PearC : "En Allemagne, c'est légal"

Christophe Laporte |
En milieu de semaine, on apprenait l'arrivée d'un nouveau cloneur Mac. Établi en Allemagne, PearC vend des tours avec Leopard à partir de 499 € (lire : Un cloneur Mac du côté de l'Allemagne).

L'histoire a fait grand bruit outre-Rhin. Le Spiegel s'est même emparé de l'affaire et a été interrogé un porte-parole de cette petite société localisée à Wolfsburg sur la légalité de la chose.


pearc


Pour Dirk Blößl, son entreprise n'a rien à se reprocher et agit dans la légalité. Deux arguments sont évoqués : le premier indique que le contrat de licence de Mac OS X n'est pas valide en Allemagne et plus généralement en Europe. La raison ? Il serait contraire aux lois sur la concurrence (contre les monopoles) en vigueur sur le Vieux Continent.

Autre argument évoqué, le contrat de licence de Mac OS X est à l'intérieur du packaging. L'utilisateur ne peut donc pas en prendre connaissance quand il est sur le point d'acheter Leopard. Selon le porte-parole de PearC, cela rendrait caduques en Allemagne les restrictions imposées par Apple.

On doute que ces explications conviennent au service juridique d'Apple.

Tags
avatar codeX | 

Font c***r ces cloneurs. Apple va finir par faire un OS et du hard de plus en plus dépendant l'un de l'autre. Autant quand c'est des initiatives individuelles Apple ferme les yeux autant si ça passe à l'échelle industrielle il va forcément y avoir un retour de manivelle.

avatar oomu | 

"Autre argument évoqué, le contrat de licence de Mac OS X est à l'intérieur du packaging. L'utilisateur ne peut donc pas en prendre connaissance quand il est sur le point d'acheter Leopard. Selon le porte-parole de PearC, cela rendrait caduques en Allemagne les restrictions imposées par Apple.
"

HA !

JE dis OUI , 1000 fois oui ET JE SUIS enfin débarrassé de l'obligation de suivre TOUTES LES LICENSES des logiciels vendus en boîtes ! hahahaaaAAaa à moi Adobe CS4 sans restriction.

(ho pinaize, j'adore ces arguments de défense, si les juges les suivent, ils anéantissent la valeur de tous les contrats de logiciels)

-
je me demande si à terme ils vont pas convaincre apple de supprimer les versions boites de Os X.

-
ce qui est très étonnant, c'est la volonté de ces vendeurs de tenir sans faille en justice.

Y a soit une volonté de faire plier Apple (cela n'arrivera jamais),
soit de démontrer l'impossibilité de faire respecter les licenses de logiciels. Ce qui aurait des conséquences assez étonnantes...

Bref, je suis méfiant. Je trouve qu'il y a une volonté manifeste derrière subitements ces "cloneurs".

Je ne suis pas convaincu par l'argument intel. Pourquoi maintenant ? et pourquoi se permettent ils de remettre en question toutes l'industrie informatique (comme j'ai expliqué, démontrer que la license de os X est intenable aura aussi des conséquences sur tous les autres éditeurs, absolument tous) alors qu'aucun cloneurs de machines PPC ne l'a fait. (je parle de ceux qui ont fait des clones powermac ppc après 2000)

zarb! la différence de prix entre une clone ppc à rabais, et ces clones intel à rabais n'est pas si grande que subitement cela devienne d'avantage "grand public" qu'avant.

-
Certains pensent (comme dit sur ars technica) qu'il y a une grande entreprise derrière l'autre cloneur de mac et qui finance leur procés. Cela fait très épisode X-files mais un brin de fantasy n'a jamais fait de mal au macfan :)

avatar oomu | 

-
en europe ,ni aux usa, ils ne peuvent pas se reposer sur les lois sur la concurrences. Tout simplement Apple n'est pas en situation de Monopole, ni en abus.

On ne peut pas considérer le mac comme un marché ouvert où apple serait obligé d'ouvrir son propre commerce aux autres, sur son propre dos.

Ou alors, d'une manière extraordinaire, Apple est scindé en 2 par la justice américaine pour dissocier ses 2 commerces (même si je considère qu'il n'y a plus AUCUN commerce possible de système d'exploitation.)

-
et de même, considérer qu'apple n'a aucun droit sur le logiciel système des ordinateurs qu'il vend reviendra à dire de même sur le windows de la xbox 360 (toujours rêvé de jouer au jeu xbox sans payer une xbox) ou la ps3 et globalement tout ce qui a un logiciel dédié à un matériel par le MEME fabriquant !

cela serait démentiel et ouvrirait la voie à des hordes de hackers qui n'attendent que cela.

-
et si on démontre, qu'en vendant os X en boîte, apple se met en situation exceptionnel et ne peut imposer de limite, alors ils arrêtent de vendre os X en boite.
et les gens commanderont leur dvd après avoir envoyé une preuve d'achat de mac (genre on s'abonne lors de l'achat d'un mac à des mises à jour majeures) ou pure vente numérique par internet. (quelques gigas de downloads, ca va faire regretter le bon vieux temps des mises à jour ipod :) )

bref.. Cela me parait grotesque et ne peut que pousser apple vers plus de verrouillage. C'est ptet le vrai but :)

avatar Avenger | 

J'aime ces arguments! Et s'ils s'avèrent exacts, je ne comprends pas cette mentalité de défendre Apple coûte que coûte.

De plus, ce n'est pas parce que vous "acceptez" un contrat que ce dernier est valable. Et Apple peut avoir les meilleurs juristes au monde, les lois et règlements sont tellement complexes qu'il est souvent possible de trouver le petit quelque chose qui rend caduque ce qui semble être bétonné.

Dans ce cas, je ne vois pas pourquoi on devrait avoir des états d'âme vis-à-vis d'Apple.

avatar spleen | 

Et c'est parti pour 10 pages d'approximations informatico-juridiques.
Enfin.... s'il y en a que ça amuse.

avatar Atlante | 

@Avenger: Ces arguments ne sont juridiquement pas valable. Ils sont là uniquement pour soulager la conscience du client, qui n'achèterait pas si le vendeur ne lui promettait pas que c'est légal. PearC est dans l'illégalité la plus totale, et ils accusent Apple pour détourner l'attention de leurs clients. Point barre.
Je ne connais pas le droit allemand, mais la firme s'est déjà tiré une balle dans le pied en disant qu'en Allemagne c'est légal tout en utilisant le droit de la Communauté Européenne comme preuve. Finalement, l'intention de l'acheteur au moment de l'achat rentrerait en compte dans la common law; ici ce n'est nullement un acheteur qui est abusé par la non-visibilité du contrat de licence au moment de l'achat qui est est concerné, mais une firme qui achète en connaissance comme le prouve leur utilisation de l'argument loi. Ils iront encore moins loin que Psystar.

avatar M.Blanc-Cassis | 

ils pourraient cloner le design aussi! non? ^^

avatar M.Blanc-Cassis | 

naaaan, apple pourrait cloner les pc comme ça les pc ne cloneront pas mac? ça se tient? non?
si! :D

avatar Warp | 

PearC a tout à fait raison : dans l'UE, il est interdit de lier la vente d'un bien ou d'un service à l'achat ou la possession d'un autre bien ou service

le contrat de licence doit pouvoir être consulté avant l'achat de manière à voir les restrictions d'utilisation

et lorsqu'un contrat ne respecte pas la loi, il est considéré comme caduque

avatar beenouze | 

Ok, c'est surement illégal mais au risque de me répéter : Apple se met seule dans cette situation, en effet, la tentation est grande d'aller du coté de ces bécanes... il n'y a rien entre le Mac Mini (600 €) et le Mac Pro (mini 2000 €)... Et comme je ne VEUX pas d'iMac avec écran intégré.
Alors, que me propose la pomme ? Nada !

Je n'ai pas véritablement envie d'acheter un clone et pourtant à chaque nouvelle brève sur le sujet je ne peux m'empêcher de me dire que si Apple sortait cette machine à 1000 €, les clôneurs n'auraient plus de raisons d'être.

PS : perso pour ce type de bécane : le design "black PC basique" me va très bien... il n'est pas prévu que cette "boite" trône pas dans mon salon mais plutôt au pied du bureau. Ce qui ne m'empêche d'apprécier à sa juste valeur le travail des designers sur les iMac, Mac Pro et autres portables.

avatar beenouze | 

Râhhhhhhh, je viens de me configurer MA petite machine idéale pour un total TTC de 1091 € :
• Intel core 2 duo E8600 à 3,33 GHz
• 1 Tera de DD
• 8 Go de ram
• GeForce 9800 GTX+ 2Go
• Firewire 400 et 800
• WiFi et Bluetooth
et Léopard of course (mais sans Windaube)

Allez Apple, il y a un véritable marché !!!

avatar Gavroche1973 | 

@Warp

Pas tout à fait exact dans le cas d'Apple.

Apple vend des produits comprenant du hadware et du software conçu et fabriqué sous leur marque.

Personne n'a dans l'idée de faire un procès à TomTom parce qu'ils vendent leurs appareils avec leur logiciel de navigation dessus non ? ou d'exiger qu'ils vendent un appareil sans système.

Dans le monde du "PC", c'est un peu différent puisque les fabricants ne sont pas propriétaires des OS et c'est en cela que ne pas offrir la possibilité d'acheter un "PC" sans se voir coller un OS Microsoft peut-être considéré comme contraire à la législation européenne sur la vente liée QUOIQUE je m'étonne que la commission européenne n'ait pas encore volé dans les plumes des fabricants à ce propos... ce qui est bien étrange.

avatar Wolf | 

@Warp: Et la marmotte ? elle met toujours le papier alu autour du chocolat ?

avatar divoli | 

Admettons que ce soit légal, et que ces clones se généralisent.

Qu'est-ce qui se passera quand les bugs s'accumuleront ? Les gens se retourneront contre Apple parce qu'elle leur refuse toute assistance et intervention ?

Qui veut se retrouver avec une version de OS X qui ressemblerait à une sorte de Windows bis ?

C'est peut-être aussi ça, la finalité du contrat de licence d'OS X; n'avoir à intervenir que sur les machines que Apple sait gérer pleinement. Et cela a un cout.

Là, j'ai l'impression que certains fabricants essayent de se faire du fric sur le dos d'Apple, qui risque de devoir gérer des problèmes qu'ils ont eux-même provoqué...

avatar Frodon | 

@oomu

Selon moi, même si Apple n'est pas en monopole, cette clause reste, dans une certaine mesure, anti-concurrentielle.

Il n'y a pas besoin d'avoir un monopole pour avoir des pratiques anti concurrentielles. Et interdire l'usage d'un logiciel, pourtant potentiellement compatible, sur PC, pour moi cela interdit donc toute concurrence d'autres constructeurs qu'Apple sur la plateforme Mac OS X, donc c'est anti-concurrentiel.

@divoli
Je te garantie qu'on peut faire un OS stable et performants sans pour autant limité son support matériel. Et Linux et Windows sont très stable depuis XP. A moins d'avoir les problèmes usuels d'incompatibilité de mémoire vive ou de périphériques récalcitrants, qui ne sont pas non plus inconnu du monde Mac.

Evidement sur du matériel stable. Car que ca soit sur Mac ou PC, s'il y a un problème matériel, il y aura des plantages... Le fait qu'Apple fasse ses propres machines, n'empêche pas les problèmes matériels telq ue les problèmes de mémoire, de périphériques recalcitrants, de compatibilité WiFi ou même de puces défectueuses sur la carte mère...

C'est en croyant que le fait qu'Apple fasse son propre matériel fait que c'est forcément très stable, répand cette image de "Apple c'est de la top qualité ca ne tombe jamais en panne", qui au final déssert l'image d'Apple car quand il y a le moindre problème les gens cris au scandale croyant qu'avec Apple on peut s'attendre à la perfection.

Il n'y a pas moins de problèmes matériel sur un Apple Mac que sur un PC Sony, Dell ou HP.

En tant qu'"informaticien de la famille", je peux te dire que quand j'ai eu à dépanner des membres de ma famille, que ca soit sur Mac ou PC, j'ai eu la même proportion de problème lié au matériel. Qui est assez faible en général. La majorité des problèmes que j'ai eu à réglé sont soit des negligeance de l'utilsiateur (annulation systématique de la verification du disque après un plantage principalement), soit des problèmes de virus.

Le vrai atout du Mac par rapport au PC point de vue stabilité, à l'heure actuelle, est l'absence de virus... Evidement si, comme cela risque fortement d'arriver, des virus apparaissent en grand nombre à l'avenir, il y aura plus beaucoup d'avantage au Mac par rapport au PC niveau stabilité (qu'Apple reste l'unique constructeur ou non. Ca ne change rien de ce point de vue là). Il gardera evidement ses avantage niveau ergonomie et simplicité d'utilisation.

avatar DrFatalis | 

"Apple va finir par faire un OS et du hard de plus en plus dépendant l'un de l'autre."
OUI, ENFIN, et ce ne sera pas un mal.

On ne peut pas impunément construire des pc wintel habillés haute couture, mettre le doigt dans l'engrenage et gueuler ensuite que ça fait mal.
J'ignore si PearPC est dans la légalité en Allemagne ou non (vive l'Europe....), mais Apple elle même a des comportements qui sont aussi très limite avec la légalité...

Et pour les obsédés de la stabilité, je rappelle qu'à l'époque des clones (les Motorola starmax par exemple), ce qui a amené apple à leur tordre le cou n'était pas un problème de stabilité mais la supériorité des cloneurs vis à vis de son propre matériel de l'époque (tous ceux qui ont utilisé un starmax s'en souviennent).

avatar Taranael | 

Si Apple se décidait à laisser des fabriquants proposer OS X sur leurs machines, ça ferait certainement progresser les parts de marché ... mais à croire qu'ils préfèrent rester à 6-7% ...

avatar shenmue | 

"dans l'UE, il est interdit de lier la vente d'un bien ou d'un service à l'achat ou la possession d'un autre bien ou service"

Ce ne sont pas deux services distincts, OSX et le hardware Apple composent un même produit qui s'appelle un mac, tout comme l'OS de la PS3 et le matos de la PS3. Le fait que la MAJ soit proposée en vente par Apple séparément n'infirme pas cela...
Tu te bases sur la cpnception PC pour seul argument, mais le produit PC est bien différent: c'est une boîte à priori standard fait par une multitude de constructeurs qui peuvent acceuillir une multitude d'OS (enfin linux et windows aujourd'hui).
Pourquoi le produit PC serait un générique de TOUT produit ordinateur ?
bien sûr qu'il n'y a aucune raison à cela. Il y a même eu un temps pas si lointain où la règle était bien celle d'Apple. Des machines complètes avec LEUR OS, et certains de ces OS étaient mis à jour eux aussi par le biais de disquettes à l'époque.
Aucun texte de loi n'indique que le modèle à deux services et produits distincts qu'est le PC est le modèle standard DEVANT servir à légiférer, c'est une conséquence de l'évolution du marché des PCs vers les cloneurs, PAS une conséquence d'un respect à la loi....
Et la considération sur la loi sur les monopoles est d'une bêtise crasse au passage...

A force, ce qu'ils gagneront c'est qu'Apple ne proposera plus son OS qu'à la vente en ligne, avec clef d'activation, et sur la base d'un MAC acheté...
Le système sera bien plus verrouillé et rien ne pourra obliger Apple à vendre d'une autre façon son OS..
Pour le coup s'en sera fini du hackintosh personnel, ce que je ne souhaite pas...

avatar divoli | 

@ Frodon;

Je me suis mal fait comprendre. La contrat de licence va dans les deux sens; il engage la responsabilité d' Apple vis-à-vis de ses clients, qui en contrepartie devront n'installer OS X que sur un Mac.

Ce ne sera pas le cas sur ces clones, avec tout ce que cela implique, et notamment un énorme manque à gagner. On ne peut obliger Apple à assurer le suivi de son OS sur du matériel qui lui échappe, sinon elle va se retrouver dans la situation de MS et elle n'a pas les reins suffisamment solide pour ça. A une grande échelle, cela risquerait d'être ingérable pour Apple, et d'entrainer des difficultés financières. Je trouve que c'est très incorrect de la part de ces fabricants, vis-à-vis de leurs clients comme vis-à-vis d'Apple.

avatar shenmue | 

@Dr fatalis:"Et pour les obsédés de la stabilité, je rappelle qu'à l'époque des clones (les Motorola starmax par exemple), ce qui a amené apple à leur tordre le cou n'était pas un problème de stabilité mais la supériorité des cloneurs vis à vis de son propre matériel de l'époque (tous ceux qui ont utilisé un starmax s'en souviennent)."

T'es marrant le Dr mais aujourd'hui on est largement dans la situation inverse. Tu me montreras le matos des cloneurs d'aujourd'hui, c'est du crap-hardware de base et rien de plus...
Tes arguments sont caduques aujourd'hui.

avatar kubernan | 

Les cloneurs défendeurs de la veuve et de l'orphelin ? Des escrocs oui. PearC semble décider tout seul ce qui l'arrange, comme par exemple qu'Apple est en position de monopole. La justice Allemande est-elle à ce point si laxiste qu'on peut se faire justice soit même ?

avatar nicogala | 

[quote=Frodon]cela interdit donc toute concurrence d'autres constructeurs qu'Apple sur la plateforme Mac OS X, donc c'est anti-concurrentiel.[/quote]

Ou l'inverse : La plateforme Mac peut accueillir plusieurs systèmes d'exploitation d'éditeurs différents (facilité même par Apple) : bel esprit d'ouverture à la concurrence non ?

Le soft (OSX) a été développé pour "animer" le hard (Mac) et pouvoir le vendre...

Tout est question de poule et d'oeuf...

... et de poutre et de paille dans l'oeil !

Critiquons le nain, mais laissons le géant bien en paix...

avatar properso | 

c'est fou ça quand même ces cloneurs... apple est quand même maître de sa licence quand même...
on peut pas parler de monopole à 6-7% de marché...

si on pirate une CS4 et que l'on annonce que la licence était dans la boite et que l'on le ne savait pas, l'argument est-il valable ??? c'est un peu ce qu'ils font pourtant...

avatar DarkPeDrO | 

Que voulez-vous, tout ce qui est intéressant a djà été inventé, les gens sont en manquent de créativité...

avatar Le docteur | 

On aurait voulu voir des specimens aussi virulents pour contester le monopole de Microsoft en vendant des PC sous BEOs, par exemple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR