F-150 Lightning : le véhicule le plus populaire aux États-Unis devient électrique

Nicolas Furno |

Ford a officialisé le lancement du F-150 Lightning, la dernière version de son pick-up qui est aussi le véhicule le plus vendu aux États-Unis depuis des décennies. Et 74 ans après la première génération, ce nouveau modèle sortira mi-2022 en version exclusivement électrique. Le constructeur américain a tapé fort sur les prix, avec un modèle de base vendu sous la barre des 40 000 $.

Les véhicules électriques qui peuvent tirer des charges lourdes restent rares, mais le F-150 Lightning aura la même capacité de charge que les versions thermiques sur le modèle avec la grosse batterie.

Pour 39 974 $, Ford propose un camion avec deux moteurs et une autonomie annoncée de 370 km environ. Un modèle équipé d’une batterie plus grosse et d’une autonomie théorique de 480 km sera aussi proposé pour environ 55 000 $. Dans les deux cas, c’est une autonomie suffisante pour la majorité des besoins du quotidien et le F-150 Lightning sera équipé d’un système évolué pour estimer l’autonomie réelle en fonction de la route, du trafic, de la météo et même de la charge réelle, avec l’aide de balances.

La charge se fera à 150 kW au mieux, de quoi passer de 15 à 80 % de batterie en 41 minutes. C’est moins bien que chez Tesla ou dans le groupe Hyundai qui est passé sur un système de charge ultra-rapide, mais c’est dans la moyenne de ce que l’on peut attendre à ce niveau de prix. Grâce aux deux moteurs électriques, Ford affiche aussi des scores d’accélération impressionnants, ce sera d’ailleurs le F-150 le plus rapide de l’histoire, même si ce n’est pas son objectif principal.

L’immense coffre avant pourra stocker plus que bon nombre de coffres arrières sur des voitures de taille normale, un avantage de ce format sur-dimensionné pour le marché européen. Notez la prise disponible à l’avant et qui peut alimenter des équipements électriques, comme ici sur un chantier.
Ford a même équipé les versions haut de gamme d’une prise réversible, capable d’alimenter une maison pendant plusieurs jours. Outre la prise de charge, jusqu’à sept prises de courant seront disponibles dans la cabine et depuis les deux coffres.

Comme tous les pick-up, Ford joue beaucoup sur le côté pratique pour le F-150 Lightning. Le design toujours immense du capot avant n’a pas de sens dans le monde de l’électrique, où les moteurs occupent une place réduite, mais le constructeur a exploité cet espace disponible pour offrir un « frunk » (front trunk, coffre avant) immense. Le constructeur le nomme « Mega Power Frunk », un nom ridicule pour désigner ce stockage de 400 litres étanche qui sera bien utile pour charger les bagages, l’arrière étant ouvert comme sur tous les pick-up.

Pour le reste, l’entreprise a joué la carte de la sécurité avec un design si proche des F-150 thermiques que les accessoires devraient être compatibles d’une gamme à l’autre. Les plus gros changements sont à chercher à l’intérieur, avec un écran vertical de 15 pouces comme sur la Mustang Mach-E du constructeur. Ford a aussi bien compris la leçon de Tesla, avec des voitures reliées systématiquement à internet en 4G et surtout la possibilité de mettre à jour leur logiciel à distance.

L’écran vertical est repris de la Mustang Mach-E, mais uniquement sur les versions haut de gamme du F-150. Tous les modèles sont toutefois connectés en permanence au réseau 4G et bénéficient de mises à jour à distance.
Une app sera associée au véhicule, notamment pour vérifier son statut à distance, comme ici le poids mesuré par les balances intégrées. Elle pourra aussi faire office de clé et contrôler le véhicule.

Ce design traditionnel est assumé par Ford, qui joue ainsi sur un tout autre tableau que le Cybertruck de Tesla, au design futuriste. Ce dernier est d’ailleurs affiché au même tarif de base que le F-150 Lightning, mais heureusement pour Ford, il ne sera pas disponible à ce tarif avant la fin de l’année 2022 au mieux. Tesla a pris du retard comme souvent et le constructeur californien n’évoque désormais que des livraisons pour le modèle milieu de gamme à partir de la toute fin de l’année 2021.

Avec son design conventionnel et un prix d’entrée raisonnable, la firme de Detroit a sans aucun doute une carte à jouer sur le marché américain. D’autant que le F-150 devrait être bien tranquille sur le segment des pick-ups traditionnels vendus à un prix raisonnable, ses concurrents ayant choisi soit un design radicalement différent (Tesla), soit une gamme plus élevée (Rivian).


Source
Tags
avatar Ndrix68 | 

🤦

avatar Leborde | 

Mouais, en effet. Qu'advient-il des versions Raptor et Raptor R, V6 et V8 ?

avatar 406 | 

faut avouer qu'avec leur conso de plus de 15l au 100, ça ne devrait pas changer leur autonomie… =))

avatar pechtoc | 

@406

À part que beaucoup ont des jerricanes en stock pour éviter toute mauvaise surprise. Et il y a énormément de stations qui permettent un plein en 3-4min. Faut voir l'utilité. Celui qui travaille perdu au milieu de nul part, je partirais pas sur l'électrique, mais pour les usages présentés ici, l'électrique est suffisant et offre des possibilité intéressantes vis-à-vis de ses prises d'alimentation. Enfin, en général tu as des alimentations/prises disponibles sur de tels chantiers mais passons.

avatar kunn | 

Faut se méfier des idées reçues 😉
En 2019 j’ai fais 5400 kms avec un F150 (v8 et 3,6 L de cylindrée ou qq chose dans le genre) et j’ai consommé 9,96 L/100 👍🏻😇

avatar 406 | 

ha oui. ils ont fait des efforts :-)

avatar Khrys | 

@kunn

Le V8 est un moteur de 5 litres, et le V6 est moteur de 3,5 litres. J'imagine que tu fais donc référence au V6 et non au V8.

avatar Sindanárië | 

@Khrys

Chipoteur

avatar Ecrapince | 

arrête de chipoter!

avatar Sindanárië | 

@Ecrapince

Que nenni, que nenni!

avatar chris7454 | 

@406

J’en ai un et je suis plus entre 11 et 12 l/100 (21 à 22 MPG)

avatar vikehp | 

Ford US ne survit que grâce à ce F150. Son avenir dépends du succès de ce futur modèle. Malheureusement aujourd’hui si une marque rate le virage de l’électrique elle meurt. Croisons les doigts pour eux 🙌

avatar MGA | 

@vikehp

Et une marque qui prend le virage perd de l’argent et…. la situation des constructeurs historiques est compliquée.

avatar ancampolo | 

@vikehp

Et la mustang mach e se vend pas mal aussi maintenant j’aime un truc l’immense coffre avant pour le reste je préfère le cybertruck pour le même prix

avatar Phiphi | 

Lightning ?
J’espère qu’ils ont prévenu Apple avant sinon on risque de se taper encore quelques séances🍿dans les semaines qui viennent 😂

avatar Sindanárië | 

@Phiphi

Il faut le retourner pour le mettre en charge 😬 comme la souris Apple

avatar andr3 | 

@Sindanárië

😂😂

avatar anonx | 

39000$ = 100000€

Vous comprenez ce sont les taxes 🤣🤣🤣🤣🤪

avatar nova313 | 

Ça fait cher la multiprise 😂
Les puristes (ou red neck 😉) de ce modèle vont très certainement le bouder, en voulant un gros V8 en mode « America, Fuck Yeah ! ».
En tout cas, gros pari pour Ford qui se laisse encore un an le temps de voir si les gens vont être hypes.

avatar nomatechapl | 

Ok… quelques questions aux « experts » de ce forum :
qu’en est-il du recyclage de cette batterie et de leur impact environnemental lors de leur construction ? Autre point : comment les pays feront face à l’augmentation des besoins énergétiques lors de la généralisation des véhicules électriques ?
Enfin lors des grands froids (ou si le réchauffement climatique est suivi d’un refroidissement) comment vont tenir ces batteries ? Une batterie de secours est-elle possible avec ce grand coffre ?
Les véhicules à hydrogène on t’ils un avenir ?…
La MHD qui équipe les missiles hyper et supersoniques serait-elle une autre piste ?
Bonne journée 🤗

avatar Dziga_Vertox | 

@nomatechapl

L’électrique est une escroquerie écologique. Mais cela fait passer le temps.

avatar roccoyop | 

@Dziga_Vertox

Sur le long terme pas du tout

avatar kunn | 

+ 1 000 0000. 00000
👍🏻

avatar MGA | 

@Dziga_Vertox

« L’électrique est une escroquerie écologique. » c’est un long débat mais conduire une électrique parce qu’on se veut « ecolo » ou « responsable » est en effet une escroquerie.
Certitudes :
le cœur des grandes villes y gagne ou y gagnera en réduction des gaz d’échappement et en réduction du bruit ;
le bilan des émissions de polluants liés aux véhicules électriques dépend grandement des choix énergétiques locaux donc la réponse n’est pas universelle ;
l’électrification est pour le moment une catastrophe économique pour les constructeurs historiques et également pour l’emploi dans les usines automobiles en France, l’emploi n’est vraiment pas une priorité.
Malgré cela je roule en électrique depuis que les moteurs thermiques que l’on nous imposent sous peine d’être mal vu ou sur taxé sont anémiques et ont une sonorité 🤢.

avatar raoolito | 

@MGA
de toutes façons l'autr eoption est de rouler en essence ou diesel, je doute serieusement que l'on n'y gagne pas quand meme, ces véhicules coutant aussi du CO2 pour leur fabrication.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR