États-Unis : une candidate démocrate veut démanteler les mastodontes du numérique

Mickaël Bazoge |

La toute puissance des mastodontes de la Silicon Valley sera sans nul doute un des thèmes majeurs de l’élection présidentielle américaine de 2020. Elizabeth Warren, une des nombreuses candidates du Parti démocrate, a mis les pieds dans le plat aujourd’hui au travers d’un billet qui ne fait pas dans la demi-mesure : « Il est temps de démanteler Amazon, Google et Facebook ».

Si d’aventure la candidate à la candidature devenait présidente, son administration mettra en place de « profonds changements structurels dans le secteur technologique afin de promouvoir la concurrence ». Les entreprises technos ont « beaucoup trop de pouvoir sur notre économie, notre société et notre démocratie », explique Elizabeth Warren qui déroule quelques uns des maux provoqués selon elle par ces géants du numérique : « Ils ont bétonné la concurrence, exploité nos informations privées pour faire du profit et ils ont modifié les règles du jeu à leur avantage. Ce faisant, ils ont nui aux petites entreprises et freiné l’innovation ».

Si la sénatrice américaine ne fait pas référence à Apple dans son texte, le constructeur de Cupertino est lui aussi visé par ce projet, selon un porte-parole de la campagne Warren qui le confirme à CNBC. Le principe est le suivant : les entreprises qui génèrent des revenus de 25 milliards de dollars (ou plus) et qui opèrent une plateforme de distribution connectant des vendeurs tiers aux consommateurs devront s’abstenir d’y distribuer leurs propres produits.

Dans l’exemple d’Apple, les applications développées par le constructeur ne pourraient être distribuées sur l’App Store. Il faudra que la Pomme se sépare de sa boutique, qu’elle crée une nouvelle entreprise indépendante par exemple. Par ailleurs, les plateformes devront respecter des normes de traitement équitable, raisonnable et non discriminatoire envers leurs utilisateurs. Enfin, elles ne pourront pas transférer ni partager des données avec des tiers.

Une entreprise qui ne respecterait pas ces dispositions sera condamnée, l’amende pouvant aller jusqu’à 5% du chiffre d’affaires annuel. Avant que ces mesures ne soient mises en œuvre, il faut encore qu’Elisabeth Warren remporte la primaire démocrate, puis qu’elle batte Donald Trump en 2020. Mais ces propositions ont un écho particulier de ce côté-ci de l’Atlantique, où la Commission européenne veille de plus en plus au mauvais grain : de nouvelles règles ont d’ailleurs été établies pour équilibrer le rapport de force entre les plateformes et les tiers.

avatar Lucas | 

Très intéressant qu’une figure proéminente de la politique US parle de démanteler Google, Amazon et Facebook, ce qui devient urgent, et ne pourra (sauf coup de théâtre de l’UE) venir que des États-Unis, qui ont déjà réussi à le faire dans le passé dans des industries comme le pétrole, la banque, l’automobile...

En revanche je comprends moins la question des Apps Stores, mettre des règles pour rééquilibrer et rendre plus transparentes les règles, mais séparer l’App Store d’iOS alors que c’est la création d’Apple/Google j’ai du mal (c’est pas la même chose que séparer WhatsApp de Facebook ou YouTube de Google, qui sont des rachats énormes et forment des monopoles)

avatar remids | 

@Lu Canneberges

C’est la même chose que de séparer Internet Explorer de Windows. Comme au bon vieux temps.

avatar Lucas | 

@remids

Non, parce que IE est toujours géré par Microsoft, c’est son imposition/monopole qui a été sanctionné. L’équivalent serait d’autoriser des applications par défaut et des boutiques alternatives.

avatar naarin | 

@Lu Canneberges

Une meilleure analogie serait la séparation d’EDF et ERDF. Une entreprise fournit la plateforme, l’autre un service qui utilise cette plateforme et cela en concurrence avec d’autres fournisseurs.

avatar Orus | 

Trump doit l'adorer cette bouffonne (les chinois aussi).
Les vrais ennemis ne sont pas les GAFA, mais les politiciens et le peuple stupide qui vote pour eux.

avatar Lucas | 

@Orus

Ahahah, qu’est-ce que tu racontes ? Et on peut rester respectueux, l’insulte n’est pas un argument politique et n’abaisse que celui qui la prononce.

avatar iPop | 

@Lu Canneberges

Je suis d’accord avec lui. je me souviens de mes amis l’air rêveur au grand sourire de Macron, maintenant ils font la gueule et mettent des vestes jaunes en râlant que ce n’est pas normal, etc...faut être responsable de ses actes.

avatar DDivo | 

@Orus

Elle ? Une « boufonne » ?
Renseigne toi malheureux ignorant que tu sembles être ?
Perso, elle m’inspire plus de respect que beaucoup d’autres dans ce pays.
Wait & See

avatar stephs30 | 

moi elle m'inspire aucun respect .... out

avatar nemrod | 

@stephs30

Tu as raison, bon voyage ? ??

avatar stephs30 | 

tout à fait ....

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Orus

Plutôt ceux qui utilisent en mode mouton et/ou decerébré tous leurs services: tu dois forcément comprendre de quoi je parle.

avatar iVador | 

@Orus

Cette « bouffonne » est tellement plus intelligente, brillante que vous, avec un CV qui rend le votre probablement tellement insignifiant ...
Enfin il n’y a rien à attendre des supporters de Trump, ils sont en état de mort cérébrale depuis longtemps.

avatar imrfreeze | 

@iVador

+1

avatar Pierre H | 

Donald l'a déjà dans son viseur, il l'appelle Pocahontas parce qu'elle a des origines amérindiennes lointaines. Maintenant il va pouvoir ajouter l'insulte suprême aux US : socialiste.

avatar iVador | 

@Pierre H

Trump l’appelle Pocahontas car il est une ordure raciste. Une raclure qui plaisante sur le genocide des indiens.

avatar imrfreeze | 

@Orus

C’est vraiment toi le bouffon tu sais pas de qui tu parles.

Cette femme que j’ai eu la grande chance d’avoir en Prof est ni plus ni moins que l’une de femmes les plus intelligentes de cette planète.

Si elle devenait Présidente des US cela modifierait les US et la politique mondiale dans un sens profondément positif.

Vraiment c’est triste de lire des commentaires comme le tien.

avatar RolandJDXI | 

Mon dieu, elle parle comme les communistes ! <;o)

Malgré qu'elle ait raison, aura-t'elle le courage d'aller jusqu'au bout ? Quels sont ses moyens pour faire plier les "riches" ?

C'est certain que si elle devenait présidente cela modifierait les USA, les riches iraient voir ailleurs si l'herbe est plus verte.

avatar Bigdidou | 

@RolandJDXI

« Mon dieu, elle parle comme les communistes ! »

Tu sais, maintenant que les communistes votent Macron...

avatar fte | 

@Orus

Wow, quelle argumentation, quelle bienséance, quelle profondeur !

Ce ne sont pas des bouquets de fleurs qui sortent de ta bouche, c’est certain.

avatar cosmoboy34 | 

« Ils ont modifié les règles à leur avantages »
Combien d’autres industries si ce n’est plus prolifiques encore mais au moins aux conséquences beaucoup plus désastreuse le font encore ?

Les fonds de pensions
L’industrie du pétrole
Les assurances
L’agroalimentaire industrialisé

Combien d’autres encore s’affranchissent des règles bien plus que l’industrie technologique avec les conséquences bien plus désastreuse qu’une revente de donnée ?

Mais elle est à l’ouest complet

avatar Lucas | 

@cosmoboy34

Pfff... comme si Warren, Sanders, etc. ne s’occupaient pas aussi des fonds de pensions,
du pétrole, des assurances (coucou la sécurité sociale qu’il et elle veulent construire), l’agroalimentaire industrialisé et la grande distribution, etc. Faut se renseigner ;)

On lit tout le temps ce genre de réactions quand on parle d’une intervention ou d’une proposition d’une personne et qu’on lui reproche de ne pas s’occuper du reste... sans vérifier si c’est le cas >< !

MacG parle de ça spécifiquement car c’est son domaine et ne va pas faire des articles sur les programmes complets de chaque personne candidatant aux primaires et/ou élections présidentielles aux États-Unis !

avatar Seb42 | 

@Lu Canneberges

+1
Toujours facile de critiquer en se basant sur ce qui pourrait être fait ailleurs. Il y a et il y aura toujours mieux à faire ailleurs.
Les politiques sont toujours critiqués pour être critiqués sans regarder le fond de la proposition.

avatar CorbeilleNews | 

@cosmoboy34

Qu'est-ce que l'on fait alors ? Rien ?

avatar nemrod | 

@cosmoboy34

Ton argumentation détaillée te rend crédible ???

Pages

CONNEXION UTILISATEUR