Mac Hack #5 : préparer et réussir l'installation du hackintosh

Jean-Baptiste Leheup |

En parallèle du montage du PC, je commence à m'intéresser au processus d'installation de macOS sur un PC. Si j'en crois les sites spécialisés, il n'y a rien de compliqué. Pour installer Catalina, il suffit de le télécharger sur le Mac App Store et de le copier sur une clé USB de 16 Go.

Récupérer l'installeur de Catalina et préparer la clé USB

Alors, docile, je me rends sur le Mac App Store, je recherche Catalina, et je clique sur Obtenir. L'application Mise à jour de logiciels se lance et me demande de confirmer le téléchargement. À la fin de celui-ci, l'installeur se lance (je suis toujours sous Mojave, je n'ai pas encore fait le deuil de QuickTime 7…), et je le quitte car je n'ai pas l'intention de mettre à jour mon iMac.

Dans le monde du hackintosh, l'outil de base s'appelle Clover. Il gère tout à la fois la configuration du système du hackintosh, son démarrage et les pilotes nécessaires aux différents composants. De mon côté, ayant choisi des composants plutôt standard, et n'ayant pas l'intention de passer tout de suite une thèse en la matière, je me suis tourné vers UniBeast, un outil simplifié développé par les spécialistes du site Tonymacx86. Unibeast s'appuie sur Clover, mais automatise les nombreuses étapes de configuration nécessaires à son fonctionnement.

Après le téléchargement de Catalina, la deuxième étape consiste à préparer une clé USB, à l'aide du logiciel Utilitaire de disque :


avatar i'mMaC | 

L’article dont j’ai besoin c’est « comment tenir a jour son hackintosh »
Mettre à jour les kexts, clover, EFI.

J’espère que c’est le prochain ;)

Super série en tout cas

avatar johnlocke2342 | 

Très bon article ! Toutefois, selon les cas il ne faut pas forcément passer par des outils comme unibeast. C’est ce que j’ai fait 2 ans durant avant de tomber sur un tuto écrit par quelqu’un ayant la même carte mère que moi. Dans mon cas, la seule solution est de créer une clé bootable grâce à la commande createinstallmedia, comme pour un vrai Mac, puis d’installer clover sur la clé ainsi créée. J’ai procédé ainsi et j’ai pu installer catalina sur mon PC au premier essai.

avatar superseb | 
avatar minarey | 

Sur reddit.com/hackintosh ils sont désormais avec opencore, qui a l’aire bien plus future proof que Clover. J’espère que vous en parlerez ! Quand à Tonymacx86, le forum est une mine d’information, mais faire sans ses outils propriétaires permet à mon avis de mieux comprendre ce que l’on fait.

avatar esclandre77 | 

Le Mac du pauvre

avatar Gregoryen | 

J'adore la version poadcast sur TV !
Ça serais bien de l'intégrer sur les articles ou dans l'app Poadcast d'Apple !

avatar Djeross | 

Pour faire suite à mon commentaire sur le 1er article… l'intention est bonne, mais il faut revoir certaines informations :

- Tonymacx86 / Unibeast : A FUIR.
Certes il facilite l'installation, mais au prix de plus de problèmes potentiels futurs.
La majorité de la scène Hackintosh refuse le moindre support sur une configuration de ce type.
Un bon résumé de l'un des modérateurs de r/Hackintosh : https://github.com/khronokernel/Tonymacx86-stance
J'ajoute que contrairement à ce qui est affirmé dans un précédent article, ils ne sont pas les développeurs de Clover.

- Clover : en train de progressivement disparaitre, aujourd'hui il faut absolument privilégier OpenCore (https://dortania.github.io/).
C'est notamment l'outil qui permet d'utiliser des CPU AMD, avec encore quelques soucis, mais qui disparaissent progressivement (https://dortania.github.io/Anti-Hackintosh-Buyers-Guide/CPU.html#cpus-to...).

Ce que vous présentez dans cette série d'articles, c'est le guide du Hackintosh en 2018-2019, pas 2020.
Avec de mauvaises pratiques en plus, qui en feront une machine plus difficile à maintenir et mettre à jour.

Honnêtement, je suis d'avis que ce genre d'article doit être écrit par quelqu'un qui maîtrise le sujet, pas par quelqu'un qui le découvre, et par là-même fait des erreurs de débutant.
Si je devais recommander cette série, ce serait plutôt en tant que guide de ce qu'il ne faut pas faire.
Désolé pour cette critique un peu acide, mais malheureusement justifiée.

avatar raoolito | 

@Djeross

J'en ai eu sous les yeux des articles de spécialistes. C'est rebutant car il/elle montre meme quand c'est tres vulgarisé un back de connaissances qui fait qu'on se sent incapable
C'est la première fois que je lis un pas a pas qui donne envie, mais bon j'aurais jamais le temps.

avatar Djeross | 

@raoolito

Je comprends totalement ta réaction, j'ai eu la même au début.
Et j'ai fait la bêtise de croire que c'était facile, j'ai utilisé Unibeast, tout s'est bien passé jusqu'aux mises à jour…

C'est vendre une fausse facilité que d'utiliser ces outils "simples".
Ils occasionneront la plupart du temps des soucis futurs qui feront jeter l'éponge aux gens, ou feront perdre du temps à résoudre des problèmes qui auraient pu être évités en faisant une installation propre (Vanilla).
En fait, il faut être conscient d'une chose : sans investir un minimum de temps pour apprendre les bases, ce n'est pas la peine de se lancer là-dedans.

C'est un peu comme vouloir transposer un moteur d'un véhicule à un autre sans avoir de bonnes connaissances de base en mécanique… On peut suivre un simple tuto, mais au moindre pépin, c'est la cata.

Tu résumes bien la plus grosse problématique au fond : avoir du temps, et prendre ce temps.

avatar raoolito | 

@Djeross

Ha oui, là par contre votre message me parle complètement
Il y a une notion d'avoir envie, d'avoir quelques compétences, et d'avoir du temps.
Quand on compare à la différence de prix au final, est-ce rentable ( hors hobby) pour des gens non spécialisés.

avatar Djeross | 

@raoolito

La notion de rentabilité est tellement subjective, diffcile de répondre.
Pour quelqu'un qui a l'envie, et les connaissances ou assez de temps à investir dans l'acquisition de ces connaissances, je suis d'avis que ça peut être très rentable en fonction du besoin.
A contrario, pour un professionnel, je ne recommanderais pas de Hackintosh, sauf cas spécifique.
Et entre les 2, pleins de cas tous différents et uniques.

Je vais développer mon exemple, évoqué dans le 1er article de la série :
J'ai eu 2 Hackintosh il y a quelques années, après un MacBook noir C2D. Sous Unibeast, pas mal de soucis.
Je suis ensuite passé sur un MBP 17" car j'avais besoin d'un laptop (on oublie le Hackintosh pour ça).
Enfin, depuis 2014, je suis passé sur un Mac Pro 5,1 de 2010, que j'ai upgradé au maximum.
La bête tourne bien, mais même avec 2 CPUs Intel Xeon de compétition, on commence à sentir que ça vieillit.
Donc maintenant, pour avoir quelque chose d'actuel qui soit une évolution de mon Mac Pro, mes seules possibilités chez Apple sont l'iMac, ou le nouveau Mac Pro.
L'iMac je n'en veut pas, car j'ai déjà plusieurs écrans et 27" c'est trop petit (pour moi :), et le Mac Pro… est totalement hors de portée en terme de tarif, le moins cher n'étant même pas aussi puissant sur certaines tâches que mon cMP.

Dans ce genre de cas, le Hackintosh est la seule solution économiquement viable pour moi, sachant que j'ai déjà une bonne base en terme de connaissances, que j'ai le temps de me tenir à jour, et que je garderai certainement un Mac à côté en solution de repli si d'aventure j'ai un souci, vu que je l'utilise de manière semi-pro.

Je n'ai pas encore pris le temps de faire un décompte détaillé, mais honnêtement, quand on voit les tarifs des derniers MP, je peux clairement monter une machine qui ridiculise le modèle d'entrée de gamme (et mon cMP actuel) pour environ 1/3 de son prix, voire moins.

Après faut prendre en compte l'essentiel : je suis Ingé Système à la base, j'aime l'informatique, j'aime la technique… ce qui n'est pas le cas de tout le monde.

avatar raoolito | 

@Djeross

C'est toute une histoire..
Un MAC c'est un ordinateur, alors qu'apple vend beaucoup plus et d'autres choses. L'écosystème est primordial chez moi, copie sur mon imac, colle sur mon iphone, j'allume Photos et il a deja récupéré les photos de l'ipad et des iphones. Un clic et ce sont les playlists qui se lancent dans la bonne piece, une mise a jour sur mon script d'automator sur le lac du bureau est mis a jour sur le second mac à la maison etc...
Finalement comme j'ai lu plus haut, ce n'est pas le hardware le premier soucis (être grosso modo a 4 ans max de l'actuel) c'est l'ensemble des interactions qui se font sans que je puisse avoir à m'inquiéter du comment.
Utilisateurs certainement plus noobs, avec trop peu de temps...

avatar Djeross | 

@raoolito

Exactement, d'où le fait qu'il faut se lancer en connaissance de cause dans ce genre de projet, avec assez de connaissances, pour que tout fonctionne parfaitement et aussi smooth que sur un vrai Mac.

Et au final, c'est d'ailleurs pour ça que je vais me faire un peu ch*** à monter un Hackintosh : je veux garder l'écosystème Apple, mais que je ne peux pas me l'offrir dans la gamme actuelle.
Pour quelqu'un qui peut se permettre une machine Apple qui lui convient, dans sa gamme tarifaire, aucune raison de passer sur un Hack pour autre chose que le plaisir de le faire ou le challenge technique. Et un petit côté masochiste aussi ^^

avatar superseb | 

@Djeross

Je suis super curieux et tes réponses en appelle, je pense, à un tutoriel dans un topic sur le forum hackintosh !

avatar Djeross | 

@superseb

Honnêtement, je ne suis pas suffisamment calé pour cela.
Mes réponses t'ont peut-être fait penser que j'étais spécialiste du sujet, désolé mais ce n'est pas le cas.
On va dire que je suis le sujet de suffisamment près depuis pas mal d'années maintenant pour connaitre la méthode générale, les bonnes et mauvaises pratiques, etc...
Mais je suis loin de la maitrise, et je suerai certainement un peu le jour où je ferai mon prochain Hack, c'est-à-dire dans pas longtemps.
Peut-être que je ferai un guide à ce moment-là, car il est vrai qu'il y a peu de littérature sur le sujet en Français.
Par contre tu peux déjà trouver énormément d'informations sur les liens que j'ai donné plus haut, notamment le site d'OpenCore.
Il y a aussi le forum InsanelyMac, une référence du domaine.
Malheureusement l'anglais est un passage obligé, comme beaucoup de choses techniques en informatique.

CONNEXION UTILISATEUR