Bug : un treizième mois hors limites pour macOS High Sierra

Mickaël Bazoge |

Apple se prépare décidément un mois de décembre un peu difficile sur le plan logiciel. En plus du retour de la revanche de la faille root et de l'incroyable bug de redémarrage d'iOS 11, Rob Griffiths qui travaille pour Macworld a repéré un étonnant bug dans macOS High Sierra… un treizième mois.

Sur un de nos Mac avec la dernière bêta en date de HS ce curieux comportement est toujours là

En ouvrant la Console de son Mac, Rob est tombé sur un message d'erreur, « Month 13 is out of bounds », ce qui signifie quelque chose comme « le mois 13 est hors limites ». Bien sûr, en termes informatiques il n'existe rien comme un treizième mois, reconnaissons au moins que macOS sait qu'un tel mois ne peut pas exister…

Ce message a commencé à apparaitre le 1er décembre dans Xcode 9, comme l'atteste cette discussion sur le forum des dévs Apple. Vous pouvez également vérifier dans l'utilitaire Console si le message est présent. Il apparait à bon rythme, Rob en dénombre de 2 à 20 par seconde (!), sans que cela n'affecte le bon fonctionnement du Mac pour le moment du moins. À noter que ce bug n'affecte visiblement que High Sierra (dans notre cas il est toujours présent dans la dernière bêta du 10.13.2).

Il semble que ce message soit lié au processus mdworker (Spotlight) et que pour s'en débarrasser, au moins de manière provisoire, on peut passer la date de macOS à un autre mois que décembre. En attendant un futur patch d'Apple.

avatar Quentin | 

Il y a un énorme problème avec le contrôle qualité. Je ne comprends pas...avec les milliers de devices qui tournent sous les bêtas, ils n’arrivent pas à repérer ce genre de bugs?
Le pire, c’est qu’on n’avait pas connu ces énormes problèmes quand les bêtas n’étaient pas publiques et donc réservés à un nombre restreint d’utilisateurs...

Bref, il faut revoir le système de feed-back, et vite!

avatar oomu | 

les betas sont un outil pour investir moins dans le Q.A. et pour faire vivre le produit avant et après sa sortie (on fait des articles sur les beta, on en discute, etc, on est "engagé", actif dans la pub, comme en ce moment même dans ce commentaire de ma part).

-
l'annualisation n'aide pas non plus.

-
"Bref, il faut revoir le système de feed-back, et vite!"

non. faut investir et payer les gens, + de salariés et/ou de prestataires dans le développement, validations, tests et maintenance de macOs. Même si cela n'a aucun sens commercial à court terme et va baisser la marge bénéficiaire de l'entreprise. Autant dire que ça ne changera pas.

-
Windows a un milliard de mécanismes de test (les différents niveau d'accès aux fonctionnalités futures par exemple) et cela ne change rien qu'il y a des bugs.

-
Vous ne pouvez pas espérer de la qualité en poussant les gens dans le changement et travail continuel. C'est comme ça.

Mais au moins on a de l'actu, on a du jouet, on a de quoi s'écrire des commentaires régulièrement.

-
Rappelez vous la sortie des vieux Os X tel Panther ou Tiger, où on était réduit à se faire des mini-événements festifs autour de la sortie d'une boite tous les 2 ou 3 ans.. quelle horrrRRRRreuur ! :)

avatar C1rc3@0rc | 

@Quentin

«Il y a un énorme problème avec le contrôle qualité. »

Le controle qualité n'est pas le plus gros probleme d'Apple...
Aujourd'hui on a les conséquences de problèmes de conception et d'une orientation stratégique qui a ete payante a court terme mais qui est dramatique pour le long terme.

Faut bien se rendre compte que les bug scandaleux auxquels on assiste ne sont en fait que des erreurs cosmétiques de surface, mais ils font ressortir des horreurs qui se sont installées durant les 5 dernieres annees ... Il y a un vrai probleme de cohérences et d'objectif...

Parler de problemes de controle qualité dans la situation actuelle c'est parler d'objectifs de resultats quand le probleme ce sont des objectifs de moyens et de vision...

On a aussi un autre probleme de fond qui resulte de la politique d'obsolescence programmee et du marketing du novatisme.
En etant incapable d'innover et en se déconnectant du besoin reel du client, Apple a du mettre en place une course a l'obsolescence qui est le dernier element qui pousse l'utilisateur a racheter du materiel...

Pour tenir des objectifs de croissance absurde, Apple a donc du reduire les cycles de developpement pour aboutir a une commercialisation annuelle de versions majeures de se OS, qui au fond n'apportent aucune amélioration mais sont truffés de roues carrées...

Le fait d'avoir mis au placard de le Mac et par consequent MacOS, conduit evidement a des resultats terribles dont on voit le niveau d'idiotie...

Donc avant de parler de controle qualité, faut deja voir les niveaux sous-jacents et remonter a celui des principes de conceptions...

Et dire qu'avec MacOS 10.10 et iOS 7 on pensait qu'Apple avait atteint son Vista... ben non. MacOS 10.13 et iOS 11 ça semble devenir l'Apollo 13 d'Apple...

avatar PomBreizh | 

@C1rc3@0rc

Et à part ça, tu n’as pas trop d’ampoules à la main droite..?

avatar simnico971 | 

Hé ben, Apple peut continuer à me harceler de notifications pour que je passe à High Sierra... C'est pas demain la veille.

avatar oomu | 

bien, nous prenons note de votre réponse et nous vous reposerons la questions dans 2326 secondes.

avatar Anakin | 

High sierra ou la poubelle d'apple... Il me semble que ce serait un titre acrocheur pour un article qui nous expliquerait à quel point Apple a baclé le travail.

avatar C1rc3@0rc | 

@Anakin

Moais, on devrait rebaptiser MacOS 10.13 poopOS et iOS 11 iPoopOS, pour faire hommage au niveau du marketing dont beneficient les 2 OS d'Apple...

avatar BitNic | 

@Anakin : " High sierra ou la poubelle d'apple"

Ben non, la poubelle c'était déjà le dernier Mac Pro !

Là c'est plutôt le Big One Californien...

avatar macinoe | 

On va finir par croire que les initiales HS on été choisies à dessein.

avatar sveireman | 

@macinoe

Très drôle 😂

avatar Ginger bread | 

Encore heureux que leurs OS soient gratuits.

avatar Mickaël Bazoge | 
Pas vraiment… Tu paies les logiciels dans le prix du matériel.
avatar Alex Giannelli | 

@MickaëlBazoge

Ce serait bien de citer l'utilisateur à qui la réponse est faite... je ne sais jamais à qui c'est destiné ! 🤓

avatar Mickaël Bazoge | 
Et bien ça se voit sur le site web et dans l'app ?
avatar John McClane | 

@MickaëlBazoge

Sauf si on a choisi un tri par date... ce qui est l'option par défaut dans l'app. Et j'avais d'ailleurs eu un mal fou à trouver où était cachée cette option.

avatar Ben_75 | 

@MickaëlBazoge

Sur le site oui, dans l’app pas mal moins facile!

avatar marc_os | 

@MickaëlBazoge :
Non, pas dans l'App.

avatar Avenger | 

@ Alex Giannelli

Ce n'est visiblement pas compliqué à comprendre, vu la disposition décalée du message de MickaëlBazoge. Il a répondu à Ginger bread.

avatar Alex Giannelli | 

@Avenger

Je ne parle pas que pour cette conversation évidemment. Quand il y a 50 messages, c'est un peu moins évident. Le @ est fait pour ça, et tous les rédacteurs de MacG l'utilisent, si tu fais attention.

avatar marc_os | 

@Avenger :
Non c'est pas décalé dans l'App. Et même sur le site, quand il y a des réponses de réponses, pour la xième c'est pas toujours clair sans le @.

avatar C1rc3@0rc | 

@Mickaël Bazoge

+1
Ce qui denote d'une augmentation de prix de 20% a 70% (voire 80% dans le cas de l'iPhone X) par rapport au précédent...

avatar Ginger bread | 

@MickaëlBazoge
Non Apple clame que ces OS sont gratuits.
Auparavant on devait tous payer pour faire nos mises à jour.

avatar LolYangccool | 

@Ginger bread :
Bien sur que si tu paye l'OS dans le prix du Mac, tu crois que les développeurs chez Apple sont payés comment si le prix des Mac ne sert qu'à payer la R&D et les sous-traitants ?
Avant l'OS tu le payais en plus, mais avant les Mac étaient aussi un peu moins cher.
Dire que macOS c'est gratuit montre que tu te fais bien avoir par le marketing !
Apple c'est pas le Saint Graal !

avatar Bigdidou | 

@LolYangccool

« Apple c'est pas le Saint Graal ! »

Personne n’a jamais prétendu que le Saint Graal était gratuit, ceci dit.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR