Apple a acheté 19 entreprises en 2017

Anthony Nelzin-Santos |

« Nous avons acheté 19 entreprises en 2017 », a révélé Luca Maestri, le directeur financier d’Apple. Puisque dix acquisitions ont été confirmées au fil de l’année, neuf autres sont passées sous le radar. La firme de Cupertino ne compte pas revoir sa politique d’acquisition, qui « a toujours été la même », en 2018.

« Apple achète de petites entreprises de temps à autre », disait la formule consacrée, remisée aux oubliettes avec l’acquisition de sociétés pesant plusieurs centaines de millions de dollars en 2017. Apple a ainsi acheté Lattice Data pour un montant estimé à 200 millions de dollars au mois de mai, et surtout Shazam pour un montant estimé à 400 millions de dollars au mois de décembre.

« Nous avons toujours cherché à acquérir des entreprises nous permettant d’accélérer notre feuille de route, boucher un trou dans notre offre, ou fournir de nouvelles expériences à nos utilisateurs », explique Luca Maestri. Les acquisitions de l’année passée touchent les principaux domaines d’intérêt de la société :

  • Lattice Data, Shazam ou encore TupleJump sont des spécialistes du traitement de grands jeux de données ;
  • SensoMotoric travaillait au suivi du regard, une technologie indispensable au fonctionnement de Face ID ;
  • les ingénieurs de PowerbyProxi ont contribué au futur système de recharge par induction AirPower ;
  • les algorithmes de suivi du sommeil de Beddit trouveront sans doute place dans une future Apple Watch ;
  • les technologies de Vrvana renforcent ARKit, celles d’init.ai sont à l’origine du Business Chat de Messages, et celles de Regaind peuvent être appliquées à la reconnaissance d’objets dans Photos comme dans une voiture autonome ;
  • enfin, Apple a garanti le développement continu de Workflow, et donc l’avenir de l’automatisation sur iOS.

Même après avoir été amputé de 38 milliards de dollars d’imposition, le trésor de guerre d’Apple atteindra bientôt 300 milliards de dollars. Une grande partie ira dans la poche des actionnaires, mais quelques miettes serviront à financer de nouvelles acquisitions, « petites comme grandes ». « Nous verrons », dit Luca Maestri — mais c’est déjà tout vu.

avatar nmartel | 

Pas de Netflix alors ?

avatar C1rc3@0rc | 

@Nmartel
«Pas de Netflix alors ?»

Je t’invite a regarder la dernière émission de l’excellent On Refait le Mac, ou justement est abordé la question de Netflix. Les arguments développés sont pragmatiques et incontestables et démontrent qu’Apple n’a aucun intérêt a tenter une acquisition de Netflix.

Maintenant il faut se pencher sur les 2 meilleures acquisitions d’Apple ces dernières années:
- P.A. Semi (US$278,000,000) 2008
- Beats Electronics (US$3,000,000,000) 2014

La première lui a permis de developper ses processeurs ARM en devenant un leader technologique sur un marché ou Apple n’etait pas spécialiste, mais a toujours eu une activité de R&D et d’investissement. On rappellera qu’Apple est a l’origine d’ARM , qu’Apple a toujours été en partenariat étroit et privilégié avec ses fournisseurs de processeurs (Motorola, IBM, Intel).

La seconde lui permet aujourd’hui d’avoir une de très bonnes ventes dans le secteur quasi abandonné avec la mort de l’iPod, celui du périphérique audio. Chaque annee depuis son acquisition Beats gonfle les résultats d’Apple (catégorie autres), cela quasi sans investissement marketing.

Maintenant regardons au niveau des acquisitions sans effet positif:
Placebase(2009), Locationary(2013), HopStop.com(2013), Embark(2013), BroadMap(2013)

Malgré ces acquisitions, Apple est toujours un cancre dans les services de géolocalisation et Plan est toujours très très loin de Google Map, mais aussi des autres logiciels du secteur.

Pourquoi?

J’avancerai une hypothèse: Apple est une société compétente dans ses domaines de compétences historiques… et principalement sur le matériel.

En terme de services, de ce qu’on nomme maintenant Cloud, d’edition, de contenu,… Apple a toujours était un acteur médiocre, voire carrément mauvais. Acquisition ou pas cela ne change rien.

Si on reprend les deux acquisitions ultra positives, PA semi et Beats, elles ont choquées, voire interrogées, mais dans les faits elles étaient en plein dans les domaines historiques de compétences d’Apple. La somme investit dans Beats a été un vrai jackpot qui offre a Apple des ventes matérielles qui a elles seules tiennent les bénéfices d’une catégorie. Certes en terme de service, celui de Beats n’a pas fait de miracles, Apple restant Apple.

Alors, Netflix?
En tant qu’éditeur Apple s’est toujours planté, plus encore que dans les services et cloud. Si Apple devait acquérir Netflix se serait a un tarif supérieur a celui de Beats, avec en plus en conflit avec Disney (vu le lien avec Apple…) et cela sans matériel a la clé.

Ou sera la prochaine acquisition a forte valeur d’Apple? En toute logique ce sera la ou Apple investi le plus depuis 3 ans, dans la réalité virtuelle.

avatar nmartel | 

@C1rc3@0rc

Très bonne argumentation je suis complètement d’accord. Moi aussi je vois mal Apple avec son passé, racheter Netflix. Mais la rumeur est tellement persistante, qu’il y a de quoi ce poser des questions.. J’ai bien vu l’émission de ORLM, très intéressante d’ailleurs.

avatar alfatech | 

@C1rc3@0rc

" La somme investit dans Beats a été un vrai jackpot qui offre a Apple des ventes matérielles qui a elles seules tiennent les bénéfices d’une catégorie."

Non, Beats n’est pas seule à gonfler les chiffres de cette catégorie nommée « autres »

avatar vlsf1 | 

La rumeur débile d’un rachat de Netflix continue à circuler...

Sachant que le plus achat d’Apple est Beats (trois milliards de dollars), une folie pour eux, alors que la valeur de Netflix est estimée à 100 milliards...

avatar Desseaux | 

@vlsf1

Une paille : ça représente quoi? 2 ans de bénéfice ?
Et puis, si Apple rapatrie le trésor de guerre, même après imposition / taxation, ça doit être possible de racheter Netflix.

Après, à voir s’ils sont capables de gérer quelque chose d’aussi énorme.
Ils sont pas capable de mettre sur pieds des équipes en parallèle pour développer iOS donc ...

avatar lulubotine | 

Moi je vends ma Friterie si ça intéresse la team Tim...
Si c’est un pti cas du Nord, peut y avoir de la synergie 😀
( ne pas partager ce commentaire : l’action Apple risque de monter trop rapidement )

avatar Orus | 

Conclusion : Apple malgré son tas d'or et ses prix délirants ne développe plus rien en interne. Ils doivent acheter des entreprises pour les décortiquer et prendre les brevets.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Orus : clique sur le dernier lien de l'article, tiens.
avatar debione | 

On nous avait aussi certifier que la qualité de Beats allait drastiquement augmenter grâce à Apple, on a vu le résultat ;)

avatar lulubotine | 

Un pti gas du Nord. Maudit clavier.

Bon week-end

avatar albert einstein | 

un pti cas.. raté... un pti gas.. encore raté... allez essaie... un pti gars !

CONNEXION UTILISATEUR