Donald Trump prêt à de nouvelles exemptions de taxes douanières pour Apple

Mickaël Bazoge |

Donald Trump et Tim Cook s'étaient donnés rendez-vous aujourd'hui à Austin, au Texas, dans l'usine qui produit le Mac Pro. Les employés y sont particulièrement affairés, alors que la commercialisation de la nouvelle tour doit débuter le mois prochain (lire aussi : Le nouveau Mac Pro sur le point de sortir de l'usine d'Austin).

Cette visite présidentielle était l'occasion pour le locataire de la Maison Blanche de faire parler d'autre chose que de la procédure de destitution engagée au Congrès. Tout en réaffirmant son credo de relocaliser une partie de l'outil productif américain aux États-Unis.

Image Fox News

De son côté, Tim Cook en a certainement profité pour resserrer un peu plus les liens personnels qu'il a patiemment tissé ces dernières années avec Donald Trump. Les deux hommes ne partagent pas les mêmes opinions, le patron d'Apple peut même s'opposer frontalement à certaines politiques du président républicain, mais malgré tout ils parviennent à trouver des terrains d'entente. En particulier sur les taxes douanières qui pèsent sur les produits importés de Chine.

Pendant la visite, Donald Trump a expliqué qu'il allait regarder les possibilités de nouvelles exemptions de taxes en faveur d'Apple. Le constructeur en a justement réclamé quelques unes de plus récemment (lire : Apple demande de nouvelles exemptions de taxes douanières). Une nouvelle salve de tarifs devrait être mise en œuvre le 15 décembre, et elles portera sur des appareils comme l'iPhone.

« Nous devons traiter Apple comme on le fait pour Samsung », a dit l'hôte de la Maison Blanche, reprenant ainsi un de arguments que Tim Cook lui avait opposé : Samsung, entreprise coréenne n'est pas concerné par les taxes, alors qu'Apple, entreprise américaine, l'est très directement.

Par ailleurs, Donald Trump a de nouveau fait pression sur la Chine pour que les autorités du pays acceptent de nouvelles concessions pour signer un accord commercial de grande ampleur. Même si Tim Cook a pris l'habitude de prendre son iPhone pour appeler directement le président américain, Apple vient de renforcer son équipe de lobbyistes en y ajoutant un proche de l'administration Trump.

Le président américain a par ailleurs salué l'ouverture d'une usine « puissante et très importante », ce qui n'est pas tout à fait vrai puisque cette ligne texane a été créée pour fabriquer des Mac Pro « poubelle » dès 2013. Il a également laissé penser qu'Apple allait continuer de bâtir des usines aux États-Unis, bien que le constructeur ne se soit jamais engagé sur ce terrain.

Autant de raccourcis que Tim Cook, qui s'est exprimé juste après le président américain, n'a pas corrigés. Et dans les faits, ce n'est pas une usine Apple à proprement parler, puisqu'elle appartient et est opérée par Flex (anciennement Flextronics), un sous-traitant de la Pomme…

avatar bhelden | 

Y’a du léchage intense de sexe entre ces deux hommes... je commence à comprendre pourquoi la Maison Blanche est blanche.

avatar iJojo | 

@bhelden

Y’a du léchage de babine dans l’air, ca se sent

avatar bhelden | 

@iJojo

[edit: commentaire du vdd édité donc le mien aussi. Bonne journée.]

avatar iJojo | 

@bhelden

tu me prends pour un con?

avatar pagaupa | 

@bhelden

Attention! Tu vas te faire bannir!

avatar bhelden | 

@pagaupa

Avec tous mes commentaires ultra pertinents je pense pas 😁

avatar pagaupa | 

@bhelden

Le mien l’était aussi...mais reste à définir la vulgarité et la pudeur!
Visiblement la rédaction n’aime pas la vulgarité et est très prude. 🙂

avatar mouahahaha | 

Du tout, elle n'aime juste pas les allusions sur certaines caractéristiques de l'équipe. Parcontre cracher sa haine des esclaves chinois qui font la grève, et qui donc assemblent moins d'iphone oulala les vilains, ya jamais eu de soucis pour ça. :)

avatar teddy.lina@icloud.com | 

@bhelden

😂😂👌

avatar Paquito06 | 

Deja, rien que le “manufacture Apple au Texas” plus le “high paying job back” ne vont pas ensemble 😂

avatar Pierre H | 

"Pendant que la méchante Nancy fait fermer le congrès". Oh le pauvre chou qui va être impeaché par les zorribles démocrates.

avatar raoolito | 

bon alors pour noel j'en veux bien un des MP fabriqué aux usa, mais en cadeau, avec l'ecran qui va bien (et son pied), merci

avatar SyMich | 

Donc c'est bon, Flextronic peut maintenant décrocher les iMacs pendus au plafond, ranger son entrepôt et reprendre une activité normale. 😔

avatar occam | 

@SyMich

Du temps de l'URSS, ça s’appelait « délinoléisation ».

Un oukase du Soviet suprême prévoyait que les sols de tous les espaces de travail et bâtiments publics devraient être recouverts de linoléum, dont on venait de constater les qualités hygiéniques. Des inspections furent annoncées.
Bien entendu, ni la production, ni l’organisation ne pouvaient satisfaire à cette immense besogne. Alors, les entreprises organisèrent un système circulaire. Des équipes transportaient des rouleaux de linoléum et les déroulaient dans les espaces où une inspection devait avoir lieu : « linoléisation ». Dès l’inspection terminée, délinoléisation, et en route pour l’inspection suivante, à la nouvelle fabrique de babouches couleur marron, taille 43 pour le pied gauche, à Novotcherkassk.

Le grand comique russe Arkady Raïkine en fit un sketch qui connut un immense succès. La pratique était tellement connue qu’il n’en fut même pas inquiété.

Drôle tout de même de la voir au Texas. Make America Soviet Again, ça avance à grands pas.

avatar debione | 

C’est vraiment un super couple sur le thème : je t’aime moi non plus.
Tout les oppose sur la vie privée, et ils sont exactement les mêmes sur la vie professionnelle....

In fine, je me demande qui des deux admire le plus les dictatures....

avatar pht | 

Il n'y a que moi qui sois surpris de la piètre qualité de cadrage de la vidéo? Ce sont des pros les gars ou non?

avatar fuji | 

Son nom est Tim apple :)

avatar oomu | 

oui enfin le mac pro...

pas la première fois.

Le saviez vous ? Steve Jobs avait insisté pour produire les NeXTcube (les stations de travail NeXT, l'entreprise fondée par Jobs après son départ d'Apple), puis devant les coûts et les réalités industrielles et commerciales, l'usine fut fermée.

De toute façon, le but était de la rendre la plus automatisée possible.

avatar IceWizard | 

Le savez-tu ? Cette usine n'a pas été fermée par NeXT, mais revendue à Canon !

avatar Osei Tutu | 

L'exemple de Samsung est mal pris. Samsung ne produit plus en Chine donc c'est normal que ces taxes ne les touchent pas

avatar SyMich | 

Ce qu'explique Tim Apple et que semble avoir compris Trump, c'est que ces taxes qui ne touchent que les importations en provenance de Chine, impactent négativement une entreprise américaine en faisant le jeu d'une entreprise étrangère (Samsung) qui n'est pas touchée (en ne produisant pas en Chine).

avatar mouahahaha | 

Apple n'a qu'à pas produire en Chine, si des conccurents y arrivent pourquoi pas elle ?

Aveux de faiblesse ou c'est l'absence d'une dictature qui écrase ses citoyens qui empêche apple de délocaliser de peur de ne pas trouver ailleurs de pays qui traite sa population de la même façon ?

avatar Orus | 

Les lois et règles ne devraient elles pas être les mêmes pour tout le monde. Là c'est l'Amérique des privilèges et des magouilles.

avatar Moonwalker | 

Ça fait quand même zarbi ces images : Tim & Xi ; Tim & Donald.

Il manque encore Tim & MBS ; Tim & Maduro ; Tim & Vladimir ; Tim & Erdogan (Ozil en guest star) ; Tim & Bachard ; etc.

avatar Dimemas | 

Tim n'est qu'un commercial et se fiche pas mal de ce qu'on pense, des droits de l'homme (sauf dans ses discours), des dictatures etc

Pages

CONNEXION UTILISATEUR