Greenpeace s'attaque au nuage via l'iPad

Christophe Laporte |
Greenpeace veut profiter du lancement de l'iPad ce samedi pour attirer l'attention du grand public concernant l'impact du cloud-computing sur le réchauffement climatique. La tablette d'Apple, comme tant d'autres appareils, permet de se connecter à de nombreux services en ligne (Facebook, Amazon…), lesquels nécessitent de gros data-center qui consomment beaucoup d'énergie.

L'association s'appuie sur une étude récente qui indique qu'à ce rythme ce type d'infrastructures consommera 1,9 milliard de kilowatts heure en 2020. C'est trois fois plus que la consommation actuelle de la France, de l'Allemagne, du Canada et du Brésil.

Greenpeace ne verse pas dans le catastrophisme et indique, comme l'explique l'étude sur laquelle elle s'appuie, qu'il est possible de venir à bout de ce problème en augmentant l'utilisation d'énergies renouvelables.

Ce qui n'est pas le cas de Facebook par exemple : son nouveau datacenter situé dans l'Oregon sera alimenté en grande partie par des centrales à charbon. A contrario, Greenpeace félicite Yahoo pour son datacenter à proximité de Buffalo qui est approvisionné par une centrale hydroélectrique.



Dans son rapport [format PDF], l'ONG étudie différents datacenters, dont celui d'Apple qui est actuellement en construction en Caroline du Nord. Ce dernier devrait principalement être alimenté par des centrales à charbon (50,5 %) et des centrales nucléaires (38,7 %). Greenpeace estime que la ferme d'Apple devrait utiliser seulement 3,8 % d'énergies renouvelables. Certains datacenters de Google (50,9 %) et de Yahoo (27,7 %) font beaucoup mieux.
Tags
avatar JCFanMac | 

Encore un coup des écolos !
Après les curés qui nous ont gavés pendant des siècles en nous culpabilisant à mort, maintenant c'est les verts !
Comment il calculent cela ? qui a calculé cela ?
En attendant le fait de pouvoir rechercher des infos ou acheter sur internet permet d'éviter bien des déplacements en voiture ou autre. Donc de l'énergie économisée.
Quel est le bilan global au final ? Positif en CO2 ? Négatif ?
Bon vent à tous et vive internet !

avatar HAL-9000 | 

JCFanMac

Tout est dit dans le pseudo...

Navrant.

avatar sgm | 

@JCFanMac

+1

Ils ont calculé combien dépense le centre de traitement de données, mais pas combien ça économise.

Greenpeace toujours bon pour donner des solutions futiles, mais des vrais solutions : limiter les naissances, on repassera.

Pendant que Greenpeace nous emmerde avec leurs problèmes bidons, c'est à dire les symptôme plutôt que le problème fondamental, et bien justement le vrai problème court toujours au profit des capitalistes.

avatar markeron | 

Reste bien au fond de ton canapé mon gros....

avatar codeX | 

Tout est peut-être dit dans le pseudo mais j'aimerai savoir quand même, comment ils ont calculé ou plutôt estimé cette consommation. À moins d'avoir une boule de crystal, je ne vois pas.
Concernant les curés, je suis assez d'accord.

avatar Atlante | 

"L'association s'appuie sur une étude récente qui indique qu'à ce rythme ce type d'infrastructures consommera 1,9 milliard de kilowatts heure en 2020. C'est trois fois plus que la consommation réunie de la France, de l'Allemagne, du Canada et du Brésil en 2010."
Faut il lire consomme par heure plus que trois pays réunie en une année ou consomme par heure trois fois plus que ce que consomme trois pays dans la même heure cette année?

@JC: Je ne doute pas que ton argumentaire a du faire sensation au bistrot du coin. C'est bien connu d'ailleurs, quand on commande quelque chose sur internet, c'est les hirondelles qui viennent nous les livrer avec amours devant nos portes. Pas une armée d'avions gros porteurs, supplée par 10 camions et 5 scooter tout ça parce que t'as pas voulu te déplacer et aller acheter le macbook qui était déjà disponible à la Fnac du coin. Non il fallait que t'en fasse venir un autre directement de Shanghai :))

avatar Liam128 | 

J'ai quand même envie de poser la question à ceux qui critiquent l'étude de Greenpeace sur sa méthodologie : L'avez-vous seulement lue ?

Parce que dans le genre méthodologie foireuse, critiquer une étude qu'on n'a pas lu, c'est quand-même le top.

avatar Atlante | 

Je suis pas écolo, loi s'en faut, je suis même carrément anti-greenpeace, mais pitié justifiez votre critique un peu mieux que ça, ça dessert la cause là xD

avatar lechat666 | 

Bien sûr qu'ils n'ont pas lu l'etude, ils veulent juste tirer sur les ecolos...

En attendant si vous avez bien lu la news, greenpeace felicite ceux qui font des efforts (Google et Yahoo) et montre du doigt ceux qui en font moins. C'est tout. C'est plutôt legitime et plus efficace qu'une manif' à mon avis.

avatar benouwa | 

@ HAL-9000 : Excellent :)

@ JCFanMac : Avant internet tu faisait peut-être 30km pour aller acheter ta TV, maintenant, tu laisses ton PC/Mac allumé 24h pour dire lol et salut à tes 400 amis sur FB .... En attendant, ta TV elle a voyagé beaucoup avant qu'UPS ne te la live ...

PS : Quand je dis "tu" ce n'est pas que toi, c'est tout le monde, moi y compris !
Conclusion, on polluait bien moins avant et GreenPeace n'a pas tord dans ses propos ... Un datacenter, c'est juste un gouffre à energie !!!

avatar minijul | 

L'important pour MacGé était manifestement de pourvoir fourrer "iPad" dans le titre de la news !-)

avatar fransik | 

Ce qui me gêne, c'est qu'il ne tiennent pas suffisamment compte de l'efficacité énergétique des serveurs utilisés (cf. p. 09).
Utiliser une source d'énergie "plus propre" que le charbon pour consommer d'avantager est certainement pire.
Pour finir il ne s’agit bien sûr que d’estimations, “Estimated number of servers” “Estimated power usage effectiveness”. Incomplètes dans les deux cas...

Ce document aurait le mérite de sensibiliser le public au rôle des fermes de serveur sur la consommation énergétique, et donc à leur impact environnemental.
Et c'est clair qu'il ne peut être de 0. Enfin, pour beaucoup ici.

Mais on est trop loin d'un rapport scientifique objectif.
Greenpeace aime bien taper sur Apple, à mon avis. Ou alors le choix de l'iPad comme cadre pour la mise en page est un pur hasard...

avatar Hellix06 | 

De toute façon, Greenpeace n'est plus ce que c'était. Maintenant, c'est une vulgaire entreprise qui, comme ces chers politicards de gauche gueulent sans jamais proposer de vraie solution. C'est navrant mais Greenpeace me fais encore plus pitié que les pseudos de certains ô_ô.

La vraie différence entre Greenpeace et les vrais écolos c'est que ces dernier ferment leur gueule et agissent. Prenez exemple sur ce cher Mr Paul Watson qui a bien fait de quitter cette organisation qu'il avait lui-même co-fondé quand l'argent eu remplacé les objectifs principaux de Greenpeace.

Le jours ou Greenpeace redeviendra véritablement écolo et plus une machine a fric, alors ils pourront se permettre à nouveau de donner des leçons. En attendant, ils feraient mieux de l'écraser.
Où était Greenpeace quand les décisions sur l'avenir du thon rouge ont été prises? Ah, certainement en train de recruter de nouveaux "pigeons"... Ou sera la Sea Shepherd quand les Jap viendront pêcher les espèces protégés de méditerranée cet été? Sur mer, en train de lutter, au péril de sa vie et celle de son équipage.

Voilà ce que c'est un écolo pour moi, les autres ne sont que de vulgaires pompeurs de fric qui profitent bien de la situation actuelle.

Désolé pour cet énorme HS mais j'ai une dent contre les pseudos écolos qui prennent les gens pour des cons.

avatar downtown | 

Non, mais qu'est-ce qui faut pas lire. En faite tout consomme trop et tout est nocif pour la planète. Du moment que l'on utilise un truc électronique, c'est foutu. D'un côté, on parle des voitures électriques, mais personne ne pense aux batteries et de l'autre on éteint les lumières pendant 1 heure alors qu'à l'autre bout de la planète les usines tournent à plein régime. C'est horrible ce que je vais dire, mais je pense de plus en plus que l'écologie n'est qu'une utopie adressée au contribuable aisé ou de moyen classe. Le mec qui doit trimer pour gagner ça vie et pouvoir manger tous les jours il se fout complètement de l'écologie.
Encore un exemple flagrant, alors que je prends un café : les machines nespresso... il n'y a que deux machines dans le monde qui peux recycler les capsules...le reste de la planète et surtout aux États-Unis en s'en branle.
Si on économise l'eau ça va pas donner de l'eau à ce qui on en le plus besoin....
Et tiens Kyoto on se le met dans le cul suivi de la taxe carbone. Des exemples comme ça il y en a plein...
On a beau faire des efforts d’un côté il y a toujours une contre balance de l'autre...toujours.
Tant que l'épée de Damoclesse ne sera pas bien enfoncée dans le crâne des gens (et surtout des gouvernements) il n'y aura pas de changement drastique. L'humanité et d'abord une individualité avant d'être une communauté ce qui veux dire que tant que tout le monde n'aura pas l'impression d'être dans la merde et bien il n'y aura pas de vrai changement.

avatar Slinnn | 

@JCFanMac : Ce que Greenpeace met ici en avant, c'est le fait que la majorité de ces datacenters sont alimentés par des centrales utilisant des énergies fossiles, alors qu'elles pourraient faire appel à des énergies renouvelables de manière bien plus conséquente. En quoi ont-ils tort ?

D'autre part, quand tu achètes des produits sur internet, il faut aussi qu'on te les livre, il me semble (souvent depuis des entrepôts en province, voire à l'étranger).
Et c'est marrant, je n'ai pas l'impression que les gens prennent moins leur voiture aujourd'hui qu'il y a 10 ans, malgré le fait que l'usage d'internet à explosé...
Donc, désolé mais je doute fortement qu'internet ait beaucoup réduit notre consommation d'énergie.

Alors, comme il est évident que cette croissance ne va pas s'arrêter avant un bon moment, autant au moins essayer de limiter l'impact de ces datacenters sur l'environnement... Non ?

avatar lechat666 | 

Les nanotechnologies vont permettre de regler BEAUCOUP de problémes, surtout au niveau de l'energie. Le seul soucis c'est que ça va créer de nouveaux problémes, peut être plus dangereux. (suivant l'utilisation)

avatar GStepper | 

Et bien sûr la solution est déja disponible... Ils sont vraiment trop fort à Greenpeace ! "Green is Green" ( l'écologie c'est des dollars) voilà la seule chose en laquelle Greenpeace croit... Quelle bande de clowns !

avatar Gimli fils de Gloin | 

HAL 9000

tout est dit dans le pseudo : intelligence aussi limitée que celle d'un ordi de 2001.

Navrant.

avatar thierry61 | 

Greenpeace ne fait que récupérer un thème porteur, "à la mode". Les gens n'ont pas attendu d'être estampillés "Green" pour se préoccuper d'efficacité énergétique .

Voir -entre autre exemples - : http://www.thegreengrid.org/ et http://re.jrc.ec.europa.eu/energyefficiency/html/standby_initiative.htm

Et en matière d'efficacité énergétique, le sujet des data center est évidemment très sensible, ainsi que le souligne GP. mais ça, on le sait depuis des années.On sait par ex depuis des années que le simple budget de consommation électrique des gros DC peut dépasser en 3 à 5 ans le coût d'acquisition des matériels de ce data center.

Maintenant, l'efficacité est un sujet techniquement difficile; elle ne se décrète pas.

Le point souligné dans la news - l'utilisation d'électricité produite par des centrales à charbon - est évidemment un sujet qui fâche. Il est assez spécifique aux Etats Unis, un pays où l'on fait encore pas mal appel au charbon pour produire de l'électricité. Maintenant les choses ne sont jamais simples, noires ou blanches. D'une part, il semblerait que des techniques moins polluantes d'utilisation du charbon font leur apparition; d'autre part l'électricité produite avec le charbon peut être moins cher que l'électricité produite par d'autres filières. Cet argument économique peut inciter des exploitants de DC à s'installer dans des états "charbonniers".

Maintenant, faut pas réver. GP met l'emphase sur l'utilisation du "renouvelable". il est clair que pour efficaces qu'ils seront, les data centers de nouvelle génération seront de bons clients pour les opérateurs nucléaires. (en Europe, on estime que les data centers consomment aujourd'hui la production d'environ 2 à 3 centrales nucléaires)

avatar lennoyl | 

codeX : quelque chose me dit qu'ils n'ont pas utilisé des bouliers pour faire ces calculs... ^^

Plus sérieusement, ce business de la "pseudo-écologie" (non, je n'appellerai jamais ça de l'écologie) me débecte de plus en plus.
On veut nous culpabiliser avec le CO2 qu'on produit (alors que cette histoire de CO2 produit par l'homme provoquant un réchauffement climatique est du gros pipeau)

Ils feraient mieux de s'occuper des connards qui jètent impunément tout et n'importe quoi dans les océans causant la mort de nombreux animaux, des enfoirés qui massacrent toujours les baleines soit-disant pour des raisons scientifiques, des tapettes qui torturent des taureaux dans les arènes de France et d'Espagne, des sous-merdes qui font faire des milliers de kilomètres en camions/avions/bateaux à des animaux comme s'ils n'étaient que de simples objets, etc..etc..

avatar biniou | 

C'est combien le coût carbone d'un commentaire sur Mac G ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR