Projet Titan : Apple supprime 190 postes

Nicolas Furno |

Apple va supprimer 190 postes au sein de sa division consacrée à la voiture autonome, le fameux projet Titan lancé il y a quelques années et qui a compté jusqu’à 1000 employés. Au mois de janvier, le constructeur avait confirmé une restructuration avec 200 départs de l’équipe. Ils seront finalement 190 à quitter l’entreprise, d’autres employés seront déplacés dans d’autres groupes au sein de la firme.

L’un des véhicules autonomes Apple qui roulent actuellement sur les routes californiennes (photo MacRumors).

Le départ de ces employés aura lieu officiellement le 16 avril. Il s’agit essentiellement d’ingénieurs : 38 gestionnaires développement, 33 ingénieurs matériel, 31 spécialistes du design product et encore 22 développeurs. La diversité des postes touchés prouve bien que c’est tout le projet Titan qui est concerné et que les ambitions d’Apple dans ce domaine ont été considérablement revues à la baisse.

Le constructeur n’a pas dit ce qu’il comptait faire exactement, si ce n’est de rappeler son intérêt général pour les systèmes d’automatisation, dont ceux qui concernent l’automobile. Est-ce qu’Apple sortira un jour une voiture autonome, ou au moins le logiciel chargé de contrôler la conduite comme certaines rumeurs l’évoquaient ? Pour l’heure, impossible de le savoir.

avatar imerlerom | 

Apple n'est plus le leader de l'innovation dans le monde des produits connectables. N'est pas à la fois visionnaire et tyrannique qui veut ( On n'a pas fini de regretter Steve Jobs.).. Un bon gestionnaire n'est pas un capitaine d'industrie : Il faut une "vision" faite de flair, de curiosité, de sur-information, et de sens du concret. Et je doute que l'actuel boss ait ces qualités là.. Les grandes alliances viennent de se former : Microsoft, Google ont maintenant une stratégie visible avec des constructeurs. Quid d'Apple ?

avatar IceWizard | 

@imerleron
"Apple n'est plus le leader de l'innovation dans le monde des produits connectables. N'est pas à la fois visionnaire et tyrannique qui veut ( On n'a pas fini de regretter Steve Jobs.).. Un bon gestionnaire n'est pas un capitaine d'industrie : Il faut une "vision" faite de flair, de curiosité, de sur-information, et de sens du concret. Et je doute que l'actuel boss ait ces qualités là.. Les grandes alliances viennent de se former : Microsoft, Google ont maintenant une stratégie visible avec des constructeurs. Quid d'Apple ?"

C'est clair, Apple ne sera plus qu'un mauvais souvenir fin 2014 ..

avatar oomu | 

"Quid d'Apple ?"

ben la même stratégie que depuis 40 ans.

avatar marenostrum | 

Il suffit pas d’avoir une stratégie fixe. Il faut toujours avoir un plan mais jamais le respecter, disait Napoléon. Parce que on ne peut pas savoir en avance ce qui se passera sur le terrain. Il faut manœuvrer.

avatar Vincent Letellier | 

@imerlerom

2/20
Seul le style aurait pu vous sauver mais le vocabulaire reste pauvre.
Aucun concept d’économie mis en avant si ce n’est votre seul intuition... Comme quoi, l’intuition suffit-elle ?
Point d’originalité dans le propos... vous n’êtes pas le 1er à prédire la mort d’Apple 🤔 Quant à suivre les raisonnements de quelques analystes... Il y a les suiveurs et les autres.

Bref, merci de revoir votre copie.
Les pistes possibles :

Le savoir faire d’Apple n’est il pas dans les produits technologiques ?
Leur maîtrise des logiciels et des réseaux n’est il pas une bonne raison de renforcer leur présence sans les véhicules (autonomes de surcroît)
Leur puissance financière ne leur permet il pas de tâtonner ?
Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ? Le % du CA affecté à la R&D ?...

Merci.
De rien, c’était un plaisir :-)

avatar fte | 

@Cowboy Funcky

"Le savoir faire d’Apple n’est il pas dans les produits technologiques ?"

Non. Enfin, Nike fait des produits technologiques. Dans ce sens, oui. Mais dans un sens plus strict d’outil pour créer des choses, non, pas vraiment.

"Leur maîtrise des logiciels et des réseaux n’est il pas une bonne raison de renforcer leur présence sans les véhicules (autonomes de surcroît)"

Au contraire Monsieur, leur manque de maîtrise est une excellente raison pour ne pas renforcer leur présence dans les véhicules, principalement lorsque la vie des passagers est en première ligne.

"Leur puissance financière ne leur permet il pas de tâtonner ?"

Ah ça, ça a indubitablement l’air de tâtonner.

"Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ?"

Les imbéciles changent beaucoup d’avis.

"Le % du CA affecté à la R&D ?..."

Je ne sais pas. Pas assez. Ce n’est jamais assez. 100% n’est pas assez.

"Merci.
De rien, c’était un plaisir :-)"

De rien. Tant mieux. De même.

avatar powergeek | 

Le problème d’Apple c’est son équipe dirigeante en place depuis plus de 25 ans. Tout stagne, sauf les prix !

avatar IceWizard | 

@powergeek
"Le problème d’Apple c’est son équipe dirigeante en place depuis plus de 25 ans. Tout stagne, sauf les prix !"

Il y a 25 ans, Tim Cook était chez Compact. Try again ..

avatar Yo83 | 

S.Jobs avait cette faculté de dire NON à un projet ou produit pour lequel il avait terriblement envie de dire oui intérieurement. Cela permettait d’extraire le meilleur de ce que pouvait donner ses ingénieurs/ concepteurs en leur mettant la rage et en revoyant leur projet mainte et mainte fois jusqu’à obtenir le produit presque parfait. Jusqu’à « l’épuisance » de l’équipe (oui c’est mon mot à moi rooooooo).

Tim Cook n’a pas ce caractère là. Il l’a dit lui même au décès de Jobs « S.Jobs nous a laissé une feuille de route incroyable ». Oui, sauf qu’une feuille de route si elle n’est pas très régulièrement revue et adaptée à un marché incroyablement instable en terme de cohérence, d’innovations et de besoins, bah elle tombe vite en décrépitude :)

Il manque un peu cette « crainte » de l’homme qu’était S.Jobs, de ces réactions et de ses sautes d’humeur. Juste l’impression d’une Apple qui s’engraisse dans son confort du quotidien, ne présentant plus rien de disruptif ou pouvant donner lieu à polémique.

Pour moi, une Apple aseptisée, qui devient bien fade dans mon verger technologique.

avatar IceWizard | 

@Yo83
"S.Jobs avait cette faculté de dire NON à un projet ou produit pour lequel il avait terriblement envie de dire oui intérieurement. Cela permettait d’extraire le meilleur de ce que pouvait donner ses ingénieurs/ concepteurs en leur mettant la rage et en revoyant leur projet mainte et mainte fois jusqu’à obtenir le produit presque parfait. Jusqu’à « l’épuisance » de l’équipe (oui c’est mon mot à moi rooooooo)."

Ne pas oublier que Tim Cook a été choisi par Steve Jobs. Il avait ses raisons, comme le fait qu'on ne dirige pas un géant de l'industrie comme une startup. Un empire a besoin de stabilité, pas d'une nouvelle guerre tous les matins. Pour le reste, Jobs était un génie avec une vision englobant la technologie, l'art et la simplicité du Zen. Et un piètre être humain, avec une gestion désastreuse des gens.

Pour ma part j'ai connu un management tyrannique, avec un supérieur n'ayant que les mauvais cotés de Jobs et aucun des bons. Plus jamais ça ..

Je ne suis pas persuadé qu'Apple serait très différente si Jobs avait survécu à son cancer. iOS serait certainement plus ergonomique sur certains points, mais sur le plan du matériel, j'en doute. On ne sort pas une innovation disruptive de son chapeau tous les ans ..

avatar teejay | 

@IceWizard

Je suis persuadé par exemple qu’aucun iPhone ne serait sorti avec cette verrue qui sert d’appareil photo avec Jobs

avatar IPICH | 

@Yo83

Le retrait du jack c'était pas assez disruptif pour toi? Et le mode portrait limité au niveau du logiciel sur les iphone 8 plus alors qu'ils sont capables?

avatar Yo83 | 

@IPICH

Je n’ai pas dit que les solutions proposées par Apple me convenaient :)

avatar IPICH | 

@Yo83

😭😂je vois.

Personnellement je pense que les gens sont devenus généralement blasés, plus qu'à l'ère technologique de Jobs.

avatar Yo83 | 

@IPICH

Je suis d’accord avec le côté « blasé ».
;)

avatar powergeek | 

@IceWizard

Remplace 25 par 20 si ça te fait plaisir.

avatar en ballade | 

Comme si Appl€ pouvait rivaliser face à google, sur la cartographie. Google a une dizaine d'années d'avance, en plus sur la voiture autonome.

avatar IceWizard | 

@en ballade
"Comme si Appl€ pouvait rivaliser face à google, sur la cartographie. Google a une dizaine d'années d'avance, en plus sur la voiture autonome."

C'est clair. D'ailleurs il y a une dizaine d'année j'ai vu un reportage sur l'installation d'une nouvelle division de R&D de Google en Irlande (pour bénéficier des avantages fiscaux d'Apple, probablement). Toutes les filles avaient un physique avantageux et des gros seins (avaient-ils cachés les pas-belles dans les toilettes, le temps de la visite des journalistes ? Ou étais-ce un critère d'embauche ?). On comprend que le Baladeur fantasme autant sur une entreprise de la mouvance geek canal historique.

avatar waldezign | 

@en ballade

Clair, Google a aussi énormément d’avance sur la sécurité... ah, on me dit que non?

avatar Sgt. Pepper | 

Je trouvais ce projet débile depuis le début ...
Quelle idée de vouloir faire une voiture Apple.

Tant de ressources et d’argent qui auraient pu servir pour autre chose.

avatar oomu | 

comme par exemple, le mac pro :)

avatar oomu | 

comme par exemple, le mac pro :)

avatar IceWizard | 

@oomu
"comme par exemple, le mac pro :)"

T'aimes pas les cendriers ?

avatar Yo83 | 

@oomu

Le Mac Pro sera éminent ! Proéminent ! 😂

—> je suis déjà parti ^^

avatar hledu | 

@Sgt. Pepper

Bien d’accord... entre les constructeurs traditionnels et les « pure players «  comme Tesla, il y a déjà pas mal de monde sur le créneau et le coût d’entrée sur ce marché aurait été énorme.
Tim Cook n’est peut être pas Jobs, mais il sait probablement ajuster sa stratégie et ne pas s’obstiner dans des voies sans suite comme ce fut le cas du temps de Sculley.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR