Apple pourrait tripler son chiffre d'affaires en Chine

Anthony Nelzin-Santos |
Selon Katy Huberty et Mathew Schneider, analystes pour Morgan Stanley, Apple pourrait tripler son chiffre d'affaires en Chine d'ici deux ans. Alors qu'il a contribué à hauteur de 2,9 milliards de dollars au chiffre d'affaires d'Apple pour l'année fiscale 2010, le marché chinois pourrait représenter 9 milliards de dollars en 2012 — et l'influence des consommateurs chinois augmenter tout autant.



La Chine est d'ores et déjà le marché asiatique possédant la plus forte croissance pour Apple : alors que le chiffre d'affaires d'Apple a augmenté de 58 % en Europe et de 75 % au Japon entre 2009 et 2010, il a cru de 160 % dans la zone Asie-Pacifique dans le même temps, une croissance en très grande partie due à la Chine (lire : 10-K : Apple embauche et Steve Jobs voyage). Cette très forte croissance en Chine prend déjà le relais d'une croissance un peu plus molle aux États-Unis, où Apple a dépassé le cap de 10 % de parts de marché, et pourrait servir de tampon effaçant tout accident structurel ou conjoncturel en Amérique du Nord ou en Europe.

Selon Morgan Stanley, les investisseurs « sous-estiment les perspectives de croissance d'Apple en Chine ». Le phénomène de mode que représente la firme de Cupertino traverserait toutes les frontières : « il y a une préférence de marque au bénéfice d'Apple parmi les plus hauts revenus chinois », peut-on lire dans le rapport.

Selon Tim Cook, le directeur général d'Apple, les quatre Apple Store chinois sont les plus visités au monde. Alors que la firme de Cupertino vient d'ouvrir son Apple Store en ligne en Chine (lire : L'Apple Store arrive en Chine ), elle se prépare à partir à l'assaut de l'empire de milieu en y ouvrant une vingtaine de boutiques de plus d'ici la fin 2011, soit l'essentiel de sa croissance internationale.

avatar lppa | 
Le marché noir pourrait alors s'arrêter et laisser place au marché jaune.
avatar dmax | 
Quand un riche Americain achete le produit du travail d un petit chinois sous paye, c est mal. Quid quand un riche chinois achete le produit d un petit chinois sous paye...? le communisme facon 2010, c est top :-))

CONNEXION UTILISATEUR