Cloud gaming : GeForce Now en bêta sur Chromebook

Stéphane Moussie |

Six mois après son lancement, GeForce Now compte quatre millions d'utilisateurs « enregistrés » — ce qui n'équivaut sans doute pas au nombre d'utilisateurs mensuels. Nvidia se donne les moyens de faire grossir sa base d'utilisateurs en lançant aujourd'hui en bêta son service de jeu en streaming sur Chromebook.

Le client GeForce Now sur Mac

Les possesseurs de ces ordinateurs très abordables ont juste à se rendre sur play.geforcenow.com et à se créer un compte pour jouer. Bien que l'essentiel de la puissance de calcul soit effectué par les serveurs de Nvidia, l'éditeur recommande tout de même un Chromebook avec l'équipement suivant minimum pour une bonne expérience : Core M3, Intel HD graphics 600 et 4 Go de RAM. Sans oublier la connexion internet, primordiale, qui doit être d'au minimum 15 Mbit/s (25 Mbit/s sont recommandés).

Contrairement à Stadia qui comprend sa propre boutique de jeux, GeForce Now sert à jouer en streaming aux titres que l'on possède déjà sur Steam, Epic Games Store ou Uplay. Mais on ne peut pas jouer à n'importe lequel de ses jeux : il faut qu'ils soient spécifiquement pris en charge par le service.

Après plusieurs défections d'éditeurs surpris par la compatibilité directe de leurs jeux avec le service, Nvidia a revu sa manière de procéder : ce sont maintenant les éditeurs qui ajoutent leurs titres à la liste, et non plus Nvidia. On compte aujourd'hui 650 titres jouables sur GeForce Now, dont 70 free to play (Fortnite, League of Legends, Apex Legends, Hyper Scape…). Pour faciliter la vie des joueurs, il est depuis peu possible de synchroniser sa bibliothèque Steam à GeForce Now.

Le service a une formule gratuite qui comprend des sessions d'une heure de jeu et une file d'attente en cas d'affluence. En conjuguant cette formule à un free to play, on peut donc jouer à plusieurs dizaines de jeux — dont des titres qui ne sont pas compatibles avec le Mac ou trop gourmands pour sa machine, c'est tout l'intérêt — sans rien débourser.

L'offre Fondateur à 5,49 €/mois donne droit à un accès prioritaire, une durée étendue des sessions (six heures maximum a priori) et le support du RTX (ray tracing) pour les jeux compatibles. À noter aussi une offre spéciale à 27,45 € pour six mois qui inclut du contenu dans Hyper Scape en plus des avantages Fondateur.

GeForce Now est disponible sur Mac, Windows, Nvidia Shield, Chromebook et Android. Le service ne risque pas d'arriver sur iOS, Apple fermant la porte aux services de cloud gaming.

avatar oboulot | 

Bonne nouvelle pour les possesseurs de chromebook !
On l’attend maintenant sur IPAD OS et IOS

avatar Wixeo | 

Je me suis posé cette question : l’heure gratuite ou les 6 heures de jeux c’est mensuel, hebdomadaire ou journalier ?
Ce n’est indiqué nul part il me semble… 😅

avatar rudy59lille | 

ce n'est pas mensuel mais des heures de jeux continu.

Donc au bout de 1h tu repasse dans une file d'attente avant de pouvoir rejouer.

avatar Wixeo | 

@rudy59lille

Haa oui, merci !
C’est ce que je me disais en relisant l’article.
Je pense que c’est une offre terriblement efficace pour eux : leur offre gratuite est assez attractive pour qu’on se dises « ouai ça va me suffire 1h, au pire je peux attendre » et en même temps assez frustrant quand en plein dans un jeu il faudra attendre et se dire « bon c’est que 6€ par mois » et hop ! Un abonnement en plus ^^

avatar ddkevindd | 

En fait, ils ont du refaire une bonne partie du code, d'où l'annonce par Twitter et son teaser hier, parce qu'en l'état, ce n'est plus l'application habituelle mais une webapp..

Du coup, il vont sûrement peaufiner leur test sur une minorité d'utilisateur avant de proposer leur webapp à l'instar de Stadia, par navigateur mais sans être limité au chromebook.

Ce qui, peut, peut-être contourné le store IOS si Safari est compatible !

avatar lmouillart | 

"Ce qui, peut, peut-être contourné le store IOS si Safari est compatible "
C'est entre une raison pour laquelle safari est tant à la traîne coté possibilité de faire des webapps (PWA, gestion des manettes ....) mieux intégrés VS edge ou chrome.

Les clients râlent, veulent des apps natives, ce qui tombe bien vu que les apps natives ne sont dispo que via app store.

avatar Yohmi | 

Sur mon Mac, je m’en suis servi pour jouer à Tropico 6 et à Two Point Hospital, et sur un 15" en fibre, l’expérience de jeu est agréablement réussie.
Reste cette limite de durée énervante, car à certaines heures, les joueurs s’amassent et saturent les serveurs. Résultat, il faut parfois attendre 30 minutes ou plus, et dès que la session se lance (automatiquement), la minuterie aussi. Du coup, parfois on subit cette pause forcée à quelques minutes de son objectif, et l’on reprend alors que ce n’est plus l’heure de jouer…

avatar Leoowww | 

6 euros par mois ça vaut large coût si l’expérience est bonne, j’attends la fibre pour pouvoir essayer ça sur mon mac 😁

avatar oboulot | 

@Leoowww

Ça vaut le coup. J’utilise depuis la bêta sur mon mbp 2015 et ça marche nickel à condition d’avoir la fibre.

CONNEXION UTILISATEUR