FTP Client alternatif

Vincent Absous |
FTP Client vient d'être mis à jour par son développeur Vicomsoft [4.0 - Formulaire - US]. FTP Client est, son nom n'en fait pas mystère, un concurrent des Transmit, Captain FTP et autres clients FTP, destiné à permettre aux utilisateurs de combler l'une des lacunes du Finder de Mac OS X, lequel ne permet pas encore de télécharger vers un serveur FTP. À propos de son logiciel, Vicomsoft met en avant l'interface, fidèle aux canons esthétiques définis par Apple (barre d'outils, fenêtre-tiroir, etc.). À l'actif du logiciel, disponible sous Mac OS 9 et Mac OS X, on notera la possibilité d'éditer directement dans BBEdit un fichier présent sur le serveur et la synchronisation automatique client/serveur. Vendu 35 $, FTP Client est disponible néanmoins dans une version d'essai valable sept jours.

Lire les commentaires →

PT : Les softs les plus terribles

brondeau |
De nombreux utilisateurs de Mac OS 9 ou X visitent régulièrement le site VersionTracker à la recherche d'une application utile et méconnue. Le but de PerversionTracker est sensiblement différent, en effet le site de Ladd Van Tol, ancien de VersionTracker, se propose de recenser les pires programmes disponibles pour Mac OS X, pour le plaisir de rédiger des tests sarcastiques.

Lire les commentaires →

Logiciels en bref

Vincent Absous |
Le logiciel de courrier électronique GyazMail poursuit son développement et la version disponible au téléchargement aujourd'hui corrige un bogue qui faisait que les sous-dossiers pouvaient devenir invisibles si le dossier les contenant était déplacé entre plusieurs comptes [0.9.9.4 - 1,2 Mo - US].

A Better Finder Rename X, l'utilitaire qui permet de renommer rapidement et facilement un grand nombre de fichiers, est lui aussi revu. La mise à jour permet à l'utilisateur d'insérer du texte dans le nom des fichiers en définissant un certain nombre de critères [5.3 - 1,7 Mo - US].

Le logiciel de gestion de comptes bancaires CheckBook (1O $) continue d'évoluer, et plutôt dans le bons sens si l'on considère les nouveautés qu'introduit la révision d'aujourd'hui [1.1.1 - 594 Ko - US]. En effet, on retiendra la fonctionnalité qui permet de compléter automatiquement les champs 'To," "From" et "Description" ; cela facilite, on le sait, la saisie des nouvelles opérations. Par ailleurs, la mise à jour corrige ses bogues.

Lire les commentaires →

Microsoft se paye Virtual PC

Vincent Absous |
Ce qui n'était qu'une rumeur il y a encore quelques heures vient d'être confirmé. Microsoft vient en effet d'annoncer le rachat à la société Connectix de sa gamme Virtual PC, son produit phare, logiciel que l'éditeur décline sur Mac, mais aussi sur PC, ainsi que son petit dernier : Virtual Server encore en développement. Le géant de Redmond va intégrer la moitié des employés de Connectix soit une quarantaine de personnes.


En fait, tout s'est très vite passé puisque cet après-midi MacRumors évoquait sur le mode interrogatif cette possibilité, citant un article paru sur le site CRN. Il aura suffi, donc, de quelques heures pour que l'on passe du virtuel au réel.


Restent maintenant les nouvelles interrogations que posent cette annonce. Pourquoi cet achat ? Selon c/net, le géant du logiciel est particulièrement intéressé par Virtual Server, un produit dédié aux serveurs que Connectix a récemment développé et qui permet à une seule machine de fonctionner comme plusieurs ordinateurs, chacun tournant alors avec son propre système d'exploitation.


Mais ce qui nous intéresse surtout est de connaître l'avenir réservé à la version Mac de Virtual PC ? Selon les représentants de Microsoft, la société n'a pas racheté le logiciel, qui compte plus d'un million d'utilisateurs, pour le tuer. Bien au contraire, selon les mêmes, son développement va continuer et qu'il en sera de même pour la version Mac OS X de Microsoft Office. La MBU (Macintsoh Business Unit), qui est actuellement engagée dans le plusieurs projets (MSN 8, Explorer 6, le support d'Exchange et une nouvelle version de la suite bureautique) verra une partie des troupes de Connectix rejoindre son équipe. Avec le rachat d'aujourd'hui, Microsoft signifie, selon Tim McDonough le directeur marketing et du développement de la MBU, "sa volonté accrue de renforcer la compatibilité entre les deux plates-formes et d'améliorer l'offre de produits dédiés au Mac".


Fondée en 1988, Connectix a sorti de nombreux produits qui ont marqué l'histoire du Mac. On se souvient du fameux Ram Doubler et son petit frère Speed Doubler mais aussi des célèbres QuickCam, les premières WebCam destinées au Mac. La société avait d'ailleurs vendu en 1999 son unité matériel à Logitech afin de pouvoir améliorer Virtual PC et Virtual PlayStation, un autre produit qui avait fait couler beaucoup d'encre puisque cet émulateur de PlayStation avait tout d'abord attiré les foudres de Sony avant d'être racheté, début 2001, par la société japonaise pour en arrêter le développement.


Reste maintenant à savoir si la vente de la gamme Virtual PC servira à Connectix pour marquer une fois de plus l'histoire du Mac d'autant plus que les seuls produits qui sont encore à son catalogue sont Copy Agent et DoubleTalk (RAM Doubler ayant été abandonné le mois dernier) qui comptent pour moins de 5 % du chiffre d'affaires de la société et surtout si, malgré les assurances de Microsoft, Virtual PC ne connaîtra pas le même sort que l'émulateur de jeux vidéo.

Lire les commentaires →

Photoshop Album pour Mac bientôt ?

Vincent Absous |
Photoshop Album est disponible depuis quelques jours sous Windows. Ce logiciel, édité par Adobe, qu'on a présenté comme un iPhoto-like serait disponible sous Mac OS X au mois d'août, et ce contrairement à ce qui avait été tout d'abord annoncé. La décision peut surprendre dans la mesure où Apple offre justement iPhoto aux utilisateurs. Toutefois, selon Andrew Johnson, un analyste que cite PC Pro à qui l'on doit l'information, Adobe a tout intérêt à sortir une version de son programme pour l'UNIX d'Apple de façon à montrer qu'il est toujours présent sur le marché. Toujours est-il qu'Adobe n'aura pas partie gagnée face à un logiciel déjà bien implanté, gratuit qui plus est et dont certes on s'accorde généralement à souligner la lourdeur et la lenteur mais dont on reconnaît aussi l'ergonomie et la simplicité.

Lire les commentaires →

Pages