GeForce Now officiellement disponible : une offre attractive pour jouer en streaming

Stéphane Moussie |

Après plus de deux ans de bêta, GeForce Now est enfin disponible officiellement. Le service de jeu en streaming de Nvidia se situe quelque part entre Stadia et Shadow sur le plan fonctionnel. Le principe est le suivant : GeForce Now vous permet de jouer en streaming aux jeux que vous possédez déjà à travers un client disponible sur plusieurs plateformes.

Image Nvidia

En comparaison, Stadia demande d'acquérir les jeux sur sa plateforme, dans un catalogue très limité pour le moment. Quant à Shadow, on profite comme GeForce Now des jeux que l'on possède déjà, mais en ayant en plus un PC complet dans le cloud. GeForce Now se borne à fournir un accès en streaming aux jeux via un client simplifié, pas plus.

Vos jeux en streaming partout, sauf sur iOS

GeForce Now est disponible dès à présent sur Mac, PC, Shield TV et Android. Il fera également son trou sur les Chromebook au cours de l'année. Malheureusement, le service ne figure pas sur iOS (et donc pas sur Apple TV) où il serait pourtant très pertinent. Quand nous avons demandé pourquoi GeForce Now était absent d'iOS, Nvidia nous a répondu que c'était une question qu'il fallait adresser à Apple, sans plus de précision.

Ce sont sans doute les règles de l'App Store qui posent problème. Valve a pourtant réussi à faire valider, non sans mal, Steam Link, et Shadow est bien présent dans l'App Store lui aussi. Mais certaines règles semblent problématiques pour GeForce Now, comme celle qui spécifie que les clients de bureau à distance ne doivent se connecter qu'à un appareil hôte appartenant à l'utilisateur (or le client GeForce Now se connecte aux serveurs de Nvidia), ou encore celle qui interdit les interfaces qui ressemblent à une boutique d'applications. En l'état actuel des choses, il ne faut pas espérer GeForce Now sur iOS — Stadia et xCloud font d'ailleurs face aux mêmes embuches.

Le client GeForce Now sur Mac

Deux offres : une gratuite, une payante

La tarification, qui était la grande inconnue jusqu'à maintenant, Nvidia ayant expérimenté plusieurs modèles durant la bêta, est la suivante :

  • accès gratuit :
    • accès standard
    • sessions de jeu d'une heure maximum
  • abonnement Founders à 5,49 €/mois (sans engagement — tarif promotionnel pour la première année) :
    • accès prioritaire
    • sessions de jeu étendues
    • compatibilité RTX (ray tracing)
    • 90 jours d'essai gratuits

Point commun des deux offres : on joue en 1080p à 60 images par seconde au mieux et on a accès au service sur toutes les plateformes compatibles. Ceux qui avaient participé à la bêta passent automatiquement à la formule gratuite.

Au vu de ses restrictions, l'accès gratuit sert surtout à vérifier si le service fonctionne bien chez soi. D'une part, on ne peut pas jouer plus d'une heure d'affilée. D'autre part, l'accès n'est pas forcément immédiat.

Pour ne pas engorger ses serveurs et délivrer une bonne expérience à tous, Nvidia limite en effet les accès en fonction de ses capacités à l'instant T. Les clients Founders ont (logiquement) la priorité sur les autres. On ne sait pas encore quelle sera la durée d'attente moyenne pour les utilisateurs gratuits. Elle devrait être en tout cas plus importante les soirs et le week-end, lors des pics de connexion.

Notez aussi que pour les abonnés payants, Nvidia ne parle pas de sessions de jeu illimitées, mais « étendues ». Il est question de six heures maximum, ce qui devrait convenir dans la plupart des cas — au pire, cela obligera les plus accros à faire une pause pour se rassasier.

Venez avec vos jeux… mais pas tous

« GeForce Now est une plateforme ouverte pour les jeux PC qui ne vous demande pas de créer un compte sur une nouvelle boutique », fait valoir Nvidia, qui tacle au passage Stadia.

Cette approche est réellement avantageuse : il suffit de connecter son compte Steam, Uplay ou Battle.net à GeForce Now pour pouvoir jouer aux jeux que l'on possède sur ces plateformes. Quand bien même on ne posséderait aucun jeu, il revient beaucoup moins cher de les acheter sur Steam que sur la boutique de Stadia.

Cependant, il est important de savoir que GeForce Now ne prend pas en charge l'intégralité des jeux Steam/Uplay/Battle.net. Les jeux compatibles sont divisés eux-mêmes en deux catégories :

  • 300 à 400 jeux optimisés pour le service : ils sont préinstallés sur les serveurs et configurés et mis à jour automatiquement, un clic suffit à les lancer
  • plus de 1 000 jeux compatibles : il faut les installer manuellement (l'interface de Steam apparaît alors) et régler leurs paramètres si besoin
Quand un jeu n'est pas pris en charge nativement par GeForce Now, il faut l'installer manuellement en passant par Steam (c'est le seul cas où Windows se rappelle à nous). Dans le cas présent, Bayonetta n'est pas compatible.

Au bout du compte, le catalogue de jeux compatibles est incomparable avec Stadia, mais il n'est pas exhaustif pour autant. Mes tentatives d'ajouts de jeux se sont soldées par de nombreux échecs : Bayonetta, PES 2020, The Binding of Isaac, Hotline Miami, Mark of the Ninja, Super Meat Boy… Il manque aussi tout l'Epic Games Store, qui occupe une place de plus en plus importante sur le marché.

Nvidia indique qu'il y a plusieurs facteurs qui expliquent l'absence de certains titres. Cela peut être lié à des questions commerciales comme à des raisons techniques. L'absence de Red Dead Redemption 2 sur GeForce Now s'explique sans doute par sa présence sur Stadia.

Avant de se lancer, il est donc nécessaire d'utiliser le moteur de recherche du service pour vérifier si tel ou tel titre est pris en charge. Dans le cas contraire, les joueurs sont invités à signaler les jeux qu'ils veulent voir supportés.

En fin de compte, en matière de jeux compatibles, GeForce Now fait beaucoup mieux que Stadia, mais pas aussi bien que Shadow, qui permet de jouer véritablement à n'importe quel jeu PC.

En jeu

Comme pour les autres services de jeu en streaming, il faut une bonne connexion internet pour que l'expérience soit satisfaisante. Pour jouer en 720p à 60 i/s, il faut au minimum 15 Mbit/s. Pour du 1080p à 60 i/s, au moins 30 Mbit/s.

Contrairement à Stadia et Shadow, GeForce Now ne propose pas de 4K à l'heure actuelle, mais cela pourrait venir plus tard dans l'année.

Doom 2016

J'ai essayé principalement le service sur Mac et sur Shield TV, dans les deux cas branché en Ethernet et en fibre. Dans ces conditions, qui sont idéales (elles l'étaient d'autant plus que le service n'était pas encore ouvert publiquement), la magie opère.

Hitman

On a l'impression que les jeux sont exécutés en local, sur une grosse bécane, tant ils tournent bien : c'est fluide, réactif et beau. À vrai dire, en y prêtant vraiment attention, l'image n'est pas aussi détaillée que si le jeu tournait en local, mais dans le feu de l'action, cela fait illusion. De plus, GeForce Now est suffisamment réactif pour un titre aussi nerveux que Doom 2016.

En Wi-Fi, l'expérience en prend un coup (j'ai testé en Wi-Fi 5 en 5 GHz, toujours avec une connexion fibre). Avec le réglage par défaut qui cherche le meilleur équilibre entre qualité d'image et fluidité, la fluidité est toujours excellente, mais l'image est assez médiocre. La compression vidéo est alors très clairement visible.

Des options permettent de favoriser l'économie de données (consommation de 4 Go par heure en moyenne, contre 10 Go en équilibré), la fluidité (jusqu'à 120 i/s) ou bien de définir soi-même les différents paramètres.

Pour conclure

En définitive, GeForce Now apparaît comme une bonne solution pour essayer le jeu en streaming. Le service est à la fois plus immédiat et moins cher que Shadow et Stadia.

Faire de GeForce Now sa principale façon de jouer reste néanmoins sujet à caution. Bien que le nombre de jeux compatibles soit assez important, il y a de gros manques. Il faudra également voir si le service tient le coup maintenant qu'il est ouvert à tous — une des interrogations à ce sujet est le temps d'attente pour les joueurs.

Quoiqu'il en soit, si vous avez toujours regardé avec envie vos amis sur PC jouer à de nombreux et spectaculaires titres (et que vous avez la fibre), essayez GeForce Now. C'est le service de jeu en streaming le plus accessible à l'heure actuelle.

avatar Crunch Crunch | 

À mon avis, la NON disponibilité sur les plateformes Apple est liée au refus des cartes nvidia dans les Mac !

C'est quoi ce b… ?!?
😕

avatar Rez2a | 

@Crunch Crunch

C’est compatible sur Mac hein.

avatar anonx | 

@Crunch Crunch

Allez lis l’article et annule ton com 🥴

avatar brunnno | 

@anonx

Je pense qu’il parlait de la disponibilité sur ios

avatar anonx | 

@brunnno

Peu importe il commente à 17h34 un article publié à 17h30, ça en dit long...

avatar clho | 

@anonx

Je me demande si cette personne reconnaît sa faute et ne souhaite pas répondre aux commentaires.

Perso, ça m’énerve les gens qui lancent un truc mais ne répondra jamais. Genre les climato-septique ou autres personnes sans 🧠.
Bises

avatar angelbj | 

Etant un utilisateur de Gforce now sur shield depuis environ 1an, j’ai vu divers changement, notamment la souplesse de l’installation des jeux et leur dispo se dégrader.
Leur politique mise en place récemment (lié aux ayants droits ??) a reduit considerablement le catalogue. C’est le plus gros point noir de la plateforme, mais peut etre qu’avec la disponibilité publique du service on aura peut etre plus de jeux à l’avenir dû à la popularisation de la plateforme.
Sur le forum, ils disent qu’ils sont conscient du soucis et qu’ils travaillent dur pour améliorer cela 😬

avatar franck141 | 

@angelbj

Salut !
Tu vas peut-être pouvoir me dépanner : Pour utiliser un jeu, il faut se connecter au jeu, et la connexion sur Battle.Net se fait pas l'adresse email. Or, petit souci, impossible de taper le @. Il me tape un < à la place. En gros, le binding des touches ne fonctionne que sur les lettres et les chiffres, tout le reste un folklo chez moi (et le pavé numérique n'est pas pris en charge).
Pour ne rien arrangé, le copier / coller ne fonctionne pas entre l'hôte (mon MBP) et la machine en cloud.
Tu as rencontré le souci ? et surtout, tu l'as contourné comment ?
Merci et bonne journée.

avatar LaJague | 

@franck141

Ctrl + alt + 0
Ou en ascii

C’est un gros ´bug ´ ou pas mais le copier/coller ne marche pas et c’est bien chiant !

avatar franck141 | 

@LaJague

Super, je te remercie ! Oui, c'est le genre de bug un peu agaçant, sans être bloquant du coup ;)

avatar tweedynamite | 

Je pense que je vais rester sur Shadow. Même si c’est plus cher, la possibilité de jouer (en bêta) directement sur l’Apple TV est formidable. Vivement la version finale de l’app Shadow TvOS (qui se fait furieusement attendre).

La seule limitation à mes yeux est le fait que la manette Xbox One connectée en Bluetooth à l’Apple TV (ou à tout appareil iOS) ne vibre pas. C’est vraiment dommage.

Savez-vous au passage si c’est une limitation liée à iOS ? Est-ce que les vibrations fonctionnent avec une manette PS4 ou un autre contrôler compatible ? Ce serait vraiment intéressant de le savoir. Thanks !

avatar ManIAck | 

@tweedynamite

Je t’invite à consulter le Discord de Shadow, il y a un chan dédié au l’app AppleTV, je suis certain que tu obtiendras ta réponse auprès de la communauté ! Et vive Shadow, même si on attend les nouvelles configs !

avatar Stéphane Moussie | 
@tweedynamite : le client Apple TV de Shadow est dispo depuis peu en version finale : https://www.igen.fr/app-store/2020/01/shadow-app-apple-tv-enfin-disponible-nouvelles-offres-en-retard-112805
avatar tweedynamite | 

@stephmouss

Ah super ! J’avais raté cette info. Et pour l’absence de vibration sur les manettes ? Vous savez si c’est une limitation d’Apple ? Ça ne se limite pas à Shadow, c’est aussi le cas sur tous les jeux iOS et TvOS.

avatar aurique | 

@tweedynamite
La version AppleTV de Shadow est dispo en stable depuis le debut de la semaine.

avatar oomu | 

"Des options permettent de favoriser l'économie de données (consommation de 4 Go par heure en moyenne, contre 10 Go en équilibré),"

wopopopopo... j'ai bien fait de choisir l'industrie du routeur et de l'accélération (à mort, quelque soit la consommation énergétique !), car clairement va en falloir de la bande passante et de la commutation de paquet... pour satisfaire les 7 milliards d'humains à ces niveaux là d'exigence.

avatar jean_claude_duss | 

@oomu

10go/h... putain on est pas près de réduire les émissions carbone au niveau mondial 🙈

avatar oomu | 

"Dans le cas présent, Bayonetta n'est pas compatible."

queuah ?! #ClaqueLaPorte

avatar Dark Phantom | 

Encore un abonnement pfff

avatar anonx | 

@Dark Phantom

Tu voulais une offre fixe à vie? 😂

Tu aurais mis combien par curiosité ?

avatar Dark Phantom | 

@anonx

Non non je voulais gratuit

avatar pechtoc | 

@Dark Phantom

Avec une pub toutes les 10minutes?

avatar KorE | 

Le site chez moi apparaît toujours en version bêta.
Un lien pour télécharger la plateforme?

avatar MisteriousGaga | 

@KorE

Sur le site officiel c'était en "maintenance"
Du coup je suis allé dans mes mails et j'ai suivi le lien qu'ils donnaient pour la bêta :')
Heureusement que je suis resté sous Mojave sinon j'aurais sûrement perdu ce mail sous Catalina :')

avatar jamesbird | 

Bonsoir, est ce qu’il y a de la vr sur cette plateforme ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR