Une usine hydroélectrique pour le data center en Oregon

Mickaël Bazoge |

Apple s'est engagée à fournir à ses centres de données de l'énergie 100% renouvelable, et l'entreprise n'est pas loin d'y parvenir. Elle se donne en tout cas tous les moyens pour remplir cet ambitieux objectif : pour son data center de Maiden en Caroline du Nord, Apple a ainsi construit la plus grande ferme de panneaux solaire privée aux États-Unis. Pour son centre de données de Prineville dans l'Oregon (dédié à iCloud), Apple n'a pas non plus fait les choses à moitié en rachetant un projet hydroélectrique situé à une trentaine de kilomètres de ses installations.

Les travaux au data center de Prineville l'année dernière. Crédit Randy L. Rasmussen/The Oregonian.

Cette usine est capable de développer de 3 à 5 mégawatts d'électricité, suffisamment pour alimenter les besoins d'une ville de 2 000 à 3 500 habitations, mais pas pour un data center qui engloutit des volumes bien plus importants d'énergie. Pour donner un ordre d'idée, les deux installations de panneaux solaires de Maiden génèrent 40 mégawatts, qui se rajoutent aux 10 mégawatts de l'usine de piles à combustible, le tout produisant 167 millions de kWh.

L'Oregonian ne précise pas le montant de la transaction, mais indique que l'ancien propriétaire des lieux, EBD Hydro, avait reçu 8,5 millions de dollars en prêts et garanties des autorités fédérales pour financer le projet. Outre cette électricité hydroélectrique, le data center de Prineville utilise aussi l'énergie éolienne pour ses besoins en énergie.

Les travaux pour ces installations ont débuté en octobre 2012; elles se situent non loin des propres centres de Facebook et Google, l'Oregon étant un État très accommodant pour ce type d'usines (lire : Le data center pour iCloud en Oregon avance). Cette acquisition devrait permettre à Apple de conserver sa bonne image auprès de Greenpeace, qui a salué dans une étude récente l'innovation et l'implication du constructeur dans la poursuite de son engagement à utiliser 100% d'énergie renouvelable (lire : Environnement : Apple de nouveau distinguée par Greenpeace).


avatar mathiasr | 

Et les employés viendront bosser en vélo !

avatar fessebook | 

@mathiasr :
Pourquoi pas... Un peu de sport ne fait jamais de mal....

avatar terreaterre | 

Ils vont s'amuser en vélo au vu de températures locales :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Oregon#Climat

avatar Bruno de Malaisie | 

Bravo!!!!
Apple montre l'exemple. Une fois de plus...

avatar pacou | 

Apple montre l'exemple mais montre par la même occasion la démesure du besoin énergétique de notre utilisation de l'informatique.
De plus Greenpeace décore Apple mais c'est un peu étonnant : pour être verte, une société comme Apple mobilise des centaines d'hectares pour des panneaux solaires, hectares qui ne servent donc ni a de la forêt ni a de la culture, et monopolise une centrale électrique pour elle seule, alors qu'elle aurait pu être utile à plus d'habitant. En plus une centrale hydro détruit aussi des centaines d'hectares et perturbe la faune et la flore aquatique.
Est-ce si vert?

avatar Nicolas R. | 

Alors c'est juste un PEU étonnant alors, étant situé en plein désert...

avatar JLG47 | 

@pacou

En bien oui. L'écologie, comme le reste est affaire de compromis.
Sinon, il faut dire, comme Yves PACALET, que l'humanité doit disparaître pour sauver la nature.
Cela étant dit, les fermes solaires en question ont été principalement installées sur des terrains incultes.

avatar marc_os | 

Ah, quelle bande d'incultes !
;-)

avatar Sebas101 | 

@pacou :
Difficile d'avoir une foret ou de faire la culture au millieu.... DU DÉSERT !

avatar Egon-058 | 

@pacou +1

Renouvelable l'énergie, certes, et encore, quand on sait que l'eau douce est une denrée en perdition. Mais c'est sûrement pas écologique dans la mesure ou ce type d'infrastructure détruit littéralement l'ensemble de l'écosystème en son amont et aval... Mais je suis particulièrement d'accord avec Pacou ! Cela montre la terrible dépendance énergétique de notre société informatique... Ne peut-on pas sacrifier un poil de liberté pour essayer de perdurer ? (Non mais franchement est-ce qu'on a vraiment besoin d'iCloud quoi ?!)

avatar JLG47 | 

@Egon-058

On utilise l'eau, on ne la consomme pas.
L'eau qui traverse un barrage n'est pas détruite et est même aussi propre qu'avant.
On a seulement exploité l'énergie potentielle de sa chute.
Quant à savoir si l'eau utilisées en Oregon pourrait manquer en Tanzanie, il faut m'expliquer.
Donc dire que l'eau est un bien en perdition pour critiquer un barrage est un non sens.

avatar pacou | 

JLG4714/04/14 08:47
@Egon-058

On utilise l'eau, on ne la consomme pas.
L'eau qui traverse un barrage n'est pas détruite et est même aussi propre qu'avant.
On a seulement exploité l'énergie potentielle de sa chute.
Quant à savoir si l'eau utilisées en Oregon pourrait manquer en Tanzanie, il faut m'expliquer.
Donc dire que l'eau est un bien en perdition pour critiquer un barrage est un non sens.

Ce n'est pas l'eau qui est en perdition, c'est ce qu'elle contient

avatar Sebas101 | 

@pacou :
Tu n'as jamais entedu parler des centrales "a fil de l'eau", ou des central "marée-motrice" ou même des "hydrolienes" ? Tous ces types de centrales hydoélectrique sont très vertes alors on se renseigne avant de parler la prochaine fois... ENH ?

avatar pacou | 

@Sebas101

Apparemment le barrage en question n'est pas à marée motrice, et si tu avais visité le barrage de la rance en Bretagne, tu saurais, ou tu aurais vu, qu'un barrage même à marée motrice est un mur infranchissable pour beaucoup de poissons.

Quant aux autres turbines, même si on ne les voit pas, elles créent des remous très important sur les fonds marins, pouvant détruire certains coraux, même dans l'Atlantique proche de nos côtes (les coraux sont certes moins beaux que dans les barrières de coraux tropicaux, mais ils existent).

Donc on se renseigne, et on n'insulte pas les autres.

avatar Sebas101 | 

@Egon-058 :
C'est vrai... On a pas besoin de MacG ni d'iGen alors aller hop a la pobelles soloperie de sites polieur ! Et pour les emplois ? On s'en balance les redacteurs n'ont qu'a labourer la terre pour faire pousser leur nourriture... Mais serieux ? Vous chialer thrs autant, et sur tout, les français ?! C'est completement ridicule la section commentaire sur ces sites....

avatar Sebas101 | 

@SpleenXXX :
Je parlais des panneaux solaire... Si tu lis son commentaire ça aide a comprendre et ca t'évite d'avoir l'air completement idiot ! Il disait que l'espace prit par les panneaux solaire deverait servir a l'agriculture ou avoir une foret mais étant situé au millieu du désert... Ca serait difficile je crois

avatar JLG47 | 

Il y a 150 ans, quand un promoteur construisait une ligne de chemin de fer électrique, il construisait le barrage pour l'alimenter.
Nous redevenons raisonnable.

avatar xatigrou | 

Il y a 150 on ne construisait pas de lignes de chemin de fer électrique. Des chemins de fer, certes, mais à vapeur. Même le métro de Londres utilisait la vapeur au début, je laisse imaginer la qualité de l'air dans les tunnels.
Cela dit vous avez raison, quand on s'est mis à faire des chemins de fer électrifiés les compagnies ont dû faire les centrales électriques qui allaient avec. Pas toujours propres malheureusement. Et c'est surtout dû au fait qu'il n'y avait pas d'infrastructure d'énergie électrique à l'époque. Pas d'EDF ou équivalent. Donc si on voulait de l'électricité il fallait bien la fabriquer.

avatar Hideyasu | 

Toujours des critiques stupides ...

Si c'est qualifié d'énergie verte c'est que il n'y a pas d'impact pour la nature.
Un barrage ne consomme pas d'eau comme une centrale hydroélectrique.

Et honnêtement, la leçon d'écologie alors que tu veux mettre de l'agriculture en plein désert qui consommera des quantités d'eau astronomique, me fait doucement rire, sans parler d'une forêt en plein désert.

Enfin bref réfléchis avant de parler, car à part exploiter l'espace libre d'un désert inutilisé, en plus de façon écologique, Apple n'a rien fait de mal.

Va plutôt cracher sur Google, Facebook ou Microsoft car ils devraient plutôt suivre l'exemple d'Apple en matière d'écologie.

avatar W.B.M | 

@Hideyasu

L'énergie des datacenter est écologique , mais dans l'ensemble Google ( pas tout à fait ) et Facebook dans leur globalité ont moins d'impact que Apple .

Google fabrique très peu de hardware et Facebook pas du tout .

Si on compte l'impact que la fabrication des produits Apple a sur l'écologie à l'échelle mondial , il y a aucun exemple a prendre .

Et pas la peine de dire que c'est pas fabriqué dans des usines Apple , parce que c'est Apple qui les fait commander , qui est le commanditaires , foxcon n'est que l'exécutant , Apple disparaît l'impact écologique diminue plus que si c'était Facebook ou Google .

avatar BeePotato | 

@ W.B.M : « Et pas la peine de dire que c'est pas fabriqué dans des usines Apple , parce que c'est Apple qui les fait commander , qui est le commanditaires , foxcon n'est que l'exécutant »

Notons bien que si on suit cette logique, le seul coupable c'est le client final — le vrai commanditaire.

« Apple disparaît l'impact écologique diminue plus que si c'était Facebook ou Google. »

Si c'était si simple…
Sauf que si Apple disparaissait, ses clients, pour la plupart, iraient juste acheter des produits chez les concurrents. Avec du coup un impact écologique équivalent, voire pire si ces concurrents font moins d'efforts dans ce domaine.

avatar pacou | 

@Hideyasu

Je crois qu'à stupide, stupide et demi.

A force de ne pas regarder plus loin que le bout de son nez, on fini par ne plus comprendre le cadre général d'un commentaire pour en déformer le propos.

Qui a dit que je voulais mettre des forêts dans le désert?

De plus cela me rappelle une autre incongruité: on met des serveurs qui chauffent en plein désert et ensuite on a encore plus de mal à refroidir l'ensemble...

Cela dit mon commentaire premier ne faisait que le constat de l'énorme énergie nécessaire pour les serveurs, et je trouvais cela effrayant.

avatar XiliX | 

Ecologie est totalement une question de compromis.
Vous vous posez des questions comment Apple peut être vert sachant que mise à part l'électricité (qui est vert) la production des autres matières peuvent ne pas être vert ? bonne question, mais pour donner la réponse, je vais vous donner l'exemple de Yann Arthus Bertrand, le céllebre "écologiste".

YAB fait des photos pour promouvoir l'écologie. Or certaines photos, voire une très grand majorité, ont été effectuées depuis un avion, ULM ou héli. Comment dans ce cas l'action peut être considérée comme écologique ? Effectivement il n'y a rien d'écologique lorsqu'on utilise ces appareils. Pourtant la réponse est très simple, et c'est ce que fait YAB. A chaque sortie, l'impact écologique (CO2...etc) des outils qu'il utilise est calculé. Pour compenser, il plante autant d'arbres par exemple afin de permettre d'équilibrer l'impact.

avatar Renaud31 | 

"le tout produisant 167 millions de kWh..."

La phrase n'est pas terminée : produisant 167 millions de kWh, par jour, par mois, par an ??

Les kWh représentent une quantité d'énergie (pas une puissance) donc il faut faire suivre la quantité de la durée à laquelle se rapporte cette quantité d'énergie produite.

avatar BeePotato | 

@ Sebas101 et Hideyasu :
« Difficile d'avoir une foret ou de faire la culture au millieu.... DU DÉSERT ! »
« la leçon d'écologie alors que tu veux mettre de l'agriculture en plein désert »

Mais pourquoi vous parlez de désert, tous les deux ?

C'est en Caroline du Nord qu'Apple a installé ses panneaux solaires. Vous connaissez un peu la Caroline du Nord ? Il faut croire que non…

avatar jujuv71 | 

Avec son cache, Apple pourrait quand même investir dans le nucléaire et faire vivre Areva !!

Roooooo sont pas fair-play les ricains

avatar iRobot 5S | 

L'énergie hydroélectrique n'est pas très écologique pour la faune des fleuves.

CONNEXION UTILISATEUR