis le meilleur il n'y a pas mieux donc les gens n'hésiteront pas à mettre le prix"

Tout cela au détriment de la qualité de leur OS.
Un high Sierra bugué et un iOs dans la même lignée, et c'était à prévoir quand on voit déjà les erreurs de design avec les gros titres dans les applications qui n'optimise pas du tout l'affichage.

avatar Moonwalker | 

Catastrophique… Il ne fait pas exagérer.

Ça va. On est toujours vivants.

C’est pas comme si on attendait le train gare Montparnasse ce week-end.

avatar r e m y | 

@Moonwalker

??? ?‍♂️

avatar pocketalex | 

?

avatar ValentBay | 

Pour ceux qui parlent d’iOS 11 comme le « pire » iOS jamais sorti, je me permets de partager quelques liens de sites concurrents sur iOS 7 :

http://www.zdnet.fr/amp/actualites/ios-7-une-faille-dans-l-ecran-de-verrouillage-confirmee-par-apple-39794172.htm

https://www.iphonote.com/actu/43380/ios-7-recapitulatif-des-bugs-recenses-par-vous-et-nous/amp

Et il y’en aurait bien plus à dire, même si je trouve iOS 11 de moins en moins défendable lui aussi.

avatar kaporal78 | 

jusqu'ici j'ai été épargné par le clavier lent.
avec cette dernière mise à jour(11.2) qui est sensé régler ce problème et bien maintenant c'est moi qui l'a ce bug. bien joué apple.

avatar Espcustom | 

Pas de bugs pour moi mais des lenteurs sur iOS 11 jusqu’à 11.1 sur mon 8...du coup avec 11.2 tout roule parfaitement.

avatar SugarWater | 

#Forstall

avatar Wund3r | 

+1000

avatar Welcomex | 

Pour ma part la batterie de mon iPhone 6s Plus fond comme un glaçon dans un four chauffé à 200* je perds 5% en 2 minutes....??????????????????

avatar Sharp | 

La vache !
Vous piquez l’idée de cet article sur ce que The Verge a publié sur son site et ce week-end et vous oubliez de l’indiquer. Bravo !

avatar Zilis | 

iOS bug beaucoup je trouve , c est vraiment dommage

avatar PierreBondurant | 

Le terme catastrophique n’est pas exagéré

Bien content d’être resté sous Sierra

avatar Gueven | 

C’est la première année que j’éprouve le besoin de basculer sur les versions bêta tellement ios11 est une calamité.
iOS 11.2 commence à ressembler à une version testée.
Bref iOS méritait 3 mois supplémentaire de déverminage.
2017 sera peut être une bonne année financièrement pour Apple, mais l’image de marque est ternie.
Pas sûr que sur le long terme cette stratégie soit viable.

avatar jazz678 | 

@Gueven

« 2017 sera peut être une bonne année financièrement pour Apple, mais l’image de marque est ternie.
Pas sûr que sur le long terme cette stratégie soit viable. »

Les oiseaux de mauvais augure nous sortent ça depuis des années.
Bienvenu dans la volière

avatar Steve Molle | 

Essuie toi la commissure des lèvres, c'est dégueu !

avatar Gueven | 

@jazz678

Peut-être que mon ressenti est erroné mais j’ai quand même le sentiment qu’iOS 11 est sorti beaucoup trop tôt.
En tant que développeur j’utilise les bêta sur device de développement. Hors, c’est la première année qu’en septembre je me refusais de mettre à jour mes devices personnels. Au final, j’ai franchi le pas pour déchanter. Il restait bien trop de bug.
Donc à vouloir sortir à tout pris une version d’iOS pour les besoins du hard, ça ne marche que si on a de la marge. Et là, Apple a été dépassé.
Les derniers événements corroborent mon ressenti.

avatar Issou la chancla | 

La 10.13.2 est pas prête de sortir alors

avatar tikialtine | 

A force de courir tout le temps Apple devrait se poser un peu , j'ai bien fait de ne pas faire la mise a jour de iOs11 quant MAcOs je resterai sous Sierra.....Je connais le Mac depuis le système 6 certes cela s'améliore mais à quel prix , des mises à jour incessantes et pas toujours convaincantes ......Peu mieux faire

avatar hairsplitter | 

La SNCF serait dans le coup ?

avatar gela | 

Ça sent la fin de race ! ?

avatar andr3 | 

Actuellement, mon MBPR15 se dirige doucement vers la sortie.

En effet, ma Surface Pro 4 avec Windows 10 Pro en Insider est bien plus stable et véloce que le Mac avec macOS High Sierra.

Cote hardware, la configuration est sensiblement la même : i7, 16GB RAM et 512 GB SSD.

Par contre, côté poids, la Surface est gagnante, tout comme en vélocité. La suite Office 365 installée localement sur le Mac est une catastrophe. Lenteur à tous les étages.

Microsoft avec Windows 10 Pro x64 a fait plus que combler son retard sur macOS, il a dépassé celui-ci.

Retina pour le Mac mais la dalle de la Surface en utilisation quotidienne (> 8h/jour) est plus agréable et plus confortable.

Oui, la Surface n’est pas exempte de bugs, avec le plus énervant de tous ... la perte de connexion entre le clavier (équipé touchid) et la Surface ... on détache ... on attend 2-3 secondes et on reconnecte le tout et on est tranquille pour un - bon - moment.

Je ne tiens pas compte du stylet ... je ne l’utilise que très peu.

Pour moi, la Surface est le « Mac iPad » qu’Apple aurait dû sortir ...

avatar popeye1 | 

Tout ça n’est rien.
Apple s’apprête à sortir son nouveau système 64 bugs le meilleur du monde, ainsi que des macbooks pro aussi fin qu’une feuille de papier A4. Le crayon de papier revu par l’un des meilleurs designers du monde sera offert par la maison.

avatar jmtweb | 

Le plus risible chez les fanboys est de lire encore des conneries du genre : "Android et sa surcouche ne pourra jamais rivaliser avec IOS et l'iPhone !"
Ayant utilisé à la fois IOS et Android, je sais qu'Android est parfaitement stable. Je n'ai jamais eu besoin de rebooter mon Huawei Mate 9. Avec mes iPhones, je devais de temps en temps les rebooter à cause de gels de l'écran. Quant à la fameuse surcouche, c'est limite pathétique que de lire des énormités pareilles. Depuis plusieurs années, les constructeurs proposent des applications qui peuvent être sollicitées ou pas. Ils s'avèrent que certaines peuvent être excellentes alors à quoi bon s'en priver ?
J'aimerais lire un vrai test comparant les deux systèmes utilisés durant plusieurs mois par des testeurs objectifs. D'un côté, un Mate 9 sur Android et de l'autre n'importe lequel des iPhones.
Le bilan serait dramatique pour la pomme.

avatar Orus | 

Apple devrait se méfier. Il ne suffit pas de faire de belles phrases, de nous raconter de belles histoires et faire de belle vidéos; pour le moment la confiance en ses produits s'effrite rapidement. Apple se revendique comme le meilleur, alors pourquoi j'hésite à passer à High Sierra les yeux fermés ? Je ne devrai pas avoir le moindre doute sur la fiabilité de cette nouvelle version.

avatar Jeanlucesi | 

On me dit dans l'oreillette que Linux est instalable sur un MacBook mi 2012.

avatar jmtweb | 

Se retrouver avec un logiciel d'exploitation dépouillé histoire de se sentir différent, non merci.
Pour éviter windaube, Linux est un bon plan mais comparativement à MacOs, il y a fossé que je ne suis pas prêt à franchir. J'aurais le sentiment de me retrouver à poil et le naturisme, c'est pas trop mon truc.

avatar pocketalex | 

@jtmweb

Excellent ?

Je suis un peu pareil que toi, j'ai étudié la possibilité de Linux, mais gros utilisateur de la suite CC, j'ai abandonné cette idée. Dommage, j'aurais bien franchi le pas, surtout que je suis passé de C4D à Blender pour la 3D, il ne manquait plus que le trio Photoshop/After/Première et j'étais bon.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR