Psystar : ses pubs et ses avocats

Florian Innocente |
Psystar a commencé à mettre en ligne les pubs réalisées par des amateurs dans le cadre d'un concours (un clone est à gagner). Cinq clips sont proposés, ils jouent quasiment tous la carte du "mieux et moins cher".



De son côté le Houston Chronicle s'intéresse aux nouveaux avocats qui ont pris en charge la défense de Psystar en juillet dernier. Le cabinet Camara & Sibley a été fondé en février dernier, l'un de ses deux patrons fut par le passé un ingénieur chez Netscape avant de se lancer dans le droit. Le cabinet compte cinq avocats et autant d'assistants. "Nous choisissons des cas difficiles, mais qui ne sont pas sans espoir" affirme Kiwi Camara. Les avocats de Psystar expliquent qu'ils facturent leur prestation sur la base d'un forfait et qu'ils ne toucheront rien si Psystar perd son procès.

Rudy Pedraza qui a monté Psystar avec son frère dit avoir été surpris par la réaction d'Apple, alors qu'il souhaitait simplement rendre accessible Mac OS X à des gens n'ayant pas les moyens de s'offrir un Mac "Nous voulons proposer ce logiciel [Mac OS X] à tout le monde. C'est une bataille autour de la concurrence". Et pour ses avocats Apple ne devrait pas pouvoir lier la licence de Mac OS X à l'utilisation des Macintosh. Ce serait à leur yeux une sorte d'abus "Ce que Psystar fait c'est la même chose que si Microsoft adaptait Windows pour fonctionner sur Mac" déclare Camara.

Tags
avatar xfi-anh | 
"Ce que Psystar fait c'est la même chose que si Microsoft adaptait Windows pour fonctionner sur Mac" déclare Camara A un petit detail pres tout de meme: Windows appartient a Microsoft, tandis que Psystar n'est pas le proprietaitre ni l'editeur de Mac OS X. Jusqu'a present Mac OS X appartient a Apple. Cette declaration revient donc a revendiquer la propritete de Mac OS X... Gonfle !
avatar NightWalker | 
[i]Rudy Pedraza qui a monté Psystar avec son frère dit avoir été surpris par la réaction d'Apple, alors qu'il souhaitait simplement rendre accessible Mac OS X à des gens n'ayant pas les moyens de s'offrir un Mac [/i] ... oh mais je suis Robin des Bois et je fais du social... Ils ont surtout trouvé un moyen de gagner du pognon oui...
avatar Le Gognol | 
En fait toute la stratégie de Psystar, et elle marche plutôt très bien, c'est d'utiliser toutes les ficelles pour que l'on parle le maximum d'eux, ce qui leur fait un publicité gratuite monstrueuse. Les moindres faits et gestes de cette boite sont massivement repris sur tous les sites Macs...
avatar lukasmars | 
Oui sauf aussi que lorsque Windows est preinstallé sur les PC des dizaines de constructeurs différents, on ne voit aucun representants de Microsoft crier des inepties comme : -Dell, ou Sony viole notre proprieté intellectuelle ! -Le prix miserable de la licence Windows en OEM concedé aux constructeurs est infiniment moindre que les 129 $ que psystar paye à Apple chaque fois qu'il vend un clone.
avatar kubernan | 
@lukasmars : "[i]ne voit aucun representants de Microsoft crier des inepties comme : Dell, ou Sony viole notre proprieté intellectuelle ![/i]". T'es au courant que le commerce de Microsoft c'est de vendre de l'OS (entre autre) pour tous les "PC" ?
avatar lukasmars | 
Il n'appartient qu'a Apple d'en faire autant ...
avatar SuperGG | 
La grosse et fondamentale différence, c'est que Windows est un OS conçu et vendu par Microsoft pour s'adapter sur des ordinateurs de production externe à Microsoft, alors que MacOS est un des éléments constitutifs des ordinateurs Apple. C'est là toute la différence et les cloneurs n'y pourront légalement jamais rien : MacOS n'est pas un OS vendu pour faire fonctionner "un" ordinateur, c'est un [i]morceau[/i] des Mac, et rien d'autre. Qu'Apple le vende au détail pour que les propriétaires de Macs puissent faire évoluer leurs machines est une chose, mais vouloir l'extraire du "Mac" pour faire tourner une autre machine et venir concurrencer Apple, c'est une autre histoire. Apple, créateur et propriétaire de MacOS a parfaitement le droit de refuser de le vendre à quiconque tant qu'il n'est pas en position dominante ... et dans le domaine des ordinateurs, on ne peut pas dire qu'Apple et MacOS soient en position dominante face aux multiples variantes de Windows et Linux.
avatar RampMan | 
On va maintenant reprocher à Apple de vendre son OS sur ses ordinateurs.... Autant reprocher à Porsche de mettre ses moteurs que sur ses voitures...
avatar fedorinux | 
@lukasmars : Comme vous le dîtes, cela n'appartient qu'à Apple.
avatar tib51 | 
Oui, ils sont gonflés "Nous voulons proposer ce logiciel [Mac OS X] à tout le monde. C'est une bataille autour de la concurrence" Ben "ce logiciel" ne leur appartient pas.... Donc à moins d'obtenir un droit de vente (comme Sony, Dell, Acer and Co ont certainement négocié avec Microsoft) ils n'ont pas à proposer quelquechose qui ne leur appartient pas à qui que ce soit !
avatar ricchy | 
"des gens n'ayant pas les moyens de s'offrir un Mac" Qu'ils économisent, qu'ils bouffent des patates, qu'ils fassent des emprunts, mais ce n'est pas un argument. Qu'ils le pondent eux même leur Os... Vivement que cette saga s'arrête.
avatar Frodon | 
@lukasmars Parce que Microsoft l'autorise officiellement et vend des licence OEM spécialement conçu pour ça. Comme tu le dis il n'appartient qu'a Apple d'en faire autant... ou non. C'est bien là tout le problème, si un constructeur peut décider lui même, à la place du concepteur de l'OS, si oui ou non il peut fournir l'OS avec sa machine, où va t'on? Un logiciel, car un OS ca n'est rien d'autre qu'un logiciel, même Psystar en parle en ces termes, c'est l'auteur de se dernier qui décide ce qu'il veut en faire et sur quelle configuration il peut tourner. Ca n'est pas parce que Mac OS X peut techniquement tourner sur un PC, que son concepteur doit forcément accepter qu'il tourne sur PC. L'ouvrir autant que Psystar le voudrait aménerait des coûts supplémentaires pour Apple, qui ne serait pas forcément compensés par le gain éventuel. Ils ont déjà vécu cela à l'époque des clones officiels de Mac PowerPC, ils perdaient plus d'argent qu'ils n'en gagnaient. Et c'est bien normal que cela soit à Apple de, s'ils le souhaitent ou non ouvrir l'OS à d'autres constructeurs, et surtout de la stratégie à mettre en place dans ce cadre (ouverture à quelques constructeurs au début ou ouverture en masse? Sous quelles conditions...etc.). Psystar dit que puisqu'il a les moyens de faire tourner Mac OS X sur ses machines, ils devraient pouvoir le fournir avec ses machines librement... Dans ce cas, demain si j'ai envie, je fais un procès à Ubisoft en disant que j'ai les moyens de faire tourner leurs titres conçuent pour Windows sous Linux et Mac OS X (via Cider) et que je devrait avoir la possibilité de vendre de telles version s'en leur demander leur accord avant? Non, que cela soit avec les jeux vidéos, les OS ou n'importe quel logiciel, pour avoir le droit de le distribuer, il faut acheter ou signer une licence avec l'auteur. C'est ce que font les conctructeurs de PC avec Windows (licences OEM), et les sociétés de portages de jeux avec les jeux vidéos (Aspyr et compagnies). Ils achètent des licences spécifiques à ce cas de figure. Le fait est qu'Apple ne propose aucune forme de licence OEM. De ce fait, il n'est pas, à l'heure actuelle, légalement possible de fournir Mac OS X avec des machines autres qu'Apple. J'espère que le juge sera assez intelligent et n'invalidera pas bêtement la licence, car cela mettrait tous le monde dans une impasse (sans licence, il n'est pas autorisé d'utiliser un logiciel. Même les logiciels libres ont une licence). Mais soit la valide, soit demande plutôt à Apple de la réecrire en conformité avec le jugement. Ce qui éviterait de se retrouver dans une impasse.
avatar lukasmars | 
"Non, que cela soit avec les jeux vidéos, les OS ou n'importe quel logiciel, pour avoir le droit de le distribuer, il faut acheter ou signer une licence avec l'auteur. C'est ce que font les conctructeurs de PC avec Windows (licences OEM), et les sociétés de portages de jeux avec les jeux vidéos (Aspyr et compagnies). Ils achètent des licences spécifiques à ce cas de figure." Imagine tu es le concepteur de Wine, et tu vends les jeux ubisofts conçu pour Windows (parce que c'est le desir de l'éditeur ) qui tournent sous Linux . Bien evidemment, tu payes la licence pour chaque jeux à l'editeur . Donc tu vas plus loin que ne le voulais l'éditeur, tu te permet de distribuer sur une autre plateforme un soft conçu par son createur pour ne fonctionner que sous Windows . J'attend encore de voir un editeur te coller un procès. Car cela existe deja il me semble. Utiliser cedega ou wine sous Mac, c'est normal Utiliser OSX sur un pc, c'est mal. Elle est ou la logique ?
avatar Frodon | 
@lukasmars Comme je l'ai dit, si la licence que tu as signé avec l'editeur l'autorise, ou ne l'interdit pas, tu peux le faire. Tout est question de licence. Les licences de jeux n'interdit, en général, pas l'utilisateur de faire fonctionner le jeux sous Linux ou Mac via Wine. Par contre, elle n'autorise pas un éditeur de logiciel de le packager et de le revendre en son nom sans l'accord préalable du détenteur des droits (l'éditeur ou l'auteur du logiciel), sous quelque forme que ce soit, que ca soit la version Windows originale ou des version Linux ou Mac adaptés via Wine. Donc si tu te permet de le distribuer sous cette forme là, t'inquiète pas que l'editeur, Ubisoft ou autre, ira sonner à ta porte ;) Et non cela n'existe pas la redistribution de version Linux ou Mac de jeux fait sans l'accord préalable, via une licence spécifique, avec l'éditeur. [quote] Utiliser cedega ou wine sous Mac, c'est normal Utiliser OSX sur un pc, c'est mal. Elle est ou la logique ? [/quote] La logique est que c'est à l'éditeur du logiciel de décider qui a le droit de le distribuer ou de l'utiliser et sous quelles conditions. C'est à cela que servent les licences logiciel, à définir les limites dans lesquelles tu peux utiliser ou distribuer le logiciel. Même les logiciels libres ont une licence qui définit également ce que tu as le droit de faire et ce que tu n'as pas le droit de faire avec le logiciel, car même avec un logiciel libre, tu ne peux pas faire ce que tu veux. Les éditeurs de jeux n'interdisent pas spécifiquement l'usage de leurs logiciels via Wine sous Mac ou Linux, donc tu peux le faire. Apple interdit spécifiquement l'usage de Mac OS X sur une machine non Apple, donc tu ne peux pas le faire. Si un éditeur de jeux spécifiait dans la licence utilisateur que la version Windows ne peut pas être utiliser sous un autre OS que Windows, et cela même en utilisant un émulateur ou un autre outil permettant l'execution d'applications Windows sous un autre OS. Tu ne pourrais alors pas utiliser le jeux sous Wine. Après tu peux considérer cette clause comme abusive. Mais elle ne sera reconnue comme abusive par la justice que si elle est jugée comme telle lors d'un procès. Mais Apple, en attaquant Psystar, essai justement de faire tout le contraire, c'est à dire de faire reconnaitre la clause comme parfaitement valable et applicable, ce qui lui permettra ensuite de faire fermer Psystar. Psystar essai évidement la stratégie contraire, c'est à dire de faire invalider la clause. Si la clause est invalidé, mais si Apple est malin, elle peut réecrire la clause de sorte qu'elle ne mentionne pas le Mac spécifiquement mais précise que l'installation de Mac OS X sur une machine autre que celles spécifiquement autorisés par Apple via un accord de licence, n'est pas autorisé. Et dans ce cas, il sera possible de demander une licence à Apple pour installer/distribuer Mac OS X sur une autre machine qu'un Apple Mac, mais Apple aura le droit de refuser de fournir cette licence ;). Et donc ca reviendra au même. Franchement, Psystar a peu à y gagner d'un tel procès, car Apple pourra toujours d'une façon ou d'une autre interdire son installation sur n'importe quel PC sans son accord. Psystar avait tout à gagner qu'il n'y ait pas de procès afin de rester dans le flou juridique et jouer sur ce flou. C'est pour cela qu'aucun cloneur, ni Psystar, ni personne d'autre n'a osé attaquer Apple de leur propre initiative, et que c'est Apple qui a lancé la procédure judiciaire.
avatar melaure | 
Au moins on est tous d'accord que la situation actuelle est inconfortable. Il est urgent d'avoir un jugement sur le fait que ce soit lié ou pas, ou qu'Apple se lance dans l'OEM comme dans les années 90 (ce qui couperait l'herbe à Psystar). Si la justice va dans le sens d'Apple, ça terminera le dossier ... aux US. Car en Europe les lois ne sont pas les même. Donc on a pas fini d'en parler avec ou sans Psystar. Quand à Windows, ce ne sont pas toutes les éditions qui sont autorisées en machine virtuelle. Pourtant les gens ne se privent pas de le faire. Est-ce que Microsoft fait des procès ?
avatar Kaneda Corp | 
@ Rampman Qu'est ce que le domaine automobile a à voir de près ou de loin avec cette news. Est ce qu'il est possible de faire une news sur la politique psystar ou apple ou pear pc sans qu'un einstein en herbe vienne nous faire un analogie avec une voiture... Y a t il un lien si évident entre un mac et le joint de culasse de la vieille talbot de ma grand mere qui m'aurait échappé pour qu'on ait le droit à chaque fois (que ce soit en faveur d'apple ou de psystar) à ce type d'analogie vaseuse... Je me rappelle d'un professeur de droit commercial qui affirmait que l'analogie c'est la science des ... (c'est pas moi c'est lui qui le disait). Dans cette histoire il y a un simple problème de droit qui n'a rien à faire avec ta twingo, le régler n'appelle en aucun cas à faire une comparaison avec ta plaquette de frein ... Sur macgénération tout le monde connait les positions de chacun revenir dessus avec des hautes pensées tel que ma porsche c'est pas comme ça quer ca marche ne fera pas avancer le schmiblick. Je pensais qu'on était finalement à peu près tous d'accord pour dire qu'ici sur ce site personne n'a les connaissance juridique appropriées pour dire qui de Psystar ou Apple à raison. Et que ça tombe bien puisque c'est un juge américains qui doit répondre... Et qu'en attendant Psystar est présumé innocent de ce qu'Apple lui reproche et inversement Apple est innocent de ce que Psystar lui reproche.
avatar McFlan | 
J'aime l'argument: "J'attend encore de voir un editeur te coller un procès". Déjà, si je n'exerce pas une action, ce n'est pas pour autant que j'y renonce. Alors, je vois mal comment je pourrais perdre le droit d'agir du fait de l'absence d'exercice d'une action par d'autres. Si tous les gens de mon immeuble subissent de nuisances sonores à cause de travaux 24h/24 d'un mec de l'immeuble d'en face et que personne n'agit en justice, je n'aurais pas le droit d'agir en justice? Vous allez me dire que si personne n'agit, c'est que cela ne doit pas en valoir la peine. Nous y voilà: mon préjudice n'est pas forcément le même que celui de mes voisins (appartements mieux insonorisés?); tout comme pour Apple. Le préjudice d'Apple est bien plus important que les autres exemples cités. Un jeu vendu pour tourner sur une plateforme et qui peut tourner sur une autre, ça ne porte pas vraiment préjudice à un éditeur: il gagne la même somme d'argent (sous réserve de contrats d'exclusivité: le bénéficiaire du contrat pourrait râler). En revanche, pour Apple, ce n'est pas du tout la même chose: il vend un OS au lieu de vendre une machine équipée de son OS. Rien de comparable. De plus, il y a un impact en terme d'image: voir tourner un OS sur une machine Psystar, ça a pas le même cachet que sur un mac, ça ne donne pas forcément une image très positive, etc.
avatar Frodon | 
@melaure Il me semble que la situation concernant les versions de Vista virtualisable a changé peu avant ou peu après sa sortie. Mais quand bien même, faire des procès contre des individus isolé, ca n'est pas efficace et pas très utile. C'est pour cela d'ailleurs qu'on n'a pas vu de procès envers la communauté Hackintosh. Car attaquer un des acteur de la communauté Hackintosh, ne changerait rien, il y a encore beaucoup d'autres qui font le même boulot, aussi bien et donc ca ne stopperait en rien le phénomène. Il en serait de même si Microsoft attaquait quelques individus parmis tous ceux qui ont virtualisé Windows sans autorisation. Ca ne servirait à rien, à part perdre de l'argent inutilement. Attaquer une entreprise, c'est déjà plus efficace, et c'est pour cela qu'Apple a attaqué Psystar et non la communauté Hackintosh. C'est d'autant plus judicieux, que le préjudice causé par Psystar est bien plus grand pour Apple que les quelques Hackintoshers dans leur garage. En effet, Psystar fait du commerce en vendant Mac OS X sur ses machines et potentiellement pique des clients potentiels à Apple qui, sans cette offre alternative, auraient quand même acheté un Apple Mac. Evidement, il y en a qui n'aurait jamais utilisé Mac OS X sans ça, mais est ce la majorité? Et si la raison est le prix, ne vaut il pas mieux qu'Apple à ce moment la développe une gamme moins cher plutôt que de laisser partir ces clients potentiels chez un constructeur non autorisé? Evidement que si.
avatar apenspel | 
[quote="Rudy Pedraza"]Ce que Psystar fait c'est la même chose que si Microsoft adaptait Windows pour fonctionner sur Mac[/quote] Seulement, adapter Windows sur Mac, ce n'est pas Microsoft qui l'a fait (ils avaient seulement racheté Virtual PC), c'est Apple avec son Bootcamp… Dès lors, pourquoi ne pas adapter Mac OS X sur PC, puisque Psystar (et d'autres) l'a fait et a prouvé que c'est possible, dont pas un simple composant d'un Mac (dont on sait par ailleurs que ces composants ne diffèrent en rien de ceux des PCs) ? Microsoft devrait faire une nouvelle mouture de VPC qui permette d'installer Mac OS X sur n'importe quel PC. D'ailleurs, ils pourraient l'appeler "Virtual Power PC".
avatar Frodon | 
@aspenspel Sais tu ce que c'est Bootcamp? Ca n'est pas du tout une adaptation de Windows au Mac. Aucune ligne de code de Windows n'a été touché pour Bootcamp, ni aucun patch pour faire sauter une quelconque protection mise en place n'a été fait. Donc NON, Bootcamp n'est pas une adaptation de Windows au Mac, aucune ligne de code de Windows n'a été touché, et aucune protection de Windows n'a été contournée. D'ailleurs on peut faire tourner bien autre chose que Windows avec Bootcamp (Linux, Haiku...etc tous les OS fonctionnant sur des machines Intel avec un BIOS). Bootcamp en réalité, ca n'est que l'émulateur BIOS que Intel propose à tous ses clients utilisant des firmware EFI. Après Apple a développé des pilotes Windows pour son matériel, comme tous constructeur de matériel peut faire. De ce fait, n'importe quel PC avec un firmware EFI et avec l'emulateur BIOS fourni par Intel, dispose de "Bootcamp" tel que tu le connais sur Mac. Ca n'est pas du tout une technologie Apple. La seule chose qu'Apple a développé, c'est un assistant d'installation et des pilotes matériels. Bootcamp n'est qu'une marque déposée par Apple pour désigner l'ensemble composé de la technologie d'émulation de BIOS développée par Intel lui même, de l'assistant d'installation BootCamp développé par Apple et des pilotes matériels en partie développés par Apple (iSight, Trackpad...etc), mais aussi par les constructeurs des composants des Macs (NVidia, ATI, Intel...etc.). Et la licence de Windows n'interdit pas l'usage de Windows sur un Apple Mac spécifiquement. Contrairement à la licence de Mac OS X. Si Microsoft modifiait sa licence pour interdire l'usage de Windows sur Mac, alors cela sera interdit, que techniquement cela soit possible ou non. Donc tout comme Microsoft, en tant qu'auteur du logiciel Windows, aurait parfaitement limiter plus qu'il ne le fait aujourd'hui, l'usage de Windows, et notamment il aurait le droit d'interdire son installation sur un ordinateur de tel ou tel marque sans son accord préalable, Apple a le droit d'interdire l'installation de Mac OS X sur un ordinateur de tel ou tel marque, sans son accord préalable.
avatar alargeau | 
Ca commence à devenir vraiment lourd cette histoire....
avatar melaure | 
@Frodon, ça fait 10 ans qu'on demande un petite tour pas chère non upgradable. Apple se moque bien des besoins de la clientèle, sinon ils l'auraient déjà fait. C'est bien pour ça que des cloneurs apparaissent, ils remplissent un gros vide laissé par Apple (ne sous-estimez pas leur nombre de gens intéressés par une telle machine). La dernière fois qu'on a une machine upgradable à un prix à peut près correct sur le marché c'était le 7300 puis un PM G4 monoproc ... Bref tu vois on l'attend toujours cette gamme que tu décris. Mais certains en ont marre et se font leur Mac ou vont voir Psystar et Cie ... Et je suis sur que si on additionne les clones de ces compagnie plus tous les hackintosh, c'est loin d'être une poignée ...
avatar Frodon | 
@melaure Apple ne l'a peut être jamais fait parce que la demande à était trop faible pour une part de marché de 5%. Ca ne veut pas dire qu'elle ne le fera jamais :) Et d'ailleurs plus la part de marché potentielle du Mac augmentera, plus il y a des chances qu'Apple s'y interesse. Mais la stratégie d'Apple jusqu'à maintenant à été de limiter la gamme au plus rentable, stratégie adapté à la faible part de marché du Mac jusqu'à maintenant. Une stratégie avec des dizaines de gammes différentes comme le font un grand nombre de constructeurs de PC, n'est pas viable avec une faible part de marché. Mais t'inquiète pas, Apple nous a prouvé plus d'une fois qu'elle savait changer d'avis lorsque quelque chose devenait interessant. Cf les iPods et les iPhones. Non non, les baladeurs MP3 ca nous interesse pas, nous sommes un constructeur d'ordonateurs... Et hop quelques années plus tard, l'iPod. Non non, les baladeurs vidéos ca ne nous interesse pas, c'est ridicule la vidéo sur de si petits écran... Et hop, l'iPod Video. Non non, les téléphones portables cela ne nous interesse pas, il y a trop de concurrence... Et hop l'iPhone :) La politique d'Apple c'est: Si on peut VRAIMENT faire du fric (pas qu'un peu, vraiment en faire de façon significative), cela nous intéresse.
avatar apenspel | 
@ [b]Frodon[/b] Tu ergotes comme ceux qui disent qu'il n'y a pas de virus sur Mac alors que l'on y trouve les trojans avec un… ANTIVIRUS ! Mais en fait, tout le monde s'en fiche à part les geeks qui n'on rien d'autre à faire qu'ergoter. Bootcamp permet d'adapter l'installation de Windows sur Mac et il produit même les pilotes indispensables. Apple = Psystar = Microsoft. Ils cherchent tous à faire du fric dans le domaine informatique. Et rien de plus. Personne ne me fera croire que pour créer Bootcamp et des pilotes spécifiques au Mac pour y installer Windows, Apple n'a pas eu à décompiler Windows ou du moins des parties) comme Psystar l'a sans doute fait également avec Mac OS X. Est-ce que c'est un meilleur respect de la propriété intellectuelle ? Nan, dans cette histoire, il y a les gros sous, et les fanatiques talibans du Mac. Mais les seuls intelligents, ce sont ceux qui tireront les marrons du feu. Ceci dit, si tu réponds pendant que j'édite, c'est pas évident de discuter. Et puis surtout, je n'ai pas de nécessité d'invalider tout ce que tu dis, puisque tu dis des choses censées.
avatar Frodon | 
@aspenspel Tu n'as pas compris mon message alors. J'ai dis que Microsoft n'interdisait pas cela à l'heure actuelle (utiliser Windows sur Mac). Par contre rien n'empêche Microsoft de le faire s'ils le veulent. Mais c'est pas parce que Microsoft a décidé de ne pas l'interdire (pour le moment...), que tous le monde doit faire pareil. Si Apple veut lui interdire l'installation de Mac OS X sur PC, elle peut le faire, tout comme Microsoft pourrait interdire Windows sur Mac s'ils le voulaient. Cela dit limiter Bootcamp à un outil pour installer Windows sur Mac, c'est très réducteur. Bootcamp permet bien plus de chose que l'installation de Windows sur Mac. C'est un émulateur de BIOS, il permet donc l'installation de n'importe quel OS pour ordinateurs à processeurs Intel utilisant un BIOS. Tu peux par exemple installer Linux ou FreeBSD sur ton Mac grâce à BootCamp. Il suffit de mettre le CD de Linux ou de FreeBSD (ou de n'importe quel autre OS compatible avec des machines Intel utilisant un BIOS) en lieu et place du CD de Windows, et ça sera alors Linux ou FreeBSD que tu aura installé grâce à Bootcamp. Donc tu vois, réduire Bootcamp à un outil pour installer Windows, c'est un peu trop réducteur, tu ne trouve pas? :) [quote] Apple = Psystar = Microsoft. Ils cherchent tous à faire du fric dans le domaine informatique. Et rien de plus. [/quote] Tout à fait d'accord, d'ailleurs tu auras remarqué que je l'ai dit dans mon commentaire précédent le tiens: [quote=MOI MEME] La politique d'Apple c'est: Si on peut VRAIMENT faire du fric (pas qu'un peu, vraiment en faire de façon significative), cela nous intéresse. [/quote] ----------------------- Ah bah ça c'est la meilleure! | v [quote] Personne ne me fera croire que pour créer Bootcamp et des pilotes spécifiques au Mac pour y installer Windows, Apple n'a pas eu à décompiler Windows ou du moins des parties) [/quote] Et tu crois aussi que VMWare, Parallels & co ont décompilé Windows? N'importe quoi. Y'a pas besoin de décompiler Windows pour faire tourner Windows sur une machine avec des composants standards (CPU Intel, chipsets Intel ou NVidia...etc) et un émulateur de BIOS. Et encore moins pour faire des drivers Windows! Tu crois que NVidia, ATI, Intel & co ont eu à décompiler Windows pour faire les pilotes de leurs matériel? Ca sert à rien de te rabaisser les gens en les traitants de talibans et de t'auto congratuler comme étant plus intelligents que les autres, si derrière tu racontes des idioties aussi énorme que celle là qui démontre que tu n'as même pas eu le minimum d'intelligence nécessaire pour te renseigner sur le fonctionnement de Bootcamp avant de les écrire (les idioties). Informes toi sur le firmware EFI, sur l'émulateur BIOS que fourni Intel à n'importe quel constructeur utilisant un firmware EFI, et sur ce que nécessite Windows pour fonctionner. Si tu en as les capacités techniques pour le comprendre, tu verras qu'il n'y a aucunement besoin de décompiler Windows pour le faire tourner sur une machine aussi standard d'un point de vu matériel qu'un Mac. Et encore moins pour faire des pilotes pour Windows. En effet, Microsoft fourni une documentation parfaitement publique que tu peux trouver grâce à Google, pour développer des pilotes pour son OS. Comme Apple d'ailleurs. N'importe qui peut faire des pilotes de son matériel pour Mac OS X sans décompiler Mac OS X.
avatar divoli | 
[quote]En effet, Psystar fait du commerce en vendant Mac OS X sur ses machines et potentiellement pique des clients potentiels à Apple qui, sans cette offre alternative, auraient quand même acheté un Apple Mac. Evidement, il y en a qui n'aurait jamais utilisé Mac OS X sans ça, mais est ce la majorité? Et si la raison est le prix, ne vaut il pas mieux qu'Apple à ce moment la développe une gamme moins cher plutôt que de laisser partir ces clients potentiels chez un constructeur non autorisé? Evidement que si.[/quote] Ah bon ? Vu les réactions récurrentes de certains ici, qui de toute façon, préfèreront toujours acheter un Mac, je suis loin d'être sûr que Psystar pique des clients à Apple. Rien ne dit que l'avènement des clôneurs va véritablement entrainer une chute conséquente des ventes. Par contre, cet avènement devrait amener une forte croissance des ventes de software Apple, en l'occurence des licences de MacOS X. Donc cet avènement devrait plutôt amener des nouveaux clients à Apple. Je veux bien croire qu'Apple assure actuellement son développement sur ses ventes hardware (ou autrement sur ses ventes de Mac), mais elle pourrait tout aussi bien le faire sans se gaver à ce point là, sans en passer comme actuellement par une politique tarifaire totalement démente, politique que n'importe quel consommateur sensé ne peut que dénoncer, et qui fait que les Mac sont un véritable boulet pour la croissance de MacOS X. Quand je lis certains penser que MacOS X est un concurrent de Windows, je me marre. Apple ne fait RIEN pour que ce soit le cas. Les cloneurs ne sont que la résultante du modèle économique et des abus d'Apple en matière tarifaire, et tant que MacOS X aura le vent en poupe les cloneurs perdureront. Il manque juste une base légale à leur activité, puisque actuellement (tout du moins en Europe) tout repose sur un flou juridique. [quote]Apple ne l'a peut être jamais fait parce que la demande à était trop faible pour une part de marché de 5%. Ca ne veut pas dire qu'elle ne le fera jamais :) Et d'ailleurs plus la part de marché potentielle du Mac augmentera, plus il y a des chances qu'Apple s'y interesse.[/quote] C'est ça que tu n'as toujours pas pigé. Cela fait plus d'une dizaine d'année que les pdm restent en deça de 5 %, et la politique d'Apple fait que cette croissance (qui est devenu un petit peu plus importante depuis le passage au MacIntel et l'échec de Vista) ne permettra pas à Apple d'atteindre des pdm considérables.
avatar Frodon | 
[quote=divoli] Rien ne dit que l'avènement des clôneurs va véritablement entrainer une chute conséquente des ventes. [/quote] Oui, mais rien ne dit ça non plus: [quote=divoli] Par contre, cet avènement devrait amener une forte croissance des ventes de software Apple, en l'occurence des licences de MacOS X. Donc cet avènement devrait plutôt amener des nouveaux clients à Apple. [/quote] Ce que je pense perso c'est que personne ici, ni toi, ni moi, ni personne d'autres, n'a les informations nécessaires pour affirmer l'une ou l'autre des postulats. Tu remarquement que j'ai utilisé l'adverbe: "[b]potentiellement[/b]", qui signifie que cela n'est pas certain, mais cela n'est pas non plus à exclure. On n'en sait rien à notre échelle. Malheureusement seul Apple a les moyens de savoir si oui ou non cela peut être bénéfique pour le marché du Mac. Si tu pense vraiment qu'Apple se trompe stratégiquement parlant, pourquoi ne postulerais tu pas chez Apple comme responsable de la stratégie dans la division Mac OS X? Tu sais, on est aujourd'hui dans un monde mondialisé, ça n'est pas parce que tu ne vis pas en Californie, que tu ne peux pas postuler chez Apple. En te débrouillant bien, même si tu ne peux pas t'expatrier en Californie, je suis sûr qu'Apple sera prêt à te laisser travailler depuis la France, chez Apple France, étant donné tout ce que tu vas apporter qui va assurer un avenir radieux à Apple. Non franchement, il faut arrêter de croire que les responsable stratégie chez Apple sont des imbéciles finis et qui ne sont pas capable de se rendre compte que les clones c'est l'avenir...etc. T'inquiètes pas, si effectivement ouvrir Mac OS X à des cloneurs peut représenter un gain significatif d'argent pour Apple, ils le feront. Ils ont déjà démontré par le passé qu'ils savaient saisir les opportunités même s'ils avaient dit que ça ne les intéressait pas dans le passé (iPod, iPod Video, iPhone...etc). Et c'est sur ce point que, depuis le début, j'intervient. Je dis, en somme, que seul Apple a toutes les cartes en mains pour décider ce qui est bon ou non pour ses produits. Et aussi que seul Apple a le droit de décider quoi faire de leurs produits, car c'est eux les propriétaires et les ayants droits de leurs produits. [quote=divoli] Quand je lis certains penser que MacOS X est un concurrent de Windows, je me marre. Apple ne fait RIEN pour que ce soit le cas. [/quote] Marres toi, si tu veux. Mais visiblement Microsoft n'est pas de ton avis, puisqu'ils en ont même allé à faire des publicité explicitement contre Apple aux USA, et Steve Balmer ne peut pas s'empêcher de dénigrer les Macs dès qu'il en est fait mention lors d'une interview. Ca doit bien être que d'une façon ou d'une autre ça rentre en concurrence avec Microsoft, sinon je ne vois pas pourquoi Steve Balmer serait aussi remonté contre les Macs, et ni pourquoi ils auraient payé une campagne de pub ouvertement ciblé contre les Macs, si cela ne rentrait pas en concurrence avec leurs produits.
avatar ricchy | 
Pourquoi trop cher ? Par apport aux autres et alors ? Un Pro n'a pas besoin d'un Macmini. Comme un utilisateur lambda n'a pas besoin d'un MacPro. Et entre 2 il y a les Imacs...
avatar divoli | 
C'est clair que si tu te positionnes contre le développement des cloneurs, tu exclues de facto la possibilité de savoir ce qui se passerait. C'est quand même incroyable que certains consommateurs ici, parce qu'il s'agit d'Apple, appellent de leur voeux toute absence de concurrence, avec des tarifs absolument pas compétitifs, et pour que cette multinationale se gave le plus possible et à leur dépend. C'est du jamais vu, vis-à-vis d'aucune autre multinationale. Il y a quand même un sérieux problème dans la tête de certains. J'attends gentiment que la Justice se prononce, notamment en Europe, mais malheureusement cette situation risque de perdurer encore des années. A moins qu'Apple ne décide d'y mettre un terme en verrouillant son OS de toute part. Mais cela ne sera que le résultat de son intransigeance.
avatar Frodon | 
[quote=divoli] C'est clair que si tu te positionnes contre le développement des cloneurs, tu exclues de facto la possibilité de savoir ce qui se passerait. [/quote] Non, cela est faux, c'est toi qui saute des mot (notamment le "potentiellement") parce que tu ne veux lire dans mes interventions que ce que tu n'as envie de croire. J'ai déjà donné ma position personnelle plus d'une fois, qui est que je suis partisan pour une ouverture de Mac OS X à d'autres constructeur (et cela depuis que j'ai un Mac d'ailleurs), mais que suis contre une ouverture sauvage à tous les constructeurs d'un coup. Je suis pour une ouverture progressive contrôlée par Apple, tout d'abord à quelques grand constructeurs renommés tel que Dell, HP, Sony...etc, avec validation de la compatibilité par Apple, puis progressivement une ouverture de plus en plus large. Cela afin de limiter la panoplie de matériel à supporter au début, afin de s'assurer que le support du matériel soit de qualité et garder cette image de stabilité et de qualité que s'est forgé Mac OS X. Donc là où tu n'as pas tord, c'est que je suis contre une ouverture sauvages, et donc contre les clones sauvage. Je suis pour une ouverture aux clones officielle et progressive. Parce que je pense qu'ouvrir à tous le monde d'un coup d'un seul sans le faire progressivement, ça apportera toute une flopée de plainte d'utilisateur pour des problèmes d'incompatibilités de matériel et de Kernel Panic à la pelle à cause de cela, donnant une image d'instabilité et de mauvaise qualité à Mac OS X. Voilà ma position, elle n'a jamais changée depuis que j'ai un Mac (2001). Elle est ainsi parce que j'ai aussi un Mac pour la qualité et la stabilité, et je ne souhaites pas que ces deux caractéristiques essentielles se voient mis à mal par une ouverture trop brutale à des millions de périphériques matériels à gérer du jour au lendemain. Il faut que l'ouverture soit contrôlée et progressive pour assurer ces deux éléments essentiels aux succès de Mac OS X que sont la qualité et la stabilité. Sans cela, Mac OS X n'apparaitra, aux yeux des gens, comme guère mieux que Windows ou Linux, voir pire, car moins stable. Et malheureusement, on le sait, la première impression est souvent celle qui marque les esprits. Combien de gens pensent encore que sur Mac ils n'y a pas de logiciel, que les Macs sont incompatibles avec les documents PC et compagnie? Encore beaucoup, alors même que cela n'est plus vrai depuis de nombreuses années, beaucoup de gens ont encore gravée dans leur esprit le Mac d'avant l'accord avec Microsoft et d'avant Mac OS X avec ses incompatibilité, sa pauvre logithèque...etc. Pour que Mac OS X sur PC soit perçu comme un OS de qualité et stable, il faut que la transition soit progressive et contrôlé. Nous avons vu que pour toutes transition ces deux poins sont important (passage de Mac OS 9 à Mac OS X (Classic + Carbon), passage de PowerPC à Intel (Rosetta)) pour qu'elle réussisse.
avatar NightWalker | 
[quote=apenspel]Personne ne me fera croire que pour créer Bootcamp et des pilotes spécifiques au Mac pour y installer Windows, Apple n'a pas eu à décompiler Windows ou du moins des parties) comme Psystar l'a sans doute fait également avec Mac OS X. Est-ce que c'est un meilleur respect de la propriété intellectuelle ?[/quote] Non, sur ce point Frodon a raison. Bootcamp se contente juste d'émuler BIOS. Apple n'a pas besoin de faire du "retro engineering", puis que Windows pour démarrer a juste besoin de BIOS. C'est le même BIOS qui se trouve dans n'importe quel PC Windows. Bientôt on n'aura plus besoin de Bootcamp pour installer Vista ou surtout W7, car il gèrent EFI en natif. Enfin pas EFI mais UEFI... Et l'écriture des drivers pour Windows est expliquer dans les manuels de dév de Microsoft. Exactement la même méthode utilisée par les fabricants de carte mère, disque, gestionnaire USB, carte graphique... pour créer des drivers. D'ailleurs certains drivers, comme celui de la carte graphique, Apple se contente de redistribuer le driver du fabricant.
avatar divoli | 
Non, tes positions, sur cette discussion comme sur les précédentes, vont systématiquement à l'encontre du développement des clôneurs, tu es certainement un des intervenants les plus virulents à ce sujet. Arrête de me faire passer pour le type que ne comprend pas ce qu'il lit.
avatar divoli | 
[quote]Si tu pense vraiment qu'Apple se trompe stratégiquement parlant, pourquoi ne postulerais tu pas chez Apple comme responsable de la stratégie dans la division Mac OS X?[/quote] Parce qu'il y a un risque, effectivement, que les clones s'avèrent plus attrayants que les Mac, et que je raisonne en consommateur plutôt qu'en commercial... [quote]Mais visiblement Microsoft n'est pas de ton avis, puisqu'ils en ont même allé à faire des publicité explicitement contre Apple aux USA, et Steve Balmer ne peut pas s'empêcher de dénigrer les Macs dès qu'il en est fait mention lors d'une interview. Ca doit bien être que d'une façon ou d'une autre ça rentre en concurrence avec Microsoft, sinon je ne vois pas pourquoi Steve Balmer serait aussi remonté contre les Macs, et ni pourquoi ils auraient payé une campagne de pub ouvertement ciblé contre les Macs, si cela ne rentrait pas en concurrence avec leurs produits.[/quote] La pdm d'Apple aux USA est un peu plus importante que dans le reste du monde (d'ailleurs, cette campagne de pub est strictement ciblée vers les consommateurs américains), dans le contexte actuel MS essaye de grapiller quelques parts de marché. Et en arrière plan, il s'agit aussi d'une campagne qui profitent à certaines marques de PC.
avatar NightWalker | 
La question que je me pose, si Apple fini par sortir une gamme de machine premier prix. Elle aura certainement le même look que les PC Windows connus. Il y a des chance qu'elle n'aura pas ce quelque chose qui fait que c'est une machine Apple. Vous l'achèterez ? En fait vous avez besoin d'une machine qui boot sous OS X même si elle est moche (j'exagère hein) ? Même prix que les PC Windows équivalent sur le plan caractéristiques sauf qu'il boot sous OS X.
avatar Frodon | 
@divoli Je suis contre les clones sauvages oui, et donc contre Psystar, PearC & co. Mais cela ne veut pas dire que je sois contre les clones (non non, je t'assures, ca n'est pas contradictoire). Je suis pour une ouverture progressive et contrôlé, clé de la réussite d'une telle opération à mes yeux. Je cites ce que j'ai toujours dis, si tu veux le vérifier fait des recherches sur les sujets concernant les clones sur les forums, y compris des anciens sujet, tu verras que ce que je répètes ci-dessous, c'est pas la première fois que je le dis (melaure peut en témoigner): [quote=MOI MEME] J'ai déjà donné ma position personnelle plus d'une fois, qui est que je suis partisan d'une ouverture progressive et contrôlée de Mac OS X à d'autres constructeurs (et cela depuis que j'ai un Mac d'ailleurs), et donc que suis contre une ouverture sauvage à tous les constructeurs d'un coup. Je suis donc pour une ouverture progressive contrôlée par Apple, tout d'abord à quelques grand constructeurs renommés tel que Dell, HP, Sony...etc, avec validation de la compatibilité par Apple, puis progressivement une ouverture de plus en plus large. Cela afin de limiter la panoplie de matériel à supporter au début, afin de s'assurer que le support du matériel soit de qualité et garder cette image de stabilité et de qualité que s'est forgé Mac OS X. Donc là où tu n'as pas tord, c'est que je suis contre une ouverture sauvages, et donc contre les clones sauvage. Je suis pour une ouverture aux clones officielle et progressive. Parce que je pense qu'ouvrir à tous le monde d'un coup d'un seul sans le faire progressivement, ça apportera toute une flopée de plainte d'utilisateur pour des problèmes d'incompatibilités de matériel et de Kernel Panic à la pelle à cause de cela, donnant une image d'instabilité et de mauvaise qualité à Mac OS X. Voilà ma position, elle n'a jamais changée depuis que j'ai un Mac (2001). Elle est ainsi parce que j'ai aussi un Mac pour la qualité et la stabilité, et je ne souhaites pas que ces deux caractéristiques essentielles se voient mis à mal par une ouverture trop brutale à des millions de périphériques matériels à gérer du jour au lendemain. Il faut que l'ouverture soit contrôlée et progressive pour assurer ces deux éléments essentiels aux succès de Mac OS X que sont la qualité et la stabilité. Sans cela, Mac OS X n'apparaitra, aux yeux des gens, comme guère mieux que Windows ou Linux, voir pire, car moins stable. Et malheureusement, on le sait, la première impression est souvent celle qui marque les esprits. Combien de gens pensent encore que sur Mac ils n'y a pas de logiciel, que les Macs sont incompatibles avec les documents PC et compagnie? Encore beaucoup, alors même que cela n'est plus vrai depuis de nombreuses années, beaucoup de gens ont encore gravée dans leur esprit le Mac d'avant l'accord avec Microsoft et d'avant Mac OS X avec ses incompatibilité, sa pauvre logithèque...etc. Pour que Mac OS X sur PC soit perçu comme un OS de qualité et stable, il faut que la transition soit progressive et contrôlé. Nous avons vu que pour toutes transition ces deux poins sont important (passage de Mac OS 9 à Mac OS X (Classic + Carbon), passage de PowerPC à Intel (Rosetta)) pour qu'elle réussisse. [/quote] Et c'est pour cela que je défend le fait que cela soit à Apple de le décider. Parce que je suis pour l'ouverture, mais je souhaites une ouverture progressive et contrôlée, et cela seul Apple peut le faire. Et là tu vas peut être me demander pourquoi moi je ne postule pas chez Apple comme responsable stratégie? La réponse est principalement que je pense que les responsables stratégie chez Apple sont loin d'être idiots, et qu'ils y ont déjà pensé depuis longtemps et qu'ils attendent juste le bon moment pour le faire. Je pense cela parce qu'ils ont déjà démontré à mainte reprise leurs compétence pour se lancer sur un marché au bon moment avec la stratégie adéquate, et cela même si la communication officielle d'Apple disait "Jamais au grand jamais nous ferons cela" (iPod, iPod Video, iPhone...).
avatar TequilaPhone | 
Putain et dans tout ça, c'est pour quand la validation des carte mère Asus et Gigabyte certifié SL 10.6. Le truc va encore prendre 10 ans :/ dediouu
avatar divoli | 
@ Nightwalker; Le but, du moins dans mon esprit, ce n'est pas qu'Apple fasse du bas de gamme (comprendre de la camelote), c'est qu'elle fournisse des Mac dont les tarifs correspondent (soient en adéquation) à leur qualité et à leur configs. Bref, que le consommateur en ait pour son argent, que cela profite dans les deux sens, ce qui est de moins en moins le cas. Certains consommateurs ont de plus en plus le sentiment de financer une multinationale plutôt que de payer le juste prix d'un produit (d'où la fameuse "taxe Apple").
avatar ricchy | 
Combien de "défenseur" de psystar et autre pearpc ont acheté une machine chez eux ? Personne ne vous retiens, commandez et lâchez la grappe. :o/ Je préfère investir dans ma machine Apple quitte à payer plus cher et avoir une machine de qualité et un service client, nickel chrome. Depuis mon premier Imac DV, j'ai toujours été satisfait des produits et du service d'Apple. Pourquoi en changer ? Parce qu'il y a moins cher ailleurs ? Et pour quel service client ? Quelqu'un a déjà eût à faire au service client de psystar ou pearpc suite à un achat ?
avatar TequilaPhone | 
@ricchy [quote]Je préfère investir dans ma machine Apple quitte à payer plus cher et avoir une machine de qualité et un service client, nickel chrome. [/quote] Non, tu n'investis pas dans une machine Apple quitte à payer plus cher. Tu investis plus cher parce que ta pas d'autres choix, c'est tout.
avatar Frodon | 
@divoli Tu peux dire que certains boivent aveuglément le marketing d'Apple, mais la "taxe Apple" dont tu parle est un argument marketing inventé par Microsoft. En réalité, la "taxe Apple" est bien moins élevé que certains veulent faire croire, quand on compare à configuration strictement identique en prenant en compte que les composants des iMacs ou Mac Mini sont des composants de portables (CPU et chipset inclus). Evidement, Apple pourrait facilement vendre des machines moins chères, tout en conservant cette fameuse "taxe Apple" dont tu parles, en choisissant un form factor de type tour. Car alors Apple pourrait utiliser des composants pour machines de bureau (CPU Corei7 consommant 100W...etc), bien moins chers. Eh oui, Apple pourrait tout à fait faire des machines à 600-700 Euros en format tour sans pour autant sacrifier leur marge (ce que tu appelles la "taxe Apple"). Il ne tient qu'a eux de le faire. Et là encore je fais confiance aux responsables stratégies d'Apple pour le faire un jour ou l'autre si cela est effectivement stratégiquement judicieux.
avatar Frodon | 
@TequilaPhone Perso j'ai d'autres choix. Parce que je peux parfaitement me contenter de Linux. J'utilise Linux quotidiennement, même alors que j'ai un Mac, et je n'aurais aucun problème à utiliser une machine 100% Linux, au contraire, cet OS me convient au moins autant que Mac OS X. Mais il y a de nombreux intérêts à acheter un Apple Mac, et pas seulement pour Mac OS X, surtout que je ne m'interesse qu'aux portables. J'ai eux de nombreux PCs avant, et les seuls qui m'ont donné satisfaction point de vu matériel était des machines aussi chères que les Macs équivalents, de grandes marques. Donc je n'ai ni un intérêt financier, puisque dans mon cas un PC portable convenable ne me couterait pas moins cher que le Mac équivalent, ni un intérêt matériel (puisque c'est le même) à acheter autre chose qu'un Apple Mac. Pourquoi crois tu que la part de marcher des portables Apple à plus de 1000 Euros est de plus de 90%? Non ca n'est pas parce qu'il n'y a pas de portable PC à ces prix, cela est faux, il y en a tout une panoplie, même à ces prix. Il suffit d'aller dans les rayons de la FNAC ou de Surcouf pour s'en rendre compte.
avatar divoli | 
La "taxe Apple" est une expression utilisée par MS (et de toute façon il ne s'agit pas d'une taxe), mais sur le fond elle traduit une politique d'Apple qui consiste à se gaver sur le prix du hardware, politique qui est devenue beaucoup plus flagrante depuis le passage aux MacIntel. Fut une époque où l'on payait très cher pour une qualité hors du commun, mais cette époque est révolue et certains ne l'ont toujours pas compris. Niveau tarifaire, les Mac sont de moins en moins compétitifs, et il faut payer fort cher pour du hardware dont la qualité se rapproche de plus en plus de celle des PC, d'autant qu'en plus les Mac ont en plus tendance à être sous-équipés et pas suffisamment souvent renouvelés. On paye fort cher, tout cela pour bénéficier de l'excellence de MacOS X.
avatar Frodon | 
[quote=divoli] La "taxe Apple" est une expression utilisée par MS (et de toute façon il ne s'agit pas d'une taxe), mais sur le fond elle traduit une politique d'Apple qui consiste à se gaver sur le prix du hardware, et qui est devenuE beaucoup plus flagrante depuis le passage aux MacIntel. Fut une époque où l'on payait très cher pour une qualité hors du commun, mais cette époque est révolue et certains ne l'on toujours pas compris. [/quote] Cette époque n'a jamais vraiment existé. Ou alors il y a plus de 7-10 ans. J'ai eu plus de problèmes avec mes Macs PowerPC qu'avec mes Mac Intel donc... La qualité des Mac Intel est exactement la même que celle des Mac PowerPC d'au moins 2000 à 2007. Donc aujourd'hui comme hier, il n'y a pas plus de qualité "hors du commun". La qualité est peut être meilleure, mais elle n'est pas hors du commun et ne l'a jamais été ces 7-10 dernières années. Et depuis 2001, elle est selon moi exactement la même, la qualité des Mac Intel n'est ni meilleure, ni moins bonnes que les Macs PowerPC depuis que je connais le monde Mac (soit depuis 2001). Donc si elle était meilleure que les PC avant, elle l'est toujours, car c'est la même, elle n'a pas bougée. Perso je pense qu'elle est du niveau de n'importe quel grand constructeur informatique (Dell, HP, Sony...). Mais supérieure à celle des constructeurs bas de gamme (Acer, MSI...etc.).
avatar divoli | 
Ben là, je me suis pas du tout de ton avis. La qualité du matériel informatique a particulièrement régressé durant ces dernières années, c'est un phénomène général qui touche l'ensemble des acteurs informatiques, et Apple n'y échappe pas (d'autant que les Mac ne sont qu'une somme de composants qu'Apple ne fabrique pas pour la plupart d'entre eux). Les ordinateurs, de nos jours, ne sont pas fait pour durer.
avatar jmlfl | 
Je ne vais pas entrer dans une discussion juridique, je voudrais juste avoir des informations: - que représentent les ventes de Hackintoshs de Psystar par rapport aux Macs authentiques, tous modèles confondus? - quel est le profil des acheteurs de Hackintosh: revenu, geek ou utilisateur lambda, switcheurs ou anciens Mac Users "authentiques"? - parmi les switcheurs, quel pourcentage est motivé par l'achat d'une machine de marque (Apple) ou simplement Mac OS X, ou les deux? Personnellement, j'ai vu le fils d'une collègue, joueur invétéré sur PC, commencer par acheter un iPod, après il est passé à un MacBook Pro, avant que sa mère à son tour ne remplace son propre portable PC par un MacBook. Le fameux effet halo du iPod. Je m'avance peut-être mais le fils joueur invétéré n'aurait jamais changé son vieux PC contre un autre PC (de bureau ou portable), même avec Mac OS X dessus. Quant à la mère, elle est en admiration devant son MacBook mince et sobre, donc pas question d'un autre pavé PC portable. Personnellement, si j'étais sur Windows, et que je veuille migrer vers Mac OS X, que je connaitrais très peu (à part à travers les démonstrations de mes amis), je ne choisirais pas une société que je connaitrais aussi très peu, pour m'y aider. Donc, en pratique, Apple n'a pas trop de souci à se faire au niveau de ses ventes de machines. Et si vraiment une décision juridique devait mettre en péril la pérennité d'Apple, cette décision ne serait probablement pas prise, précisément pour cette raison. Car en temps de crise en plus, il serait mal perçu par les Américains qu'on fasse couler une entreprise américaine florissante. Finalement toute cette histoire c'est du flanc. Quant à Psystar et consorts Apple saura bien utiliser ses adversaires à bon escient. Un ennemi, ça peut toujours servir.
avatar Frodon | 
@divoli Oui mais ça fait un baille que c'est comme ça, et ça ne date pas de ces dernières années. Depuis 2000 au moins c'est comme ça, soit 9 ans. Peut être que avec le renouvellement des machines ces dernières années, les gens s'en sont rendu compte en plus grand nombre ces dernières années, mais ca ne date en réalité pas d'hier cette régression.
avatar divoli | 
Je ne crois pas en l'effet halo de l'iPod, pas plus qu'en celui de l'iPhone. L'iPod est apparu en 2001, il a rapidement eu un succès important qu'il a toujours (je crois 70 % des ventes de balladeurs aux USA). Le Mac, lui, se traine à un peu moins de 5 % de pdm au niveau mondial (environ 10 % aux USA). Il n'y a pas eu d'adoption massif de Mac suite au succès de l'iPod, les gens se contentant très bien de brancher leur iPod sur leur PC. Je crains que l'iPhone ne suive la même voie. D'ailleurs, le succès de ces deux appareils est en grande partie due au fait qu'ils sont compatibles avec Windows, ainsi que par voie de conséquence tout ce qui tourne autour (iTMS, appstore), environnement (ces deux appareils + leur store respectif) qui constitue désormais en terme de ventes la moitié du CA d'Apple. Quand au fils de ta collègue, il avait certainement les moyens financiers et suffisamment de motivations de se payer un Mac, ce qui est loin d'être le cas de tout le monde. Concernant tes questions, je ne saurais répondre, la situation des cloneurs en terme de ventes est assez floue, tout comme la situation des hackintosh, en l'absence de chiffres officiels (forcément)... @ Frodon; Non, c'est plus récent que cela, un ordinateur d'il y a 9 ans avait un durée de vie beaucoup plus longue et était moins touché par des pannes qu'un ordinateur de nos jours...
avatar NightWalker | 
[quote=divoli]Ben là, je me suis pas du tout de ton avis. La qualité du matériel informatique a particulièrement régressé durant ces dernières années, c'est un phénomène général qui touche l'ensemble des acteurs informatiques, et Apple n'y échappe pas (d'autant que les Mac ne sont qu'une somme de composants qu'Apple ne fabrique pas pour la plupart d'entre eux). Les ordinateurs, de nos jours, ne sont pas fait pour durer[/quote] Je suis d'accord que Apple ne les fabrique plus, en revanche, ils sont toujours le concepteur de l'ensemble. J'aime bien reprendre l'exemple d'Adamo de DELL. Cette machine montre que dès que les constructeurs sortent de leur configuration "standard", ça coûte cher. C'est pratiquement pareil pour toutes les machines All-in-One, que ce soit Packard Bell, Dell, HP, Sony. Curieux non ? Ceci dit, je suis bien content aussi quand Apple baisse les prix de leur machine.
avatar Frodon | 
@divoli Bah ca n'est pas mon expérience désolé. Moi ça fait facilement 8 à 9 ans que j'ai constaté une baisse de la qualité et une augmentation des pannes. A noter que je constate une légère remonté de la qualité ces derniers mois. Les constructeurs ont enfin compris qu'il y avait des limite à ne pas dépasser? Esperons le ;)
avatar Bidule200 | 
J'ai un hackintosh monté main depuis maintenant plus d'un an. Il fonctionne exactement comme un Mac Pro mais m'a coûté le quart du prix d'un Mac Pro. Je n'ai pas du tout eu l'impression de biaiser avec Apple (et encore, je n'aurais moralement rien contre le fait de biaiser avec une multinationale qui n'en a rien à foutre de moi). Jamais je n'aurais les moyens d'acheter une tour Apple, mais il me fallait une tour. C'était soit un hackintosh, soit un PC 100% Windows. Je l'ai fait en pleine conscience et en sachant parfaitement ce que je faisais : je ne conseillerai pas cette solution à un débutant en informatique qui veut découvrir le Mac. Le hackintosh est, comme toujours, un marché de niche destiné aux vieux baroudeurs et bidouilleurs qui veulent MacOSX sur des ordinateurs qu'Apple ne vend pas (des tours puissantes à 500-800€ ou des netbook à 200-400€ principalement).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR