Walter Isaacson : Apple innove finalement plus que Google, enfin presque

Arnaud Laurent |

Il y a quelques semaines, Walter Isaacson, auteur de la biographie de Steve Jobs, déclarait que Google innovait plus qu'Apple (lire aussi Pour Isaacson, Google innove plus qu'Apple). Lors d'une interview accordée à Bloomberg, il est revenu sur ses propos. Enfin, presque.

Son opinion envers Google n'a pas changé, il trouve toujours la firme de Mountain View plus innovante que son rival de Cupertino. Cependant, il nuance en disant qu'Apple est la meilleure dans l'exécution de l'innovation. Selon lui, Google présente énormément de choses innovantes, mais ne met pas (encore) en pratique tout cela, tandis qu'Apple sort tous les produits qu'ils présentent. Même si les produits Apple sont moins innovants que ceux de Google, l'innovation chez Apple reste plus concrète, plus réelle et mieux exécutée.

La capacité d'Apple à faire du bas de gamme est également pointée du doigt. Apple ne sait pas faire des produits peu chers. Selon lui, l'exemple parfait est l'iPhone 5c, qui devrait être à la base un téléphone "accessible" chose qu'il n'est pas tout à fait aujourd'hui. Il ne pense pas qu'Apple va se lancer dans la course aux produits bas de gamme comme Samsung ou d'autres le font actuellement.

Walter Isaacson souligne également que 2014 va être une année charnière pour Apple. Tim Cook a plusieurs fois donné rendez-vous en 2014 pour les habituels "great new products" mais cette année plus particulièrement. Avec de nouveaux produits très attendus comme un iPhone XL ou encore la fameuse iWatch, l'année sera très certainement déterminante pour Apple (lire : Apple : le Mac, l'iPhone, l'iPad, et après ?).


avatar Photo | 

Quel intérêt à Apple à sortir des innovations avant d'avoir signé un accord anti-copie avec Samsung ? Aucun, puisqu'elle sait qu'elle sera immédiatement plagiée.
Quant à Google, elle nuit surtout à l'innovation en rachetant un grand nombre de sociétés prometteuses afin de les mettre au service de la publicité par le biais de la collecte de données personnelles...

avatar nicoplanet | 

Un iPhone XL, une innovation ?

avatar debione | 

J'ai eu la même réaction... Wahou! Un écran plus grand...

avatar pat3 | 

Avoir été le biographe officiel de Jobs n'empêche pas d'enfiler des lieux communs. Il y a beaucoup d'ex-Apple (à un titre ou à un autre) sur le marché, à entretenir leur notoriété avec des déclarations sur ce qu'Apple est, fait, devrait être ou devrait faire.

avatar Mathias10 | 

Girouette ...

avatar Nekro | 

Google innovante ? C'est vrai que quand on fait le bilan ils ont tout inventé ! Il n'y a qu'à voir récemment le chromecast (plagiat de l'appleTV), l'androïd device manager (pompé sur Localiser d'Apple), sans parler d'android en général (énorme plagiat d'iOS pour lequel chaque fonction et service a été méthodiquement copié).

avatar fousfous | 

@Nekro

Oui mais tu sais on va te répondre qu'android c'est génial, Google c'est les gentils...
C'est comme windows et Microsoft en son temps.
Il ne devrait pas être possible de mettre un android sur un Mac.

avatar phn77 | 

Ah oui l'apple TV une innovation et bien non le DLNA est arrivé bien avant et Samsung faisait partie de ce consortium (nommé All Share). Donc l'apple TV n'est pas une innovation mais juste une copie du DLNA

avatar béber1 | 

euh, le DLNA ne concerne-t-il pas la gestion par la TV de contenus multimédias par réseau ?

Est-ce que l'AppleTV ne se rapprocherait-elle pas plus des passerelles multi-media, type WD TV Live par ex, voire un Mac Mini ?
n'envoyant pas des contenus à la TVHD par réseau, mais directement par HDMI en shintant le DLNA de la TV justement?
ou alors j'ai rien compris

avatar Vouzemoi | 

A partir de là, je pense qu'il est difficile d'avoir un début de débat si dès le départ il faut prendre en considération que tu es raison.
Je te donne un tuyau pour le futur : macg n'est pas le site ou ce qui est écrit par les suiveurs soient à prendre pour argent comptant. En fait quand tu lis un commentaire, surtout fais toi une opinion personnelle sinon on en arrive à lire un post comme le tien ;-)

avatar Ephaistos78 | 

Ah oui Google c'est les gentils... Ils innovent toujours plus.... T'espionnent plus efficacement qu'Apple, ça c'est sûr. 1984 ( le film ) n'est pas si loin ... Mais on n'avait pas pensé à l'époque que Big Brother aurait des allures de gentil robot vert.
Apple, avec son système propriétaire ( et également intrusif, faudrait pas être dupe) me paraît un agneau en face.
Vive la concurrence .... Tant qu'elle est encore possible ....

avatar Zerkhezy | 

Dites les gars, arrêtez un peu de faire vos fanboys.

Google innove quand même franchement pas mal : Les Google Glass, c'est un plagiat d'Apple, peut être ?
Bien sûr que non, c'est une belle innovation. Android a de nombreuses fonctions qui ne sont pas pompées sur iOS et je trouve que Samsung a de l'innovation a revendre quand on voit les nombreuses fonctions des Galaxy S comme les gestes, la lecture d'article a tournement de page automatique,....

Et dire qu'Apple ne s'essouffle pas sur l'iPhone et l'iPad, c'est de la mauvaise foi, excusez, il n'évoluent plus vraiment et ne proposent que peu de nouveautés. (ceci dit, c'est pareil pour la concurrence, c'est le marché qui s'essouffle, c'est vrai.)
Précisons aussi qu'Apple innove toujours, il suffit pour ça de regarder le Mac Pro qui a proposé un tout nouveau système de refroidissement, inédit et encore jamais vu sur le marché.

Pour moi, Apple innove encore, mais pas dans les domaines grand public. Je trouve qu'ils font de gros efforts sur le Mac et OSX pour l'instant, le pourquoi du comment ils vont dans la bonne direction, selon moi.

Là où je vous rejoints, c'est concernant l'irrespect de la vie privée, là, vraiment, Google est un gros vicelard, ça c'est pas faux.
Surtout quand je vois les Android Fanboys qui s'extasient à dire "Google rends toutes des technos et des software libres", sauf qu'Android n'est pas, n'a jamais été et ne sera jamais libre. Il est distribué gratuitement mais il reste propriétaire et Google conserve toutes ses rémunérations par d'autres firmes. Bref, pas glop pour l'avenir si Google devient leader. J'en viens à souhaiter que Microsoft se relève.

avatar Bigdidou | 

@Zerkhezy
Plus de 30 lignes (désolé j'ai craqué avant la fin) pour nous expliquer que Google innove en ne citant sue les google glass, prototype inachevé et qui le restera (cf une news récente ici à ce propos), chapeau bas...

avatar Zerkhezy | 

Arrête moi si je me trompe mais j'ai parlé aussi des innovations dans Android.

Si tu veux, je peux continuer, le Cloud Computing, c'est eux qui l'ont amorçé (même si je n'aime pas du tout la façon dont ils l'ont fait).

Ceci dit, si tu n'as pas tout lu, je rappelle aussi pourquoi selon moi Apple n'a pas perdu sa capacité d'innovation et pourquoi je n'aime pas la politique de Google.

avatar patrick86 | 

"Si tu veux, je peux continuer, le Cloud Computing, c'est eux qui l'ont amorcé"

En fait non.
Le principe du cloud Computing existe à peu près depuis qu'on a commencé à faire du réseau informatique (années 50). A l'époque, il n'y avait quasiment que des réseau centrés, avec un gros serveur qui tenait l'intelligence au centre, et des terminaux débiles autours.

Fin des années 60 et début 70, Internet commence à se répandre et révolutionne les réseaux internationaux, en les interconnectant et les DÉCENTRALISANT.

Le Cloud Computing (qu'on peut considérer comme innovation si ça peut faire plaisir à certains) est une régression.

avatar Zerkhezy | 

à charge de comparaison, ce n'est pas Apple qui a inventé l'interface graphique et la souris, mais ils en sont bien les novateurs, dans le sens qu'ils ont tiré la technologie vers le haut et l'ont sortie de l'ombre.
Idem qu'ils ne sont ni les inventeurs de la tablette, ni ceux du smartphone tactile, mais ils ont bien signé la première tablette avec écosystème adapté, même chose pour le smartphone, ils sont donc bien les novateurs de ce marché.

