Apple devient la plus grande consommatrice de semi-conducteurs dans le monde

Anthony Nelzin-Santos |
Selon Gartner, Apple est devenue en 2011 la société consommant le plus de semi-conducteurs dans le monde, devant Samsung Electronics et HP. Alors qu'elle avait commandé pour 12,819 milliards de dollars de semi-conducteurs en 2010, son carnet de commandes est passé l'an dernier à 17,257 milliards de dollars, une progression de 34,6 % qui lui fait contrôler 5,7 % de la production.

Fwd%3A%20Gartner%20-%20Apple%20Became%20the%20Top%20Semiconductor%20Customer%20in%202011%20%E2%80%94%20Bo%C3%AEte%20de%20r%C3%A9ception
Source Gartner


Comme toujours, c'est l'explosion des marchés du smartphone, des tablettes et des SSD qui explique cette croissance : toutes les sociétés ayant augmenté leurs commandes — Apple, Samsung, HTC — sont des acteurs majeurs de ces domaines. Les grands perdants de l'année 2011 dans ces secteurs sont ceux qui ont logiquement le plus réduit leurs niveaux d'approvisionnement, comme Nokia ou LG.

Sous l'effet de la très forte demande en iPhone, iPad et Mac équipés de SSD, Apple devient donc le plus grand client des fondeurs. Cette année, elle devrait aussi devenir la plus grosse consommatrice de microsystèmes électromécaniques (lire : Apple deuxième plus grand acheteur de micros MEMS dans le monde).

avatar naas | 
Quand je vois le milieu du semi conducteur en France, je pleure :-( Mis à part singapoure, taiwan la chine c'est misère misère.
avatar Oenc (non vérifié) | 
C'est bon pour la planète tout ça.
avatar Switcher | 
@Oenc La portée de cette réflexion m'échappe. [i]Et ?[/i]
avatar Francis Kuntz | 
C'est marrant pour un loser qui est sensé être en perte de vitesse et à la traine derrière Samsung d'être le premier utilisateur de semi conducteurs...
avatar Oenc (non vérifié) | 
@ switcher; il faut te tenir par la main pour que tu voies dans un futur proche tout ce matériel à "recycler" ou à éliminer? Il suffit déjà de voir en Inde, il existe des villes poubelles avec des montagnes d'ordis, téléphones portables et autres équipements multimédia à éliminer.
avatar marc_os | 
@ Oenc : Et il n'y a pas que l'Inde. J'ai souvenir d'une émission sur RFI où il était question d'une décharge publique dans une ville côtière de l'Afrique de l'Ouest, où l'Europe va vider ses poubelles. Là bas, les gamins tentent de récupérer tout ce qui est récupérable, en particulier le cuivre. Et comment récupérer le cuivre ? On met le feu au tout, les gaines de câbles fondent, et y a pus qu'à. Et au passage, c'est intoxications et empoisonnements pour les gamins, la nappe phréatique et les habitants du voisinage. Et de l'autre côté de la barrière, à la source, la micro-électronique brasse des matières chimiques les plus toxiques les unes que les autres...
avatar Francis Kuntz | 
@ marc_os Et ? Désolé, mais c'est la responsabilité des pouvoirs publiques Indiens de mettre fin à ces pratiques. Ils ne font rien. C'est donc que les indiens veulent acceuillir toutes les merdes du monde... A moins que tu sois de ceux qui pensent que la "main invisible" va réguler tout ça par magie ...
avatar macg | 
En français on utilise la virgule comme séparateur décimal et non pas comme séparateur des milliers comme dans les pays anglo-saxons ! Du coup les nombres sont faux …
avatar jesfr | 
Je suis de l'avis de Francis kuntz, ce n'est pas à nous de définir les règles environnemental d'un pays tiers, personne de les obliges à accepter nos déchets et à les traités de cette façon , je ne cautionne en aucun cas, mais nous devons pas supporter sur nos épaules toutes la misères du monde, d'autant que ce serais les premiers à souffrir de notre "non consommation" non pas parce que nous ne leurs enverrions plus aucun déchets, mais surtout car nous sommes leurs principaux client ( Nous pays riches) de leurs produits manufacturé et/ou richesse naturel.
avatar Oenc (non vérifié) | 
Les pouvoir publiques en Inde se fichent, tout comme vous, du peuple qui vit dans ces lieux "pourris" par toute la merde informatique que le monde leur refourgue. C'est bien facile, nous on y vit pas, alors qu'eux, ils n'ont pas choisi de respirer des gazes toxiques quotidiennement. Si au moins déjà, on pouvait réduire le nombre d'invendu en produisant juste le nécessaire, au lieu d'inonder les marchés de produits jetable au bout de 2 ans. Si on refaisait des équipements qui ne seraient pas programmé à tomber "en panne" au bout de 20'000 heures de marche, ça réduirait déjà pas mal le tas d'ordure moyens du consommateur au niveau mondial. J'ai vu un doc, qui parlait de obsolescence programmée. Un bel exemple, la durée de vie des ampoules ont été réduite en 1900 à 20'000 heures par un traité signé entre les producteurs mondiaux. Car auparavant, elles fonctionnaient jusqu'à 60'000 heures, donc pas assez rentables pour leur fabricants. Alors dites-vous que pour le matos informatique et les iDevices, c'est exactement pareil.
avatar Marc-Alouettes | 
@Oenc: A vous lire, on devrait donc arrêter le progrès au prétexte que cela produit des déchets ? En même temps, ce que vous appeler déchets pour nous est tout ce qu'il y a de plus précieux pour les indiens (entre autres). Donc vive le progrès !
avatar Oenc (non vérifié) | 
@ Marc-Alouettes : Le progrès c'est justement moins de matières, moins d'énergie pour beaucoup plus de performance! Qu'est-ce que tu crois? Que les indiens bouffent tes vieux iPods? Ou ils se construisent des mures en résine verte?? A te lire on croirait que quand tu jetes ton ordi, tu fais une bonne action pour eux. Pour tout dire, ils s'en balancent, eux il ne prennent que le 0.6% que compose ton ordi, à savoir l'or dans les circuits imprimé.

CONNEXION UTILISATEUR