Fermer le menu
 

Quand la concurrence se refait une image sur le dos d’Apple

Mickaël Bazoge | | 10:02 |  138

C’est peut-être au printemps qu’Apple donnera quelques nouvelles de ses Mac de bureau. iMac, Mac mini, Mac Pro… Ces trois familles de produits ont un besoin urgent de renouvellement, certaines plus que d’autres.

Cela fait plus d’un an que l’iMac n’a pas été mis à jour, deux ans pour le Mac mini, et… plus de trois ans (!) pour le malheureux Mac Pro. La situation est tellement désespérée pour le Mac tubulaire qu’Apple propose à certains clients professionnels d’envisager des solutions alternatives, nous a-t-on dit.

Après le Mac mini, quel ordinateur disparaitra de la photo de famille ?

Apple présente le MacBook Pro comme une nouvelle station de travail, mais tous les besoins ne peuvent pas être couverts par un portable ; certaines tâches (calculs de rendu, serveurs…) ne nécessitent pas forcément un écran Retina et deux moniteurs 5K.

Ce qui désespère les utilisateurs professionnels, en dehors de l’apathie d’Apple, c’est surtout l’absence de feuille de route du constructeur. Qui dit qu’Apple ne va pas tout simplement réorganiser sa gamme d’ordinateurs de bureau autour de l’iMac, en abandonnant purement et simplement le Mac mini et le Mac Pro ? Ou au contraire, lancer une tour reprenant la modularité des anciens modèles G4 et G5 (avec du Thunderbolt 3) ?

Merci François.

À force de ronger son frein, on en vient à s’intéresser à ce que fait la concurrence. Et celle-ci a bien compris qu’il y avait un créneau à prendre, celui des clients professionnels qui ne trouvent plus chaussure à leur pied dans le catalogue d’Apple.

HP joue la souplesse et le choix

Chez HP, on ne fait aucun mystère de sa volonté de draguer les clients Mac. Une page du site est consacrée à ceux qui envisagent de passer avec armes et bagages vers les solutions du constructeur, Du Mac au HP Z. Et le message est clair : « Les pros passent du Mac au HP Z ». La gamme Z étant celle justement destinée aux pros.

La page déroule trois témoignages de spécialistes de la vidéo… la même clientèle visée par Apple avec son MacBook Pro. Le Mac Pro est dans la ligne de mire de HP — la machine, pas renouvelée en trois ans, est une cible idéale, n’importe quel ordinateur un peu moderne étant capable d’en faire plus et mieux. Après tout, c’est de bonne guerre et Apple donne le bâton pour se faire battre. La puissance du Mac Pro en prend pour son rhume :

On peut y lire des témoignages cruels : « Il a fallu douze heures à nos Mac pour réaliser l'une de ces simulations et dix pour de petits graphismes secondaires. Avec notre nouvelle station de travail HP Z, nous avons obtenu en deux heures le rendu de la première simulation que nous avons faite, à une résolution maximale », explique Jonathan Bird qui produit du matériel pédagogique pour mieux comprendre les océans.

HP met en avant la possibilité d’ajouter de nouveaux composants internes facilement :

Ou encore d’exploiter jusqu’à 512 Go de RAM :

On n’échappe pas non plus aux comparatifs élogieux :

HP communique aussi sur sa garantie de trois ans sur site :

De la flexibilité, des possibilités d’évolution, un large éventail de choix et de prix, du service… mais des ordinateurs qu’on laissera sous le bureau prendre la poussière et qui sont sans doute plus bruyants que le Mac Pro. On comprend malgré tout que le choix est relativement facile à faire, si ce n’était pour le système d’exploitation. Mais même pour ça, HP a un argument qui fait mouche :

Chez HP, le format mini a de l'avenir

Les petits boîtiers ont de l’avenir, malgré l’absence de renouvellement de la gamme Mac mini. HP l’a démontré avec le Z2 Mini, un ordinateur « 90% plus petit qu’une tour professionnelle », mais qui n’a pas grand-chose à envier aux stations de travail traditionnelles : processeurs Xeon, jusqu’à 1,5 To de SSD, GPU Nvidia Quadro… Le tout à partir de 699 $, même si pour ce prix, il faudra se contenter d’une machine à base de Core i3.

HP possède également à son catalogue (pléthorique) une gamme de tout-en-un à tous les prix et qui couvrent à peu près tous les besoins. Si l’on se plaint parfois de la nouvelle complexité des familles de produits d’Apple, on vous engage à jeter un œil sur le site de HP, il y a de quoi s'y perdre…

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


138 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Doctomac 22/11/2016 - 19:45

Pas à perte, bien je ne suis pas sûr. En cas de consommateur, tu devrais t'inquiéter car il y a quelques années, HP a failli se séparer de sa division PC.

"elles ne se font pas non plus des marges de fou sur le dos de leur clientèle "

Phrase qui ne veut rien dire. Un consommateur n'étant pas obligé d'acheter un produit d'une société qui pratiquerait des marges de fous.

avatar byte_order 23/11/2016 - 09:37

> En cas de consommateur, tu devrais t'inquiéter car il y a quelques
> années, HP a failli se séparer de sa division PC.

Fort heureusement, et comme je l'ai déjà souligné, l'écosystème tant matériel que logiciel PC ne repose pas seulement sur HP. Si ce fabricant venait à disparaitre, d'autres prendront ses parts de marché.

> Un consommateur n'étant pas obligé d'acheter un produit d'une société
> qui pratiquerait des marges de fous.

Certes non, mais c'est déjà moins facile quand votre ecosystème préféré depuis des années repose intégralement sur cette société, alors en position de monopole de marché. Et c'est le cas pour les plateformes matérielles compatibles macOS, contrairement aux plateformes compatibles Windows, Linux ou autres (exception faite du cas hackintosh sans garantie légale ni de pérénité).

avatar Doctomac 23/11/2016 - 13:25

"Fort heureusement, et comme je l'ai déjà souligné, l'écosystème tant matériel que logiciel PC ne repose pas seulement sur HP. Si ce fabricant venait à disparaitre, d'autres prendront ses parts de marché."

C'est de la théorie, ça. Un client habitué aux machines HP et aux services HP verra, à mon avis, d'un mauvais oeil un remplacement par une société qui pourrait fournir des machines et des services de moindres qualités. Il y a plusieurs fabricants de PC mais ils ne se valent pas tous.

"Certes non, mais c'est déjà moins facile quand votre ecosystème préféré depuis des années repose intégralement sur cette société, alors en position de monopole de marché. Et c'est le cas pour les plateformes matérielles compatibles macOS, contrairement aux plateformes compatibles Windows, Linux ou autres (exception faite du cas hackintosh sans garantie légale ni de pérénité)."

C'est pas facile mais c'est possible. Par ailleurs, le coût imposé par la société qui marge comme un fou est à prendre dans la globalité et à comparer avec les coût de sociétés concurrentes (pérennité des équipements, qualité, suivi, SAV, etc..).

Enfin, les utilisateurs Windows (en position de monopole de marché) auront aussi des difficulté en cas de migration vers Linux. Ce n'est pas aussi facile que vous le prétendez dans le monde PC.



avatar CM-S 22/11/2016 - 10:17

512 Go de RAM ? C'est dans quel domaine ce genre de tâche ?

avatar bobdu87 22/11/2016 - 10:57

De gros rendu par exemple.... Il existe aussi des machine pro équipe de 8 très Gros GPU histoire de faire du path tracing en temps réelle... Bref que des choses qui ne concerne pas apple...

avatar byte_order 22/11/2016 - 11:52

> 512 Go de RAM ? C'est dans quel domaine ce genre de tâche ?

Calcul, simulation, bigdata, GIS, traitement de flux haut débit, virtualisation massive, les exemples ne manquent pas...

La question n'est pas de savoir quel domaine à ce type de besoin mais quel domaine s'ouvre à vous avec ce type d'offre. Y'a *toujours* des trucs à faire rendu possible qu'avec *plus* de performance.

avatar macinoe 22/11/2016 - 12:16 (edité)

"La question n'est pas de savoir quel domaine à ce type de besoin mais quel domaine s'ouvre à vous avec ce type d'offre. Y'a *toujours* des trucs à faire rendu possible qu'avec *plus* de performance."

Absolument.

Le logiciel suit le matériel.

Et brider le matériel conduit à brider l'innovation dans le domaine du logiciel.

avatar awk 22/11/2016 - 12:33 via iGeneration pour iOS

@macinoe

Une dernière avant de vous laisser à votre stérile entre soit: La question est de connaître le potentiel économique du segment 😎Tout le reste n'est que masturbation de neo-geek 🙏

avatar vrts 22/11/2016 - 15:44

[modéré]

ah c'est marrant Macg qui modère que certains messages....je me suis fait insulté tellement de fois ici, signalé mais j'amais modéré.
AWK c'est votre revenu publicitaire principal c'est ça ? :-D

**PLAISANTERIE**

avatar Ducletho 22/11/2016 - 12:55 via iGeneration pour iOS

@vrts

Pour awk, je serais Samsung ou hp, je paierais gars comme ça car il participe à la fracture entre Apple et ses clients historiques.

Maintenant, il est certains que les ventes vont en prendre un coup.
Certains refusent de le voir mais ils sont en train de couler macOS et son écosystème. Si finalcut pro tombe, ca sera vraiment fini.

avatar béber1 23/11/2016 - 12:12

"Pour awk, je serais Samsung ou hp, je paierais gars comme ça car il participe à la fracture entre Apple et ses clients historiques."

eh ben,
s'il fallait que des clients historiques puissent encore rester fidèles à une marque que s'il n'y avait pas tel ou tel intervenant sur des forums, je ne donnerais pas chers à cette marque.

avatar DotMac 22/11/2016 - 13:22 via iGeneration pour iOS

@awk

Tu dois t'y connaître alors, vu que tu postes h24 et que t'as pas de copine.

avatar byte_order 22/11/2016 - 18:43

> La question est de connaître le potentiel économique du segment

Ca c'est une question d'ordre économique.
La question initiale ne l'était pas, elle :

"512 Go de RAM ? C'est dans quel domaine ce genre de tâche ?"

Une question d'ordre purement fonctionnel qui appelle à une réponse d'ordre purement fonctionnel.

Mais comme vous ne pouvez pas vous empêcher de toujours tout ramener sur un plan purement comptable (et à votre opinion si clairvoyant), je ne suis pas surpris. Finalement.

avatar fte 22/11/2016 - 13:12

Oh une que je connais bien, calcul scientifique, analyse de données de mesures. Un détecteur de particules peut cracher quelques GB de données par seconde lorsqu'il a la grippe, beaucoup plus lorsqu'il est chaud et en pleine forme.

Là évidemment, une machine n'est pas suffisante, c'est mieux d'en avoir 10, 100, le plus c'est le mieux. Et pour que ça ne traine pas, mémoire !

avatar Espcustom 22/11/2016 - 10:17 via iGeneration pour iOS

Le gros avantage d'Apple c'est macOS. Sans lui les macs n'auraient pas autant de succès. Et c'est ce qui me fait rester chez Apple, avec mon macpro nehalem.

Si la gamme n'évolue pas, je me prendrais sûrement un hackintosh, ce hp z2 est très tentant, si on pouvait y mettre OS X... 👌👍😉

avatar en ballade 22/11/2016 - 11:32

OS X apporte quoi de plus que windows 10? à part le demarrage beaucoup plus lent et logiciels 3D tres peu nombreux sans compter de leur mediocrité.

avatar Shralldam 22/11/2016 - 12:43 (edité)

@en ballade

Euh, j'ai un MBPr 15 (fin 2014) et un gros PC monté au début de cet été. Le Mac n'a aucun souci pour démarrer aussi vite, voire légèrement un peu plus vite que le PC.

En ce qui concerne les logiciels 3D, à par l'absence de quelques uns (comme Max), tous les autres sont présents sur Mac.

STOP SPREADING BULLSHIT.

avatar macfredx 22/11/2016 - 13:01 via iGeneration pour iOS

@Shralldam

+1 😉

avatar béber1 23/11/2016 - 12:17

"OS X apporte quoi de plus que windows 10?"

un vrai plaisir d'utilisation au quotidien

avatar heret 22/11/2016 - 13:16

A mettre à l'imparfait, dans tous les sens du terme. Si c'était vrai il y a encore 10 ans, ça l'est de moins en moins maintenant. MacOS est de moins en moins agréable à utiliser. Ça fait d'ailleurs longtemps qu'au boulot (W7 en ce moment), je ne râle plus à vouloir un Macintosh.

avatar teejay 22/11/2016 - 10:18 via iGeneration pour iOS

À quoi ça sert d'avoir 110.000 salariés dans le monde ? Le bateau a de plus en plus de mal à maneuver...

avatar kitetrip 22/11/2016 - 10:19

C'est de bonne guerre. Apple s'est aussi appuyé sur la concurrence pour se faire une image (les pubs Mac VS PC pour ridiculiser les utilisateurs Windows), ou n'hésitait pas à comparer l'agencement des bureaux entre un PC avec ses multiples câbles en face de son iMac.
De bonne guerre je vous dis.

avatar r e m y 22/11/2016 - 10:19 via iGeneration pour iOS

"La situation est tellement désespérée pour le Mac tubulaire qu’Apple propose à certains clients professionnels d’envisager des solutions alternatives"
On a vu comment ce type de conseil s'est traduit dans les mois qui ont suivi pour ce qui concerne les écrans...

Je ne serais pas surpris que les Mac mini, mais aussi les iMacs, disparaissent de la gamme, celle-ci n'étant plus constituée sous peu que des seuls MacBookPro.

avatar mat 1696 22/11/2016 - 12:48 via iGeneration pour iOS

@r e m y

Je pense pas (en tous cas pas pour les iMac). Après pour les Mac Pro et Mini j'ai toujours une lueur d'espoir, même si j'y crois de moins en moins...

avatar béber1 23/11/2016 - 12:18

mat 1696

idem

Pages