=> Google fut le premier à signer le tout premier OS entièrement en cloud, à savoir ChromeOS.

Après, je ne considère pas ça non plus toujours comme une bonne chose, vu que l'on sait que le revers de la médaille du cloud, c'est l'irrespect de la vie privée.

Ceci dit, le Cloud a tout de même des avantages, on peut le voir avec iCloud, je trouve ça très pratique d'avoir par exemple un document qui est MAJ immédiatement sur tous mes appareils.

Dixit je n'ai pas trop saisi pourquoi une régression ? Pas sur tout les points, à mon avis.

avatar patrick86 | 

"Google fut le premier à signer le tout premier OS entièrement en cloud, à savoir ChromeOS."

Non. D'autres ont commencés avant. Tu peux lire sur Wikipédia : "Les principes sous-jacents au cloud computing remontent aux années 1950 (longtemps avant que ne naisse l'expression « cloud computing »). À cette époque, les utilisateurs accédaient depuis leurs terminaux à des applications fonctionnant sur des systèmes centraux (les mainframes), qui correspondaient aux ancêtres des serveurs du cloud."

La SEULE nouveauté, c'est l'expression "cloud computing" qui fait moderne, mais ne désigne que ce qu'Internet et l'ordinateur personnel avaient remplacé.

"on peut le voir avec iCloud, je trouve ça très pratique d'avoir par exemple un document qui est MAJ immédiatement sur tous mes appareils."

iCloud est essentiellement un service de synchronisation. Il n'est pas conçu pour du stockage massif de n'importe quelles données.

--

Le Cloud (ou Minitel 2.0 pour parler Français) est une Régression parce que c'est un retour aux système centrés qu'il y avait avant (principalement Minitel en France).
C'est la perte de la maitrise, du contrôle (par SOI-même) de ses données, de l'autonomie de sa machine pour des tâches de base qui n'ont aucune raison d'être dépendantes d'une connexion réseau.
C'est la surcharge inutiles des réseaux informatiques pour stocker sur un autre continent des données qui n'ont aucune raison particulière d'être ailleurs que sur MA machine (et ses DD de sauvegarde).
C'est la porte ouverte à toute(s) utilisation(s) possible(s) des données à l'insu de leurs propriétaires.
C'est la possibilité pour l'entreprise qui tient le système, de contrôler beaucoup plus facilement de qui y est fait.
C'est des datacenters gigantesques qui consomment des énormes quantités d'énergie, alors que JE maitrise les heures où MON ordinateur consomme ou pas.
C'est la possibilité extrêmement facilité de mettre un utilisateur sous écoute : avec Internet fallait scruter sa connexion ou perquisitionner son disque dur : avec le cloud, suffi d'aller voir sur le serveur qui tient ses données.
C'est la facilité accrue pour les entreprises de monétiser leurs utilisateurs qui deviennent les produits.

C'est TOUT le contraire de ce que permet Internet tel qu'il a été voulu est mis en place au départ (un réseau NEUTRE et LIBRE).

Le but d'Internet est de permettre à quiconque d'émettre autant que de recevoir ; d'héberger mon site web, mon serveur mail sur MA machine : d'avoir la possibilité de communiquer par messagerie instantanée DIRECTEMENT entre les machines concernées, SANS passer par un serveur central à Pétaouchnok ; de savoir OÙ sont stockées SES données et qui y a accès : etc.
Bref. Tout un tas d'usages vachement cool et quasiment impossible avec le Minitel.

--

La formulation à retenir est :
- avec le minitel, on avait l'intelligence au centre est des terminaux débiles autours ;
- avec Internet, on a mis l'intelligence en périphérique et un réseau idiot au milieu.

--

iClouds pourraient très bien être basés sur des petits serveur que chaque utilisateur/famille aurait chez lui/elle.
Certains services pourraient même être en Peer To Peer.

--

Le fond de la réponse est RÉGRESSION.

avatar Zerkhezy | 

Très bien.

Merci beaucoup pour ton avis, vraiment, ton développement est plus que convaincant.

En revanche, je ne pense pas que tout le monde le voit comme ça, vu que beaucoup de gens sont prêts à franchir le pas du Cloud.....

Bonne journée.

avatar patrick86 | 

@Zerkhezy :

"En revanche, je ne pense pas que tout le monde le voit comme ça, vu que beaucoup de gens sont prêts à franchir le pas du Cloud....."

C'est vrai.
C'est principalement du à une méconnaissance d'Internet (ce qu'il permet, comment il fonctionne, etc.). Nombreux encore sont ceux qui ont en tête qu'Internet est un énorme ordinateur très cher dans une salle machine. On pourrait penser que les nouvelles génération, qui grandissent avec cette technologie à portée de main, très jeunes, savent comment tout ça fonctionne, mais ce n'est pas le cas.

Une majorité de jeunes étants dans l'utilisation Facebook-Youtube-Deeser, ils n'ont pas l'occasion d'utiliser vraiment Internet.

Il y a dans l'ensemble un gros problème d'éducation à ce sujet. On explique pas aux gens comment ça marche, alors qu'on peut très bien le faire avec des mots simples.

--

Il y a pas mal de conférences sur le sujet. J'aime bien notamment celles de Benjamin Bayart, qu'on trouve sur Youtube ou sur fdn.fr

Bonne journée

avatar patrick86 | 

Du blabla tout ça. Savoir qui "innove" le plus n'a aucun intérêt. Innover ne signifie pas faire quelque chose de bien. Innover c'est faire quelque chose de nouveau dans un domaine, ça n'implique pas nécessairement que cette chose soit bonne ou utile.

La question à se poser n'est pas "est-ce innovant ?" mais "est-ce bien ou utile ?". Est-ce que ça améliore quelque chose, la vie, le confort, etc. ? Est-ce que ce n’est pas néfaste ?
Choisir un outil plutôt qu'un autre uniquement pour son côté "innovant" est la pire erreur d'appréciation que l'on puisse faire.

Utilisé à toutes les sauces, le terme "innovation" perd de son sens et de son intérêt. Ou plutôt, on lui donne un sens qu'il n'a pas. On nous prétend que tout ce qui est innovant est bien et qu'inversement, tout ce qui n'est pas innovant est nul.

Innover c'est : Introduire de la nouveauté dans un domaine particulier. POINT.

--

Le gars qui a écrit la biographie de Steve Jobs n'a pas encore compris qu'Apple ne fait pas de bas de gamme ?
Ça laisse songeur.

avatar debione | 

Pas mieux...

avatar ingmar92110 | 

@patrick86 :
+1
@ysengrain
La même

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

@patrick86 :
"Innover c'est introduire la nouveauté dans un domaine".
Oui, mais je pense que pour être innovante, cette nouveauté doit être largement adoptée.

Or, si je vois plusieurs exemple chez Apple (iPod qui a révolutionné la musique en ligne, iPhone qui a révolutionné la téléphonie mobile, iPad qui a enfin fait décoller les tablettes,...).

Quels sont les exemples similaires chez Google ? Je n'en vois qu'un le moteur de recherche et la monétisation des données personnelles qui en a découlé.

avatar Stardustxxx | 

Et je te donne le choix entre ton téléphone ou la possibilité d'utiliser Google pour faire une recherche ?
Qu'est ce que tu gardes ?

Les capacités de recherche de google ont profondément modifie notre façon de fonctionner, et permet l’accès a un savoir monstrueux. Ca a ete une innovation majeure. Plus que le smartphone.

avatar patrick86 | 

"Les capacités de recherche de google ont profondément modifie notre façon de fonctionner, et permet l’accès a un savoir monstrueux. Ca a ete une innovation majeure. "

Google n'a pas inventé le moteur de recherche.

Google Search a rapidement pris de l'empileur parce qu'il était meilleur que les autres de l'époque (Altavista et Yahoo pour ne citer que ceux deux là).

"Et je te donne le choix entre ton téléphone ou la possibilité d'utiliser Google pour faire une recherche ?
Qu'est ce que tu gardes ?"

Le téléphone.
Il y pléthore de moteurs recherche (y compris des métamoteurs) suffisamment efficaces pour ne pas rendre Google Search indispensable, même s'il est très bon.

Google ne détient PAS le savoir de l'humanité.

Édit : Google ne détient pas le savoir de l'humanité, ne serait-ce que pour une raison évidente : Google (comme les autres moteurs généralistes) n'indexe que 20 à 30% du web. Google ne permet un accès direct qu'à ¼ du web.

avatar Stardustxxx | 

Apple n'a pas invente le telephone...

Et pourtant Apple a innove dans le domaine de la telephonie. Comme Google a innove dans le domaine de la recherche.

J'attend encore de trouver un moteur alternatif a Google efficace. Bing est nettement moins efficace.

Google a ameliorer la recherche sur internet avec des resultats rapides et pertinent. Pour beaucoup de gens une recherche google est le point de depart de la navigation. Ca modifie nos usages en profondeur.

Google et Apple innove tous les deux, Google s'eparpille dans beaucoup de domaine. Mais dire que l'on innove plus que l'autre est subjectif.

avatar patrick86 | 

"Comme Google a innove dans le domaine de la recherche."

Je dis pas le contraire.
Je voulais uniquement modérer un point qui pouvait se comprendre comme "google a inventé la recherche sur le web".

--

Google n'est, aujourd'hui, plus forcément dominant parce que meilleur.
Il paye cher Apple pour être moteur de recherche par défaut sur Safari.

--

Je test de plus en plus ixquick, qu'à l'avantage de ne pas tracer.

avatar lmouillart | 

ixquick n'est pas un moteur de recherche, c'est un métamoteur.

avatar patrick86 | 

@lmouillart :

Il me semblait bien mais j'avais un doute. Merci

avatar Zerkhezy | 

+1

Exemple parfait : Final Cut Pro X, sérieuse innovation dans le domaine du montage vidéo mais pas nécessairement bien.

Je me range entièrement à votre remarque.

avatar patrick86 | 

@Zerkhezy :

Final Cut Pro X est en effet un bon exemple. Tout le monde n'a pas le même avis dessus.
Les uns le trouvent très nul, quand d'autres pensent que c'est une réussite.

avatar John Maynard Keynes | 

@patrick86

FCP X est l’illustration parfaite de la capacité d’Apple à croire à ces concepts envers et contre tout.

Il fallait changer de paradigme pour aller de l’avant, ils l’ont fait quitte à bousculer leur base installer.

Apple n’a jamais eu peur de déstabiliser ses clients pour ne pas s’enfermer dans un héritage,

avatar patrick86 | 

@John Maynard Keynes :

Il semble que globalement, Final Cut Pro X soit plutôt une réussite.

Je ne trancherai pas personnellement car je ne l'utilise pas du tout.

avatar John Maynard Keynes | 

@patrick86

C’est un très bon produit, lancé un peu trop tôt et avec un radicalisme assez irrespectueux pour de nombreux utilisateurs.

FCP 7 reste un outil essentiel pour bien des structure et Apple n’a pas fait dans la nuance lors du lancement de FCP X

avatar patrick86 | 

@John Maynard Keynes :

Toute la délicatesse d'Apple… :)

avatar Zerkhezy | 

Oui, voilà, John a bien résumé la chose.

C'est un bon logiciel, qui a son potentiel mais qui a eu un marketing complètement désastreux.

Et ce logiciel est réellement innovant, il propose un système complètement inédit de montage, ce n'est pas pour ça qu'il est nécessairement bien sur toute la ligne.

avatar tbr | 

@patrick86 02/02/14 11:50
Du blabla tout ça. Savoir qui "innove" le plus n'a aucun intérêt. Innover ne signifie pas faire quelque chose de bien. Innover c'est faire quelque chose de nouveau dans un domaine, ça n'implique pas nécessairement que cette chose soit bonne ou utile.

La question à se poser n'est pas "est-ce innovant ?" mais "est-ce bien ou utile ?". Est-ce que ça améliore quelque chose, la vie, le confort, etc. ? Est-ce que ce n’est pas néfaste ?
Choisir un outil plutôt qu'un autre uniquement pour son côté "innovant" est la pire erreur d'appréciation que l'on puisse faire.

Utilisé à toutes les sauces, le terme "innovation" perd de son sens et de son intérêt. Ou plutôt, on lui donne un sens qu'il n'a pas. On nous prétend que tout ce qui est innovant est bien et qu'inversement, tout ce qui n'est pas innovant est nul.

Innover c'est : Introduire de la nouveauté dans un domaine particulier. POINT.

--

Le gars qui a écrit la biographie de Steve Jobs n'a pas encore compris qu'Apple ne fait pas de bas de gamme ?
Ça laisse songeur.

J'approuve ton commentaire à 100%.

Je dirais même que l'innovation n'existe pas. Ce qui existe, c'est une ré-interpretation de ce qui a déjà été fait : d'une meilleure façon.

"Rien ne se perd (on s'inspire, on copie, on imite), rien ne se crée (ou n'est une innovation), tout se transforme (ou s'adapte, est réinterprété)."

avatar John Maynard Keynes | 

@tbr

"Je dirais même que l'innovation n'existe pas”

Révises ton histoire des idées, des sciences, des techniques, de l’art ...

L’inovation existe, les changements de paradigmes aussi, les produits disruptives tout autant ...

Mais ils sont rares.

avatar Stardustxxx | 

Il ne dit pas que l'innovation n'existe pas mais qu'on utilise le mot pour tout et n'importe quoi et que donc il a perdu de son sens...

avatar ysengrain | 

" Selon lui, l'exemple parfait est l'iPhone 5c, qui devrait être à la base un téléphone "accessible" "

Pure spéculation journalistique construite à partir d'info indiquant un iPhone "moins cher" ce qui a conduit à cette élucubration spéculée.

On crée le buzz, puis si l'info est fausse, on stigmatise le constructeur.

Le monde va décidément très mal.

avatar klxy77 | 

Je trouve que sega innove bien plus !

avatar John Maynard Keynes | 

Le périmètre d’activités, le modèle économique, les objectifs et les stratégies des deux structures sont tellement différentes qu’il est impossible de comparer sérieusement les choses quant à l’avenir.

Sur le passé Google n’a pas vraiment introduit de produit et de concept ayant modifié en profondeurs les usages informatiques, hormis en terme de modèle économique, comme a put le faire Apple à quelques occasions avec des produits ouvrant réellement de nouveaux marchés très porteurs.

Pour le futur il est clair que Google cherche à produire ce type de produits disruptif et s’en donne les moyens en faisant feu de tous bois.

Pour caricaturer, les philosophies des fondateurs des deux structures sont plus que différentes, delà des différences fortes de modèle, de périmètre, de rapport aux produits, de rapport aux clients, de type de client.

Juste pour rappel, la plus grande part du CA d’Apple ce fait sur de la vente de produit physiques, quand cette même part du rois provient de la publicité pour Google.

Apple vends principalement des produits à des clients, pour Google, l’utilisateur est le produit et on le monétise.

Le modèle de Google est absolument moderne, remarquablement efficace et semble plein d’avenir, c’est indéniable, mais il n’a rien à voir avec celui d’Apple.

Nous comparons deux société qui ne font absolument pas la même choses et le font par conséquence en prenant des chemins très différents.

Il n’y a ici pas de jugement de valeur, juste un constat d’une différence profonde dont il faut absolument tenir compte pour ne pas tomber dans les inepties.

PS : Walter Isaacson ne maitrise absolument pas le sujet de mon point de vu, quand je lis la biographie de Jobs j’ai le sentiment qu’il n’a pas compris grand chose de profond à ce qu’il aurait pu tirer du sujet.

avatar Zerkhezy | 

Bonne analyse, en revanche, je n'ai pas compris le sens de la phrase

"Apple vends principalement des produits à des clients, pour Google, l’utilisateur est le produit et on le monétise."

Que voulez vous dire par l'utilisateur est le produit ?

Merci

avatar debione | 

Pour être client d'Apple, il faut acheter un "produit", le produit sera par exemple un mac pro, un iphone, un adaptateur, un soft ou encore un morceau de musique... Tu dépenses une somme d'argent et tu as en retour un objet (en dur ou en soft) que tu vas UTILISER (je met en capital car très important).

Pour être client de Google, nul besoin d'acheter quelque chose... Il suffit de surfer sur le net... Tu vois une publicité sur une page web? Tu viens d'être client de Google, tu viens de leurs donner de l'argent. Et pour maximiser les profits, Google crée pour chaque personne un profil propre (le simple fait d'arriver sur un site et le site sait quel IP tu utilises, quel OS tu utilises, quel version de quel navigateur tu utilises, quel définition d'écran tu utilises) que Google enrichit au fur et à mesure de tes pérégrinations sur le net... On ne se rend pas toujours compte à quel point on se met au grand jour notre conscient mais aussi notre inconscient au travers du net. En exemple très gênant:

Google sait quels pseudos j'utilise... Il peut savoir par exemple si j'assume ma sexualité ou pas (est-ce que je change de pseudo si je suis sur un site de boule sur lequel je laisserais un commentaire) et du coup me proposer des pub et des services en conséquence (j'assume=> pub pour la prochaine gaypride ;) j'assume pas pub pour une agence très discrète d'escortboy ;)). D'ailleurs en compilant les données, Google sait mieux que moi-même mes penchants sexuels, exactement ce que j'aime, ce que je déteste, ce par quoi je serais attiré sans le savoir moi-même...

La grosse différence entre une boîte fonctionnant sur le modèle d'Apple et une boîte fonctionnant sur le modèle de Google, est que pour être client d'Apple il faut faire un effort il faut le "vouloir". C'est exactement l'inverse chez Google, il faut faire un effort il faut le "vouloir" pour ne pas être client (installer des ad-block ou autre ghostery pour échapper aux sniffer de Google)

avatar Zerkhezy | 

d'accord !

très intéressant. Merci

avatar patrick86 | 

"Que voulez vous dire par l'utilisateur est le produit ?"

on dit souvent : si le service est gratuit, c'est que l'utilisateur est le produit.

Google ne donne pas gracieusement des services gratuits aux utilisateurs.
Il y a deux types d'utilisateurs de service Google (mais ça s'applique aussi à d'autres) :
- les passifs qui ne font qu'utiliser Google Search ou regarder des vidéos sur YouTube ;
- les actifs qui utilisent Gmail, postent des vidéos sur YouTube (ou des commentaires), voire Google +.

Les passifs eux, vont principalement voir les pubs diffusées par les services de Google (lien sponsorisé, pub en début de vidéo, etc.) mais aussi celles que le régi pub de google diffuse sur tous les sites qu'il l'utilisent comme source de financement.

Quand on fournit un service ou diffuse un contenu en échange de visionnage de publicité, c'est du captage de temps de cerveau disponible (ce que font toutes les chaines de télé commerciales avec pub). C'est ce captage de temps de cerveau disponible qu'on appelle monétisation du client, qui devient alors produit.

Pour les utilisateurs actifs, ça va encore plus loin. Si je poste une vidéo sur YouTube (marche aussi avec Dailymotion, Skyblog, Facebook, Vimeo, etc.), je confie MA vidéo à Google (ou truc muche) pour qu'il y gagne SA publicité (dont je ne recevrai jamais ne serait-ce qu'une part).

Les services que fourni Google sont en fait un moyen : 1) de collecter des données afin d'éditer des profils pour cibler la publicité ; 2) des outils de diffusion de cette publicité ciblée.

Le problème de l'utilisateur passif qui penserait être à peu près à l'écart de tout ça, c'est qu'il aussi suivis lors de ses navigations sur le web, par tous les traceurs présents sur les sites web (Google Analytics, Facebook, etc.).

--

L'utilisateur-produit est celui que se vend :
- à un diffuseur de contenu, qui cherche à capter du temps de cerveau disponible ;
- ou à un fournisseur de service qui se rémunère à partir des données et contenus que lui fournit l'utilisateur.

avatar rikki finefleur | 

Mais alors pourquoi Apple a un service Iad si ce n'est suivant les termes de patrick 86
"à capter du temps de cerveau disponible".
D'autant qu'il ya plus de pub sur ios que sur android pour "capter du temps de cerveau disponible".

SI apple ne faisait pas de pub , je comprendrai , bien qu'avoir de la pub que ce soit dans les journaux, la télé, les sites du web , c'est un besoin pour se rémunérer et faire vivre ces sites.

Comme youtube par exemple.
A moins que vous préféreriez payer 1 euro pour chaque vidéo que vous regardez ?
Il faut savoir ce que l'on veut.
Perso je préfère voir des vidéos sur youtube sans dépenser 1 euro pour les regarder.

avatar patrick86 | 

"Mais alors pourquoi Apple a un service iAd"

Pour fournir une source de revenus aux développeurs, mais qui reste sous le contrôle d'Apple. iAd ne permet pas de barbouiller les apps de pubs dégueulasses ultra-envahisantes. Accessoirement prendre 30% du pognon.
iAd permet à l'utilisateur de limiter le ciblage. C'est déjà un plus. D'autant que ce ciblage est basé sur un identifiant unique lié à chaque appareil, et réinitialisable à souhait.

"D'autant qu'il ya plus de pub sur ios que sur android"

Faux.
Il n'y a PAS de pub sur iOS.
Il y a plus de pub sur les APPLICATIONS iOS que sur les APPLICATIONS Android.

Tu sais faire la différence entre iOS est les Apps pour iOS ou faut que je développe ?

C'est pas Apple qui met les encarts pub dans les Apps, mais leur DÉVELOPPEURS respectifs.
C'est le développeur qui décide SEUL de mettre ou non un encart pub dans son app.

--

"SI apple ne faisait pas de pub"

Ben y'aurait pas de pub pour l'iPad sur TF1.

--

"Comme youtube par exemple.
A moins que vous préféreriez payer 1 euro pour chaque vidéo que vous regardez ?"

Je préférai que les gens hébergent eux-mêmes leurs vidéos, sur LEURS machines.
Qu'ils y mettent de la pub s'ils veulent un financement, à la rigueur.

avatar rikki finefleur | 

C'est exactement ce que je dis. Via un service iad, apple revend de la pub.
Car j'ai eu peur, dans ton post tu parles de goog en oubliant que sur ios (bizarrement" aussi il y a la même pub.
Dans les applis comme sur goog.
On t'en voudra pas ! Comme quoi l' occupation de cerveau disponible" rapporte dans ces deux OS.

Par contre ce que tu oublies, et qui me parait le plus important , c'est que grace a internet, et aux moteurs de recherche, de nombreuses petites boites comme macg ont pu éclore et prospérer.
Beaucoup aussi de boites ont pu avoir un accès direct à des clients potentiels.et ce mondialement grâce aux moteurs de recherche.
Chose impossible dans l'économie ancienne, ou seule la pub journaux radio ou tv étaient le seul moyen (très très cher) de se faire connaitre. Aujourd’hui l'usage de mots clefs devient couteux, mais c'est encore possible de faire sans et cela de toute facon est beaucoup moins couteux que la pub traditionnelle.

Donc ce sont, tout un tas de secteurs qui prospèrent de part la pub, du fabricant , au revendeur..
C'est juste un moyen de communication qui ne se résume donc pas à répéter benoitement "du temps de cerveau disponible". C'est aussi un moyen de se faire connaitre, et mettre en avant ses produits ou son ingénierie.

Sinon héberger ses vidéos soi même. Je l'espérais, mais vu l'état des réseaux.

avatar patrick86 | 

@rikki finefleur :

Oui, iAd est un captage de temps de cerveau disponible.
La différence réside dans le fait que iAd n'est pas Apple, alors que la publicité est au centre du modèle économique de Google (95% de ses revenus).
iAd est un petit bout du business d'Apple, elle n'en a pas besoin pour vivre. D'autre part, il est arrivé après iOS et ses apps.
Pour finir, iAd ne concerne que les apps pour iOS. La régie pub Google est omniprésente sur le web.

---

"c'est que grace a internet, et aux moteurs de recherche, de nombreuses petites boites comme macg ont pu éclore et prospérer.
Beaucoup aussi de boites ont pu avoir un accès direct à des clients potentiels.et ce mondialement grâce aux moteurs de recherche."

Je n'ignore pas du tout ce fait, ni ne fustige le principe de moteur de chercher (y'en a pas sur Tor et c'est chiant !).

--

C'est le modèle publication-publicité que je glorifie pas. Il n'est pas indispensable et prend trop d'envergure.

--

"C'est aussi un moyen de se faire connaitre, et mettre en avant ses produits ou son ingénierie."

C'est aussi un PUISSANT outil de manipulation.

--

"Sinon héberger ses vidéos soi même. Je l'espérais, mais vu l'état des réseaux."

C'est en effet un gros problème.
Ça commence à aller mieux avec le VDSL2 (pour ceux qui l'ont) et le fibre (pour ceux qui l'ont).
On commence à avoir des débits remontants à peu près corrects.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR