Greenpeace remonte les notes d'Apple mais reste critique

Florian Innocente |
Greenpeace a (légèrement) revu à la hausse les notes qu'elle avait données à Apple au printemps dernier, au vu de ses récentes déclarations et promesses sur la nature des sources d'énergie pour ses data centers (lire Greenpeace/Apple : du tacle au tacle). L'organisation propose maintenant à Apple une "feuille de route" [pdf] pour réussir à tenir ses engagements de ne recourir qu'à des énergies renouvelables d'ici 2013, et ne plus s'appuyer sur le charbon.



Pour une bonne part, Greenpeace invite Apple à faire pression sur ses fournisseurs pour abandonner le charbon. Car l'ONG s'interroge, au vu de l'utilisation encore importante de ce minerai (de l'ordre de 50 à 60%) dans au moins deux centres aux États-Unis, sur la capacité d'Apple à pouvoir se passer de cette ressource dans les délais qu'elle s'est fixés.

Pour mémoire, ces critiques ne portent pas sur toutes les installations de la Pomme. Mais sur des data centers américains déjà en service ou en projet. Apple avait déclaré en mai dernier que quatre de ses installations (des bureaux pour la plupart) en Californie, au Texas, en Allemagne et en Irlande étaient déjà 100% vertes depuis des années.

Greenpeace a donc établi une feuille de route en sept points :

1) Choisir un fournisseur local d’énergie renouvelable pour son data center de Prineville dans l’Oregon plutôt qu’acheter des ‘crédits énergie renouvelable’
2) Utiliser exclusivement de l’électricité propre produite sur place pour alimenter son data center de Maiden (Caroline du Nord) et utiliser l’électricité issue du réseau extérieur seulement en cas d’urgence.
3) Ne pas vendre cette électricité propre produite sur place au fournisseur Duke Energy, ni sous forme de crédits énergie renouvelable
4) Sécuriser son approvisionnement en biogaz afin d’alimenter directement les piles à combustible du centre de Maiden
5) Investir directement dans de nouvelles sources d’énergie renouvelable en Caroline du Nord plutôt que d’acheter des crédits énergie renouvelable
6) Exiger du fournisseur d’électricité Duke Energy (Caroline du Nord, ndlr) qu’il investisse dans les énergies renouvelables plutôt que de rallonger la durée de vie de ses centrales à charbon
7) Adopter une politique d’implantation de ses nouveaux data centers qui prenne en compte de manière prioritaire la fourniture d’électricité propre

Greenpeace a également amendé son tableau au vu des déclarations récentes d'Apple sur ses projets en alimentation énergétiques.



Certaines ambitions d'Apple d'utiliser de l'énergie propre avaient été affichées avant que Greenpeace ne se lance dans une campagne de communication publique et sur des actions sur le terrain (lire Greenpeace s'installe devant le QG d'Apple & Greenpeace se remet sur le chemin d'Apple). En octobre 2011, la ferme solaire de Maiden en Caroline du Nord était déjà évoquée. Mais Apple a par la suite davantage communiqué sur ses plans (lire Apple met ses data centers au vert).

Dans le nouveau tableau de notation, toutes les valeurs d'Apple ont été relevées depuis avril dernier, sauf une. On notera qu'Amazon et Twitter sont désormais les deux sociétés logées en fin de peloton, mais leurs évaluations n'ont pas encore été actualisées.

L'ONG reproche toujours à Apple de ne pas aller plus loin encore pour détailler publiquement la manière dont ses data centers sont ou seront alimentés et sur la façon dont les choses évolueront au fil de la croissance de ces installations.

Ses choix géographiques pour des prochains data centers sont appréciés (la note passe de F à D), avec par exemple ce projet d'aller à Reno dans le Nevada où les ressources en énergie propre sont importantes.

Le critère d'efficacité énergétique des installations passe de D à C, mais Greenpeace réclame des informations sur les moyens d'arriver à l'objectif du 100% renouvelable et encore plus de détails sur les méthodes qui seront mises en oeuvre.

Enfin, sur le plaidoyer en faveur des énergies renouvelables, la note passe de D à C. Apple a davantage communiqué, cependant l'ONG regrette son intention d'utiliser des "crédits énergie renouvelable" plutôt que de pousser ses fournisseurs à faire évoluer leur offre « Apple ne contribue pas à créer une demande locale incitant les fournisseurs d’électricité à développer les renouvelables. C’est un mécanisme de compensation qui permet de se vanter d’avoir une démarche respectueuse de l’environnement en achetant des crédits sur de l’électricité renouvelable produite parfois à l’autre bout du pays. » écrit Greenpeace.



avatar shenmue | 
"Exiger du fournisseur d’électricité Duke Energy (Caroline du Nord, ndlr) qu’il investisse dans les énergies renouvelables plutôt que de rallonger la durée de vie de ses centrales à charbon" Stupide. Donc c'est à Apple de faire la politique énergétique de Duke Energy. Je suis SUR qu'ils n'ont pas fait une telle demande à Gogole ou Yahoo, SUR. C'est une demande qui n'est là QUE pour qu'Apple échoue à remplir des points qui ne sont là que pour enfoncer la vision matricienne de Greenpeace vis à vis d'Apple qui peut comme un butor ne plus regarder les avancées d'Apple en ne se focalisant que sur ses directives irréalisables. Du pur délire doublé d'un chantage au vert (irréalisable en plus). Le fascisme vert dans toute sa splendeur.
avatar pecos | 
Il y a déjà longtemps que je me fiche totalement de greenpeace. Et pourtant, que j'étais "vert", avant... Avant tout ce greenwashing foutage de gueule. A part ça, belle analyse, Shenmue.
avatar Lucieaus | 
Et ça fait quoi concrètement d'être mal noté par Greenpeace? Mis à part le fait que Cécile Duflot et ses camarades n'achèteront pas tes produits?
avatar Robin9 | 
@Shenmue : peut être que Google et Yaho n'ont pas une note aussi négative...
avatar thefolken | 
@shenmue : 'Stupide. Donc c'est à Apple de faire la politique énergétique de Duke Energy.' Le problème c'est que dans une société capitaliste et libérale, la seule manière de faire changer une entreprise, c'est quand ses plus gros clients vont lui demander de changer. Donc Apple ne fait pas, elle fait pression pour. Et y'a pas tellement d'autre solution. GreenPeace ni aucune organisation ou gouvernement n'a de moyen de pression... Donc...
avatar P'tit Suisse | 
Vive le charbon et mort aux fascistes ! J'entends la Voix du Peuple, bizarre. http://www.monde-diplomatique.fr/2011/11/BOURRIER/46931
avatar Nesus | 
Moi j'exige d'Apple qu'ils mettent fin à la guerre dans le monde, puis après à la faim et enfin qu'ils m'offre un nouveau Mac pro pour Noël (celui pas encore sorti). Et vite s'ils vous plaît parce que la fin du monde c'est en décembre (paraît-il...). Bref, Green Peace et ses folies non passagères me feront toujours autant rire. Bientôt ils vont faire la feuille de route pour la sortie de l'iPhone 6... Il y a quand même d'autres façon de faire que ce qu'ils font depuis un long moment maintenant, soit disant parce qu'il n'y a rien d'autres qui fonctionnent. À part de ridiculiser ça sert à rien. D'autant plus que ça ne fonctionne pas mieux. Enfin bon, s'ils avaient compris qu'il fait faire de la "politique" il y a longtemps qu'ils auraient plus de poids.
avatar Designer_Drugs | 
@nesus : Ahaha!
avatar Adricol0 | 
C'est dommage, Apple se voulait très vert avec leur slogan "Il consomme le quart de l'énergie d'une ampoule", ça ne fut que passager. Apple allait jusqu'à mettre pour chaque Mac un .pdf des ressources néscessaires pour le produire. Je crois (malheureusement) que la super vague green est finie, pour les entreprises comme pour les citoyens. GreenPeace est parfois une peu abusive, mais elle a raison, quand tu vends des ordis à ce prix là, un minimun d'efforts n'est pas de trop.
avatar Batracien | 
"Utiliser exclusivement de l’électricité propre produite sur place pour alimenter son data center de Maiden (Caroline du Nord) et utiliser l’électricité issue du réseau extérieur seulement en cas d’urgence." Ils veulent qu'ils créent un gigantesque champ de panneaux solaires en rasant des centaines d'arbres? Qu'ils créent leur propre usine car l'électricité de l'extérieur, c'est pas bien? Il fut un temps où j'estimais Greenpeace, mais plu maintenant.
avatar mfam | 
@shenmue Du pur délire doublé d'un chantage au vert (irréalisable en plus). Le fascisme vert dans toute sa splendeur. --- ...pas de complot contre Apple, juste une "job" de brassage. Rien pour s'énerver.
avatar boussiko | 
Comme disait un grand ministre allemand des annees 80, Les verts, c est comme une tomate. Avec le temps, ca devient rouge :-)
avatar misc | 
Greenpeace c'est que du showbiz de toutes façon, aucun crédit ces gens la.
avatar expertpack | 
@Lucieaus : rien L'impact médiatique sur le consommateur de base est nul. Cela n'empeche pas les gens d'acheter, de consommer , de maniere boulimique et impulsive
avatar sopcaja | 
@shenmue T'oublie que GreenPisse a besoin de [b]victoire [/b] pour survivre et satisfaire aussi ses adhérents , Donc ils doivent pense qu'en tapant sur Apple à tout bout de champ; ils vont remporter des victoires à la fois faciles et très médiatiques ;)
avatar Marc-Alouettes | 
Bravo à GreenPisse dont les commentaires ci-dessus m'ont valu une bonne rigolade matinale ! (avec prix spécial du jury à: Shenmue & Nesus )
avatar Bigdidou | 
@shenmue Assez d'accord... J'ai fondamentalement rien contre Greenpeace, mais faut avouer que le seul truc que j'aime bien chez eux, c'est leurs actions contre la chasse à la baleine. Le reste... Comme toi, je voudrais bien voir la feuille de route de Google, Yahoo, Amazon (qui nous concerne plus avec ses plateformes logistiques énormes installées en France...) etc... Quant au biogaz et autres biocarburants, on connait leurs limites... Enfin demander à Apple de dicter leur politique industrielle à ses fournisseurs, d'énergie en l'occurrence, comment die, heu... J'imagine que PSA et Renault ont reçu la même mission divine de Greenpeace de faire fermer l'ensemble de nos centrale nucléaires d'ici 2013 et fonctionner exclusivement au méthane de pets de vaches (biologiques).
avatar Nesus | 
@Adricol0 : Faut pas exagérer non plus, Apple fait déjà beaucoup pour l'écologie. Peut-être peu ton demander toujours plus, c'est je pense une bonne chose, mais green peace c'est de plus en plus du n'importe quoi... D'ailleurs il y a peu qui en font autant qu'Apple. Certes c'est plus facile de demander à celui qui est déjà enclin à le faire et qui va y être sensible, donc c'est normal qu'ils "s'acharne" sur Apple, mais merde un minimum de commun cation c'est mieux. Plutôt que de dire maintenant vous allez faire comme ça parce qu'on vous l'ordonne sinon attention à votre note...
avatar bellague | 
De toute façon tout le monde se fout de ce que peut dire GreenPace, ils ne sont jamais contents (tout comme nos écolos). Quand je veux acheter Apple, je ne m'occupe pas de leurs commentaires. Au fait, d'où viennent les fonds qui alimentent Greenpace???
avatar Bigdidou | 
@thefolken "GreenPeace ni aucune organisation ou gouvernement n'a de moyen de pression... Donc.." Meuh si. Petit pessimiste. Ils ont qu'a s'enchaîner autour des centrales en criant "Mort aux bruleurs de charbon !" avec une référence biblique (on est aux Etats Unis, tout de même, faut bien que Dieu soit quelque part dans cette histoire). Ils ont une grosse expérience de ces techniques, et ça semble pas mal fonctionner pour certains trucs. Ça, avec quelques lettres de menaces de mort, une voiture ou deux de dirigeants de Duke Energy qui prennent feu mystérieusement, et je te garantis qu'ils vont faire exploser nos exportations de cassoulet pour produire le biogaz d'Apple.
avatar Digger | 
Les "fascistes verts" comme certains crétins décérébrés les nommes ont contribué pour évoquer une actualité récente (déchets nucléaires français) à stopper les rejets des déchets nucléaires dans l'atlantique nord au début des années 80. Greanpeace fait son boulot d'ONG comme elle l'a toujours fait cela dérange les petites graines de vrai fascistes qui s'expriment ici de plus en plus souvent et bien c'est fait pour.
avatar Silverscreen | 
Comme d'hab', il y a 50 façons d'être écologique mais une seule "officielle", qui n'est ni la plus efficace ni la plus basique. Il y a des écolos qui vont prêcher le retour à la campagne dans le Larzac, acheter des produits bio et vivre sans bagnole et qui vont avoir une empreinte écologique de merde (acheminements des denrées et biens en zones à faible densité de population), manger des produits (pourtant bio) blindés d'huile de palme et avoir un chauffage individuel bien plus gourmand par habitant qu'un chauffage collectif de HLM. À l'opposé, un Parisien qui se déplace en métro, utilise un panier de légumes de saison et a le chauffage collectif aura une empreinte plus faible… Pourtant, demandez à un vert auto-proclamé lequel est le plus écolo et il vous désignera le néo-rural… Pour Greenpeace, c'est pareil : ils te font l'apologie d'un Google qui est la plus grande centrale de pub au monde (et qui dit pub, dit surconsommation, qui dit surconsommation dit gâchis écologique) et notent mal un Apple dont les portables sont, grâce au châssis alu, 2 fois plus recyclable que du Dell en PVC et avec une durée de vie double par rapport aux ordis achetés en masse et rapidement renouvelés par les entreprises… Bref… Reste que si Apple peut planter 2-3 champs de panneaux solaires dans l'Arizona, ce sera pas plus mal…
avatar lmouillart | 
"Quand je veux acheter Apple, je ne m'occupe pas de leurs commentaires." C'est pourtant inscrit dans la charte environnementale liée à la constitution.
avatar Mr.20 | 
@Digger : Merci !
avatar HoulaHup | 
@Digger : Merci ! @Mr.20 : Merci !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR